Porochenko a signé la loi de réintégration du Donbass – Ci-gît Minsk II…

Ce n’est évidemment pas une bonne nouvelle. Les armes vont une nouvelle fois, faire entendre leurs sinistres voix, puisque ce sera par la force que Porochenko, voudra récupérer le Dombass, pour obliger la Russie à intervenir. Ça risque de déraper grave, l’OTAN, prépositionné non loin de là, n’attend que la bonne excuse. Certains ont besoin de la guerre pour remettre les compteurs à zéro, ce ne sera pas la première fois.

Quelques jours à peine après la conférence sur la Sécurité de Munich, où Porochenko s’est fendu de déclarations plus délirantes les unes que les autres (comme celle où il demande que les drapeaux russes ne flottent plus nulle part dans le monde, à cause des prétendues violations de certaines « valeurs » par la Russie), le président ukrainien vient de signer cette loi de réintégration du Donbass, votée par la Rada le 18 janvier 2018.

Nous y voilà donc. La guerre va reprendre sous peu dans le Donbass, puisque cette loi, qui enterre définitivement les accords de Minsk (et ce malgré les déclarations contraires et lénifiantes de Kiev, Paris et Berlin), et étend la possibilité d’utiliser l’armée pour résoudre le conflit, entre en vigueur dès sa signature par le président ukrainien.

Pour rappel, cette loi désigne la Russie comme l’état agresseur qui occupe les territoires de la République Populaire de Donetsk (RPD) et de la République Populaire de Lougansk (RPL). Cette loi rend aussi la Russie responsable des dommages moraux, financiers et physiques infligés à l’Ukraine du fait de la guerre dans le Donbass. Le tout alors que la Russie n’a rien à voir dans le conflit en cours.

Il n’y a aucune unité de l’armée russe dans le Donbass. Aucune ! Mais cette loi a pour but de provoquer un bain de sang suffisamment important pour provoquer la Russie et la pousser à intervenir pour de bon cette fois.

Ce qui serait une catastrophe, à minima pour la Russie et le continent européen tout entier, voire pire. Car l’OTAN n’attend que ça pour justifier de lancer une guerre contre la Russie.

La seule question qui reste n’est plus de savoir SI l’armée ukrainienne va attaquer, mais quand ? Tout dépendra de la capacité du commandement à motiver et organiser ses troupes de manière suffisamment correcte pour les lancer à l’assaut des lignes défensives de la RPD et de la RPL.

Comme l’a déclaré Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, cette loi enterre les accords de Minsk.

« D’un point de vue juridique, la loi sur la réintégration tire un trait sur les Accords de Minsk approuvés unanimement par le Conseil de sécurité de l’Onu dans sa résolution adoptée quelques jours après la rencontre des quatre leaders du Format Normandie à Minsk. Pour nous, c’est absolument évident, » avait déclaré le ministre le mois dernier.

Malgré la mise en garde de Sergueï Lavrov sur les conséquences qu’aurait la signature de cette loi, Kiev vient donc de briser officiellement les accords de Minsk.

Porochenko a besoin de la guerre pour garder son poste, car il est de plus en plus contesté, et les manifestations appelant à sa destitution se multiplient. Washington a besoin d’une guerre pour sauver son hégémonie, son économie et le système financier. La dette des États-Unis est monstrueuse et irremboursable, les marchés financiers s’affolent alors que les taux remontent, et les bulles financières gonflées à l’hélium durant les dernières années menacent d’exploser à tout moment.

Tous les ingrédients sont réunis pour que le monde de la finance pousse à la guerre comme solution pour ne pas avoir à rembourser la dette, piller les comptes en banque pour se renflouer sans avoir à faire face à des manifestations monstres, et relancer l’économie en produisant des armes et des munitions. La guerre permettra aussi de justifier la suppression des dernières libertés qu’il restait en Occident.

Il est minuit moins deux à l’horloge de l’apocalypse, et le tic tac des secondes a commencé à se faire entendre.

Christelle Néant pour Chroniques des Steppes du Dombass

 

 

9 commentaires

  • Billou223

    Super, une fin du monde de plus.

    L’Ukraine et l’Otan ne peuvent pas attaquer un État nucléaire, ce serait du suicide.

  • M.G. M.G.

    On a jamais été si proche d’un conflit généralisé, mondial. Ceux à qui j’en veux par avance le plus dans tout ce cirque ce sont tous ces pigeons sans cervelle qui vont guerroyer pour servir des enc**és qui se foutent de l’humanité et ne pensent qu’à mettre la planète à feu et à sang, le cul vissé dans leurs fauteuils dorés, avec pour seul objectif le pillage des ressources et du fric. Il serait temps que la roue tourne, vraiment …

    M.G.

  • Billou223

    Perso, j’en doute, comme toujours ça sera une guerre par procuration et les petits pays vont encore trinquer. Les nations équipées de l’arme nucléaire ne peuvent pas s’affronter directement, et avec les drones et l’aviation moderne, c’est encore plus complexe.

  • Luis

    En l’état actuel des choses, il faut surement moins de 24 h aux troupes russes pour envahir l’ensemble de l’Ukraine …. lorsqu’ils le feront que pourrons faire les américains a part pleurer la défaite de leur marionnette ….
    Autre chose encore la population ukrainienne pas folle du tout pourrait accueillir l’invasion russe comme quelque chose de positif ou encore de libérateur aux vues du désastre socio économique en cours, il y a qu’un pas ….
    Ici encore les américains perdent …
    Et puis les sanctions en tous genres, plus les russes ont en et plus ils innovent … a croire que cela est les aider ….
    Ensuite en cas d’utilisation d’armes nucléaires se sera seulement par la partie ukrainienne, elles seront détruites peu de temps après leurs lancements … peut être même sans atteindre le territoire russe, c’est ici que le seul risque qu’encours vraiment les russes …
    Pour le reste je me demande ce qu’ils attendent encore pour envahir l’Ukraine ou au moins le Donbass …. les américains et l’Otan il y a pas trop a s’en soucier … que feront ils a part RIEN ? déclarer la guerre a la Russie ? pour une histoire encore une fois qui les concernent pas vraiment … l’opinion publique américaine est facilement manipulable certes … mais la c’est du sérieux …. c’est pas l’Irak ou l’Afghanistan maintenant mal vu dans l’opinion publique américaine …. c’est la Russie et c’est un ennemi sérieux … vaut il la peine de l’engager pour le Donbass ou encore l’Ukraine ?
    Meme en étant dans le plus grand fanatisme anti russe de l’état profond j’y réfléchirai a deux fois car cela peut aussi signifier la disparition pur et simple de l’état profond aux USA ou du moins une sérieuse remise en question de ce dernier !

    • Voltigeur Voltigeur

      Tu es sûr d’être au courant de tout ? :) S’il y a l’Ukraine avec ce conflit, à ton avis tu ne vois pas d’où ça peut venir ? Qui soutien les néo-nazis en place et tout le reste ..

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Poutine n’est pas un va-t-en guerre et ne se lancera pas dans une histoire dont il ne serait pas sûr du résultat national et international à l’avance. il sait placer ses pions sur l’échiquier au bon moment et au bon endroit.

  • La Russie n’interviendra pas dans ce conflit. Sauf si les troupes de l’Otan s’en mêlent.
    Le Canada a commencé a livrer une bonne partie des 100 000 fusils d’assauts que l’Otan subventionne. Des troupe ukrainiennes revendent une partie des fusils de précision a des volontaires du Donbass. C’est ainsi qu’un tireur d’élite serbe a racheté un fusil finlandais. :)
    La Finlande ayant vendu quelque dizaines des ces arme a kiev. :(
    Les véhicules blindés anglais que sa gracieuse majesté a fourni a porochenko se trouvent pour la plupart dans des armées africaines. Cherchez l’erreur. :)

  • papy

    Rien du tout …
    Election en Russie … poro est tranquille 2 mois et il le sait …