Où charger sa voiture électrique ?…

On a encore droit au bonnet d’âne (désolée pour les « cadichons », c’est l’expression..).

La France se met lentement à la voiture électrique – son parc compte actuellement 84 000 véhicules à batteries électriques ou hybrides rechargeables – mais le nombre de bornes de recharge reste faible. Selon les associations EAFO et VCÖ, l’Hexagone ne compte en effet que 24 bornes pour 100 000 habitants, soit l’un des ratios les plus faibles d’Europe.


La Norvège et les Pays-Bas sont les deux pays les mieux équipés, avec respectivement 185 et 180 bornes pour 100 000 habitants. L’adoption des voitures électriques par leurs habitants y est aussi plus rapide que dans le reste de l’Europe. Plus de 100 000 modèles électriques et hybrides sont en effet en circulation dans les deux pays.

Infographie: Où charger sa voiture électrique ? | Statista Vous trouverez plus de statistiques sur Statista

Auteur Pascaline Boittiaux pour Statista

49 commentaires

  • Paul75

    Que la voiture électrique se vende bien en Norvège, OK, car l’électricité vient de la houille blanche (hydraulique), mais dans les autres pays cités c’est de la bêtise ce type de véhicules. Relire cet article où l’ADEM reconnait, enfin, la pollution cachée des voitures électriques : http://lesmoutonsenrages.fr/2014/06/22/lademe-dit-enfin-la-verite-sur-les-vehicules-electriques/
    L’hybride, déjà exposé x fois, c’est aussi du pipeau compte tenu des énergies grises : énergies cachées nécessaires à la conception de ce véhicule complexe (d’où la prime à l’achat pour cacher le problème : une prime c’est une énergie grise car d’où vient l’argent? si ce n’est des impôts des autres qui vivent, travaillent, mangent, se déplacent, etc… etc… un calcul montre le lien entre énergie utilisée par un pays et son PIB. Le prix d’un produit est proportionnel à la somme des énergies grises nécessaires à son élaboration (théorème de Lorin).
    B a ba en énergétique : le rendement d’un système est le produit des rendements de chaque transformation, alors produire du courant dans une centrale à gaz/charbon/fuel (utilisés s’il y a beaucoup d’éoliennes pour combler les heures sans vent! et oui!) à faible rendement (0,4 pour être gentil), puis l’acheminer (0,98?), puis la transformer (0,85?), pour la stocker (batterie) (0,8), puis la débiter vers un moteur électrique (0,8), faites ce produit (ou demandez à votre enfant qui est en CM2) : c’est un désastre 0,21. Pire qu’un moteur thermique Diesel (Un 308HDi consomme moins qu’une hybride sur autoroute). LA solution pour ne pas polluer est d’habiter près de son lieu de travail, ou/et de se déplacer à bicyclette. Pour le reste soit c’est de la décroissance, soit du nucléaire de 4ème génération (genre Super Phénix que mettent au point les chinois), sans déchet.

    • Voltigeur Voltigeur

      Une nouvelle preuve de cette fumisterie, pour nous faire accepter encore plus de nucléaire. Alors que beaucoup de centrale ont été « rafistolées » et que les « incidents » se multiplient.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Exact Volti, je ne cesse de crier sur tous les toits que la voiture électrique est destinée à nous faire accepter la construction d’autres centrales nucléaires, mais tout le monde s’en fout ! c’est le fun d’avoir ce genre de véhicule alors tous les mous de la cervelle se précipitent dessus, au moins ceux qui en ont les moyens, les autres en rêvent tout éveillés…
        Dans la commune il y avait encore l’an dernier plusieurs véhicules communaux électriques, maintenant il n’en reste plus qu’un, je ne sais pas ce qui a provoqué ce retour en arrière, peut-être le coût en électricité ?

      • logic

        ben suffit de s’equiper de panneaux photovoltaique pour la recharger, c’est pourtant simple!!! et ça fait d’une pierre 2 coup vers un avenir plus propre !

        l’energie libre, c’est le soleil !

      • Paul75

        @ logic. Une petite voiture électrique ayant 50kW.h de capacité demandera pour la recharger 5000W pendant 10 heures, soit environ 50m2 de panneau solaires fixes (à 250 ou 300Wc, mais 100 de moyenne sur la journée), à 3 ou 400€ le m2… vous avez fait le compte de votre énergie « libre » ? Sans oublier que l’énergie produite par vos panneau ne se stock pas ou de manière couteuse si vous voulez recharger votre voiture la nuit avec votre production photovoltaïque de la journée. Maintenant vous êtes libre de travailler pour payer tout cela, c’est vrai. Maintenant si vous achetez une Tesla à 200kWh de capacité, multipliez tout par 4 encore et vous aurez une voiture ayant l’autonomie d’une 2 litres diesel ayant un réservoir à moitié rempli. (Rq : une Xantia Diesel ou 407, peut faire 1000km avec un plein). Bon courage.

  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

    Le pantone ou le gaz de Brown appliqué industriellement sur les moteurs thermiques pourrait gagner 30 à 50 % en conso sans problème, et gagner 90 % en pollu, ce qui n’est pas loin de 100 %.
    C’est la phase qui aurait dû être prise avant l’énergie libre.

  • Passetec Passetec

    Et des capteurs solaires sur le toit et le capot seraient fort bien pour donner de l’électricité

  • GROS

    Au fait, je vous ai déjà dit que la voiture électrique était une aberration ?

    • Voltigeur Voltigeur

      Mdr !! Pour ceux qui ont encore quelques neurones en état de fonctionner, ça ne fait aucun doute.. ;)

      • blackh

        Il n’y a jamais eu de neurones pour une bonne partie de la population, toutes générations confondues, quelque soit le point de vue où on se place, à quelques exception près. C’est notamment pour ça que la situation en est arrivée là et continue à se dégrader.

      • Voltigeur Voltigeur

        Pourtant avec un peu de réflexion logique, combien coûte une voiture électrique à fabriquer en énergie fossile, en composants électroniques (terres rares et Cie), en batteries polluantes etc.. Si on rajoute le nombre qu’il y aura en circulation si les moutons suivent, on nous sortira le refrain de plus ++ de centrales pour faire fonctionner le parc automobile, silencieux, non émetteur de particules fines (sauf fabrication?) rechargeable (bonjour Fessenheim ressuscités) quid du reste? Pas tous pourront s’offrir ce véhicule..

      • logic

        tous les vehicules neuf coûtent cher en pollution, alors autant faire de l’electrique ! de toutes façon, les moutons ne peuvent s’empêcher de changer de véhicules tous les 5ans! alors tant qu’a faire, autant que cela pollue moins après !!

      • logic

        les pollueurs, sont surtout les consommateurs qui se fiche de savoir comment fonctionne leur véhicule, l’entretienne mal, et ne le garde pas jusqu’en fin de vie!
        depuis que j’ai mon permis, j’ai toujours acheté des véhicules d’au moins 200000km pour les amener au moins à 350000km ….

      • Le probleme est qu’ils ont un esprit d’équipe, ben… Ils partagent.

      • GROS

        j’ai toujours acheté des véhicules d’au moins 200000km pour les amener au moins à 350000km ….

        Idem pour moi. Voici le compteur de la mienne (photo prise ce soir même) :

        Elle a bientôt 20 ans, et ronronne encore comme un chaton. Je l’entretiens moi-même, je bricole pas mal dessus. Si je faisais tout faire par un garage, ça serait un gouffre financier (la main d’œuvre coûte cher, en France…). Mais en faisant tout moi-même, c’est financièrement très raisonnable.
        Elle a un moteur essence 6 cylindres en ligne : ça chante et c’est doux, j’adore. :)
        J’aimerais bien l’amener au moins jusqu’à 500 000 km.

    • blackh

      Pas tous pourront s’offrir ce véhicule ? Arrêtons avec cette société de consommation. Pourtant, il y a des articles sur ce site à ce sujet.

      Quand tu n’as rien, tu n’as rien à perdre. (ou peur de rien). BD

      • Voltigeur Voltigeur

        Mais il ne faut pas qu’il soit construit c’est tout. La décroissance est à privilégier. Toujours plus loin dans la connerie consumériste, les freins ont lâché et le mur n’est plus très loin. Bienheureux les imbéciles et les faibles d’esprits qui ne voient rien…. Le royaume etc….Et nous qui voyons arriver la cata, sommes les empêcheurs de polluer en rond pour les COP 21,2/3/4/ etc… la Confédération des Oligarques Puissants continue son enfumage, incapable de prendre des mesures qui feraient perdre des milliards aux lobbies et donc vendue aux mêmes, tant pis pour le reste… Pas réjouissant le constat. :(

    • logic

      @thierry

      oui, on peut dire ça! ilspartagent un peu trop même!!

      @gros

      ah ben une 6 cylindre ça doit pouvoir faire du 1 million, mais bon c de l’injection d’essence par louche, faut lui installer un vortex a l’admission et de la vapeur d’eau aussi, ça devrait déja calmer sérieusement sa gourmandise!

  • blackh

    Solution : la voiture à pédales

  • zeeen

    il existe de vraie solution pour produire du carburant:

    les algues , je sais que ce système mange 74 % de co2 dans le cycle de productions d huile d algues en fut
    pressez toute les 24 heures 50 % de volumes très bon rendement et cette technologie reprise par Obama
    il avait donnez une info intéressantes lors de sa premières campagne
    il avait dit 25 % du diesel des camions de transports routier serait en carburant à base alges dans le cas de
    pic pétrolier ,)
    Aqua thech et la banque Pearl (banque des diamants Hollandais) ont investit en Afrique du sud pour les premières
    productions en volumes industriels , à voir

    Pour les energies electriques:
    le Thorium autement moins problematique pour les volumes et la dangeurosité des dechets
    il y a beaucoup de recherche chinoise et allemandes pour ces generateur de nouvelles generations
    effectivement c est du sel et en basse pressions moins de risque de rejets en cas de panne…

    donc toujours les Lobies du capital petrolier 3 000 milliard de benefices par ans depuis …….
    ceux la (qui sont les propriétaires des banques centrales de tout le systeme capitaliste au moins à hauteur de 10%) ne veulent pas pedre le controle
    ils veulent de l’industriel pure et dure
    impossible à concurence pour le peuple qui mis en esclavagisme pour leur secte
    Donc il censure les energies libre ou inteligente

    DUR de voir au Congo la miss d’areva faire des magouilles avec sont mari mr Fric (Mdr)
    faire 10 milliard d’euros de trafic pour finir de plumer une société qui ce plante complètement avec les
    centrale à haute pressions et autre EPR
    pauvre fance avec ces Sbire de l’école des Mines (encore un peut de merde de déchet nucléaire …?)
    tous corrompu
    systèmes de connard en voie de finir, je l’espère pour être repris par un System plus vertueux…
    Espoir espoir ;)
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • blackh

      Les 1ers problèmes sont la surpopulation, la consommation à outrance, et les besoins individuels démultipliés et égoïsmes associés. Il ne faut pas se tromper.

      Quelle que soit la solution envisagée pour le système énergétique de propulsion de la voiture, le problème est de le produire de façon industrielle.

      Le problème initial étant la voiture en elle-même, il faudrait favoriser et développer les transports en commun. Les véhicules individuels ne devraient être utilisés qu’en minorité et dans des cas spécifiques. Et surtout, il faut privilégier les déplacements à pied, en vélo… Quelqu’un du début du siècle précédent voyant ce qui se passe aujourd’hui (flux rapides et continus de voitures, embouteillages énormes et quotidiens…) se demanderait dans quel monde de fous il est arrivé ou deviendrait fou lui-même.

      Quelle aberration, ces voitures figées à 4, 5 ou 6 places dont seules 1 ou 2 sont occupées !! Ce serait déjà mieux d’avoir des véhicules modulaires : pouvoir accrocher des modules supplémentaires s’il y a plus de personnes ou bagages à transporter.

  • Grand marabout Grand marabout

    http://www.fiches-auto.fr/articles-auto/voitures-hybrides-electriques/s-1937-avantages-et-inconvenients-des-voitures-electriques.php

    et encore il en manque à la liste
    – qui paie le bonus à l’achat ? l’etat ! donc les impots
    – quid des emplois perdus sur le secteur garagistes des mafieux et des usines fabricants d’elements moteur ?
    -quid des voitures neuves qui dorment à l’usine et des voitures d’occasion en vente
    -si la VE venait à remplacer les autres,le cout de l’électricité augmenterait considérablement,demande accrue => hausse des prix
    A cela s’ajoute un manque important d’infrastructures pour recharger les premiers possesseurs de voitures électriques, avec comme autre problème leur saturation très courante … En effet, les propriétaires se rendent compte dans les faits que les seules bornes de recharges disponibles et fonctionnelles (car beaucoup sont HS) sont souvent occupées pendant des heures par d’autres personnes.
    et quid des bornes dans des grandes cités HLM ou même résidentiel
    (Mémé hidalgo réduit le stationnement à Paris)

    si vous ajoutez le chauffage la clim la radio vous diminuer l’autonomie de la VE,
    et son obsolescence programmé
    sur le marché de l’occaz,il y a dèja des voitures électriques bradés,si ça ce n’est pas signe de déception
    bref,on sait fabriqué bien des chose,mais pour le recyclage ensuite,il n’y a plus
    personne

  • STÉPHANE LHOMME, Directeur de l’Observatoire du nucléaire:

    – Le cycle de vie d’un véhicule électrique le rend aussi polluant qu’un véhicule thermique. Le subventionner n’a pas de sens.
    La fabrication des batteries est tellement émettrice de CO² qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique pour commencer à être moins producteur de CO² qu’une voiture thermique. Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !
    AFP/DANIEL ROLAND

    Or, contrairement à ce que croient la plupart des gens, soumis à une propagande continuelle des politiques et des industriels, la voiture électrique n’est pas plus vertueuse pour le climat que la voiture thermique, essence ou diesel.

    Ce sont là les conclusions d’une étude, déjà ancienne, de l’Agence de l’environnement et de la maitrise de l’énergie (Ademe), ignorées délibérément par le gouvernement (Elaboration selon les principes des ACV des bilans énergétiques, des émissions de gaz à effet de serre et des autres impacts environnementaux induits par l’ensemble des filières de véhicules électriques et de véhicules thermiques à l’horizon 2012 et 2020, (novembre 2013).

    Sachant que ces voitures servent essentiellement à des trajets courts, il est probable que le kilométrage nécessaire pour s’estimer « vertueux » ne sera jamais atteint. De plus, tout le CO² émis par une voiture électrique est envoyé dans l’atmosphère avant même que ne soit parcouru le moindre kilomètre, alors que la voiture thermique émet son CO² au fil des ans…
    Par ailleurs, il est partout prétendu que la voiture électrique n’émet pas de particules fines. Mais, comme le signale le magazine Science et Vie (janvier 2015), « les pneus, les freins et l’usure des routes émettent presque autant de microparticules que le diesel ». La voiture électrique émet certes moins de particules que la voiture thermique, puisqu’elle ne dispose pas d’un pot d’échappement, mais elle possède bien des freins, des pneus, et roule sur le goudron !

    – A 80 % nucléaire

    Au final, la voiture électrique n’est pas plus écologique que la voiture thermique. L’argent public consacré à son développement est donc totalement injustifié. Or, il s’agit de sommes astronomiques :
    – le gouvernement a lancé un plan d’installation de 7 millions de bornes de rechargement à environ 10 000 euros pièce, soit un coût d’environ 70 milliards d’euros. Il est d’ailleurs poignant de voir les élus de petites communes, croyant faire un geste pour l’environnement, casser la tirelire municipale pour s’offrir une borne ;
    – le bonus « écologique » à l’achat d’une voiture électrique dépasse 10 000 euros par véhicule, souvent complété par une prime de la région.

    La quasi-totalité des acheteurs sont des ménages aisés, car ces véhicules sont très chers : une fois de plus, l’argent de tous est offert aux plus privilégiés.
    En réalité, au pays de l’atome, tous les moyens sont bons pour « booster » la consommation d’électricité, en baisse continue depuis des années. Car la voiture électrique en France peut être considérée comme une « voiture nucléaire » : la quasi-totalité des bornes de rechargement installées sont branchées sur le réseau électrique ordinaire, à 80 % nucléaire.

    Il ne faut pas se laisser abuser par les certificats mis en avant par M. Bolloré et ses Autolib (Paris), Bluecub (Bordeaux) et Bluely (Lyon), assurant qu’elles sont rechargées aux énergies renouvelables : il ne s’agit que de jeux d’écriture ; l’électricité utilisée est la même qu’ailleurs.

    Nous ne faisons pas ici la promotion de la voiture thermique, elle-même une calamité environnementale. Mais, justement, personne n’aurait l’idée d’offrir 10 000 euros à l’achat d’une voiture diesel, de lui réserver des places de stationnement et de remplir son réservoir à prix
    cassé…

    Dans la même veine mais moins délicatement dit….
    Que tu aies une voiture « diésel » ou non, lis ceci : C’est une très bonne analyse démontrant que nos politiques (et les verts) nous font du spectacle: La paranoïa du diesel ne concerne que les automobilistes !!!

    Les Poids lourds, Autocars, Navires, sont exclus ! Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule diésel, il faut leur révéler les données de l’’industrie maritime qui a démontré qu’en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé, les 15 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’’automobiles de la planète.
    Vous savez, ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées, aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et
    retour entre l’Asie et l’Europe.
    Ces malheureux 15 navires font partie d’une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

    Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres, et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

    Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France.

    Les milliers d’avions qui sillonnent le ciel et dont la consommation par passager et par km parcouru est 3 fois plus nocive pour le climat que l’automobile.

    Pour compléter cette petite fable, n’oublions pas l’indispensable domaine agricole où la consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare.

    – Mais pas d’affolement, Hulot va certainement sauver la planète en collant une nouvelle TAXE sur les seuls véhicules diesel ….et affaiblir un peu plus notre industrie automobile, ce qui augmentera le
    chômage dans la foulée.…

    Cela prouve également que les journaleux sont achetés par le pouvoir pour la boucler et nous laver les cerveaux.

    • logic

      « La fabrication des batteries est tellement émettrice de CO² qu’il faut avoir parcouru de 50 000 à 100 000 km en voiture électrique pour commencer à être moins producteur de CO² qu’une voiture thermique. Soit 15 à 30 km par jour, 365 jours par an, pendant 10 ans !
      AFP/DANIEL ROLAND »

      Ah bon ? ça sort d’ou ces conneries???
      pour quelle raison des batteries seraient plus consommatrice de co2 qu’un complexe moteur a combustion interne, lors de leur fabrication???? et pourquoi les m3 de gazoil consommés par un diesel le serait moins que des batteries???

      autant de conneries me sidère!!

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        les batteries ne sont ni un moteurs ni une energie … elles sont un stockage d’énergie … donc si elle doivent-être comparé comparons les à un réservoir de carburant

      • logic

        c’est clair!!! à croire que tout est organisé pour garder le pétrole! et tous le monde marche !

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        pétrole ou électrique ça pollue personne au niveau des états ou des industriels ne se soucie de la pollution sauf en termes de communication.
        EDF qui rachète le brevet sur le verre pour fenetre capable de remplacer les panneaux solaire c’est pour les mettre sur le marché ou se protéger de perte de bénéfice sur son réseau.
        Alors non le pétrole c’est pas bien mais l’électricité tel qu’on l’a produit c’est pas mieux… en attendant pour l’automobile c’est les plus faibles qui seront pénaliser car outre le fait d’interdire des voitures fonctionnelles sous prétexte de CO² ou particule (parceque les centrales nucleaires ça rejettes aucune radio activitées … nonononon)ils devront se taper un crédit pour un voiture électrique sur lesquelles ils ne pourront jamais intervenir … finit le remplacement de pièces détachés sans passer par le garage (et la surfacturation qui va avec 70% de marge en moyenne sans la main d’oeuvre) … surconsommation énergétique avec tout les gadgets embarqués et l’espionnage qui va avec avec les appli connectés qui envahissent gentillement les ordinateurs de bords……

    • Grand marabout Grand marabout

      https://nitifilter.com/l-empreinte-ecologique-reelle-de-la-voiture-electrique-un-bilan-a-nuancer/

      http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=1881

      Et pour finir…

      Témoignage d’un utilisateur de véhicule électrique

      « Que direz-vous de ce qui m’arrive avec ma Peugeot Ion ?
      – Achat en août 2012 pour 10’900€ aide incluse
      – fin 2016, à 85’000 km, l’autonomie à baissé de 30 à 40% [à cause de l’usure des batteries]
      – je demande un remplacement [des batteries électriques] à Peugeot
      – ils sont gentils et acceptent de prendre 30% du montant à leur charge, mais…
      – le devis estimatif est supérieur à 19’000€, il reste donc plus de 13’000€ à ma charge
      – l’achat de la même voiture neuve reviendrait à 17’000€…

      Depuis le début, tout le monde s’inquiétait de ce que deviendrait la batterie lorsqu’elle serait usée, j’ai eu la réponse : on jette la voiture avec et on en prend une neuve, c’est moins cher. »

      • logic

        le business de la piece détachée d’origine constructeur est toujours le même….c’est pour ça que le marché doit être développer, sinon il reste un monopole et donc une arnaque….à croire que tout ceci est orchestré…. car déja, un véhicule beaucoup plus simple car motorisé électrique ça devrait coûté moins chère, et les batteries, ça fait 2 siècles qu’on sait les fabriquer..

      • Grand marabout Grand marabout

        les bagnoles sont conçues pour que l’usager ne puissent plus rien faire dessus,meme les ampoules de phares sur certains modèles,sont inaccessibles,tu changes certaines pièces faut la mallette pour initialiser l’ordinateur,faut passer par la case garage..
        les phares en plastique qui finissent opaques,refusé au CT,tu changes!
        ( tu va pas me dire que les technicos n’ont pas compris le souci du soleil sur les plastiques à l’usure!)

        c’est une putain de mafia,bien orchestré comme tu dis
        c’est plus des mécanos,c’est des commerciaux,de toute façon

    • Paul75

      @biquette. Excellent post, rédigé par quelqu’un qui maîtrise le sujet.

  • soki1911 soki1911

    Bonsoir,

    Tout à fait d’accord avec vous tous.
    Je mets un lien de la RTBF juste pour le tableau et pour rien d’autre ( ne pas lire le texte car il est orienté et fallacieux ):

    https://www.rtbf.be/info/regions/bruxelles/detail_bruxelles-voudrait-bannir-de-ses-routes-les-vieilles-voitures-polluantes?id=9314409

    C’est une volonté, Bruxelloise, Belge, Européenne ?
    Ont-ils un accord comme avec les rond point, 10+1 gratuit ?

  • Grand marabout Grand marabout

    La demande en cuivre pour équiper les véhicules électriques devrait passer de 185.000 tonnes en 2017 à 1,74 million de tonnes en 2027, soit une multiplication par neuf, a avancé à Reuters Franco Gonzalez, analyste d’IDTechEx et auteur du rapport.
    Les véhicules électriques hybrides peuvent contenir jusqu’à 40 kg de cuivre et les véhicules hybrides rechargeables jusqu’à 60 kg, contre seulement 23 kg pour les véhicules « classiques » équipés de moteurs à combustion.
    http://www.businessinsider.fr/demande-cuivre-hausse-voitures-electriques

    L’offre de matières premières nécessaires à la production de batteries est inférieure à la demande et, par conséquent, les prix ont commencé à monter. Ce déséquilibre entre l’offre et la demande risque de s’accentuer avec la construction de douze nouvelles méga-usines de batteries, qui devraient permettre de tripler la capacité de production d’ici à 2020.
    Compte tenu de l’ascension fulgurante de la demande de batteries, nous anticipons une pénurie de l’offre de lithium, de graphite et de cobalt. Cependant, le cuivre et l’aluminium devraient également bénéficier de la tendance
    https://www.credit-suisse.com/corporate/fr/articles/news-and-expertise/beneficiaries-of-the-electric-vehicle-boom-201611.html

    Plus de la moitié du cobalt extrait dans le monde provient de la RDC, et une proportion non négligeable l’est de manière artisanale, dans des mines où peuvent travailler des enfants très jeunes. Amnesty international identifie plusieurs constructeurs de voitures électriques comme particulièrement « à risque » d’utiliser du cobalt miné dans des conditions inacceptables : Renault-Nissan (modèles Twizy et Zoe), Tesla, Chevrolet-GM, Fiat-Chrysler et BMW.

    Tous ont pour point commun de se fournir en cobalt auprès de deux firmes coréennes, LG Chem et Samsung SDI, qui elles-mêmes se fournissent auprès d’une entreprise chinoise, Huayou Cobalt, laquelle achèterait du cobalt issu de mines artisanales.
    Contactés par l’ONG de défense des droits de l’homme, ni Renault, ni Tesla, ni GM n’ont fourni de réponse. Fiat-Chrysler et BMW ont répondu en niant tout lien avec les mines artisanales de RDC, mais sans apporter de garantie probante qu’ils mettaient effectivement tous les moyens en œuvre pour vérifier l’origine de leur cobalt ; ils semblent se défausser de leur responsabilité sur les intermédiaires
    http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/derriere-les-voitures-electriques-185550

  • logic

    dans sa vie, un diesel va consommer entre 20000 et 30000 litre de gazoil, et donc faire gagner entre 10000 et 15000euros aux pétroliers!!!! vous ne voyez pas l’intérêt du lobby pétrolier de démonter toutes alternatives au moteur à combustion interne????

  • Balou

    Le mirage escrologique

    Premier volet : la voiture électrique, qu’on nous présente comme la panacée, qui va résoudre d’un coup de baguette magique tous nos problèmes de pollution.

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-mirage-escrologique-199198

  • soki1911 soki1911

    Bonsoir,
    Quelqu’un aurait il des infos sur une voiture de construction Indienne a aire comprimé ?
    J’avais lu ça il y a 2 ou 3 ans.

    sinon il reste ça: https://en.wikipedia.org/wiki/Trabant

Laisser un commentaire