Quand les Casques Blancs « sauvent miraculeusement » des décombres…une poupée en plastique (vidéo)…

Désolée d’avoir retiré l’article précédent qui posait problème avec les photos qui sont en fait, sorties d’un film***. Bien que nous sachions que les casques blancs sont de « braves humanitaires » très médiatisés et utilisés pour déstabiliser la Syrie, avec moult attaques et massacres  attribués au « régime syrien ». En fait ce sont d’affreux terroristes, n’ayant aucun scrupule à se servir d’enfants morts ou drogués, pour asseoir leur sale propagande. Nous sommes envahis de toute une panoplie de messages propagandistes, que ce soit »pro » ou « anti » attention !.

Voir ci-dessous les images posté sur FB du film « Révolution Man » en suivant le lien, merci au lecteur de Guy Fawkes.

*** Après quelques recherches il s’avère que ces images sont issues du film de Najdat Anzour.
En allant sur la page facebook du tournage du film on retrouve ces images :
https://www.facebook.com/993146510832449/photos/pcb.998309183649515/998307810316319/?type=3
De plus l’assistante que l’on voit sur ces images, est visible ailleurs : https://www.facebook.com/993146510832449/photo/a.993174074163026.1073741828.993146510832449/994103624070071/?type=3

 

Img/FawkesNews

Vous remarquerez que dans cette vidéo de propagande, les Casques Blancs qui sont généralement tellement fiers de montrer les « victimes » qu’ils « secourent miraculeusement » comme des trophées, ne montrent à aucun moment clairement le bébé qu’ils sortent négligemment des décombres par son t-shirt. On se demande d’ailleurs comment ils font pour savoir exactement ou chercher parmi tout ces décombres. Tout le long de ce périple hollywoodien, pas un instant les sauveteurs de pacotille ne vérifient si l’enfant est vivant, conscient ni quelles lésions il pourrait avoir. Un amateurisme total. Mais il faut dire que tout cela importe peu quand il s’agit d’une simple poupée que l’on a préalablement caché dans les gravats n’est-ce pas? 

Cette vidéo a été publiée sur Twitter par la journaliste indépendante britannique Vanessa Beeley le 7 mars 2018.

Voir

??

Un mois après, on remet ça?

On notera que les images et vidéos de la récente attaque chimique proviennent justement des Casques Blancs. Alors bien sûr, celles-ci ne présentent pas des poupées cette fois mais on sait qu’ils ont l’habitude de falsifier et scénariser leurs interventions dans un but de propagande et qu’ils travaillent en étroite collaboration avec les groupes islamistes locaux. Certains témoignages indiquent même que lorsque les caméras s’éteignent, les Casques blancs laissent les gens sous les décombres». Maria Zakharova avait aussi dénoncé l’année dernière qu’un enfant avait été quasiment assassiné sous la lumière des projecteurs. Dans le cas de cette nouvelle attaque chimique très médiatisée, leurs supposées preuves sont donc très peu fiables.

Source: Fawkes News

 

6 commentaires