Les USA préparent une guerre pour détruire la Russie puis la Chine… !!!

Les « grands stratèges » n’en finissent plus de mettre le monde à feu et à sang. Les peuples abusés et complices malgré eux, ne peuvent que servir de charpie à ce qui s’annonce, si l’analyse de l’auteur se vérifie. La diabolisation de la Russie, n’aurait pour but que de faire passer la pilule. Et les médias alignés, font un travail remarquable en ce sens, pour faire admettre aux moutons, que l’agresseur c’est la Russie. Si on regarde un peu mieux, combien de pays ont été envahis et ravagés par la Russie ? Combien de pays ont été envahis et ravagés par l’OTAN sous commandement des USA ? Souhaitons que ce ne soit qu’une hypothèse et que nous n’ayons pas à subir, ce que les peuples du Moyen Orient subissent, avec un désastre sur notre sol européen. Voyez l’article, « Le jeu du moulin, la guerre par instrumentalisation« . Vos avis sont les bienvenus.

Les USA veulent détruire la Russie (d’abord) et la Chine (ensuite) dans une guerre effroyable pour conserver leur hégémonie, leur suprématie planétaire !!

Question : mais pourquoi Washington ne l’a-t-il pas encore déclenchée ??…

Réponse : parce que Washington veut d’abord passer pour une victime contrainte de se défendre…Mais la Russie comprend depuis longtemps le stratagème et refuse de tomber dans le piège… Ainsi le temps passe et rien ne se produit encore, jusqu’à ce que la provocation de trop arrive… !!!

Bien sûr, d’un autre côté, la situation pourrait durer éternellement si la situation économique des USA ne se dégradait pas rapidement, irrémédiablement. Surtout avec la volonté de Moscou et Pékin de se détacher définitivement du dollar US en emportant avec lui l’économie américaine dans sa tombe !!!

Le statu quo ne peut donc pas durer éternellement et un compte-a-rebours invisible s’est irrémédiablement mis en route…

Un des exemples les plus flagrants de recherche de prétextes américains, furent les attentats du 11 septembre 2001 qui servirent (entre autres choses) à attaquer l’Irak dont le lien avec le terrorisme invoqué par Washington, n’a pourtant jamais existé…

En réalité, Washington voulait s’emparer du pétrole irakien et punir Saddam Hussein d’avoir voulu le vendre avec des euros plutôt qu’avec des dollars us.

Quant aux armes de destruction massive supposées être entre les mains de Saddam Hussein, tout le monde sait désormais ce qu’il en est : un vicieux mensonge aux conséquences dramatiques pour les civils irakiens encore empoisonnés aujourd’hui par l’uranium appauvri des armes américaines…

Oui, Washington cherche le prétexte pour attaquer la Russie, un prétexte qui fera passer les USA comme les victimes et la Russie comme l’agresseur… afin de justifier les centaines de millions de morts que cette guerre engendrera… car elle est hélas inévitable !!

C’est la raison pour laquelle – comme c’est le cas dans le Donbass – Washington utilise ses pions et complices ukrainiens pour commettre des provocations à l’encontre de Moscou afin qu’elle finisse par sortir de ses gonds et s’engouffre dans des représailles qui seront utilisées par Washington pour justifier de s’attaquer à elle.

Aussi, toutes, absolument toutes les perfidies sont et seront utilisées pour pousser la Russie à la « faute » !!…

L’épisode récent du retrait arbitraire du drapeau russe du toit du consulat de San Francisco, dont l’immunité diplomatique avait déjà été copieusement violée par le FBI… est un exemple de provocation américaine contre la Russie…

Dans le Donbass justement, ce sont les méthodes volontairement les plus abjectes, dégueulasses, criminelles qui sont utilisées pour provoquer la colère des russes et les pousser à intervenir… La junte ukrainienne aura alors beau jeu de dénoncer une invasion de l’Ukraine alors que depuis plus de trois ans, la junte néo-nazie de Kiev, commet crimes de guerre sur crimes de guerre sur sa propre population, sans que personne en occident ne s’en émeuve !!!

La réaction russe pour dénoncer la collusion entre les terroristes de Daesh et les forces du corps expéditionnaire américain en Syrie sont parmi les signes de l’exaspération russe contre la perfidie de Washington…

Mais Washington ne fait pas grand chose pour cacher cela aux russes, puisque ça fait partie des provocations en question pour pousser la Russie à la « faute »…

Parallèlement, les medias occidentaux sont utilisé pour décrédibiliser la parole de Moscou afin que l’opinion publique internationale ne voit pas le complot en question…

Seulement voila, pour que la russophobie distillée par les médias sous contrôle, puisse être assez efficace pour rendre la parole de Moscou totalement inaudible, il faudrait qu’un seul son de cloche puisse être entendu….

Mais la « belle » uniformité de la propagande des médias « mainstream » contre Moscou, est copieusement et efficacement remise en question par les médias alternatifs et leurs animateurs, les ré-informateurs et les lanceurs d’alerte !!

La crédibilité des médias « mainstream » et des responsables politiques occidentaux a d’abord été durablement et profondément entamée avec le mensonge des armes de destruction massives de Saddam…

De plus en plus de citoyens ont alors commencé à comprendre qu’on les avait berné avec cette mise en scène de la fiole tenue dans les doigts de l’ex général en chef Colin Powell au conseil de sécurité de l’ONU le 5 février 2003 avant que Washington lance ses forces à l’assaut de l’Irak quelques semaines plus tard…

Il ne faut pas chercher plus loin l’acharnement des autorités occidentales contre les médias alternatifs, Ré-informateurs et Lanceurs d’alerte avec cette chasse ubuesque aux soi-disant fake-news…

La belle uniformité de la propagande visant à diaboliser la Russie pour mieux faire passer l’idée de l’anéantir dans l’esprit de l’opinion publique, ne peut supporter une quelconque contradiction sous peine de faire échouer tous le processus d’inversion accusatoire américain contre la Russie !!!

Si la guerre n’a pas eu lieu, ça ne veut pas dire qu’elle n’aura pas lieu plus tard.

Nous y avons déjà échappé une première fois et de justesse le 1er septembre 2013 quand François Hollande était à 3 heures seulement du lancement de la chasse aérienne française pour bombarder la Syrie avant que le président américain Barack Obama n’annule tout grâce à la géniale astuce diplomatique russe sur l’élimination du stock d’armes chimiques syrien…

Ce jour-là, nous sommes passé à quelques heures seulement d’une troisième guerre mondiale puisqu’une armada de la flotte russe en méditerranée, faisait face à une armada navale de l’OTAN… tout ça à cause du false flag à l’arme chimique de la Goutha de l’est, fomenté par les terroristes d’Al Quaeda le 21 aout 2013, pour précisément justifier une opérations semblable à celle qui avait frappée la Libye deux ans plus tôt…

Auteur Thom Aldrin pour Blog Agoravox

Voir aussi du même auteur:

Un affrontement militaire US-Russie se prépare à Abou kamal en Syrie !!

 

Invasion imminente israélienne de la Syrie ? Tous les prétextes sont bons pour y parvenir !

47 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    GROS va certainement nous déminer le terrain … à moins qu’il ne subisse comme tout le monde les résultats de plusieurs décennies de suivisme de la part d’un troupeau qui ne comprendra décidément jamais les conséquences de ses propres actes.

    Quoi qu’il en soit, nous n’avons plus aucune emprise sur les maîtres du jeu, ils finiront leur partie de monopoly sans nous. Ne cherchons pas de solution où il n’y en a plus, commençons plutôt à poser dès aujourd’hui les premières briques d’un autre futur …

    M.G.

    • Leveilleur

      Une guerre d’une telle ampleur serait assurément la fin de la domination US car contre la Russie et la Chine les USA ne gagneront pas. Il est temps qu’ils abandonnent leur prédation sur le monde pour de plus équitable accords avec les autres pays ou ils recevront une branlée mémorable dont ils ne se relèveront pas. Après l’orgueil suit la chute, il est temps qu’ils se calment et coopèrent c’est plus sage pour eux.

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Si guerre d’ampleur il y a, le théâtre d’opération comme on dit, ce sera l’Europe, pas les États Unis d’Amérique ni la Russie. Pas folles les guêpes …

        M.G.

    •  » Pas folles les guêpes … » Exact ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • GROS

      Bof. M’en fous.
      Je cherche pas à me faire peur.
      Déjà que j’ai pas peur des missiles balistiques…
      Et puis, c’est passé, Halloween.

  • Panurgie

    Une guerre mondiale ?

    Ce temps là est bien derrière nous, il n’y aura pas de grande guerre mondiale avec à la clé une apocalypse nucléaire. La guerre froid est l’exemple type des nouveaux conflits.

    Les militaire sont formels, les grandes puissances ne peuvent plus se faire la guerre, la puissance des armes (et pas que nucléaires) est trop importante. Et je ne parle même pas de la société actuelle incapable de soutenir un conflit de grande intensité, de la doctrine militaire tournée vers l’intervention, etc…

    De plus la Russie se ferait vitrifiée sur place, ne serait-ce que sur le plan conventionnel elle ne fera pas le poids et elle le sait. Jamais même pour la Syrie elle n’osera bouger, elle est en réalité bien seule sur le plan diplomatique. Son seul allié de poids, la Chine n’est même pas fiable.

    Mais c’est marrant de voir que la communication du Kremlin reprends certains vieux thèmes de l’URSS, certains doivent être nostalgiques de la période…

    Aucune crainte, rien ne viendra de la Russie, et rien viendra des US non plus. Le postulat de base de l’article étant que la Russie et la Chine vont tellement bouffer économiquement les US que ceux-ci vont pousser à une guerre directe est faux. Les US vont lentement décliner, et se faire passer devant par l’Asie, comme nous et les Russes d’ailleurs. Les US déclineront lentement et avec quelques convulsions géopolitiques, mais ils n’amèneront pas une apocalypse nucléaire. Même si je sais le coup de l’apocalypse est plus vendeur.

    • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

      Ton point de vue montre que tu sous-estimes la folie des Hommes. Il en existe encore quelques traces dans notre histoire. Mais bon, si ça peut te rassurer de penser de la sorte, fait de beaux rêves …

      M.G.

      • Voltigeur Voltigeur

        AAAAaaah les certitudes… :)

      • Panurgie

        Ou alors tu surestimes la folie des hommes. Entre un guerre « conventionnel » et une guerre nucléaire le fossé est immense. En se plaçant du point de vue de l’article la guerre serait pour faire taire les russes et les chinois afin de garder la domination sur le monde.

        Or une telle guerre laisserait les US ravagés, avec un territoire radioactif, des métropoles et un tissu économique anéanti, et une démographie massacrée. Bref l’exact opposé d’une domination, un pays exsangue qui se fera bouffer sur le plan géopolitique. Les US ne sont pas idiots ils ont vu l’Europe après deux guerres mondiales, ils savent les ravages d’un conflit à haute intensité et la perte de puissance qui en découle alors même que les conflits de l’époque étaient moins destructeurs que ce qu’on peut faire aujourd’hui.

        D’ailleurs ils ont même des doctrines militaires pour éviter un engagement de haute intensité.

        Une guerre civile en Chine, un bourbier dans lequel ceux-ci devraient intervenir serait bien plus probable qu’une guerre. Le postulat de base de l’article ne tient pas la route, même les militaires ne voudraient pas d’une telle guerre.

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Deux posts à moins d’une heure d’intervalle gratifiés d’une belle antinomie :

        11h32 ☛ « De plus la Russie se ferait vitrifiée sur place »

        12h23 ☛ « Or une telle guerre laisserait les US ravagés »

        Faudrait savoir !

        Ceci mis à part, si ces grandes puissances (en terme militaire) veulent se foutre sur la tronche, comme je l’écrivais plus haut, ils le feront sur les terres européennes. Ils ont déjà commencé d’ailleurs, pour ceux qui ne l’auraient pas remarqué …

        M.G.

      • Panurgie

        C’est pas antinomique la destruction mutuelle c’est le propre d’une guerre entre puissances nucléaires…

        Et non une guerre mondiale comme celle de l’article implique une haute intensité, et dans ce cas on s’attaque aux installations de l’autre, à son territoire afin de détruire les infrastructures de production. De plus l’Europe n’est pas divisé, et la Russie n’est pas l’URSS, l’Europe ne se laissera pas devenir un terrain de guerre, le temps de la bipolarité est finie… tu es dans un schéma de réflexion trop ancien.

        Le conflit en Ukraine est très loin d’un conflit mondial, c’est un petit conflit régional, avec une très basse intensité. Ça ne dérivera jamais en conflit plus général, des points de frictions à la con comme ça il en existe pleins (regarde le Pakistan et l’Inde par exemple). Personne n’est venu defendre militairement l’Ukraine, aucun pays n’est venu avec ses soldats pour arrêter les séparatistes. C’est une lutte d’influence qui se joue en Ukraine, on est très loin d’un conflit ouvert, donc non on ne peut pas dire que ça a commencé. On en est même très loin, désolé pour les frissons.

    • Tyr

      Rigolade.
      L’europe qui se lèverait avec ses petits poings musclés…. contre qui? Son maître américain dont elle n’est aujourd’hui qu’une colonie, voire sous-colonie?
      Je ne sais pas ce que tu prends pour dire ce genre de chose mais c’est du plus grand comique.

      Je rappelle que même pendant la guerre froide les deux grandes puissances se font affrontées dans des guerres « chaudes »… à moins d’avoir déjà oublié un certain Vietnam et son jumeau Afghan…
      Quand à la destruction mutuelle assurée, c’est un concept qui existe depuis fort longtemps et il serait temps de se réveiller et arrêter de rêver et de dire n’importe quoi (M.A.D en anglais pour ceux qui veulent plus d’infos).

      Pendant la guerre froide il faut se rappeler que les USA avaient menacé l’URSS en cas d’invasion de son coin du terrain de jeu, l’europe de l’ouest. Vous savez de quoi ils les menaçaient? De raser l’europe de l’ouest à coup de bombes atomiques. Oui oui, nous aurions été rasés parce que si les américains nous perdaient, personne ne l’aurait eu.

      Réveillez vous les moutons, et informez vous au lieu de dire n’importe quoi.

  • BA

    Un scoop du journal allemand SPIEGEL : l’armée allemande envisage la désintégration de l’Union Européenne.

    Etude secrète de l’armée allemande :

    Les planificateurs militaires pensent que l’effondrement de l’Union Européenne est concevable.

    Selon une information de SPIEGEL, pour la première fois la Bundeswehr a étudié les tendances sociales et politiques jusqu’en 2040. Les stratèges militaires prévoient un scénario catastrophe.

    L’armée allemande estime que la fin actuelle de l’Occident dans les prochaines décennies est possible. Ce sont des informations obtenues par SPIEGEL au sujet de la « Perspective Stratégique 2040 », qui a été adoptée fin février par le ministère de la Défense et qui a depuis été tenue secrète.

    Pour la première fois de son histoire, un document de 102 pages de l’armée allemande montre comment les tendances sociales et les conflits internationaux pourraient influencer la politique de sécurité allemande dans les décennies à venir.

    Cette étude définit le cadre dans lequel l’armée allemande du futur est susceptible d’évoluer. Le document ne fournit pas encore de conclusions concrètes sur l’équipement et sur le matériel.

    Dans l’un des six scénarios (« L’UE en désintégration et l’Allemagne en mode réactif »), les auteurs prévoient une « confrontation multiple ». Cette projection décrit un monde dans lequel l’ordre international s’érode après des « décennies d’instabilité », dans lequel les systèmes de valeur divergent dans le monde entier, et dans lequel la mondialisation prend fin.

    « A cause de l’élargissement de l’Union Européenne et de la sortie d’autres États qui quitteront l’Union, l’Europe perdra sa compétitivité mondiale », écrivent les stratèges de l’armée allemande :
    « Un monde de plus en plus désordonné, une évolution chaotique et conflictuelle changera l’environnement de sécurité de l’Allemagne et de l’Europe de façon spectaculaire. »

    Dans le cinquième scénario (« D’ouest en est »), certains États de l’Est de l’Union Européenne paralysent l’intégration européenne, tandis que d’autres « rejoignent le bloc de l’Est ».

    Dans le quatrième scénario (« Concurrence multipolaire »), l’extrémisme est en hausse lors des élections et certains membres de l’Union Européenne « semblent même rechercher une politique selon le « modèle capitaliste d’Etat » de la Russie.

    Le document ne fait expressément aucun pronostic, mais tous les scénarios sont « plausibles à l’horizon 2040 », écrivent les auteurs. Les simulations ont été développées par des scientifiques du Bureau de planification des forces armées fédérales.

    Cet article vient du nouveau SPIEGEL – disponible samedi matin.

    Grâce au nouveau SPIEGEL, vous recevrez tous les samedis notre newsletter gratuite DIE LAGE, qui paraît six fois par semaine – compacte, analytique, opiniâtre, écrite par le rédacteur en chef ou par les responsables de notre bureau de Berlin.

    http://www.spiegel.de/politik/deutschland/bundeswehr-studie-haelt-zerfall-der-europaeischen-union-fuer-denkbar-a-1176367.html

  • Pignoufou

    Moi aussi je ne crois pas à une guerre nucléaire. Mais conventionnelle, oui c’est assez probable. Avec quelques têtes balancées ici et là pour y mettre un point définitif. La précision des missiles (et l’effet psychique) fait qu’on a pas besoin d’une grosse puissance. Et ils les feront surement péter en l’air pour limiter les poussières radioactives. Je crains plus pour la maintenance de nos centrales qui devra continuer d’être assurée.

    Et n’oublions pas l’Iran qui a surement son rôle à jouer. Quand je dis ça, j’ai en arrière pensée le scénario de Rorschach que je garde dans un coin de ma tête.

    Maintenant une question (un peu conspi). Si nos élites en viennent à détenir ce qu’ils souhaitent…. vont-ils conserver les mêmes règles du jeu? Ben non.
    Perso je vois tout ça comme une scène de théâtre mondiale. Un basculement de l’économie d’ouest en est et le déclin de la société occidentale pour faire embrasser à tout le monde le NOM, ou un monde globaliste multipolaire comme ils disent aujourd’hui.

    On est face à une guerre économique et de propagande entre différents acteurs. Mais comment va-t-elle prendre fin? Comment réagissent les puissantes sociétés décadentes? Si guerre il y a, les russes viendront-ils en libérateurs de peuples opprimés et lobotomisés ou en destructeur de la nouvelle Babylone? Quand invasion il y a, les ressources sont accaparées et les villages et les maisons incendiées. N’oublions pas que l’europe (enfin l’UEE), c’est l’un des bastions avancés de l’occident. Les peuples vont morfler mais les élites seront protégées. Ils sont pas con au point de rendre tout un continent radioactif.
    Ou alors ce serait la dernière solution à envisager dans un scénario qui serait le pire pour eux. Une révolte de tout les peuples contre eux. Mais ça voudrait dire un éveil général, y compris de l’armée.
    Bref, je fonde tout ça sur mon intuition, mais je pense qu’il reste plus probable de voir Nibiru pointer le bout de son nez que de voire un conflit nucléaire planétaire.

    C’est comme pour la Corée du Nord, c’est des comiques. Le problème territoriale entre la Chine et les USA, le conflit en mer de Chine méridionale, me semble plus important au vu des enjeux. Ce qui est le mieux exposé devant nos yeux, n’est souvent que diversion.
    Et je sais de quoi je parle, j’ai vécu avec un magicien. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • partisan

    Biensur que cette guerre n´est pas obligatoirement nucléaire, mais elle aura lieu.
    Comment elle commencera et quels seront les déclencheurs, n´est pas prévisible, mais elle aura lieu.
    Peut-être c´est le crash qui la déclenchera, peut-être la misère ou cette invasion d´immigrants, je ne le sais pas, mais il se passera quelque chose.

    Les chinois et la russie, eux l´on compris et collaborent depuis longtemp. Quand on regarde bien, n´est-ce pas les us qui allument toutes les guerres, qu´elles soient petites ou grandes, mais il n´y a que les us qui fouttent partout la merde.
    S´ils utilisent le nucléaire, ce sera peut-être dans certaines grande ville a plusieurs millions d´habitants comme new-delhi ou autre ville surpeuplée.

    Qu´ils la commence cette 3ième guerre, ils en prendront plein les fesses.
    Les russes vont leurs brouiller toute l´électronique, que ce soit sur leurs porte-avions ou leur avions dans les airs etc etc.
    Les russes ont des hélicos intouchables capable de brouiller l´électronique de l´adversaire (vue sur youtube). Les us sous-estiment les russes.
    C´est juste dommage que l´europe sera le champ de bataille.

    S´ils étaient intelligent, ils se mettraient a la table ronde et discuteraient l´avenir de notre planète en danger, au lieu de nous informer quotidiennement sur les malheurs (réchauffement, acidification des océans etc) sans y entreprendre quoi que ce soit !

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    encore un qui veux faire parler de lui ; les usa n’ont jamais attaquer une puissance capable de leur faire face et de les envahir en retour… Ils envahissent et créent un bourbier et s’en vont en laissant un pays complètement destabilisé ou mettent un dictateur en place.
    De plus ils sont incapables stratégiquement de faire faces à ces puissances qui ont des siècles d’avance en stratégie … pour preuve la Chine n’est pas rentré dans leur jeu quand les usa ont tenté de monter l’Inde contre eux idem avec la Russie avec la Géorgie et l’ukraine….

    Mais bon faut bien faire du pute à clique pour se faire mousser de temps en temps et sur agoravox c’est un sport national

    • engel

      …et le japon, c’était quoi?

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        le japon c’était pendant la 2em guerre mondiale …. et là encore les japonnais n’était pas capable de les envahir mais sur le terrain et en mer les japonnais étaient bien plus pugnace que les lopettes de ricains

      • engel

        Certes les japonais étaient plus pugnaces que les ricains.
        Mais au moins, pour une fois, les GIs ont fait preuve d’une vaillance au sol peu coutumière, lors de la reconquête des îles du pacifique.

  • fin2cycle

    salut ,
    peut être que le volcan de yellowstone , ou un séisme du coté de San Andreas, ou un merveilleux tsunami nettoyeur sur la cote EST va précipité la chute des USA avant même qu ils ne déclenchent quelque guerre que ce soit ? why not ?

  • Balou

    «Rayer l’Union Soviétique de la carte» en larguant 204 bombes atomiques sur ses villes importantes. Les USA planifiaient une attaque nucléaire contre l’URSS pendant la Deuxième Guerre Mondiale.

    Selon un document secret daté du 15 septembre 1945, « le Pentagone a songé à faire sauter l’Union soviétique au moyen d’une attaque nucléaire coordonnée dirigée contre ses principales zones urbaines.

    Toutes les villes importantes de l’Union soviétique faisaient partie d’une liste comptant 66 cibles « stratégiques ». Les tableaux ci-dessous classent chaque ville en fonction de sa superficie en milles carrés et du nombre correspondant de bombes atomiques requises pour l’annihiler et tuer les habitants des zones urbaines sélectionnées.

    Six bombes atomiques devaient être utilisées pour détruire chacune des principales villes : Moscou, Leningrad, Tachkent, Kiev, Kharkov et Odessa.

    http://reseauinternational.net/rayer-lunion-sovietique-de-la-carte-en-larguant-204-bombes-atomiques-sur-ses-villes-importantes-les-usa-planifiaient-une-attaque-nucleaire-contre-lurss-pendant-la-deuxie/

    • partisan

      Heureusement ils ne l´on pas fait pendant la 2ième guerre mondiale, mais c´est bien possible qu´ils l´avaient envisager.
      Les us aimeraient bien vaincre la russie, et qui sait, ils réfléchissent comment les avoir avec des bombes emp. Mais ça ne leur servira a rien, parceque les russes sont de nos jours bien plus en avance que les us. Comme je l´ais déjà mis dans un commentaire, les russes peuvent brouiller de n´importe ou à n´importe quel moment. Que ce soit dans les airs ou sur terre, ils ont cette avance, et c´est bien comme ça.
      Ami go home !

      • engel

        Il ne l’ont pas fait par manque de matériaux fissibles.
        Et quand il l’ont eu, il était déjà trop tard.
        l’URSS avait elle aussi accédé à la bombe A.

  • Balou

    Les temps ont changé depuis

  • Balou

    L’armée syrienne encercle et entre dans Abou Kamal, dernier grand fief de Daech en Syrie

    L’armée syrienne et ses alliés ont encerclé le dernier grand fief de Daech en Syrie, Abou Kamal, indiquent des médias locaux. Une source renseignée affirme à Sputnik que les troupes syriennes contrôlent la ville.

    https://fr.sputniknews.com/international/201711081033786767-armee-syrie-abou-kamal/

  • Balou

    Comment les missiles hypersoniques russes réduisent en miettes les piliers de la doctrine navale américaine

    http://reseauinternational.net/comment-les-missiles-hypersoniques-russes-reduisent-en-miettes-les-piliers-de-la-doctrine-navale-americaine/

  • Tom France

    La 3ème guerre mondiale et nucléaire est déjà sur le papier depuis longtemps, les oligarques de Wall street et consort aux US n’accepteront pas de perdre l’hégémonie mondiale comme ça!!!

    • engel

      Oui,
      Car Officiellement(donc, par écrit et facile à retrouverhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif) le concept de doctrine d’emploi de la guerre nucléaire préventive(en première frappe sans avertissement préalable) fut accepté par Bush en 2005.

      Ainsi depuis cette date, beaucoup de pays se réarment comme des fous.
      Dans l’espoir de les décourager d’utiliser leurs pays comme nouveau barbecue humain.

      ….A partir de là, c’est toujours intéressant de parler du sexe des anges.

  • Balou

    Comme ça, ça va mieux ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    La Russie conçoit le premier missile hypersonique universel

    https://fr.sputniknews.com/presse/201609161027783285-russie-missile-hypersonique/

  • Balou

    Un jour sera sans lendemain

    Avant que les idiots de Washington ne nous fassent envoler de la surface de la terre, ces faibles d’esprit auraient mieux fait d’admettre que l’armée étasunienne est désormais de seconde classe comparée à l’armée russe.

    Par exemple, la marine de guerre étasunienne a été rendue obsolète par le missile russe hypersonique Zircon.

    Par exemple, les changements de vitesse et de trajectoire de l’ICBM russe Sarmat, invalide le système ABM de Washington. Il suffit d’un Sarmat pour raser la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne ou le Texas. Il n’en faut qu’une douzaine pour vitrifier les États-Unis.

    Pourquoi ne savez-vous pas cela ?

    http://reseauinternational.net/un-jour-sera-sans-lendemain/

  • Nevenoe Nevenoe

    C’est ce qu’ont fait les USA en imposant un blocus privant le Japon de pétrole et d’acier, ce qui a conduit à l’attaque de Pearl Harbor.

  • autre

    Bon courage;
    =========================

    ———————-« Je vous ai demandé de me citer une seule intervention militaire US réussie depuis la Seconde Guerre mondiale, et vous n’avez pas pu m’en nommer une. Très bien ! Nous sommes d’accord. La vérité est que chacune des interventions entreprises par les États-Unis depuis la guerre a été un échec total, que ce soit d’un point de vue humanitaire, politique ou militaire (et parfois les trois à la fois). Même Grenade a été un échec absolu (militaire) ! De plus, voyez qui siège à la Maison Blanche aujourd’hui. Voulez-vous vraiment que le Donald soit responsable de la protection de nos amis et alliés, et êtes-vous certains qu’il a les compétences nécessaires pour y parvenir ? Ou Hillary, d’ailleurs ? Même Sanders est connu pour s’être fait l’avocat d’opérations militaires catastrophiques comme l’invasion du Liban en 2006, qui s’est soldée comme vous le savez (ou pas) par une défaite lamentable pour les Israéliens et des souffrances indicibles pour les civils du Liban. Mais oublions le Président et jetons un coup d’œil aux généraux US. Vous inspirent-ils le sentiment d’être le genre de gars capables d’exécuter avec maîtrise une opération militaire décidée pour des raisons d’ordre moral et éthique ? Et les membres du Congrès ? Vous leur feriez confiance ? Mais où donc voyez-vous des « sauveurs » honnêtes et compétents dans le milieu politique américain ? »——————–

    In;
    http://lesakerfrancophone.fr/lettre-a-mes-amis-americains

    ==================
    Certains ne comprendront jamais que le parasitisme et la sottise sont inconciliables