Votre Opportunité de Vous Positionner dans le Secteur des Crypto-Monnaies….

Voici deux billets qui vous expliquent les opportunités liées au Bitcoin. Olivier Perrin dans sa lettre d’information à laquelle je suis abonnée, détaille par le menu l’essor des cryptomonnaies, quant à Charles Sannat, il nous explique les raisons de cette “bulle”, et se méfie de l’engouement. Donc, si vous aimez le risque, spéculez!! Dans le cas contraire, c’est l’or que conseille Charles Sannat. ( sans oublier les boîtes de raviolis).

Olivier Perrin Interview du spécialiste du Bitcoin en France

Pour l’année 2016, le Bitcoin a généré 10 fois plus de gains que les marchés-actions…

Selon Forbes, le Bitcoin a pris 153% au cours de l’année… contre 9,8% pour Wall Street… et 8,5% pour l’or…

En mai 2013, lorsque l’un de mes collègues a publié un livre sur le Bitcoin — le premier à arriver sur les étagères en France –, le Bitcoin changeait de mains à 77 euros par pièce…

Ce prix vous paraît déjà important pour quelques bytes sur un ordi…?

Eh bien, regardez…

Aujourd’hui (Novembre 2017), Bitcoin change de mains à… 6 156 euros la pièce…!

Soit 80 fois sa valeur de mai 2013……ou de quoi transformer une mise de 1.000 euros en 80 000 euros…!

Pas mal, n’est-ce pas…? Par contre, sachez que le Bitcoin n’est qu’un exemple parmi d’autres…

En fait, une classe d’actifs — les crypto-monnaies — devancent de loin le reste du marché depuis 18 mois…

Nombre ont même battu Bitcoin… Regardez la performance de quelques-unes d’entre elles, juste sur 1 an…

Ethereum… + 1 860%…

Ripple… + 2 934%…

Litecoin… + 1 124%…

NEM… +2 156%…

Monero… +2 341%…

Dogecoin… +832%…

Sur un an, des centaines de ces crypto-monnaies ont connu des gains de plus 1.000%… certains allant jusqu’à 11.664%…!

Sur un an, la valeur des crypto-monnaies en circulation est passée de 11,1 milliards d’euros à 82 milliards d’euros…

Ne vous offusquez pas devant l’étrangeté des noms des cryptos… que ce soient Monero… Dogecoin… Bitcoin… ou Ripple…

Sachez que les gains que nous avons montrés n’ont rien de “théorique…”

Vous pouvez échanger ces monnaies contre des euros à tout moment, si vous le voulez…

Mon objectif en vous écrivant aujourd’hui est de vous dire que l’histoire des cryptos est loin de se terminer…

…/…

Lire la suite et voir les graphiques

Charles Sannat

Le Bitcoin a atteint, pour la première fois, le seuil historique de 8 000 dollars dimanche, et continue sa hausse, pourquoi ?

Parce qu’il monte !

Pourquoi faut-il en acheter ?

Parce qu’il vaudra plus cher demain et ce sera certainement le cas !!

Le problème n’est pas que cela monte ou baisse, c’est la raison pour laquelle cela monte ou baisse qui importe.

Or en l’espèce, cela monte sur du vent et uniquement sur des espoirs de gains futurs encore plus importants.

On me demandait si le Bitcoin peut valoir 100 000 euros !

La réponse est oui. Je ne vous dis pas qu’il vaudra 100 000 euros, je vous dis que dans une bulle d’irrationalité très sévère comme c’est le cas ici, et la connerie humaine étant insondable, il ne serait pas étonnant que l’on puisse voir un tel sommet avec une folie collective où tout le monde achèterait son Bitcoin à 100 000 euros ou dollars qui ne seraient pas perdus pour tout le monde, en échange d’un Bitcoin que personne n’a jamais utilisé ni sur Amazon ni à la caisse de son supermarché…

Alors nous aurons les couinements de rigueur des victimes de la bulle qui diront “on ne pouvait pas savoir”. Je m’en délecte d’avance, je passe mon tour, et “bien mal acquis ne profite jamais”.

Bref, spéculez sur le Bitcoin, moi je vais travailler, et transformer mes petites économies en pièces d’or dès que je le peux, en faisant épaissir le matelas de sécurité pour mes enfants.

Bref, j’accumule les noisettes et les boîtes de raviolis, c’est sûr que c’est nettement moins moderne et nettement mois spéculatif !!

Mais nos ventres resteront pleins !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Source Challenges ici

32 commentaires

  • GROS

    Qu’en dit Marc Touati ?

  • sombre

    Et pendant ce temps là, des PC tourne 24/24 , consommant des quantités folles d’énergies , et polluant de fait un peu plus la planète dans le seul but de poursuivre un peu plus cette course à l’avidité.
    Les ” mineurs ” ne valent pas mieux que les “requins ” de wall street.
    Ils ne jouent juste pas dans la même cours d’école.

  • Pour l’instant un seule crypto monnaie est libre. Le Duniter de Monnaie Occitanie.

  • asjacks asjacks

    Du coup…. Faut investir ou bien ??

    • Voltigeur Voltigeur

      Je ne suis pas économiste et encore moins spéculatrice, je ne comprends absolument pas cette folie. Mais c’est une info pour les “initiés” et un appel à la prudence pour ceux qui hésitent… :)

    • Le seul investissement valable est un bout de terrain avec de l’eau a coté.
      Ensuite c’est un investissement perso a faire pour mettre en valeur ce terrain pour soi même, et non le valoriser pour le revendre.

  • Billou223

    Je me suis intéresse un temps au Bitcoin, mais si la spéculation fait bon train, il devient de plus en plus problématique à utiliser au quotidien, les coûts de transaction sont devenus très élevés, une utilisation dans l’économie réelle devient de plus en plus compliquée, et de fait, le transforme en bulle (ou pyramide de ponzi), sans parler de la consommation d’énergie monstrueuse derrière.

    Du coup, je me suis tourné vers des monnaies alternatives avec différents algorithmes améliorés, parmi les moins chères du moment, mais avec le potentiel que ça prenne de la valeur en douceur (pas question de taper à des dizaines de milliers de % à court terme, et les développeurs sont clairs et ne font pas de hype, les nouveautés sont publiées quand elles sont prêtes, point), dont les transactions peuvent être anonymisées, et surtout, qu’elles soient peu gourmandes en ressources et très rapides.

    En ce sens, la monnaie qui semble se démarquer le plus, et dont on parle pas mal sur Telegram (beaucoup de gens de la communauté des crypto dessus), c’est le XVG (Verge), qui propose même un client intégrant TOR.

    Le NLG (Gulden) aussi semble pas mal, une crypto venant des pays bas, proposant un client avec ou sans portefeuille local, la conversion directe en BTC, ET surtout, les virements vers comptes européens via IBAN.

  • Passetec Passetec

    Gardez vos bites en coin …
    et …
    c’est le XVG (Verge), qui propose même un client intègre et TORDU

  • partisan

    Charles Sannat: blabla bla bla …. …….. bla bla

    Mais quand j´ai lus de Charles “”Dans le cas contraire, c’est l’or que conseille Charles Sannat. ( sans oublier les boîtes de raviolis).””, il m´a fallue relire le tout du début.
    Seulement après avoir relue, j´étais convaincus que oui, c´est dans de l´or qu´il faut investir. Et bien sur: des conserves. Il me faudra du temp pour m´en remettre de sa première phrase positive. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • suzanna

    On investit ni dans les cypto ni dans l’or.

    On convertit ses euros en or car l’or c’est une assurance et rien d’autre, il a toujours gardé la même valeur depuis des millénaires.
    Quant aux crypto monnaie, le bitcoin par exemple, est à l’image du SP500, de la bourse pour faire simple, la valeur a explosé parce que c’est une bulle, et ceux qui vous conseillent d’y mettre vos économies durement acquises, sont de véritables salaups, car la seule direction que prendront, le bitcoin, la bourse ou les devises, c’est les abîmes, seul des assurances comme l’or ne subiront aucune perte lors du 1929 Bis.

    • partisan

      Oui biensur, on achète l´or. De l´or physique, et non sur papier, parceque sur papier, le jour du crash tout est perdu.
      Certains disent que l´or sur papier reste, mais tout dépend. Raison de plus a acheter l´or.
      Les cryptomonnaies, le bitcoin, etc etc, je n´en veux pas. Qui sait si ça pête, qu´ils ne coupent pas internet. Et sans internet, plus de transactions.

  • Arnaud M

    Les cryptos monnaies comme le Bit Coin semblent être des arnaques pour blanchir de l’argent en douce, tout comme l’art contemporain à été utilisé jusqu’à présent pour donner de l’argent à des sous fiffres sans que ça se voit.
    Encore une fois, seuls ceux qui ont les moyens de faire tourner de gros ordinateurs peuvent générer de la monnaie : “Si l’activité était rentable aux débuts du Bitcoin, aujourd’hui, seuls les professionnels peuvent véritablement gagner de grosses sommes.”
    https://www.breizh-info.com/2017/11/05/81116/minage-bitcoin-consomme-energie-petit-pays

    Quand à la dépense énergétique, 1 bitcoin dépense autant d’énergie qu’une famille de 4 personnes en 1 semaine.
    https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/030851165467-la-phenomenale-consommation-denergie-du-bitcoin-2129319.php

    Ces monnaies ne valent quelque chose que parce que quelqu’un croit que ça à de la valeur, un conseil, restez loin de ces choses là…
    Ça n’enlève rien au principe des monnaies locales ou parallèles, voir même au don, qui sont une réelle alternative au système actuel. Tout comme l’Europe ou l’idée d’une communauté mondiale sont une bonne chose, mais pas sous cette forme qui nous imposée.

    Et puis, pourquoi vouloir toujours tout crypter ? Les bonnes idées doivent servir la communauté, pas la minorité qui mettent les choses en place. Depuis des millénaires c’est pareil : quelqu’un à la puissance et les connaissances, il construit un enclos, et il dit au mouton qui rentrent que cet encloos est à lui, et qu’ils sont donc ses esclaves. Et les moutons; déjà habitués depuis l’enfance à être dans un enclos, croient le mensonge quand on leur dit qu’on ne peut pas vivre hors d’une prison.

  • Arnaud M

    Pour résumer, le bitcoin c’est des banquiers qui veulent voler les moutons des autres banquiers, mais pour continuer à les exploiter…

  • Ruoma

    Je me suis amusé à lire tout l’article et l’ensemble des commentaires, postés il y a plusieurs semaines.
    Je me suis vraiment amusé, parce que c’est surprenant de voir comment les “moutons qui en ont marre, s’informent !”…
    Ils ne s’informent pas, en réalité.
    Ils échangent des a priori, rassurés dans leur crainte de ce bidule qu’ils ne connaissent pas, qu’ils ne comprennent pas, par les craintes et les doutes exprimés par les autres moutons.
    Un exemple, prenons le commentaire de Arnaud M. : « Pour résumer, le bitcoin c’est des banquiers qui veulent voler les moutons des autres banquiers, mais pour continuer à les exploiter… ».
    Eh bien, cette personne ne sait visiblement pas que ce sont des anarchistes, au départ, qui ont imaginé cette monnaie justement pour lutter contre la tutelle et les abus des banques et de la finance.
    Accuser les créateurs de cette monnaie d’être des banquiers sans autre objectif que de compter exploiter les moutons, c’est donc le contraire de la vérité.
    Autrement dit, comme de nombreux autres, il ne sait pas, il croit.
    Il croit et il croit qu’il sait. C’est pire.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • Voltigeur Voltigeur

      Toi qui a l’air de savoir ce que les moutons ignorent, as tu des conseils à leur donner ? Cette bulle gigantesque qui s’est créée à partir de “vent” puisque monnaie inexistante, crois tu que ça va durer longtemps ? J’ai un économiste qui vend une lettre d’info, pour ne pas passer à côté de l’opportunité. Vu l’entrée en bourse de cette crypto et des risques inhérents à tous positionnement importants, crois tu que de donner envie à des “profanes” d’investir dans cette crypto en leur conseillant le minimum qu’ils soient capables de perdre, soit une bonne chose ? Ça laisse supposer que le risque est important et que le conseilleur, prend ses dispositions pour ne pas être accusé par la suite au cas où…. Alors les moutons n’y comprennent pas grands choses mais, on ne peut leur reprocher d’être prudents.

      • Ruoma

        Difficile de donner des conseils en quelques lignes…
        Ce que je peux dire, c’est que, moi aussi, lorsqu’on m’en a parlé en 2014, je me suis dit que c’était une utopie qui ne marcherait jamais. J’avais tort.

        Je ne suis pas du tout spécialiste, mais m’y suis intéressé récemment, après avoir lu quelques articles qui en reparlaient et surtout depuis que j’entends parler avec insistance du krach financier qui se prépare, des législations mises en place pour le contenir (interdiction des retraits, suppression des billets de 500€) et des mesures de bail-in (retraits légaux sur l’épargne des particuliers pour renflouer les banques).
        Pour rentrer dans cet univers (il s’agit vraiment d’un univers), il faut connaître quelqu’un qui va vous initier ou passer des heures en recherches, documentation, réflexions pour comprendre.
        C’est ce que j’ai fait.

        Concernant les reproches qu’on fait souvent à cette innovation…
        – C’est une monnaie totalement virtuelle qui n’a aucune valeur réelle : il faut comprendre que c’est au départ un moyen d’échange de valeurs adapté à Internet, sans tiers de confiance (banque) et décentralisé (pas de contrôle). Comme ce système répond à un besoin, les gens veulent l’utiliser. Ils échangent donc une monnaie conventionnelle (espèces, euro) contre une inscription dans un registre infalsifiable et public. Cette inscription peut être ensuite échangée contre d’autres valeurs. Comme pour les monnaies fiduciaires (qui reposent sur la confiance), le système a prouvé depuis 2009 qu’il était robuste et crédible. Du coup, de plus en plus de monde veut l’utiliser, soit pour acheter, soit pour vendre et est prêt à payer pour avoir ces “jetons”. C’est ce qui fait que sa valeur augmente, cette monnaie “s’apprécie”.

        – On parle souvent de la bulle de cette cryptomonnaie. Mais pour qu’il y ait bulle, il faut qu’il ait décalage entre la véritable valeur et la valeur du marché correspondant au nombre de devises en circulation. Avec les cryptomonnaies, cet élément n’existe pas. Il ne peut pas y avoir d’excès de monnaie en circulation, parce que le nombre maximum d’unités est connu et impossible à modifier. Et l’absence d’organisme de contrôle fait qu’on ne peut pas manipuler la valeur de cette monnaie.
        Par contre, à partir du 18 décembre, la législation américaine change et les banques vont être autorisées à commercialiser des produits financiers adossés au bitcoin. On peut donc s’attendre, dans les prochaines années, à ce que le cours soit “manipulé” par les grandes banques, les fonds de pensions et les spéculateurs. L’histoire nous le dira.

        – Concernant les risques liés à la volatilité de ces monnaies. Il faut comprendre qu’au départ, c’est surtout un moyen d’échange de valeur. C’est conçu essentiellement pour acheter et pour vendre, sans passer par les banques, sans utiliser les billets, les euros, sans se servir de Swift, de Visa, de Mastercard, etc. simplement avec un smartphone en lisant un QR code.
        La rançon du succès, c’est que sa valeur s’apprécie, de plus en plus de monde veut l’utiliser et donc son cours explose.
        Du coup, certains “geeks” qui avaient acquis des bitcoins à l’époque où il ne valait pas grand-chose se retrouvent en quelques années millionnaires.
        Il n’en faut pas plus pour que tout le monde veuille placer son argent là-dedans et que tous les spéculateurs de la Terre se précipitent, attirés par l’odeur du profit…
        Cette spéculation naissante produit de fortes variations du cours, qui peut monter ou redescendre brusquement.
        Le risque pour des néophytes, évidemment, c’est de mettre toute leur épargne et de se retrouver ruinés si le cours baisse brutalement, comme cela peut arriver.

        C’est pourquoi la plupart des conseils qu’on trouve sur Internet concernant ces cryptomonnaies, c’est :
        – ne mettre que des sommes qu’on pourrait supporter de perdre,
        – être très vigilant sur la sécurité, précautionneux avec ses clés privées (détenues par le propriétaire du bitcoin) pour ne pas perdre brutalement le contenu de son porte-monnaie de bitcoins. En effet, il n’y a pas de tiers pour gérer son argent.
        Aujourd’hui est un jour important, je connais quelqu’un qui, pour la première fois en France, a pu s’acheter son pain avec des bitcoins. Il l’a payé avec une carte bancaire qui effectue le change de bitcoin en euro au cours en vigueur au moment du paiement.
        Sa baguette lui a donc coûté 0,07 millièmes de bitcoin.
        Avec le bitcoin à ~14.000 €, ça lui fait une baguette à 0,98 €.
        Bien sûr, il y aurait encore énormément de choses à dire, je n’ai fait qu’effleurer le sujet.

      • Ruoma

        @Voltigeur
        Content d’avoir pu contribuer à y voir plus clair ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        • Voltigeur Voltigeur

          Je t’avoue bien humblement que je n’y comprends rien de rien, même si la substance m’est perceptible. Mais, si ça a pu éclairer d’autres personnes c’est le but de ces échanges cordiaux. :) Je vois le but, mais pas la finalité si tout le monde s’en mêle.. Trop lucide ou pas assez ? ;)

    • Salut Ruoma!

      Tu n’as pas tout à fait tord, beaucoup de fantasmes et de “on dit”.
      D’où l’intérêt que toi et d’autres argumentent!

      Peut être à la base l’idée vient de deux anarchistes, mais elle a depuis été largement détournée vu que les plus grandes banques en détiennent un max.

      En revanche une monnaie “anarchiste” et locale de chez nous!
      https://www.monnaielibreoccitanie.org/
      Après celle là, contrairement aux cryptomonnaies capitalistes, ne permettra pas de s’enrichir!

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Ruoma

        J’ai répondu longuement à Voltigeur, sans pouvoir m’étendre davantage sur le sujet.
        Dire qu’elle a depuis été largement détournée par des banques qui en détiennent un max relève du fantasme pur.
        En effet, les banques ne sont pas autorisées à utiliser cette “monnaie”.
        La législation n’est même pas vraiment définie à ce jour.
        Ce sont surtout les organismes de trading en cryptomonnaie qui gagnent beaucoup et certaines places de vente et achat en cryptos qui peuvent conserver des avoirs pour les clients.
        Ce sont en quelque sorte des cryptobanques, qui ont été autorisées à faire du commerce avec le bitcoin (achat et vente de bitcoin).
        En fait, il s’est constitué tout un univers autour de ces cryptomonnaies et, inévitablement, les débutants d’hier sont des entreprises florissantes aujourd’hui.
        Avec l’engouement autour du bitcoin depuis que son cours atteint des sommets, tout un marché s’est créé, il y a énormément d’entreprises, de sites Internet, de startups, de fintechs dont l’activité et les profits viennent directement, voire exclusivement des cryptomonnaies.
        Mais tout cela n’a finalement pas grand-chose à voir avec les grandes banques.

        Pour terminer sur une note plus politique et répondre à la question des monnaies “complémentaires”, il faut bien voir qu’aujourd’hui, la finance a pris le contrôle de notre monnaie et de notre société. Des fonds de pensions ou des “investisseurs” qui détiennent des flots de dollars ayant très peu de valeur réelle, peuvent désormais venir faire leur marché en France et rachètent toutes les valeurs tangibles.
        Ils échangent du vent contre du concret.
        Nous sommes lentement, inexorablement, dépouillés de nos richesses, spoliés par des monnaies qui constituent des bulles financières d’argent réellement “virtuel”.
        En outre, les Français ne disposent plus de leur monnaie, ni de leur budget.
        Ils ont perdus des pouvoir régaliens, par l’action (la traîtrise) de leurs “dirigeants” qui ont accepté des “délégations de souveraineté” à “l’union” €uropéenne.

        C’est pour résister à ce vol que nous sommes nombreux à chercher des solutions alternatives.
        Certains en France se tournent vers les monnaies complémentaires, dans une tentative de retrouver une monnaie locale qui privilégie et protège l’activité économique de la région.
        D’autres, aux états-unis, ont eu l’idée d’utiliser des techniques sophistiquées de cryptographie pour créer une monnaie informatique autonome, virtuelle (autant que le chiffre dans l’ordinateur de la banque qui représente le montant de votre compte), décentralisée, pour s’affranchir du dollar.
        Dans les deux cas, on essaie de restituer avec ces monnaies le rôle d’échange de valeurs que notre monnaie (le Franc) n’aurait jamais dû perdre.
        Désolé pour la longueur de mes réponses, mais vos questions l’imposent.

      • Je t’assures qu’on retrouve des banques, et pas des moindres.
        Je n’ose même pas imaginer l’usine à blanchiment que c’est devenu , notamment depuis la chasse aux paradis fiscaux.
        Si tu remonte le fil entre les cours du BtC et les annonces des Etats…………. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        Sinon super explications, parce que perso, quand j’ai annoncé qu’il fallait tenter le 1er août puis que décembre allait s’annoncer surprenant, je ne me suis basé que sur les sciences géopolitiques.

        Tant qu’on y est, tu passes par quelles plate formes pour acheter ou vendre ?

        A Montpellier y a un distributeur j’ai vu… Bd jeu de Paume, c’est comme un musée du futur.

      • Ruoma

        Merci !

        On ne peut pas faire le reproche au réseau bitcoin d’avoir des banques qui en détiennent, elles font ce qu’elles ont toujours fait : chercher le profit. Et ce n’est pas l’inverse, le bitcoin n’est pas une création des banques, mais il est victime de son succès et son usage est perverti par les spéculateurs.
        Cependant, quand on parle “des banques, et pas des moindres”, je serais curieux d’en savoir plus.
        Je sais que la plupart des “grandes” banques étaient hostiles aux cryptomonnaies dans leurs déclarations, ce qui ne les empêchait pas de s’y intéresser fortement.
        Maintenant, comme je le disais, les législations dans les pays commencent à se mettre lentement en place. Jusqu’à récemment, sauf erreur, les banques n’étaient pas autorisées à acheter ce “genre” de valeur. C’est pourquoi je m’étonne de cette affirmation. Des liens ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

        Concernant le blanchiment, c’est pour moi de la contre-propagande des banques relayée par les “grands” médias, parce que bitcoin représente une alternative aux monnaies fiduciaires (qu’on appelle les Fiats) et donc un certain risque pour leur domination du système financier…
        C’est du même acabit qu’accuser un partisan du #Frexit d’être d’extrême-droite.
        J’avais lu que la proportion d’argent sale dans les transactions en bitcoins était du même ordre de grandeur que dans l’économie conventionnelle.
        Ils sont d’ailleurs particulièrement hypocrites sur ces sujets, parce qu’on voit bien que leur “lutte” contre les paradis fiscaux ou l’évasion fiscale n’est qu’une vaste comédie destinée à faire croire à la population qu’ils se battent contre la corruption. Mais la corruption financière, c’est eux !… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

        Concernant la géopolitique, même si je m’y intéresse, je suis incapable de faire de telles prévisions… Tu as donc toutes les billes pour investir dans les cryptos et multiplier ton investissement rapidement. Songe que le bitcoin en août valait autour de 3.000 € et qu’il tourne vers les 14.000 € aujourd’hui ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        Pour démarrer, j’ai ouvert un compte sur deux plateformes francophones : Paymium et Coinhouse.
        Elles permettent d’acheter du bitcoin rapidement et sans frais excessifs avec une carte bleue.
        Il y a aussi Localbitcoins qui peut mettre en relation vendeurs et acheteurs particuliers, qui se rencontrent ensuite dans la vraie vie. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Il est recommandé cependant de prendre un minimum de temps pour se renseigner et acquérir les bases essentielles, histoire d’éviter certaines erreurs de débutants.

      • Les bankster de HSBC n’avaient pas non plus le droit de blanchir de l’argent plus que sale. Alors arrêtes de rêver. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Ruoma

        @Thierry65
        Oui, et alors ? C’est quoi ce commentaire laconique plein de morgue ?
        Là où je prends la peine de rédiger un commentaire de plusieurs dizaines de lignes, voilà le troll de service qui se la pète et lâche le sien de façon péremptoire et méprisante.
        Je déteste ce genre de mouton enragé. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    quelques videos de hasheur sur le bitcoin
    d’autres videos sont intéressantes
    a suivre..
    https://www.youtube.com/watch?v=qy0EIVH65Kg
    Bitcoin, qu’est ce qu’il se passe ? Pourquoi explose-t-il ?

    https://www.youtube.com/watch?v=jYEnwYC4h14
    BitConnect, l’Arnaque du Siècle

    • Ruoma

      Merci ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif Je n’ai pas été voir ce qui existe sur Youtube, mais là, je pense que ce gars est à suivre.
      Dommage que la 1ère vidéo date déjà d’août… Ça bouge tellement vite qu’elle n’est déjà plus d’actualité.