La France a dévoilé ses plans pour une base de données contenant les données biométriques de 60 millions de citoyens…

Encartés, numérotés, immatriculés, tracés, géolocalisés, bancarisés, et bientôt numérisés ? Big Brother est à l’affut. Les derniers remparts de liberté risquent de tomber, dans l’indifférence quasi générale. « C’est pas grave, je n’ai rien à cacher » pense le mouton.

La France a dévoilé la semaine dernière des plans pour construire une base d’identification unique et unifiée contenant les données biométriques des passeports et cartes d’identité de 60 millions de citoyens, selon un rapport d’Ars Technica UK.

Décret n° 2016-1460 du 28 octobre 2016 autorisant la création d’un traitement de données à caractère personnel relatif aux passeports et aux cartes nationales d’identité.

La mesure a été incontestée à l’Assemblée nationale française comme il a été annoncé un jour de fête nationale par décret du gouvernement.

La base de données proposée contiendra :

  • Le nom.
  • La date.
  • Le lieu de naissance de la personne.
  • Le sexe.
  • La couleur des yeux.
  • La taille.
  • L’adresse.
  • La photographie.
  • Les empreintes digitales.
  • L’adresse électronique,

…. ainsi que les noms, nationalités, dates et lieux de naissance des parents.

La base de données a pour but de faciliter l’obtention et le renouvellement des documents d’identité des citoyens et d’aider le gouvernement à lutter contre la fraude d’identité.

C’est la deuxième tentative du gouvernement français pour développer une base de données biométriques massive et centralisée, suite aux efforts du gouvernement de droite de Nicolas Sarkozy en 2012 pour adopter une loi proposant une base de données similaire.

Dans ce cas, le Conseil constitutionnel français a finalement mis fin à la loi pour des raisons que la portée de la base de données était trop large et que la police l’utiliserait finalement pour identifier des individus à partir de données biométriques.

Le gouvernement français insiste sur le fait que la nouvelle base de données ne sera utilisée que pour authentifier des individus et non pour les identifier. En d’autres termes, la base de données sera utilisée pour vérifier que les gens sont ce qu’ils disent être, et non pour savoir la biométrie qui a été découverte sur les lieux d’un crime.

Le ministre fédéral de l’Intérieur allemandThomas de Maizière, cherche à tester la vidéosurveillance dans les gares du pays, selon des documents récemment divulgués, cités dans un rapport de reconnaissance faciale sur Deutsche Welle.

…/…

Lire la suite de l’article

Source Aphadolie

Voir:

Dans une bibliothèque de quartier de Long Beach, Michelle Obama se travesti en un démon drag queen qui lit des histoires LGBT aux enfants

(** C’est sordide**)

80 commentaires

  • GROS

    Ça va dans le sens de la sécurité.
    Quand on n’a rien à se reprocher, ça ne pose pas de problème.

    • blackh

      Et les abus ??

      • GROS

        Mais non. Faut arrêter de voir le mal partout.

      • Oui mais ça reste intrusif et cela va à l’encontre de la protection de la vie privée, c’est ça le problème… Lorsqu’on vivra dans un mode un peu plus évoluer on pourra voir ça sous un angle plus positif, mais en attendant, je dis non.

        Akasha.

      • logic

        @Akhasha
        que pourrait-il y avoir de plus intrusif que le fait de te coller un numero de sécu a la naissance, et une CI et un numero fiscal a l’age adulte??

      • GROS

        @logic : ou tout simplement d’être enrôlé dans l’Etat Civil dès la naissance. C’est l’acte fondamental de soumission de l’être au système social.

      • logic

        @Gros

        ben oui, l’humain esclave a déja tout accepté sans rien dire quand on lui a volé sa part de terre, donc si on est pas capable de se révolter pour ça, pourquoi venir s’offusquer d’une meilleure gestion de notre statut d’esclave?????

      • logic

        tant que l’humain « pauvre » trouvera normal de naître sur une planète ou il est la seule espèce vivante a ne pas pouvoir se nourrir et se loger sur la terre qui l’accueille parce qu’il y a le concept de propriété privé , rien de changera….

      • ROSSEL

        @ logic
        Défendre son beefsteack et n’accepter de ne le partager éventuellement qu’avec ceux que l’on a choisi est la chose la plus naturelle et la plus universelle qui soit. La propriété privée n’a rien de scandaleux tant qu’elle a pour but de satisfaire des besoins vitaux et ne dépasse pas certaines limites. Ce qui est aberrant, c’est le cumul inutile de biens au détriment des autres.

      • engel

        Dixit: « tant que l’humain « pauvre » trouvera normal de naître sur une planète ou il est la seule espèce vivante a ne pas pouvoir se nourrir et se loger sur la terre qui l’accueille parce qu’il y a le concept de propriété privé , rien de changera…. »

        Ouais, sauf qu’à l’heure actuelle, la plupart des humains « pauvres » sont incapables d’exploiter la terres correctement, soit trop incultes, soit devenus trop fainéants.

    • logic

      @rossel

      l’abus possible par le concept de propriété privé est en effet le problème!
      par contre, je n’ai rien contre la propriété d’usage, car un individu le pourra jamais seul entretenir 2.5 hectare, il faut être réaliste!

      @Engel

      Et bien alors donnons leurs parts de terre au moins a ceux qui savent s’en occuper, ça ne privera pas beaucoup le reste du troupeau !

  • Passetec Passetec

    Et bientôt la puce rfid implantée chez les humains comme chez les animaux …………………………………………

  • ROSSEL

    Liberté et sécurité ne sont pas toujours compatibles. Si l’on tient à sa liberté avant tout, il faut accepter une certaine dose d’insécurité. Quel que soit le discours destiné à justifier un contrôle biométrique plus efficace, cela impliquera un accroissement de la mainmise du Système sur l’intimité des gens. Les téléphones portables, GPS, compteurs Linky et autres joyeusetés destinées à nous faciliter la vie sont de la même veine. Ceux qui acceptent d’utiliser ces instruments sont incohérents en se scandalisant de ces mesures.

  • Panurgie

    Et donc concrètement qu’est ce que ça change ?

    Certes l’état disposera d’une base avec nos données biométriques, mais pour quoi faire ?

    Je vois pas en quoi les populations seront horriblement contrôlées une fois que l’état aura sa base biométrique.

    • ROSSEL

      Sans vouloir vous froisser, je trouve que votre pseudonyme vous va comme un gant. Nous appartenons à deux mondes absolument antinomiques. Il m’est par conséquent tout à fait impossible de vous répondre.

    • Alors, Bientôt l’abattoir?

      • Panurgie

        Ba répondez à la question, en quoi cela permet un plus grand contrôle de l’état ?

        Et concrètement qu’est-ce ce que ça change ?

      • Pour un panurge cela ne change rien. bêler derrière son boucher est dans sa nature.
        PS : A bien y réfléchir, ou tu es vraiment très con ou alors tu es payé pour l’être.

      • verisheep

        Panurgie, visiblement tu ne comprends pas le problème donc je vais essayer d’éclairer un peu ta lanterne.
        Il est question de créer un base d’identification unique et unifiée contenant les données biométriques des passeports et cartes d’identité; autrement dit l’état dispose déjà de ces données, mais il veut les rassembler afin d’en faire une base de données informatique.

        Tu dis « Je vois pas en quoi les populations seront horriblement contrôlées une fois que l’état aura sa base biométrique. »

        A quoi sert une base de données? A rendre les données facilement accessibles par les systèmes qui y sont connectés.
        Quel type de système peut exploiter des données biométriques? Un réseau de caméras de surveillance à reconnaissance faciale.
        Dans quel but? Surveiller en permanence les faits, gestes et humeurs de l’ensemble de la population.

        CQFD

        Bonus: La CNIL s’y oppose; est-ce une commission complotiste paranoïaque?

        La CNIL considère que le recours, pour s’assurer de l’identité d’une personne, à des dispositifs de reconnaissance biométrique reposant sur la conservation des données dans un support dont la personne a l’usage exclusif, comme par exemple le passeport biométrique, est de nature à assurer une meilleure protection de la vie privée des personnes que la création d’une base centrale.
        […]
        La reconnaissance faciale fait peser des risques importants sur les libertés individuelles, prévient l’autorité administrative. Le visage est en effet une donnée pouvant être captée à l’insu des personnes, les progrès techniques rendant aujourd’hui encore plus facile de procéder à l’identification biométrique d’une personne à son insu, en comparant son visage avec une base de photographies, ou d’usurper l’identité d’une personne. Par ailleurs, le contexte actuel est caractérisé par une multiplication du nombre des systèmes de vidéoprotection, permettant en théorie le développement massif de la reconnaissance faciale, avec des risques accrus en matière de protection des données et de vie privée.
        […]
        En effet, la commission a toujours considéré que le traitement, sous une forme automatisée et centralisée, de données telles que les empreintes digitales apparaît problématique du point de vue de la protection des données à caractère personnel, compte tenu à la fois des caractéristiques de l’élément d’identification physique retenu, des usages possibles de ces traitements et des risques d’atteintes graves à la vie privée et aux libertés individuelles en résultant.
        […] De même, la mise en œuvre de ce dispositif de reconnaissance faciale ne donnera pas lieu à la constitution d’une base de données centralisée, dans la mesure où sont uniquement exploitées les données enregistrées dans le composant électronique des passeports.
        Dans ces conditions, la commission considère que l’enregistrement de nouvelles données biométriques relatives à des voyageurs disposant d’un passeport biométrique dans la base centrale serait excessif au sens de l’article 6 (3°) de la loi du 6 janvier 1978 modifiée.

        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032372514&dateTexte=&categorieLien=id

      • Voltigeur Voltigeur

        Person of interest ne sera plus une fiction…

      • verisheep

        Ba réponds à la question mon p’tit panunu tout mignon tout naïf! J’ai répondu à la tienne.

        La CNIL est-elle une commission complotiste paranoïaque?

        Pour te paraphraser, tu n’es pas capable de répondre à la question au final… C’est que ça doit être aussi terrible que ça en a l’air…
        Et laisses-moi rire, l’état a tout intérêt à surveiller sa population, qu’ils s’agisse des crétins d’étudiants candides et soumis, de leurs grand-mères ou des « complotistes se croyant dissidents ».
        Tout le monde, mon pauvre petit. C’est le concept même de surveillance généralisée…

    • partisan

      Eh bien dis-donc, tu demande pour quoi faire avec ces données.

      Il t´arrive défois de réfléchir, ou faut-il t´expliquer ce qu´est réfléchir

    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

      Mais voyez-vous pourquoi l’Etat aurait besoin de cette base biométrique ?
      S’il n’en a pas besoin, pourquoi le lui permettre ? On n’a même pas voté pour lui.

      • partisan

        Daniel….. voyons………. l´état creer tout ça pour notre bien. Crois moi, je sais de quoi je parle. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Voltigeur Voltigeur

        De mystérieux « anti-linky » revendiquent l’incendie de 21 véhicules d’Enedis à Limoges
        http://www.charentelibre.fr/2017/10/24/incendie-volontaire-de-21-voitures-enedis-a-limoges,3153491.php

      • Panurgie

        J’attends toujours une réponse sérieuse, en quoi cela renforcerait concrètement le contrôle de l’état sur le citoyen lambda ?

      • Bonsoir,
        Cela renforcerait surtout la réactivité et également le contrôle par le fait qu’ils pourront bloquer tes comptes et cartes bancaires plus facilement ainsi que de supprimer ton identité et bien d’autres choses.

        Il y a aussi le soucis qu’ils sauront tout sur nous, ça cause donc un problème d’ordre étique sur la vie privée.

        Ils pourront plus aisément répertorier nos moindre faits et gestes. Nous suivre au quotidien, dresser un profil pour juger notre dangerosité potentielle envers la société. savoir si nous sommes un élément subversif ou « un citoyens modèle » un peu comme toi Panu (sourires).

        Il y a bien une raison valable pour qu’ils décident d’investir pour un tel système déjà existant aux États Unis ou en Grande Bretagne.

        Orné

      • logic

        @orné

        à part le fisc personne ne peut se servir sur ton compte bancaire, et je ne vois pas dans l’article ci-dessus une loi permettant de bloquer mon compte arbitrairement!

        « Il y a aussi le soucis qu’ils sauront tout sur nous, ça cause donc un problème d’ordre étique sur la vie privée.
        Ils pourront plus aisément répertorier nos moindre faits et gestes. Nous suivre au quotidien, dresser un profil pour juger notre dangerosité potentielle envers la société.  »

        Ah bon??? ils sauront tout, comment?? je ne vois rien de nouveau dans cet article à part l’adresse mail…
        Répertorier nos faits et gestes???? mais comment??…

        Big data oui, mais chacun est libre de laissé libre accès a ses données personnelles sur internet que je sache!

      • Panurgie

        Ba non orné ce que tu dis n’est pas vrai pour les empreintes t’es complètement à côté …

        Comme le dit Logic ça change pas grand chose concrètement, même ton adresse mail ils l’ont si tu payes tes impôts. Mais bon c’est pas nouveau.

        Aucun de vous n’est capable de répondre à la question au final, c’est que ça ne doit pas etre si terrible.

        Et laisse moi rire, l’état a mieux à faire que chasser des complotistes se croyant dissidents. Et puis je pense que tu n’es pas loin du citoyen modèle non plus d’ailleurs.

        Pour ce qui est de faire disparaître qqn, je ne vois pas en quoi rajouter une base de données simplifie les choses. Bref je réitère ma question

    • ROSSEL

      Sous le second empire de gigantesques travaux ont étés entrepris par le baron Haussmann sur ordre de Napoléon III pour « aérer » Paris. La raison officielle était de rendre la capitale plus saine, plus attractive et prestigieuse. Tout le vieux Paris fut démoli. Qui aurait pu critiquer une telle oeuvre de salubrité publique ? Suite aux percées réalisées pour ouvrir les grands boulevards destinés à quadriller la ville, jamais plus aucune insurrection populaire n’a été victorieuse (mai 68n’a été qu’une guignolerie de fils de bourgeois raison pour laquelle le pouvoir ne s’est pas donné les moyens d’y mettre un terme). Le but non avoué était de pouvoir mâter facilement les révoltes. Eriger des barricades ne servait plus à rien. En 1871 les communards se sont faits massacrer par des troupes qui pouvaient manoeuvrer sans encombres.
      Il faut tirer les leçons de l’Histoire et cette anecdote nous apprend que derrière les intentions officielles il y a les intentions cachées. Ces nouvelles mesures techniques viendront s’ajouter à un ensemble de lois, habitudes et comportements adoptées avec enthousiasme ou résignation par les gens et dont la finalité est d’annihiler par avance toute possibilité de révolte. Elles sont une pierre de plus à l’édifice construit pour transformer les populations en masses décérébrées et inoffensives.
      Je suis pessimiste et pense mener un combat d’arrière garde. La grande majorité de la population se soucie comme d’une guigne d’être fliquée. Les téléphones portables, GPS, réseaux sociaux, cartes bancaires … sont autant de mouchards qui ont étés adoptés sans se poser la moindre question. Les compteurs Linky, malgré des oppositions locales isolées, seront installés sans coup férir. Seule la face claire de ces gadgets intéresse leurs utilisateurs. Il est vrai que quand on lui montre la mer, l’imbécile regarde le doigt.

      • Panu tu dis

        Ba non orné ce que tu dis n’est pas vrai pour les empreintes t’es complètement à côté …

        C’est un peu trop facile de dire, ce n’est pas vrai, à terme ce sera bien le cas, lorsque, tout sera mis en place, les lois qui vont avec, et la technologie pour l’appliquer.

        Comme le dit Logic ça change pas grand chose concrètement, même ton adresse mail ils l’ont si tu payes tes impôts. Mais bon c’est pas nouveau.

        Ça ne change pas grand chose à l’état actuel des choses, mais encore une fois à terme, se sera un outil efficace qui servira comme base de donnée pour d’autres outils de surveillance et d’action.

        Aucun de vous n’est capable de répondre à la question au final, c’est que ça ne doit pas etre si terrible.

        Je n’ai pas la prétention de répondre à la question, qui le pourrait ? Toi non plus tu ne peux pas être en mesure d’affirmer que ce n’est rien, on ne peut que raisonner et tenter de voir plus loin que le bout de son nez. Il suffit de voir comment les choses évoluent actuellement en terme de lois liberticides et moyens de surveillance pour sentir arriver le produit final.

        Et laisse moi rire, l’état a mieux à faire que chasser des complotistes se croyant dissidents. Et puis je pense que tu n’es pas loin du citoyen modèle non plus d’ailleurs.

        Pour commencer je ne suis ni complotiste ni dissident, je fais simplement ce que j’ai à faire, je mène ma vie. Mais je ne suis pas non plus nombriliste, je ne pense pas qu’à ma gueule, et personnellement je ne me sent pas particulièrement visé, je pense en terme général.
        Citoyen modèle ? si on parle au niveau de la morale, oui, au niveau de leur lois, un peu moins.

        Pour ce qui est de faire disparaître qqn, je ne vois pas en quoi rajouter une base de données simplifie les choses. Bref je réitère ma question

        Je ne parlais pas évidemment de le faire disparaître physiquement, mais juste son identité au registre national, pour empêcher une personne de vivre socialement.

        J’aime bien la réponse de Rossel qui va beaucoup plus loin que la mienne, mais abonde dans mon sens. Il a moins la flegme que moi, (sourires). Je devais aller à l’entrainement aussi il faut dire.

        Orné

      • engel

        Rossel,
        Les choses ont évolué,
        De nos jours, le sage lui aussi fait une fixette sur le doigt. …Surtout s’il est vaseliné!
        Car cette saga ne l’enchante guère.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • logic

        Nous sommes dans le fantasme total de « big brother »

        Mais la réalité de big brother aujourd’hui c’est ça :

        1 l’état a besoin de savoir ou tu es pour que tu puisse payer tes impots et payer tes amendes = le fichier biométrique , qu’il a déja depuis ta naissance…..

        2 les multinationales et les commercants ont besoin de pouvoir accèder a tes données perso pour te vendre leur production = big data, en gros, de la pub personnalisée

        bref, rien de bien nouveau sous le soleil….

        Par contre, ce que veux l’état, c’est que tu travaille pour faire tourner l’économie et au passage enrichir les multinationales et la classe politique qui les protège!
        Donc le plus gros problème dans cette société n’est pas la possibilité de flicage, mais bien le fait qu’il faille « gagner » sa vie …… mais pour l’instant les moutons trouvent ça normal!

      • ROSSEL

        @ logic
        « Gagner sa vie » n’a rien de scandaleux. Dans la nature rien n’est acquis sans efforts. Ceux qui pensent le contraire sont les bénéficiaires abusifs d’un état providence qui repose sur les efforts de ceux qui travaillent et font tourner la machine au profit des parasites du haut et du bas. « Gagner sa vie » est nécessaire à la dignité.Les enfants dont les parents sont des cas sociaux chroniques et assumés sont les plaies du futur.

      • logic

        @ Rossel

        sauf que pour les autres espèces vivantes sur terre, il y a possibilité de se loger et de se nourrir gratos car ils peuvent disposer de leur milieu naturel et des ressources terrestres, pour l’homme NADA!!! et ça ça change tout!!! Ne pas le voir est se boucher les yeux!

      • ROSSEL

        @ logic
        Parce que vous croyez que les animaux vivent dans un monde sans violences et sans contraintes ? Que nourriture, gite, territoires de chasse et de cueillette ne nécessitent pas de leur part de se confronter à l’adversité lorsque c’est nécessaire ? Charles Darwin et d’autres ont démontré la réalité de la sélection naturelle et du combat permanent pour la vie. Ce qui n’est pas incompatible avec une solidarité choisie et sélective, bien au contraire, indispensable à la vie sociale. Evidemment, si vous êtes créationniste vous pouvez penser différemment. Il est inutile d’essayer de convaincre un croyant.

  • engel

    Pourquoi pas…

    Mais, à moins que le délit d’opinion vienne à concurrencer le délit de faciès (qui n’existe pas, bien sûr.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif), il faudrait m’expliquer que vient faire « l’adresse électronique » dans une base de données biométriques???

    C’est quand même sensé n’être qu’un « truc » permettant la reconnaissance simple d’un individu tout en le reliant avec un lieu d’attache administratif(état civil).
    A moins que…

    • logic

      les gens déménagent beaucoup de nos jours, pouvoir les joindre qq soit leur adresse physique est plutôt pratique pour les avis d’imposition ou les amendes par exemple…..

      • engel

        Ouahhh, je n’y avais pas pensé…

        Ouais mais bon, ce n’est absolument pas le but de données biométriques!
        Retrouver une adresse ou joindre un individu est du ressort de la police.
        Bien sûr, ceci est valable dans un état démocratique de droit, fonctionnant normalement et composé de citoyens encore libre d’aller où bon leurs semblent, sans envie d’être dérangé.
        Le droit à la discrétion, à la vie privée cela s’appelle la liberté.

        …Malheureusement, le couple liberté/insécurité terrorise l’esclave.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        Avec une simple adresse email tu peux connaitre TOUT de la vie d’un individu et parfaire son profilage. Encore une fois ce ne sont pas les terrosistes qui seront affectés par cette espionnage mais les dissidents.
        N’a ton pas parler içi de leur volonté d’interdire toute critique de l’état même dans la sphère privrée ; certain se demandait comment cela allait -être contrôlable, et bien en voilà un exemple

        Tu leur ouvres simplement une porte qui pour qu’ils t’observent en permanence.

      • logic

        @engel

        non, la liberté c’est de ne pas devoir être obliger de « gagner » sa vie!!! la vie elle est là, point!

      • ROSSEL

        Les animaux aussi « privatisent » leurs ressources pour s’en assurer les bénéfices en priorité. Ils ne daignent partager que lorsque leurs besoins ont étés satisfaits ; et encore pas toujours. Ce qui est problématique avec les humains, c’est qu’ils n’en ont jamais assez.

    • engel

      Bonjour Logic,
      « Parce que vous le valez bien ».

      Ce n’est pas moi, mais Rossel qui parlait de cela.
      Mais il est vrai que j’ai le même point de vue que lui.
      Je vais donc compléter ton assertion:

      – « la liberté c’est de ne pas devoir être obliger de « gagner » sa vie!!! « ….La mort aussi, elle est là pour ça, point! »

      C’est une….., que dis-je, c’est la loi universelle qui régit, depuis toujours, absolument tout le vivant.
      Celui qui ne VEUT* pas assurer sa pitance, meure.
      Où as-tu vu dans la nature un exemple durable, où c’est aux autres d’êtres contraints de le nourrir?

      * J’ai bien écrit « veut » et non « peut ».
      Car dans ce cas là, il est évident qu’il faut l’assister, « lui donner les moyens de … », dans sa convalescence sociale temporaire.

      • logic

        @engel
        sauf que l’espèce humaine est la seule espèce a ne pas pouvoir utiliser les ressources de la nature parceque PRIVATISEES !!! il faut vous le dire comment??????

  • prashanti

    Bonjour toutes et tous,

    Pour l’adresse électronique, il s’agit de l’IP ou d’une adresse de messagerie ?

    • GROS

      L’IP de ta puce communicante. En quelque sorte, il s’agira en fait de ton IP.

      Un formidable espoir pour les progrès de la télémédecine. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • prashanti

    Parce que s’il ne s’agit que de l’adresse de courriel, il suffit de fermer la boîte à lettres et d’en créer une autre !

  • logic

    à part l’adresse électronique qui n’était pas obligatoire auparavant, l’état avait déja tous ces renseignements!!
    Et quant a l’adresse électronique, quiconque a ses impots en ligne ou est inscrit a pôle emploi, à la CAf, etc….a déja transmis son adresse mail de son plein gré afin d’arrêter de couper des arbres pour toutes les paperasses qu’on nous demande!!!
    Si cette base peut enfin arrêter l’état de nous demander sans cesse une photocopie de notre CI ainsi qu’un justificatif de domicile, ça fera autant d’arbre en moins couper!!

    Et puis de toutes façons, pourquoi voulez-vous a tous prix que l’état asservisse des moutons qui le sont déja???

    • Cela me fait rigoler, en 85 quand j’ai débuté professionnellement dans l’informatique, on disait que la science du traitement de l’information permettrait de réduire la masse de papiers nécessaires…..

      • logic

        oui, c’est sûr, mais en france les employés n’ont jamais été vraiment formé a l’informatique….et encore moins les fonctionnaires!…. mais bon, le but est aussi de dégraissé la fonction publique et peut être justement de passé a un administratif 2.0 ce qui ne serait pas un mal 40ans après l’invention d’internet! ;)

  • logic

    En même temps, la plupart des gens qui utilisent un ordi ou un smartphone trouve génial la géolocalisation !

  • logic

    Et, il faut tout de même être réaliste, aujourd’hui en France, les prisons sont blindées et depuis des lustres, a t-elle point que la plupart des délits mineurs sont classé sans suite, voire même certain majeur!!!
    Alors si l’Etat voulait vraiment augmenter la répression, il aurait déjà investit dans la construction de prison ;)

    Il y a longtemps que l’Etat tient le mouton par les c….es au travers de l’impots et autres taxes… pas besoin d’autres choses

    • ROSSEL

      L’état a tout intérêt à maintenir un certain degré d’insécurité pour justifier le flicage de tous. En cas de besoin la racaille sera un excellent auxiliaire stipendié du Système pour museler toute velléité d’authentique révolte populaire. Si il y avait une réelle volonté de réduire délinquance, trafic de stupéfiants et terrorisme, il y a longtemps que ceux-ci seraient ramenés à la portion congrue.

      • engel

        Bonsoir Rossel,
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif tu connais tes classiques historiques, au contraire de beaucoup qui ne comprennent qu’après en être victime. Et encore dans le meilleur des cas…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • logic

        @rossel

        le but n’est pas le flicage, mais le marché de la securité privé qui pèse 8 milliards… quand vous aurez compris que tout est une question de fric, et que l’état a intérêt que tu travaille plutôt que d’être en prison, vous aurez enfin compris comment marche le monde!
        Car tout, n’importe quel marché bidon, tout rapporte de l’argent en haut, et pour eux, c’est tout ce qui importe!

        l’état n’a pas attendu le fichier biometrique pour vous fliquer, les RG, la DCRI, la gendarmerie, la police, hadopi, tout cela existe depuis belle lurette….

      • ROSSEL

        Personne n’a écrit que l’état avait attendu le fichier biométrique pour nous fliquer. Ce fichier est une pierre de plus qui vient s’ajouter à d’autres (je me répète). Devons-nous pour autant penser que ce n’est qu’un détail technique sans importance ? Tous les détails techniques sont sans importance lorsqu’on les prend individuellement. C’est leur accumulation planifiée qui créé le danger. Quant à la privatisation du marché de la surveillance et le flicage d’état, leur complémentarité est logique dans un Système où le politique est au service de l’économie et non l’inverse.

  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

    Avis aux amateurs :
    « Un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte: Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau.
    Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom.
    C’est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus. » (Apo 14 :9-12)

    • Daniel, je pensais justement à ce passage. Je ne crois pas Dieu comme étant capable de se mettre en colère, émotion purement humaine. Il ne se rabaisse pas aux émotions humaines. Mais encore une fois, on peut lire la Bible à plusieurs niveaux.

      Nous allons tout droit vers toutes les prédictions, et ce marquage du signe de la Bête nous arrive droit dessus. Je ne sais pas quelles seront nos capacités de résistance car tout sera fermé aux résistants. Déjà le fait même de ne pas avoir de carte d’identité à jour peut nous empêcher de retirer de l’argent à un guichet !

      Et comme certains le disent justement ici, qui renoncera à son confort, à un ersatz de sécurité, pour vivre libre avec toutes les contraintes qui sont en train de se renforcer et de nous enserrer ? Pour l’instant, nous ne sommes pas nombreux à broncher. Tant mieux, il y aura de la place dans le maquis !
      En même temps, c’est tellement sournois, vicieux, discret, qu’on ne voit même pas ce qui est déjà en place.

      • nomdemon

        @ Biquette,

        On se rendra compte de ce qui était mis en place quand une majorité d’entre nous y sera confrontée. Ils auront déjà un coup d’avance. C’est pour ça que les moutons seraient bien inspirés de réfléchir à tout ça en se projetant dans le futur afin d’estimer un tant soi peu, les conséquences de ce qui est posé aujourd’hui. Mais j’ai bien peur que les moutons restent des moutons et se dirigent tout droit vers l’abattoir sans même savoir qu’ils y vont.

  • Est-ce que vous avez lu ceci ?
    http://www.piecesetmaindoeuvre.com/spip.php?page=resume&id_article=864

    Quand je l’ai lu, j’étais contente d’avoir refusé de répondre aux inquisiteurs du recensement !

  • Graine de piaf Graine de piaf

    L’article n’est pas complet étant réservé aux abonnés, mais cela donne une petite idée de ce qui nous attend !

    « REPORTAGE – À Stockholm comme dans le reste de ce pays scandinave adepte des nouvelles technologies, l’argent liquide a disparu des commerces et des banques. Tout le monde paye avec des cartes ou son téléphone. Sauf les personnes âgées et les exclus de ce monde digital, qui semble plus sûr. Tant qu’aucune panne informatique importante ne survient… »

    http://www.lefigaro.fr/international/2017/10/23/01003-20171023ARTFIG00252-la-suede-un-pays-sans-cash.php

    • logic

      Dans la réalité, le cash n’est utilisé que pour mettre une piece dans le caddie ou faire qqs achats, les salaires, indemnités de chômage, etc.. sont virés en numerique, les impots sont prélevé en numerique, les chèque sont traité en numerique !! la plupart des transaction des européens se font déja en numérique! Et nous faisons confiance a ce fonctionnement depuis déja très très longtemps, Nous prenons donc déja le risque!
      les transactions entre particuliers peuvent déja se faire par virement (en dessous de 5000 euros le fisc n’y met pas son nez), et nous pourrions le faire en monnaie libre G1 si l’on veut :)
      bref, l’argent physique n’existe plus a 95%….. c’est juste une réalité

      • ROSSEL

        Vous avez raison mais il est toujours possible d’échapper, au moins en partie, à Big Brother en retirant son argent et en payant en liquide. De même, chacun peut encore détenir physiquement des espèces afin de palier à un éventuel black out bancaire qui limiterait les retraits. Cela n’a rien de délirant.

      • logic

        @Rossel

        le retrait du cash est avant toute chose instaurer pour justement protéger les banques des retraits de panique qui les ont toutes menées a la faillite….. Et contrairement a ce que l’on peut croire, cela protège aussi les client dans une certaine mesure !

      • ROSSEL

        Protéger les escrocs des paniques de leurs victimes. Voilà un curieux raisonnement.

      • engel

        Oui, très curieux raisonnement.
        A moins de donner du crédit au truc de l’inversion accusatoire de cause à effet.
        Du genre: « L’effondrement/faillite est causé par l’afflux et le retrait massif des épargnants/clients en panique. »

      • GROS

        Et pourtant je suis toujours abasourdi de voir le nombre de pignoufs aux caisses des supermarchés qui prennent un temps dingue en payant en liquide, et infoutus de compter leur monnaie. Et je ne comprends pas pourquoi ils ne règlent pas par carte bancaire.
        Dans ces situations, il est vrai que je me dis que la suppression des titres de dette de la banque centrale (ce que vous appelez « argent liquide ») aura aussi du bon.

        D’ailleurs, est-ce ceci qui motive la volonté de fin de l’argent liquide ? A force de faire des QE moisis et de racheter des titres de dette pourris, le bilan des banques centrales devient assez moisi : on supprime les titres de dette à destination des particuliers pour pouvoir mieux faire durer ce système ?

        Je renvoie à cet article : http://la-chronique-agora.com/banque-centrale-faillite/
        Que je cite :

        Premier privilège : elle peut créer de l’argent « à partir de rien ». En créant de la monnaie, la banque centrale émet elle-même une dette non remboursable, en tout cas tant que la monnaie émise circule et est acceptée comme moyen d’échange, de paiement, de transaction et de réserve. On imagine mal qu’il en soit autrement dans une économie dite moderne. Il existe cependant un risque latent — certes très théorique — qui est celui de la quantité de monnaie créée : si elle devient trop importante, craignant l’inflation ou la dépréciation du change, les épargnants vont anticiper une érosion du pouvoir d’achat de la monnaie et vont décider de se « débarrasser » d’elle.

        Et hop : fin de l’argent liquide = fin des titres de dette de la banque centrale à destination des particuliers = fin des risques de bank-run = « confiance » obligatoire et forcée dans le chiffre qui apparait sur vos relevés de compte en banque. Le système peut durer. Elle est pas belle, la vie ?

      • logic

        @rossel

        j’expliquai ici pourquoi les banques veulent enlever le cash, je ne les défends pas !!!

        Et la deuxième raison est bien sur l’économie substantielle sur la gestion de l’argent liquide (moins de DAB, moins de transport blindé, moins de guichetier, moins de personnel de sécurité) = des bénéfices en plus

        j’essaye juste d’expliquer qu’il y a de « bonnes » raisons …

      • ROSSEL

        @ logic
        « j’expliquai ici pourquoi les banques veulent enlever le cash, je ne les défends pas !!! »
        Autant pour moi.
        Salutations.

      • engel

        Bonjour Gros,

        « … voir le nombre de pignoufs aux caisses des supermarchés qui prennent un temps dingue en payant en liquide, et infoutus de compter leur monnaie. Et je ne comprends pas pourquoi ils ne règlent pas par carte bancaire. »

        C’est évidemment simple:
        – Parce que « ces pignoufs »ne savent pas compter leur monnaie, ….comme tu écrits.
        Et par conséquence, ils se sont vus interdits de chéquier et de carte bleu. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
        Ils sont sous curatelle bancaire.
        On leur alloue régulièrement une somme en liquide pour la vie courante. Et quand il y en a plus, il n’y en a plus, alors on compte et recompte.
        …C’est’y jamais, que le porte monnaie c’est’y rempli, ou que c’y ait un trou…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Ps: Souvent je les retrouve sur le parking au volant de leurs belles Merco, B’m ou Audi d’occases.
        A chacun ses priorités…

  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD

    A cause de ces deux lois, le citoyen veut pouvoir fliquer l’Etat dans tout ce qu’il fait. Exécution !
    ART. 14. — Les citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée.
    ART. 15. — La société a le droit de demander compte à tout agent public de son administration.