NASA : A la surprise générale, l’agence spatiale américaine met fin au rêve lunaire… son projet le plus prometteur…

Qui prendra la relève ?

Les scientifiques de la Lunar exploration analysis group (LEAG) sont restés bouche bée devant l’annonce du chef de la NASA, Jim Bridenstine, de ce qui semble être l’arrêt d’un programme sur lequel ils travaillent depuis une dizaine d’années et qui devait aboutir à la construction d’un module destiné à explorer les zones polaires de la Lune.

Il leur a quand même fallu quelques jours pour comprendre ce qui leur arrivait. Ils ont exprimé leur désarroi dans une lettre adressée à Bridenstine : « Nous comprenons maintenant que le (programme) RP a été annulé le 23 avril 2018 et que la mission prendra fin d’ici la fin de mai. […] Cette action est perçue à la fois avec incrédulité et consternation par notre communauté. », lit-on dans la lettre.

A quoi s’attendre d’autre de la part de la NASA ?

Depuis les années bénies de 1969 à 1972 au cours desquelles le monde entier était inondé d’images sautillantes sur fond de décors « lunaire », la NASA n’a eu de cesse de chercher à transformer ces images en réalité. Peut-être, à l’époque, dans un contexte d’euphorie et de grandes percées technologiques où tout semblait possible, pensaient-ils que ce serait une entreprise aisée et que ce ne serait qu’une question de temps pour transformer un récit fictif en réalité. Ça n’a malheureusement pas été le cas. D’année en année, les programmes et les projets se sont succédé sans aucune avancée permettant d’espérer retrouver les jours heureux où l’Homme allait se balader sur la surface lunaire comme d’autres vont à la plage.

Après avoir repoussé indéfiniment ses programmes habités, la NASA en est maintenant réduite à repousser ses projets de simples explorations lunaires par des robots. Là encore, nous tombons dans l’un de ces paradoxes auxquels la NASA nous a habitués : Ils seraient capables d’envoyer des robots explorateurs sur Mars et sur d’autres planètes lointaines, mais la Lune leur pose des difficultés insurmontables. Sacrée Lune ! Et pauvre NASA, condamnée maintenant à courir après un récit désormais inscrit dans les livres d’histoire et qu’il faut faire tenir debout coûte que coûte.

Source Aphadolie via :

http://www.spaceref.com/news/viewsr.html?pid=51363

http://nasawatch.com/archives/2018/04/lunar-community-1.html

http://www.thespaceacademy.org/2018/04/scientists-shocked-as-nasa-cuts-only.html

https://arstechnica.com/science/2018/04/new-nasa-leader-faces-an-early-test-on-his-commitment-to-moon-landings/

https://reseauinternational.net/le-reve-lunaire-de-la-nasa-sevanouit-a-nouveau-elle-stoppe-son-projet-le-plus-prometteur-a-la-surprise-generale/

https://www.huffingtonpost.com/entry/nasa-terminates-last-moon-rover-after-trump-touts-new-era-of-lunar-exploration_us_5ae51e86e4b02baed1bac38a

https://www.washingtonpost.com/news/speaking-of-science/wp/2018/04/27/stunning-scientists-nasas-only-moon-rover-just-got-canceled/?noredirect=on&utm_term=.62aa8511891c

Voir aussi:

 

 

94 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Encore une preuve de plus qu’ils n’y ont jamais mis les pieds sur cette vieille Lune ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif Bande de bouffons !!! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • g

    conscience u12
    shut ! il ne faut pas le dire
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Rien à ajouter, nous sommes d’accord !! Mais cela n’explique pas le pourquoi: pourquoi est-ce que ce voyage est impossible ?

    • gneu

      Bonjour Biquette,
      Le voyage aller est sûrement possible. Envoyer une sonde s’écraser à la surface de la Lune doit être dans les moyens technologiques maitrisés par les agences spatiales.
      Ce qui est beaucoup compliqué, c’est le retour ! Ca, on ne sait pas faire !
      Faire une fusée à la Hergé n’est pas possible. Il faudrait trop de combustible pour s’extraire de l’attraction lunaire (même si elle est plus faible que la terrestre) pour gagner une vitesse suffisante afin de revenir dans des délais suffisamment faibles.
      Autre possibilité : laisser un module de commande en orbite lunaire avec une vitesse très élevée (comme dans le projet Apollo). Mais alors, ce qui est très difficile à réaliser, c’est l’amarrage entre le LEM (qui va très lentement) et ce module de commande (qui va environ à 6000 Km /h)

      • suzanna

        Ni l’allée ni le retour ne sont possibles à cause de la ceinture de Van Allen, c’est comme mettre un bébé dans un micro onde, même un gus de la Nasa l’avait avoué dans une vidéo officielle.

        Que dire des satellites nous montrant des photos de diverses planètes, tous fabriquées par ordinateur, absolument tout est faux.

        https://www.dailymotion.com/video/x3judl8

        http://www.youtube.com/watch?v=7MYwW3Tgj4k

        • gneu

          Coucou,
          je suis d’accord.
          J’ai parlé d’envoyer une sonde s’écraser sur la surface de la Lune.
          Pas d’envoyer d’humains vivants (et qu’ils arrivent vivants).
          Et même alunir en douceur pour une sonde (donc la ralentir de 36000 Km / h à 0), pas sûr qu’on sache faire. Pas d’atmosphère là-bas. Il en faut du combustible pour rétrofusée pour annuler une telle vitesse.

          • suzanna

            Si une vague d’ondes venant du soleil détruit les composants électroniques tel une bombe EMI, la ceinture de van hallen le fait aussi de la même façon, donc rien, ni nous ni notre technologie ne peut atteindre d’autres planètes, c’est ça qui est fou avec toute cette histoire, avoir réussi à faire croire leurs conneries au monde entier, alors que quelques recherches, en plus avec des infos officielles, suffisent à faire tomber leurs mensonges, mais comme sur internet les gens préfèrent s’y fouttrent à poil, ils n’ont pas trop de soucis à se faire, pendant des siècles encore, ces supo de satan nous l’a mettront dans le fion https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

          • Balou

            Suzanna, envoyer des machines ou des hommes dans l’espace n’implique pas les mêmes contraintes.

      • supermouton supermouton

        On sait envoyer une fusée nécessitant une vitesse de libération terrestre de 11,2Km/s (4000Km/h) avec une atmosphère, mais on ne sait pas atteindre 2,4Km/s (850Km/h) sans atmosphère pour redécoller de la lune ?

        • engel

          11,2 Km/s x 3600 secondes = 40320 Km/hhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
          et pour: 2,4Km/s = 8640Km/h

          Ceci dit, il serait quand même judicieux de se rappeler que le décollage sur terre d’une fusée nécessite une quantité phénoménale de propergol. Qui pour l’occasion est stockée dans le monstrueux premier et dans le second étage de la dite fusée.
          Chose que les fameux LEM étaient dépourvus totalement.

          Alors, comme le signale Gneu, il y a là un sérieux problème énergétique.

          • supermouton supermouton

            Enfin quelqu’un qui a vu l’erreur .. que je n’avais détectée qu’une fois fermé la fenêtre de correction… toutes mes confuses ;-)
            Concernant le LEM, il avait 2 tonnes d’ergols pour redécoller… pour un poids a vide de deux tonnes … très loin des 3000 tonnes de la fusée Saturn, qui devait décoller tout le fourbi…
            Refais les calculs, ils sont assez simples… toutes les données sont publiques et à la portée de n’importe quelle calculette de collégien.

        • gneu

          Bonjour supermonton,

          le principe des missions Apollo est de laisser un module de commande en orbite autour de la Lune (avec le troisième homme à bord) pendant que le LEM descend se poser « tout doucement »…
          Ce module de commande orbite à une vitesse d’environ 6000 km/h. (pour pouvoir ramener des humains sur Terre en moins de 3 jours)
          Mais le LEM au décollage, avec ses misérables réservoirs peut-il atteindre un telle vitesse ? J’en doute.
          Et il faudra m’expliquer comment le LEM qui décolle péniblement avec une vitesse faiblarde va pouvoir s’amarrer au mm près et la seconde près à un truc qui lui passe au dessus de la tête à une vitesse de 6000 km/h… (en 1969 avec les instruments de calcul de l’époque…) Totalement impossible à mes yeux ! C’est comme demander à deltaplane de s’attacher à un avion de chasse !
          Il y a là un sérieux problème !!!
          Et on trouve très peu de détails techniques sur les conditions de cet amarrage…

          • Balou

            Sans parler de l’alunissage du LEM, qui n’aurait pas chassé la moindre poussière sous lui avec son système de freinage. Non, pas de parachute en vue sur les images..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          • supermouton supermouton

            Gneu, une fois en orbite, la différence de vitesse est quasi nulle entre les deux véhicules, a l’instar de ce qui se passe sur Terre. A moins que tu ne considères qu’il n’y a pas de satellites autour de nous, et que la station spatiale internationale n’existe pas non plus -> a noter qu’on envoie ses occupants grace aux Soyouz russes des années 60, on n’a manifestement pas fait beaucoup mieux depuis, et les scientifiques de l’époque avaient bien bossé. Et nul besoin d’instruments de calcul dans les équipements, les calculs étaient fait sur Terre, l’électronique embarqué n’était qu’une automatisation de résultats pré-calculés. Regarde les ordinateurs de bord des Soyouz des années 60/70… ca te ferait pleurer aujourd’hui, et pourtant ça marchait bien autour de la Terre, et les ajustement terminaux étant fait par les humains… il te suffit de regarder la jonction russe/US sur Skylab pour comprendre.
            Balou, pas de parachute possible sur la Lune, puisque pas d’atmosphère ;-)
            Seulement le réacteur de descente. Il y a suffisamment de littérature répondant a cette question, expliquant l’absence de cratère, et la faible projection de poussière, qui existe, contrairement à cette affirmation classique.
            Un peu de littérature pour les dubitatifs.. qui le surement toujours encore après
            https://space.stackexchange.com/questions/1691/why-didnt-the-apollo-11-lander-blow-the-dust-away-or-why-does-it-look-like-it

          • Balou

            Supermouton, je sais qu’il n’y a pas d’atmosphère sur la Lune, sinon on pourrait la voir d’ici..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

            C’est pourquoi le drapeau US flottant dans le vent sent le canular à plein nez..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

            Peux-tu m’expliquer comment le LEM aurait atterri sans aucun propulseur pour contrebalancer l’attraction lunaire ? Les pas des astronautes se seraient enfoncés dans le sol lunaire, et le LEM n’aurait laissé aucune trace de son atterrissage ? Sans parler des pieds du LEM exempts de la moindre poussière … ni des ombres orientées dans des sens différents, alors qu’il n’y avait soi-disant que la lumière du Soleil pour éclairer toutes ces scènes … ni comment les astronautes auraient pu supporter les radiations et les différences de température sur la Lune entre l’ombre (-160° C) et la lumière (+100°), avec leur ridicules combinaisons play mobil faites avec de l’aluminium, du silicone etc.

          • supermouton supermouton

            Balou,
            Le LEM avait bel et bien un propulseur de descente, et tu as toutes les explications sur cela, a la condition que tu veuilles les lire.
            Et tu n’as même pas bien regardé les images, le drapeau ne flotte absolument pas, et il est maintenu rigide par une barre perpendiculaire au poteau… Il ne s’agite que par son poids quand il secoué, puis reste statique après…
            Quant aux autres questions, je pense de plus en plu inutile de répéter ici ce qui est écrit en détail par ailleurs, et que tu ne sembles pas équipé pour comprendre…
            Si ne veux pas croire les experts, alors je ne vois pas en quoi ce que je dirai changera ta compréhension de l’affaire, reste dans tes certitudes :-)

    • marcb

      tout simplement y a plus de « sous  » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

      • supermouton supermouton

        … et aucun intérêt « politique »… à l’époque, il fallait faire la nique aux soviets pour contrôler le monde…

        • GROS

          Comme quoi la militarisation du monde a des bienfaits non négligeables.

          • supermouton supermouton

            Les deux cotés de la médaille, comme d’hab…
            Certains régimes de l’histoire ont fait des découvertes énormes, quelque peu au détriment de leurs moutons respectifs ;-)
            Ceci dit, je pense qu’on pourrait faire les même découvertes sans avoir besoin d’aller foutre sur la g… du voisin… le fait est que les moutons n’avancent que lorsqu’ils y sont contraints, et les guerres sont une contrainte… c’est l’aspect un peu pitoyable des moutons…

  • Je vois que sur les moutons il y a énormément de scientifiques.

  • Il y aurait une faible atmosphère sur la lune. Mais je me suis en effet posé la question du retour.
    Et puis zut, qu’on laisse les Séléniens tranquilles !
    Et les Martiens, et tous les autres. Qu’on s’occupe de réparer et de soigner notre si belle Terre, c’est bien assez.

  • ROY

    J’ai essayé de mettre un bébé dans un micro onde mais il ne rentre pas.

  • g

    on nous explique que nous sommes allés dans l’espace tout en maitrisant la capacité de se déplacer dans cet environnement définit comme vide. Nos fusées utilisent notre atmosphère pour s’appuyer sur l’air afin de se mouvoir. Le problème c’est que l’atmosphère se rarifie au fur et à mesure que nous prenons de l’altitude et, la pression diminue pour atteindre l’état de vide. Aucune technologie actuelle ne peut se déplacer en maitrisant sa trajectoire et sa vitesse dans le vide par un effet d’appui mécanique de propulsion, pas de propagation de son dans le vide (sauf dans les films Hoolywood évidemment ), sans parler aussi du problème de l’activation de la combustion malgré l’apport de réserve d’oxygène ( dans le vide pas de combustion possible, il faut impérativement une atmosphère, d’où pressurisation ! ) et, aussi du niveau de radiation et température extrêmes sur les organismes vivants ( la traversée de la ceinture de Van Allen ). Les fusées suivent toujours un modèle de trajectoire parabolique, car ces dernières perdent de la puissance et de l’appui mécanique de l’air au fur et à mesure qu’elles prennent de l’altitude et retombent en se disloquant au sol ou en mer dans le triangle des Bermudes. La suite on peut l’observer en regardant les animations CGI de la nasa.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Sources ? Liens ? Publications ?

    • engel

      La thermodynamique et la physique newtonienne, cela vous dit quelque chose ???.

      -Une fusée est traditionnellement propulsée par un propergol qui en s’enflammant produit une forte et violente expansion gazeuse dans TOUS LES SENS.
      Une fusée ne « s’appuie » donc pas sur une atmosphère, mais bien sur la poussée différentielle que les gaz d’expansion exercent directement sur le(s) cône(s) de Venturi des tuyères.

      De plus, le propergol(et non « le carburant », car les mots ont un sens…)est constitué d’un mélange d’ ergol réducteur(le cARburant) et d’ergol oxydant(le cONburant) et fonctionne donc parfaitement en l’absence d’oxygène!

      CQFD.

      • g

        fake news – quelque soit le carburant employé, la propulsion ne fonctionne pas dans le vide.

        • GROS

          « fake news » ?
          J’imagine que tu voulais dire « intox » ?

          Et sinon, le principe « action – réaction », tu connais ?
          C’est un gars un peu chelou qui a pondu ça… un certain Newton je crois…
          Ok, c’était pas une flêche ! Mais ça marchait quand même pas mal, son truc.

          • Moi je connais mieux sa fille, Olivia Newton-John !

            Akasha.

          • g

            @ gros -oui intox dans le vide pas d’action- contre réaction- ce principe est valable sur Terre et dans l’atmosphère basse.

            Je voulais dire qu’un gaz reste valable dans l’atmosphère, tout en respectant sa densité volumétrique suivant la température du milieu, cela créera une pression fluctuante.
            La pression atmosphérique est la somme des différentes pressions de chaque gaz dans ce milieu. Il n’y a pas de gaz dans le vide par définition. Le vide, et la pression relative à l’atmosphère sont antagoniques par essence.

          • g

            Newton New ton le gars qui a reçut une pomme sur la Tête, évidemment tout le monde a déjà reçu une pomme sur la tête, une pomme qui ressemble à notre planète sphérique- La même pomme Apple – la même pomme du paradis Terrestre- il adore le code c’est leur nature. La pomme est le symbole de la connaissance d’une certaine façon!

            en langue des oiseaux Newton: nouvelle tonnage – nouvelle mesure de la masse- il était prédestiné déjà !

            On retrouve cet abus de langage scientifique au niveau du poids, qui est exprimé en kg dans le commerce. Tout le monde peut l’observer en achetant des denrées alimentaires par exemple. On vous parle de poids net ou de poids brut toujours exprimé en kg; c’est une sorte de programmation mentale généralisée. Bien sur, le poids est toujours exprimé en Newton qui n’est qu’une valeur relative à la masse puisque nous multiplions la masse par cette constante g variant de très peu suivant notre latitude sur le globe. g = 9,81 [ms-2] . Ce n’est pas pour cela que vous allez vous sentir plus léger suivant votre positionnement géographique sur la Terre. Le poids est un axiome relatif du à la masse réelle multipliée par la force de gravité, qui elle, est un axiome aussi, un arrangement mathématique en aucun cas une information tangible naturelle. (un axiome X par une mesure réelle, donnera par normalité un axiome). Voici un bel amalgamme, comment substituer le poids d’une grandeur physique relative exprimée en Newton , par une grandeur physique de masse réelle ! tout le monde peut le constater dans la vie de tous les jours, c’est une réalité travestie.———— g n’est pas le facteur gravitationnel en tant que tel dans la réalité naturelle mesurable, mais correspond à l’accélération de tout solide soumis à la « pesanteur » basée sur la verticalité du phénomène observé, soit la différentiation de densité entre structure. ( analyse du couple (solide et atmosphère) ). Il est évident que nous tenons pas compte de la portance du phénomène, frottement de l’air ou de l’eau sur la surface du solide suivant sa forme dans son mouvement dynamique vertical, cela repose sur l’aspect aérodynamique de l’objet mais, il n’ y a pas de corrélation proportionnelle avec g. Cette différentiation de densité entre structure moléculaire s’applique aussi aux gaz de la même manière, associée à la variation de température et de ionisation de l’atmosphère, cela définit le principe de pression atmosphérique. Nous retrouvons les gaz denses dans les couches basses atmosphèriques, et les gaz légers dans la haute atmosphère. Plus nous prenons de l’altitude, plus la pression diminue.

            La gravitation G en tant que telle, est un concept, un axiome. Cela permet de mettre en évidence des corps gravitant entre eux, suivant leur distance, et leur masse, mais cela reste théoriquement valable que sur le modèle héliocentrique, ce dernier n’est qu’un concept intellectuel.

          • @Akasha.
            Son arrière arrière arrière petite fille au moins. sinon t’u es drôlement bien maquillée.

          • GROS

            « g » réinvente la physique…
            Amuse-toi bien, mon grand.

          • supermouton supermouton

            je crois qu’on tient une belle gueule de vainqueur avec G …
            vraiment pas très au « point » :-)

          • « Moi je connais mieux sa fille, Olivia Newton-John »
            Excellent Akasha, je vois qu’on a le même niveau

        • supermouton supermouton

          Faut retourner (ou simplement aller) à l’école G…
          la propulsion par réaction n’a besoin d’aucun support, c’est simplement la conservation de la quantité de mouvement p=mv appliquée au véhicule.

          • g

            pas dans le vide ! c’est dur la compréhension ! Je parle de l’espace.
            le véhicule n’est pas contrôlable dans ce milieu ( vitesse et trajectoire ) il est soumis d’après les savants à la Théorie de la gravité pure ! influence entre deux corps gravitationnels. Ils doivent choisir le bon moment pour envoyer leur sonde vers l’objectif en question, sinon c’est reporté !

          • supermouton supermouton

            p=mv. un point, c’est tout…
            reviens nous voir quand tu auras compris

          • Gégé toi t’es de trop, je ne sais pas qui a raison, mes connaissances scientifiques s’arrêtant à l’eau qui bout pour mes pâtes ou la buée sur mes vitres qui me font dire que je dois passer un coup de peau de chamois. Mais une chose est sûre, tu sais mettre de l’ambiance toi ^^ https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

            Akasha.

          • g

            @supermoutons

            Pour info j’ai fait des études supérieures bac +5 dans le domaine méca+phys et c’est pas pour ça que je suis en accord pour l’espace. il y a même des profs qui se posent des questions, on peut avoir des doutes sur l’espace.

            http://ty-heol.e-monsite.com/videos/connaissance/geocentrisme/ces-professeurs-et-diplomes-qui-soutiennent-le-geocentrisme.html

             » Le problème avec le monde c’est que les gens intelligents sont pleins de doutes, alors que les imbéciles sont pleins de certitudes  » C. Bukowski

            avec la conservation du mouvement oui, mais tu ne peux pas contrôler la vitesse, et la trajectoire dans l’espace. La gravitation contrôle la rotation autour de l’astre qui l’attire ! d’après la théorie, personnellement je n’ai jamais mis les pieds dans ce milieu. Donc toi et moi parlons de choses que nous ne pouvons pas expérimenter et je ne suis pas d’accord avec le monde scientifique officiel sur l’espace.

            Pour ma part, personne n’est allée sur la lune c’est de l’intox, pour pleins de raisons techniques.

            maintenant chacun sa croyance !

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

          • g

            Orne et Asasha

            Quand je parle de l’espace, je dis et je pense, quand je pense, je tends vers une explication, mais je n’ai pas de certitudes à 100 % à la différence des poissons globes.
            le problème, c’est que tout ce que nous avons appris, est considéré comme acquis.

            et bien j’aime ces deux citations suivantes:

            « Toute vérité passe par trois stades: en premier lieu on la ridiculise, en deuxième lieu on s’y oppose violemment, enfin on l’accepte comme si elle allait de soi  » Shopenhauer

            « Les analphabètes du 21 ème siècle ne seront pas ceux qui ne savent pas lire, ni écrire.
            Ce seront ceux qui ne savent pas apprendre, désapprendre, et réapprendre. » Alvin Toffler

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • supermouton supermouton

            bac+5 ? tu étais sanglé au radiateur alors …
            Je sais, les études ça coute cher, donc t’as fait gaffe de pas trop étudier …
            5 fois la première année peut-être ? :-)

          • Hé Gégé ça ne m’empêche nullement d’appendre, je suis curieuse de tout, et je cherche toujours à évoluer. Puis il y a d’autres domaines où mes connaissances sont plus développée, comme la nutrition par exemple, et j’aime bien l’histoire, surtout l’antiquité.

            Allez gégé fait tourner, fout le dawa !

            Akasha.

          • engel

            Bac +5
            … Et pourquoi pas 15 https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

          • Balou

            G, tu as bac+5 ? C’est pas vrai… Tiens, lui a au moins bac + 50, c’est un astrophysicien qui a travaillé, entre autres, dans la mécanique des fluides. Ce qu’il dit s’oppose à l’évidence à ton charabia issu de sources douteuses prétendument scientifiques..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

            https://www.savoir-sans-frontieres.com/JPP/telechargeables/znouveautes/nouveautes.htm

          • supermouton supermouton

            Rappelons que pour modéliser le décollage, la propulsion par réaction et l’attraction gravitationnelle, p=mV et kMm/D2 sont du programme de terminale (ou même première ? )…
            Brillant comme il est, G a en plus du sauter des classes … et le programme qui va avec ;-)

    • Il est vrai que la terre est plate, abritée sous une cloche, et que nous sommes en train de rèver que nous vivons.

    • supermouton supermouton

      G, tu confonds fusée et avion… un avion a besoin de portance sur un support gazeux pour s’élever, la propulsion par hélice ou réaction créant la vitesse nécessaire à la différence de pression entre les deux faces des ailes.
      Une fusée a besoin au contraire d’éviter tout contact avec l’atmosphère qui ne constitue qu’un frein à la propulsion par réaction (p=mv).
      En fait, tu es tellement ignare que tu n’a même pas le début du commencement de la perception de ton ignorance… retourne a ton radiateur au fond de la classe, et remet les marseillais en australie, c’est bon pour ce que tu as…
      Habituellement, pour ce genre de cas extrême, on a inventé les religions, qui expliquent tout ce qui est autre chose que le pipi-caca-popo du quotidien par la magie d’un dieu quelconque… choisi le tien :-)

      • g

        @supermouton
        le pipi-caca-popo, je te remercie de me faire penser à cela !
        ça c’était le concours de la Nasa, pour trouver un moyen de crééer des couches pendant les trajets spatiaux dans les modules afin que les astronautes ne soient pas trop crasseux !!
        Ce concours pipi caca de la Nasa a été lancé fin 2016 au public et c’est un anglais je crois qui a gagné le prix de l’innovation.

        ça c’est pour ta culture Supermoutons.
        on nous explique que nous sommes allés dans l’espace tout en maitrisant la capacité de se déplacer dans cet environnement définit comme vide. Nos fusées utilisent notre atmosphère pour s’appuyer sur l’air afin de se mouvoir. Le problème c’est que l’atmosphère se rarifie au fur et à mesure que nous prenons de l’altitude et, la pression diminue pour atteindre l’état de vide. Aucune technologie actuelle ne peut se déplacer en maitrisant sa trajectoire et sa vitesse dans le vide par un effet d’appui mécanique de propulsion, pas de propagation de son dans le vide (sauf dans les films Hoolywood évidemment ), sans parler aussi du problème de l’activation de la combustion malgré l’apport de réserve d’oxygène ( dans le vide pas de combustion possible, il faut impérativement une atmosphère, d’où pressurisation ! ) et, aussi du niveau de radiation et température extrêmes sur les organismes vivants ( la traversée de la ceinture de Van Allen ). Les fusées suivent toujours un modèle de trajectoire parabolique, car ces dernières perdent de la puissance et de l’appui mécanique de l’air au fur et à mesure qu’elles prennent de l’altitude et retombent en se disloquant au sol ou en mer dans le triangle des Bermudes . Les satellites sont en réalité envoyés en haute altitude grâce à des ballons gonflés à l’hélium, la Nasa est le plus gros consommateur de ce gaz au monde. En regardant de plus près, nous pouvons avoir de gros doutes sur nos engins spatiaux quant à leur précision de leur mission dans l’espace. Le vide possède des forces englobant la structure, ces dernières s’orientent de l’intérieur du corps vers l’extérieur de celui-ci, tout l’inverse de la pression. Lorsque le vide est établit autour de la matière moléculaire de la structure, celle-ci est étirée, voir disloquée. C’est pour cela que la combustion ne peut pas se réaliser dans cet environnement. Si vous mettez un récipient d’eau sous cloche de vide vous obtenez un état d’ébullition et, cette dernière se vaporise. Donc techniquement les astronautes ( pour information : le corps humain est constitué en moyenne et suivant l’âge de 75 % d’eau) devraient posséder une enveloppe de pression nécessaire et substancielle pour faire obstacle à la puissance du vide ce qui n’est pas le cas. D’autant plus que leur entrainement sur Terre s’effectue en piscine d’où une pression conséquente suivant la profondeur des bassins. Ils ne s’entrainent pas en condition réelle sous un environnement en absence de pression et c’est bien là tout le paradoxe.

        Le vide est un environnement très hostile à la vie, puisqu’il est en opposition physique à la pression, ces deux états sont antagoniques. La pression c’est la vie, le vide c’est la mort. Alors pourquoi allez vivre dans la mort, c’est bien cela la conquête spatiale ! non! . Dans le modèle héliocentrique, nous apprenons que nous vivons sous une atmosphère avec une pression fluctuante ( crée par le soleil, la lune, les courants marins etc…) suivant la météo, cela permet la vie, la ionisation. Il est vrai aussi que plus nous prenons de l’altitude plus la pression diminue, mais jusqu’à quel stade ! . Dans ce modèle, la pression atmosphèrique donc notre atmosphère englobe toute la terre sphérique avec une certaine épaisseur. Cependant si nous prenons un peu de recul philosophique et physique, le vide qui possède un espace volumétrique tellement énorme voir infini dans l’univers, sa force, sa puissance aurait aucune difficulté à absorber la totalité de notre atmosphère terrestre en une fraction de seconde comme les planètes dites gazeuses, alors comment se fait-il que le vide reste à sa place tout en laissant un volume atmosphérique suffisant à notre Terre. Y a-t-il une membrane, ou une frontière matérielle qui sépare ces deux états. Cette réflexion a l’air d’être la clé de l’énigme sur quoi nous vivons véritablement.

        « Le monde scientifique auquel j’appartiens est largement aussi corrompu que le monde politique. » Haroun TAZIEFF

        « La science n’est pas la révélation de la vérité en tant que telle. » Aurélien BARRAU AstroPhysicien

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        **MODÉRATION**
        Merci de respecter l’ensemble des intervenants qui souhaitent profiter du blog, sans voir les commentaires saturés de contenus dispensables ou envahissants.

        • supermouton supermouton

          A ce niveau de certitude, on ne peut plus rien pour toi…
          Quand tu auras compris le B.A. BA de la propulsion par réaction, tu auras fait un grand pas vers ta propre lumière…
          Au passage, les fusées n’utilisent pas l’atmosphère pour se « guider », mais des centrales inertielles… commence d’abord par comprendre la réaction avec ton tuyau d’arrosage, ensuite tu passeras à la notion de gyroscope avec ta toupie de bébé… :-)
          Quant à la pression atmosphérique, je te confirme qu’elle est bien liée à la notion de gravitation, et elle devient totalement nulle au fur et a mesure de l’altitude, mais assez loin.. même les satellites en orbite basse subissent un léger frottement atmosphérique, y compris l’ISS. Pourquoi notre atmosphère survit-elle ? Notre bel électro-aimant terrestre évite que notre atmosphère ne soit soufflée par les vents solaires (comme ce fut le cas sur Mars qui a perdu son champs magnétique) permettant à la « seule » gravité de s’appliquer à nos petites molécules gazeuses favorisant la vie ici bas…
          Enfin, s’agissant des cosmonautes, en plus de l’ébullition de l’eau [ Clapeyron – ln(psat/p○) = (M.L/R)(1/T○-1/T) ] ils ne parviendraient aussi plus à respirer donc oui, les capsules, l’ISS et leurs scaphandres sont bien pressurisés… les avions également, sinon même problème a leur altitude. et je passerai les ballons à hélium qui ne dépassent pas les 45Km… ils atteignent leur limite de différence de masse hélium/air (voir éclatent pour les plus légers)… et ca fait un peu juste pour envoyer un satellite , même en orbite très très basse…
          Bon maintenant, tu vois ce qu’il te reste a faire.. changer de sites de référence :-)

          *** modo : désolé pour le bruit , mais à un tel niveau d’obscurantisme, c’est difficile de rester silencieux ;-)

      • g

        @ supermouton

        Les moutons d’après la théorie de l’évolution descendent des poissons globes ! et oui, c’est la seule espèce possédant un centre optique courbé, cela est du à la structure de leurs yeux appelés aussi globe fish eyes ! mais pas que, les scientifiques ont observé qu’ils possèdent un langage très évolué; cela s’appelle le globulisme, un code créée grâce à des séquences de bullage, ce sont des petites bulles qui remontent à la surface tout en gravitant entre elles. Mais la science a prédit que dans plusieurs millions d’années cette espèce sortira la tête de l’eau, et connaîtra un éveil de conscience ou disparaitra dans le néant comme un accident cosmique !

        humour! humour!

        http://ty-heol.e-monsite.com/videos/connaissance/geocentrisme/pulp-fiction-in-space-2018-musk-fiction.html

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • A la surprise générale ?????

    A la surprise de ceux qui s’y interessent que maintenant , oui!!!!

    Barack Obama a mis fin au projet Constellation en ……. 2010!!!!

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • g

    merci d’avoir censuré mon dernier message en réponse à notre SUPERMOUTON.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • Voltigeur Voltigeur

      Quand tu le poste, que je l’autorise et que tu l’édite 5 fois sans modifier une virgule, que j’autorise encore et que tu ré-édite, je me demande si tu es satisfait de ton message, ou si tu me prends pour ta servante. Comme je n’ai pas que ça à faire je l’ai mis à la corbeille..

      • g

        Je ne te demande pas d’être ma servante. Je ne le voyais pas dans ce sens. mais bon si tu le vois ainsi !

        Le fait de développer, ne compte pas. par contre les banalités pas de problème.
        La prochaine fois, je compterai le nombre de lettres dans mon message ou je le passerai en mode binaire compressé, afin de ne pas surcharger le moteur de jugement du site.
        Pas très fair-play!

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        • Voltigeur Voltigeur

          Ne renverse pas les rôles tu veux ? Pour un bac plus 5 tu es mal rincé, tu devrais prendre un bac supplémentaire pour le rinçage en profondeur.. donne moi une bonne raison, d’avoir édité cinq fois ton message sans RIEN CHANGER? Si c’est pour tester ma patience, tu sais à quoi t’en tenir.

          • g

            @ voltigeur, Tu ne joues pas franc jeu et tu le sais au fond de toi.

            Quand j’ai dit effectivement les physiciens et les astrophysiciens sont deux branches bien distinctes au niveau scientifique. et que certains prof de physiques remettaient en cause notre monde et pensent que nous vivons sur une Terre stationnaire de part leur observation. A contrario les astrophysiciens sont des mathématiciens qui créent des concepts mathématiques pour faire tenir un mécanisme. C’est une grosse différence . il est très clair qu’ils ne remettent jamais en question le référentiel de base, ils s’appuient sur ce qui est acquis depuis 5 siècles et continuent à construire de nouvelles théories sur l’existant.
            C’est clair qu’ils ne vont pas remettre en cause le travail de leur maître de la gravité, c’est leur gagne pain et je comprends.
            Ne viens pas me donner des conseils, tu ne vaux pas plus que moi pour juger les incohérences de l’espace et c’est pas une formule mathématique qui changera la réalité.
            l’espace c’est la boite de pandora, c’est le sujet tabou, la preuve tout le monde se déchire depuis des siècles entre les observations et les théories.

            ça c’est les professeurs diplomés Havard:
            https://www.youtube.com/watch?v=8cHS0O_CO9U

            https://www.youtube.com/watch?v=6wNUwQsJsO8
            ils n’ont plus la techno pour aller sur la lune, il te faut quoi de plus Voltigeur !

            Tous ces gens sont réels !
            Alors oui, il y a un problème avec l’espace, et de plus en plus de gens se posent des questions et c’est légitime! le mensonge règne aussi dans ce domaine malheureusement.!

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

            • Voltigeur Voltigeur

              Il ne me semble pas t’avoir donné un cours ou t’avoir donné mon avis sur un sujet dont j’ignore tout! Arrête de troller et de te victimiser et de me mettre en cause pour tes interventions qui sont critiquées, défends ton point de vue et lâche moi la grappe, les vendanges c’est pas l’heure

          • supermouton supermouton

            Voyons un peu ces « professeurs » : Ta première vidéo annonce 23 professeurs, puis n’en cite que 4… Voyons un peu qui ils sont : En effet??? ils sont diplômés…
            Robert Sungenis : Doctorat en Histoire Théologique
            E. Michael Jones : Doctorat en Histoire de l’Amérique
            Gerardus D. Bouw : Doctorat en Astronomie Biblique (… histoire de l’astronomie orientée)
            John Byl : Doctorat en Astronomie (pas trouvé la thèse…) et « Ancien » de l’Eglise Protestante Réformée Canadienne
            Bon.. OK… Affaire classée.. T’as pas deux ou trois exorcistes pour compléter le tableau ? :-)

  • Le moins mal, est d’ignorer purement et simplement certaines personnes. Éventuellement les virer, ce n’est pas de la censure, c’est simplement du bon sens pour préserver le site de certains « illuminés ».

    • g

      @thierry65
      supprimer la liberté d’expression, et instaurer une pensée globale, ou unique.
      Je pense que tu as le cv pour devenir un bon dictateur!
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Tu la preuve vivante que la bêtise est la chose la mieux partagée sur la planète, mais s’il te plaît, laisses en un peu pour les autres.

      • Je te signale qu’ici tu a le droit de t’exprimer. Contrairement a ton site ou tu ne permets a personne de te dire ce qu’ils pensent.
        Alors qui censure? Un site ou les gens ont le droit de ne pas etre d’accord avec toi, ou toi meme ou tu ne laisse pas la possibilité de s’exprimer. Vu le ton que tu emploies depuis que tu viens ici, je pense que meme Mussolini etait un grand démocrate par rapport a ton comportement.

        • gneu

          Hello tous,

          je précise que je ne suis pas « platiste ». Le modèle géocentrique, à mes yeux, ne permet pas d’expliquer de nombreux phénomènes comme les éclipses.

          Mais si nous partons du principe que nous vivons dans une matrice style « Truman show », alors évidemment, on peut imaginer tout ce que l’on veut pour ce qui est du vrai monde extérieur.

          Je ne connais pas « g » ; je ne suis pas d’accord avec lui ; mais sur son site (que je suis allé voir à l’occasion, par curiosité), j’ai tout de même trouvé de belles photos de lieux magiques de notre belle planète Terre (sphérique !). Ne serait-ce que pour cela, je tenais tout de même à le remercier pour ce partage. En espérant, qu’au final, ces partages nous amènent à plus de tolérance plutôt que de la division stérile.

          Bonne soirée les amis !

  • Balou

    L’homme a t-il réellement marché sur la Lune ?

    L’homme a t-il réellement marché sur la Lune ? C’est ce qu’affirme la nasa mais certaines personnes contredise cette thèse. Ce reportage présenté par 13eme rue montres les arguments de cette opposition et vous offre ainsi le choix de votre propre réponses. alors, l’Homme a t’il déjà posé le pied sur la lune ?

    https://www.youtube.com/watch?v=uCGZ4PzP7RE

    • supermouton supermouton

      A noter que vu le contexte de l’époque, les Russes ,qui avaient envoyé leur Lunokhod, auraient dénoncé immédiatement une escroquerie Américaine (Il suffit de relire l’aventure de la sonde Luna 15 pour cela)

      • Balou

        Où sont les preuves ? Les preuves d’une gigantesque machination abondent, comme en témoigne ce documentaire. Les images n’ont pas été tournées sur la Lune, ça ne fait plus aucun doute. C’est la seule chose dont je peux être sûr.

        • supermouton supermouton

          Tu refuses les preuves des pros et de ceux qui sont allés, alors autant ne pas perdre notre temps en baratins stériles…
          Dommage que tu n’aies pas l’occasion de croiser Aldrin, il t’aurait apporté la seule réponse expresse valable à ce genre d’obscurantisme :-)

          • Rik22

            Aldrin et ses problèmes d’alcool…
            Voici un extrait d’une des toutes premières conférences donnée après le soi-disant premier vol lunaire. La honte se lit sur leur visage :
            https://www.dailymotion.com/video/xvd91q
            On avait demandé à la Nasa comment ils avaient fait pour envoyer sur la lune une jeep de la taille du module lunaire. La nasa avait répondu que la jeep était en kit. Et les astronautes, étaient-ils en kit eux aussi ? Et où était le carburant pour repartir ?
            Pourquoi les Russes n’ont-ils rien dit ? Peut-être parce que l’année suivante, les USA livraient du blé à la Russie. Peut-être parce que d’après le documentaire Zeitgeist, Rockfeller avait également des usines d’armement en URSS et vendait également des armes aux Vietcongs et devait reverser une marge aux Russes.

          • gneu

            Bonjour,

            Il y a quelques années, j’avais des échanges réguliers avec JPP (pas le footballeur hein !)
            Comme c’est un spécialiste (entre autres) de l’aéronautique et de l’espace, je lui ai demandé ce qu’il pensait du projet Apollo (car sur son site, parmi les milliers d’article, aucun ne traite de cette question).
            Eh bien, figurez-vous que lui-même doute énormément et se pose également de nombreuses questions. A ses yeux, il est clair que la presse américaine de l’époque avait besoin d’images haute résolution pour faire la couverture des magazines de l’époque et qu’il était plus pratique de faire des photos à partir d’une reconstitution en studio. Mais le fait que toutes les photos publiées soient faites en studio ne permet pas d’infirmer que l’homme est bien allé (et revenu vivant) sur la Lune. Donc un principe premier dans cette controverse est de ne pas élaborer d’hypothèses à partir des photos. Car cela ne mène à rien : ni à confirmer, ni à infirmer. Il ne reste donc plus qu’à étudier la réalisation théorique et pratique de l’opération : différentes mises en orbite, séparation, alunissage, décollage, amarrage, retour sur Terre etc. Selon JPP, chacune des ces opérations est extrêmement délicate à réaliser. La probabilité de réussite d’une seule mission serait si faible que vu le succès de toutes les opérations successives (sauf la XIII), cela fait sacrément douter. Mais, il affirme ne pas être en mesure de trancher définitivement la question dans un sens ou dans l’autre, c’est pourquoi il n’a jamais rien publié sur ces questions.
            Je vous raconte tout cela pour que vous réalisiez que même les scientifiques du plus haut niveau peuvent douter et se poser des questions sur ce sujet. Alors, balayer du revers de la main la controverse en disant que tous les calculs sont en ligne et à la portée d’un collégien me parait un peu excessif !

            Ensuite, sur ce sujet encore plus que pour les autres hypothétiques complots, il est étonnant de voir combien chacun campe sur ses positions et comment chacun se referme aux arguments des autres. Cela relève sûrement du psychisme profond : on refoule, on refoule, car si le complot était avéré, ce serait tellement énorme qu’on pourrait imaginer tellement d’autres choses… Trop difficile à accepter pour certains. Alors, on se persuade qu’il n’y a pas de complot. A contrario, pour ceux qui sont convaincus que complot il y a, ils ont déjà beaucoup souffert au moment de leur « prise de conscience » et pour rien au monde, ils ne retourneront dans le camp de ce qu’ils appellent les « aveugles qui refoulent ». C’est comme l’enfant qui réalise que le père noël n’existe pas ; sur le coup, c’est une grande souffrance, il se sent trahi. Mais il se sent aussi plus grand et jamais il ne retournera dans son ancien état.
            Pour les théories du complot, c’est pareil, nous sommes verrouillés dans un état ou dans un autre et aucun échange constructif n’est possible.

          • supermouton supermouton

            Si on en croit tes propos( qui ne sont pas documentés), JPP ne dit en effet pas que cela n’a pas été fait, mais que c’est complexe à mettre au point…
            Après les Gemini, Il ont en effet cramé 10 SaturnV, étape par étape, avant de pouvoir faire leur truc… couteuse comme mise au point, en effet…
            Quant aux calculs de base permettant de savoir quels sont les ordres de grandeurs nécessaire, je maintiens que c’est du niveau terminale (et non pas collège).
            Savoir calculer n’a rien a voir avec la plomberie nécessaire à la réalisation, et c’est ce qui coute d’ailleurs le plus cher, les calculs sont assez simples à réaliser, surtout avec les babasses de nos jours…
            Et je vais essayer de stopper ici cet échange totalement stérile.

          • gneu

            Hello,
            pour moi, les échanges ne sont pas stériles. J’apprends des choses. Par exemple, j’ignorais que la NASA avait cramé 10 fusées Saturn V durant ses tests de développement…
            J’ai lu l’intégralité de la page wiki consacrée à ce lanceur et il est précisé que cette fusée n’a jamais connu d’échec. Seul le lancement d’Apollo 6 (mission sans humain en 1968) a connu une légère défaillance mais qui a pu être corrigée en cours de vol.

          • Balou

            C’est cela même, super-mouton..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

            NASA: FAUT PLUS DEMANDER LA LUNE !
            http://leschroniques.net/rp_images_lune.htm

            C’est ça que tu appelles des pros ?
            Faut-il être pro dans l’aérospatial pour dénicher des incohérences dans des photos et des vidéos, selon toi ?

          • Balou

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif « Au premier abord, l’info prête à une série de calembours qui pourraient être le sous-titre de la mésaventure médiatisée. Au choix non exhaustif:
            – La Nasa perd ses bijoux de famille.
            – La face cachée de la Nasa.
            – La Nasa est nase.
            – La conquête lunaire rejoint la Bible: Pas de traces incontestables, mais une belle histoire. »

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • supermouton supermouton

            Gneu, quand je dis « cramé » , je veux dire envoyé … ce qui revient à les cramer, vu qu’on en retire plus grand chose après……
            Il ne t’aura pas échappé que la mission arrivant sur la Lune était la 11e, suivant 5 tirs d’autres Saturn V complètes, et autant d’autres essais partiels (Saturn IB) ;-)

            Balou, en matière d’archives, ils n’ont certes pas fait fort, mais comme c’était en direct, de nombreuses chaines de TV, plus pro dans l’archivage les ont, ce qui a permis la restauration… les gars ne pouvaient pas imaginer que 50 ans après, les sous-doués à la plage leur demanderaient de prouver leur boulot :-)
            Et en prime, quel rapport avec l’ingénierie astronautique ?

      • Balou

        19 juin 2015
        La Russie veut enquêter sur les premiers pas de l’homme sur la Lune

        La théorie du « canular lunaire » (moon hoax, en anglais) fait des émules dans l’enceinte du Kremlin. Relançant une polémique spatiale digne des grandes heures de la guerre froide, les autorités russes ont décidé de faire la lumière sur tous les voyages spatiaux historiques, notamment sur celui du 21 juillet 1969, le jour où l’homme a marché pour la première fois sur la Lune.

        Dans une lettre ouverte adressée au journal anglophone Moscow Times, mardi 16 juin, Vladimir Markin, porte-parole du comité d’enquête, a annoncé la nouvelle avec une certaine ironie.

        « On peut les aider en lançant une enquête internationale sur une pellicule disparue, celle qui avait été effectuée par des astronautes sur la Lune. Ou bien sur les 400 kilos prélevés sur la Lune, que personne n’a jamais vus. Non, nous n’affirmons pas que le vol n’a pas eu lieu et que tout a été tourné dans un studio. Simplement, tous ces matériaux scientifiques et même culturels constituent un héritage et leur disparition constitue une perte pour nous tous. »

        http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2015/06/19/la-russie-veut-enqueter-sur-les-premiers-pas-de-lhomme-sur-la-lune/