Vers une stérilisation de la planète ?…

Source image: https://stop-mitage.ch/

L’’Europe aurait perdu plus de 400 millions d’oiseaux en 30 ans (source ici). Les abeilles sont en voie de disparition. Les hirondelles ont du mal à trouver leur chemin du retour. Les mégafermes sont préférées aux petits paysans qui font brouter leurs vaches dans les champs. La Berne fédérale trouve que le Glyphosate ne présente aucun risque pour le consommateur. Etc. Etc. Etc.

Les nouvelles se multiplient. Les représentants politiques ne sont bientôt plus que des scribes enregistreurs des desideratas des lobbys de la haute finance internationale.

Les champions de la finance ont les réponses à nos problèmes.

Ainsi Monsanto a déjà la solution de rechange à la menace d’extinction des abeilles. La firme offre du miel bio 100% labellisé par la firme, avec marque déposée en prime.

monsanto miel bio.PNG

https://monsanto.com/company/sustainability/biodiversity/articles/bee-health/
https://www.lemonde.fr/idees/article/2017/10/19/les-abeilles-sont-menacees-d-extinction-en-europe_5203274_3232.html

Cette entreprise et ses produits, devenus cauchemar des populations semblent intouchables… Depuis de trop nombreuses décennies, ils inondent le marché de produits fortement contestés et éclaboussés par de multiples scandales. Mais voilà, pour une raison ou une autre, ils continuent de dominer le quotidien des citoyens.

Mais à ce jeu de remplacer la nature, d’autres personnes veillent. Ainsi deux stars de la haute finance, à savoir Bill Gates et Richard Branson, financent la fabrication de viande. Voici vos aliments du futur 100% made in laboratoire de la haute finance. Imaginez-vous à quel point ce business est juteux?

../…

Récemment une information concernant l’abattage d’un cèdre pluricentenaire a mobilisé le web sous le slogan « « Il m’a fallu deux siècles pour grandir. On m’abattra en deux jours. Prenons deux heures pour y réfléchir. »

…/…

Sauf qu’il est impossible de mobiliser la planète entière pour protéger la nature des mains criminelles.

Car oui, nous osons dire qu’il s’agit là de crime!

La nature sous toutes ses formes est au mieux piétinée, et au pire détruite pour un bon bout de temps. Une vidéo de Greenpeace révèle l’ampleur de l’acharnement contre les forêts pour installer la juteuse et toxique huile de palme.

Source: http://veganews.eu/une-nouvelle-video-de-greenpeace-demasque-les-degats-causees-par-lindustrie-de-lhuile-de-palme/

Une hypocrisie politique locale, nationale et internationale d’une ampleur jamais égalée menace la vie et l’avenir de celle-ci sur la terre. La destruction n’est pas l’apanage d’un ministre ou d’un pays en particulier.

Des observations nous montrent que la destruction de la nature, voire de la vie, sur terre est planétaire, globale, et systématique.

Cautionner  la destruction de la nature signifie la cautionner la destruction des animaux qui s’y abritent, ce qui revient clairement à cautionner  la destruction de la vie sur terre.

A l’heure où on nous parle de la protection de la planète et de son climat, il va falloir comprendre qui manie le double langage, pourquoi, et pour qui…

Ci-dessous, quelques informations, parmi tant d’autres, qui mettent en évidence ce qu’il conviendra d’appeler la « stérilisation » de la nature.

Source Liliane Held Khawam

Note: L’acharnement contre les paysans doit être évalué dans ce contexte planétaire.

Le Conseil des Etats en faveur du bétonnage de la Suisse

La position des lobbys de la construction a prévalu dans les débats d’aujourd’hui. Le Conseil des Etats a rejeté l’initiative pour stopper l’étalement urbain et, de fait, une gestion plus efficiente de notre sol. Les deux autres modèles d’aménagement du territoire montrent clairement que la Berne fédérale veut diluer d’avantage la protection des terres.

…/…

Feu vert à Total sur l’huile de palme : le triste renoncement de Hulot

Tant pis pour la planète : pour faire plaisir à Total, mais aussi à la Malaisie et l’Indonésie, le ministre autorise l’importation de 300.000 tonnes par an de ce produit décrié.

…/…

Macron et Disney vont bétonner des terres agricoles mais… chut ! Reporterre

Fin février, le PDG de la Walt Disney Company annonçait, devant Emmanuel Macron, un plan de 2 milliards d’euros pour l’extension du parc d’attractions de Marne-la-Vallée. Mais ni la compagnie ni les organismes publics ne délivrent la moindre information précise sur cet investissement, qui va pourtant accaparer des terres agricoles de grande qualité.

…/…

Lire l’article complet

14 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    On est foutu et on s’en fout…
    Allons bon voilà que je plagie notre GROS national !

  • Leveilleur

    Ce qui est hallucinant dans cette histoire, c’est de constater que l’homme est en train de couper la branche sur lequel il est assis car sans la nature nous n’avons aucune chance de survie. Serions-nous face à un suicide collectif ?

    Lorsque l’on a perdu le sens de la vie alors rien d’étonnant ! J’espère seulement qu’il y aura suffisamment d’âmes lucides pour arrêter de nourrir ces suicidaires qui ont perdu toutes consciences pour le profit !

    Il est temps pour l’humanité de choisir son camp, celui de la vie ou celui de la mort !? Mais si c’est celui de la vie, cela nous demandera de faire des efforts dés maintenant pour ne plus consommer les produits issus de la destruction de la Nature, d’autres solutions existent pour respecter la vie, en commençant par consommer local et bio et en refusant de cautionner l’immoralité !

    « En définitive, une partie de l’humanité s’enfonce de plus en plus dans un matérialisme démoniaque, où l’immoralité et la destruction sont les seuls moyens pour accéder à la classe dirigeante.
    L’autre partie de l’humanité émerge de ce chaos, pour affirmer son identité et faire valoir ses droits à la libre pensée et à la fraternité. » Pierre Lassalle.

  • mianne

    Et nous, pauvres victimes de gouvernements devenus de simples scribes enregistreurs des desirata des grandes compagnies tueuses d’abeilles, d’oiseaux, de végétaux, de vie, de planète, que pouvons nous faire individuellement et collectivement contre ces géants financiers ?
    Boycotter pesticides, engrais chimiques, etc …pour nos petits jardins ? mais hélas nous le faisions déjà et tout ce que nous trouvons dans le commerce à des prix convenant à nos petits budgets a été traité chimiquement par Monsanto et Cie .
    Boycotter les parcs à thèmes qui bétonnent nos terrains agricoles ? Nous le faisons déjà mais ils sont destinés surtout aux touristes . Un homme politique avait dit , au moment où la réglementation européenne fermait nos usines sidérurgiques pour les localiser en Allemagne, que les Français privés d’emploi par les décideurs de l’ Union Européenne étaient destinés à devenir, tels les Indiens d’Amérique dans leurs réserves, des amuseurs folkloriques dans des villes et des villages pittoresques sans la moindre usine et des fabricants de bricoles « authentiques » pour touristes étrangers . On y est . Et nos terres agricoles définitivement bétonnées et stériles pour multiplier les parcs à thème pour touristes , interdisant tout espoir de retour en arrière, parce que notre production céréalière peine actuellement à trouver preneur ? Il faut dire aussi que nos gouvernements, obéissant comme des valets aux sanctions américaines contre une Russie qui ne nous avait rien fait, ont perdu notre plus gros client et obtenu en juste retour le boycott de notre blé par les Russes qui se sont lancés ensuite dans la production d’un blé bio de grande qualité qui concurrence maintenant le nôtre. Mais faut-il stériliser définitivement notre terre agricole pour autant, nous qui voulons manger sainement ?
    Qui a une idée d’actions efficaces que nous pouvons mener, nous les pauvres David, contre ce Goliath de cupidité et de fric qui veut tout faire mourir ?

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Mianne, si seulement le peuple français pour ne parler que de lui, voulait s’en donner la peine, tout, ou tout au moins une grande partie, de ce que nous dénonçons ici pourrait être abolie ou changée selon les cas. Mais les gens sont comme les autruches, la tête dans le sable, ou les trois petits singes : rien voir, rien entendre, rien dire !
    Il y a des produits phytosanitaires pour nos petits jardins qui ne sont pas toxiques simplement il suffit de s’adresser au bon endroit par exemple Botanic, ces produits ne sont pas plus chers que les autres et je les emploie.

    Tu parles des touristes ? mais qui sont-ils en premier lieu à ton avis ? les bons petits Français qui « adorent » les grands parcs d’attraction, ceux qui ont plein de jeux dans l’eau, etc… !!!

    La partie est perdue à cause de ces « gens-là » qui ne pensent qu’aux amusements et qui ont vraiment de l’argent à perdre, ensuite ils s’indigneront devant le prix de ceci ou cela dans l’alimentation !

    Nous sommes nous-mêmes responsables de ce qu’il se passe en France en commençant par supporter nos « maîtres » qui ont été élus par une poignée d’individus irresponsables et en continuant par tous les autres qui ferment les yeux et surtout qui ne veulent rien changer à leur train de vie si modeste soit-il ! soit par lassitude, soit par découragement, soit par inertie, soit par crétinerie !

    Je m’en aperçois dans ce modeste village où j’habite, dès que l’on veut mettre en route quelque chose qui sort de l’ordinaire, on se heurte à la passivité mais aussi à la PEUR, peur de se faire remarquer, peur du qu’en dira-t-on, peur d’une retombée (laquelle ? ) sur le nez !

    Quand dès le début on s’est élevé contre le Linky qu’on veut nous imposer, mon Dieu, que faisait-on là ? on allait « se mettre le Maire à dos, » et puis non ce n’était pas dangereux sinon « ça se dirait à la télé » bien sûr ! et puis « c’est obligatoire »… pauvres cloches !
    Maintenant que la date approche de cette foutue installation, tout le monde a la trouille et crie à l’aide, sauf quelques irréductibles, et pas Gaulois ceux-là ! c’est que cela commence à faire du bruit à l’échelon nationale, alors oui, on en parle à la télé… alors « Madame, vous pouvez nous aider ? qu’est-ce qu’il faut faire ? » il y a eu plusieurs réunions d’information, à la première il n’y avait que très peu de personnes, à la dernière, la salle était presque pleine ! on ne passait plus tout à coup pour des fous furieux…
    Mais pourquoi faut-il attendre le dernier moment pour bouger ? et ça dans tous les domaines, compter toujours sur les autres, plus courageux, pour commencer et suivre… de loin, dès fois que… quand il y a suivi ce qui est loin d’être le cas pour tout et partout !
    Pauvre France, tu es bien mal en point avec tes enfants qui ne sont plus français – sans majuscule – que d’appellation… !! j’ai mal pour toi !

    • mianne

      Quand je parle autour de moi de mon refus du « Linky », j’entends toujours cette phrase « c’est obligatoire » et je leur affirme le contraire. J’ai envoyé ma lettre recommandée de refus mais peu de personnes m’ont suivie : cela demande un effort et, dans l’association, beaucoup de personnes au RSA (une dizaine d’euros par jour) hésitent à priver la famille de quelques euros du quotidien pour l’envoi d’un recommandé qui n’est pas imposé par une galère administrative. Les lieux gratuits d’activités de quartier, de potagers collectifs au pied des immeubles, de repas partagés etc …bref de réunions publiques pour faire circuler l’information se trouvent toujours dans les quartiers d’HLM où les placards des compteurs électriques sont à l’extérieur des appartements, accessibles à EDF par un passe spécial ( souvent une simple clef carrée) mais officiellement inaccessibles aux clients qui ne savent pas si leurs compteurs ont déjà été changés ou non pour des « Linky » . Dans ma rue pavillonnaire, tous les compteurs sont dans des placards extérieurs sur les trottoirs et personne ne sait rien non plus . Enfin, ma lettre de refus pourra éventuellement appuyer une action en justice ultérieure au premier problème . Graine-de-piaf, tu me donnes de l’espoir en me disant que la salle était presque pleine à ta dernière réunion d’information anti-Linky.
      Notre potager-verger-poulailler collectif (famille, voisins, amis) qui demeure notre lieu de week-ends, de vacances actives, de camping gratuit et de fêtes, à la sortie de la ville, au bord de la rivière, est sans engrais ni pesticides . Les potagers collectifs qui remplacent les pelouses au pied des immeubles HLM d’un quartier de la ville, initiés par nos associations, sont cultivés dans cet esprit par des parents les soirs et les week-ends , et aussi par leurs enfants de nombreuses origines ethniques lors des activités para- et extra -scolaires : repas collectifs, fêtes sympas et sensibilisation au bio assurées . L’information passe peu à peu dans ce quartier, mais c’est une goutte d’eau dans l’océan .
      Par quelles actions collectives ou individuelles, comment faire mordre plus rapidement la poussière aux rapaces humains financiers, tueurs du vivant, avant qu’il ne soit trop tard ? Pas par nos élections dans le système actuel d’information . On sait bien que, dans notre république devenue bananière, les élections ne sont plus démocratiques depuis que l’information des campagnes électorales est entre les mains d’une seule et unique mafia financière mondiale qui sort chaque fois à volonté ses pantins-candidats de son chapeau et qui n’informe pas sur les candidats honnêtes .

      • k.oan

        Merci Mianne pour ce commentaire qui met un eu de baume au coeur dans ce monde de dingues… bon courage pour vos actions et votre prise de responsabilité main dans la main avec la Vie.

  • CryptoKrom

    Monsanto et les abeilles ( OGM au miel OGM )

    bzz bzz bzz…

  • kalon kalon

    Tant que les mécréants qui nous servent d’ « élites » refuseront de prendre la responsabilité de leurs conneries, nous continuerons à allé droit dans le mur ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
    La seule chose qui pourrait nous consoler, mais est ce bien une consolation, est qu’ils crèverons en même temps que nous, ou un peu plus tard mais si l’humanité disparait, je ne vois pas très bien comment ils feraient pour ne pas disparaître également ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • bonsoir

      mécréants assassins

      très juste… l’humanité a le nez dans le mur….

    • suzanna

      Et non, ces gens investissent des milliards depuis des décennies dans le but de pouvoir un jour transférer leur conscience dans une machine.

      Il est même évident qu’ils ont également des décennies d’avance dans ce domaine, rappelons-nous des 3000 milliards évaporés des caisses de l’état, aux Etats-Unis, c’est une somme énorme, je vous laisse imaginer quels genres de projets sont financés avec tout cet argent.

      Ce qui explique aussi de façon cartésienne leur plan de destruction de l’écosystème et la réduction de la population, rien de tel qu’une immense planète avec une poignée d’êtres humains parfaitement asservit, pour le compte d’entités immortelles.

      Je préfère tout de même, suivant les faits, la version des lucifériens oeuvrant à la destruction de la création, et in fine devenir là également des robots à conscience humaine.

  • houm

    Nouveau poison alimentaire en provenance des Etats-Unis, approuvé silencieusement et secrètement en Europe : l’isoglucose
    https://fr.sott.net/article/32427-Nouveau-poison-alimentaire-en-provenance-des-Etats-Unis-approuve-silencieusement-et-secretement-en-Europe-l-isoglucose

    Rondup : Monsanto-Bayer empoisonne le monde à l’arsenic en toute impunité
    https://www.youtube.com/watch?v=5y282O71Aj0

    Les OGM sont le degré final d’une guerre totale contre l’être humain

    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/06/07/30030675.html

  • Patrick

    Comme je l’écris toujours en lisant ce genre d’article, il s’agit du drogué qui critique et se plaint de son dealer… Pourquoi y a-t-il des dealers? Tout simplement parce qu’il y a des drogués qui DEMANDENT de la drogue. Si tous les drogués arrêtaient de demander de la drogue il n’y aurait plus de dealers…

    Même chose pour le pétrole, les parcs à thème, etc. Tout ce que nous faisons implique du pétrole. Beaucoup de pétrole. Réduisons nos activités au strict minimum, aux besoins vitaux: eau, nourriture (plus aucun produit industriel), chauffage. Eteignons tous nos ordinateurs, nos TV, etc.

    Tiens, tiens, on dirait que ça coince… Et pourtant ce serait le moyen de mettre à genoux toutes ces grosses entreprises qui nous polluent la vie, au propre comme au figuré et détruisent l’environnement! Mais je me vois mal aller dormir à 6h du soir en hiver ;-)

  • Patrick

    Bref, je pense qu’il n’y a rien à faire pour sauver ce monde et qu’il vaut mieux passer son temps à préparer le stade suivant.

    Chaque jour qui passe représente plus de destruction et plus de pollution, qui rendront plus difficile la vie de l’après-effondrement.

    Essayons de créer des communautés de gens qui pensent plus ou moins de la même manière et qui pourraient se rassembler lors de la renaissance.