[ MàJ ] Une zone d’ombre sur 6 millions d’électeurs?

Après les dysfonctionnements signalés un peu partout, une réflexion à propos des chiffres concernant les électeurs et, s’il s’avère que J-Y Dormagen a raison. Nous avons peut-être 6 millions d’électeurs en trop.

Une mise à jour à été faite par Liliane Held-Khawam qui m’en a informé, elle contient des explications complémentaires à connaître, des tableaux etc.. Liliane note en conclusion: Ce qui est troublant dans ces deux tableaux, ce sont les chiffres ronds systématiques… Exceptionnel en statistiques. Faites vous votre opinion Sur le site de Liliane https://lilianeheldkhawam.com/2017/04/27/une-zone-dombre-sur-6-millions-delecteurs-liliane-held-khawam/ Ça ne change rien aux données, mais ça précise la méthode, et voyez aussi: une conclusion-synthèse sur la base d’un commentaire qui confirmait l’article précédent: https://lilianeheldkhawam.com/2017/05/01/elections-presidentielles-des-failles-qui-interrogent-la-fiabilite-des-resultats-liliane-held-khawam/

 

Dans mon précédent billet « Élections françaises, des questions se posent autour des non-inscrits« , certains messages  de lecteurs me donnent à penser que la finalité de la publication n’était peut-être pas très clair…

Pour faire simple, selon les chiffres que nous avons, il y aurait un risque d’être en présence de 6 millions d’électeurs de trop.

Selon le ministère de l’intérieur, « le corps électoral se divise en 45,678 millions d’inscrits en France, soit 88,6% des Français majeurs résidant sur le territoire, et 1,3 million de Français établis hors de France inscrits sur les listes électorales consulaires. »

Ce commentaire nous indique que nous avons 51 555 304 personnes (hors expatriés) ayant le droit de voter EN France.

Donc, selon le ministère de l’intérieur:

  1. 51 555 304 personnes admissibles qui sont à la fois sur le territoire français, détentrices de la nationalité française et en âge de voter.
  2. 45 678 000  électeurs inscrits, chiffre qui servira de référence au décomptage de voix
  3. 5’877’304 non-inscrits et mal-inscrits qui est le solde entre le total des admissibles (point 1) et celui des inscrits (point 2)

Mais ce chiffre de 5’877’304 des mal-inscrits n’est pas conforme à celui d’un spécialiste. Le professeur J-Y Dormagen est une référence absolue en France en matière de non-inscrits. Il est même mandaté depuis les années 2000 par le gouvernement français pour aborder les difficultés liés à un système d’inscription au corps électoral plus que problématique.

Or M Dormagen affirme avec Cécile braconnier,  dans un récent article du 19.03.2017   intitulé: »Communiquer plus efficacement pour réduire la mal-inscription électorale« , qu’il existe en France 12 millions de non-inscrits ou mal-inscrits. Il y est dit:

« 12 millions de citoyens, non-inscrits ou mal-inscrits sur les listes électorales, sont empêchés de voter ou gênés pour le faire. La réforme de la procédure d’inscription, qui entrera en vigueur en 2020, devrait être l’occasion d’inventer les dispositifs de communication qui permettront de relever ce grand défi démocratique. »

Un article du Monde fait référence aux mêmes auteurs pour cette fois définir la mal-inscription: « « le fait d’être inscrit dans un bureau de vote qui ne correspond plus à son lieu de résidence effectif ». Elle concerne « les personnes qui, après avoir déménagé, ne se sont pas réinscrites sur les listes électorales de leur nouveau quartier, sans pour autant avoir été radiées du bureau de vote de leur ancienne adresse. »

Or, « Etre inscrit sur une liste électorale différente de sa commune ou de son arrondissement de résidence est un facteur d’abstention. Et l’un des motifs de radiation des listes. » (L’Express)

Ce chiffre de 12 millions du professeur Dormagen est deux fois plus important que celui du ministère de l’Intérieur!

Nous avons donc un problème potentiel de comptage de plus de 6 millions.

Notre objectif n’est pas de dire qu’il y a tant ou tant de mal-inscrits. Notre but est de dire que ce chiffre de 12 millions jette le trouble sur la taille du corps électoral.

Dès lors, quatre hypothèses s’imposent:

  1. La proportion de 88,6% qui permet de conclure que le pays permet à 51 555 304 personnes de voter est fausse.
  2. Les 12 millions du professeur Dormagen sont faux, ce dont on peut douter tant sa méthode a été éprouvée et reconnue y compris par le gouvernement français (Rapport précédent commandé par le Premier Ministre)
  3. 6 des 12 millions des mal-inscrits ont réussi à voter quand même. Difficile à concevoir puisque l’Express nous dit bien que la mal-inscription est un motif de radiation des listes.
  4. Le nombre d’inscrits de l’INSEE présente 6 millions de trop. Et là nous avons un sérieux problème dans le déroulement des élections.

Si l’hypothèse 4 devait se vérifier, cela signifierait que le corps électoral inclurait 6 millions de voix de trop.

Une sacrée zone d’ombre qu’il conviendrait de lever…

Source le blog de Liliane Held-Khawam

HUMOUR

26 commentaires

  • Libertaire22170

    Ma femme et moi n’avions pas fait le changement d’adresse et nous avons tout de même pu voter à notre ancien bureau de vote. De plus, d’autres personnes présentes dans le bureau de vote et étant dans la même situation que nous ont pu également voter.
    La radiation des listes en cas de changement d’adresse non communiqué n’est donc pas systématique. Pas partout en tout cas.

    Il aurait été intéressant de savoir à quelle catégorie de la population appartiennent les personnes qui ont été radiées et si ces personnes auraient d’une façon ou d’une autre déclaré publiquement le candidat pour lequel elles comptaient voter.

    • Voltigeur Voltigeur

      Le village de Leychert a voté pour rien, les suffrages du premier tour sont annulés
      Quatre-vingt-trois électeurs de Leychert, dans l’Ariège, ont voté au 1er tour de l’élection présidentielle dimanche. Ils auraient mieux fait d’aller à la pêche, puisque le Conseil constitutionnel a annulé leurs suffrages

      Jean-Luc Mélenchon était arrivé en tête dans le village
      Les procès-verbaux du 1er tour n’ont pas été transmis

      Dimanche, le village de Leychert a placé Jean-Luc Mélenchon en tête de l’élection présidentielle, comme le département de l’Ariège dans son ensemble, devant Marine Le Pen et Benoît Hamon. Mais les 30 votes pour le candidat de la France Insoumise ne seront finalement pas comptabilisés, pas plus que les 53 autres suffrages (sur 105 inscrits).
      Idem en Seine-et-Marne et à Mayotte

      En effet, le Conseil constitutionnel a annoncé mercredi sa décision « d’annuler l’ensemble des suffrages émis » pour cette commune, ainsi que pour celle de Louan-Villegruis-Fontaine (Seine-et-Marne) et pour le bureau de vote n° 25 de la commune d’Acoua (Mayotte).
      « Les procès-verbaux des opérations électorales (…) n’ont pas été transmis à la préfecture après le dépouillement du scrutin en méconnaissance de l’article L. 68 du code électoral, indique le Conseil constitutionnel. Ce manquement rend impossible le contrôle de la régularité et de la sincérité du scrutin. » S’ils le souhaitent, les électeurs de Leychert pourront quand même se déplacer pour le second tour, le 7 mai.
      http://www.20minutes.fr/toulouse/2058095-20170427-ariege-village-leychert-vote-rien-suffrages-premier-tour-annules

  • Ularius

    Bonjour à toutes,tous,
    Dimanche devant l’ordi pour regarder les résultats, sur les sites de la Presse Quotidienne Régionale, on avait le dépouillement en direct au fur et à mesure qu’arrivaient les résultats des communes, la Voix du nord impossible de consulter le dépouillement en direct une bonne partie de la soirée, idem pour Ouest france.
    Sur le site de Sud Ouest à 20H40 sur 6 régions, à moitié du dépouillement on avait : 1MLP (25%environ),2JLM (23%),3Jean Lassalle(17%), 4Hamon(6%), NDA,Poutou,Asselineau,Cheminade autour de 5%, et Fillon , micron, Arthaud tous autour de 2% !!!! Oui stupéfiant ! après le site a été bloqué.

    Avec un peu de recul, je pense que la mayonnaise micron n’avait pas pris et que fillon était englué dans les affaires alors ils ont joué les sondages à fond pour les sauver (remarquez comment la sondagerie devient une science exacte avec ces élections)et ensuite au cours de la soirée ce sont les résultats du ministère de l’intérieur qu’ils ont modifiés pour qu’ils soient en correspondance avec les sondages. (à noter que dans deux arrondissements de Lyon mon colomb, le nombre de bulletins blancs s’élèvent à zéro !!! sur plusieurs milliers de votants !!! )

    Et la télé a fait le reste, nous mettre devant le fait accompli, « faire comme si »,les europhagiques de la rtbf annonçaient déjà les « bons scores » en milieu d’aprés- midi : micron 24% et Marine 23%; OckrentBilderb et GuettaOtan sabraient le champagne en direct.
    Truquées à ce niveau les élections ça s’appelle un coup d’Etat de l’oligarchie;Les sondages appartenant à : parisot, Bolloré, Arnault, Pinault, la clique habituel.
    Tout ça me rappelle cette citation de Jung :
    « En réalité l’Etat n’est qu’un camouflage qu’utilisent des individus qui le manipulent. »
    Avec ces élections on comprend qu’il importe peu de voter mais qu’il faut savoir compter les bulletins de vote.

    • Libertaire22170

      C’est tout bonnement énorme, as tu les moyens de prouver ce que tu écris ?
      Si une personne impliquée repentante (ça doit bien exister) pouvait nous apporter la preuve qu’il y a bien eu ce genre de trucage nous pourrions diffuser l’information.

      • Bl@ck Sheep

        « Celui qui compte n’est pas celui qui vote, c’est celui qui compte les votes. »

      • Libertaire22170

        Oui mais arrivé à ce stade on ne peut même plus appeler ça compter.

        Substituer serait plus exact.

      • Bl@ck Sheep

        A entendre les personnes autour de moi, j’ai l’impression qu’il est moins probable qu’il y ait eu fraude que les gens aient voté comme on leur a dit, comme à leur habitude.

      • Libertaire22170

        À lire ça, si c’est vrai, il y a bien eu une fraude super massive.
        Aussi incroyable que cela paraisse, les résultats annoncés avant le blocage du site me semblent plus cohérents.

      • Bl@ck Sheep

        Si c’est bien le cas, y-a-t-il un moyen de connaître le nombre de voies réelles, autre que les sites « officiels » ? A part contacter chaque bureau de vote pour leur demander leurs résultats, bien sûr.. une capture d’écran ou une version en cache pourrait être un début de commencement..

  • Balou

    Macron – Histoire d’une Haute Trahison – Les preuves accablantes

    https://www.youtube.com/watch?v=Wn72T4dTFho

  • les élections n’ont jamais eu pour fonction de permettre à chacun de s’exprimer politiquement, mais de renouveler l’adhésion de la population à l’appareil de gouvernement, de la faire consentir à sa propre dépossession

  • bogodai

    Salutations amis moutons !
    J’ai bien peur, si Le Pen est élue, que les macarons ne se servent de toutes ces bizarreries électorales, celle-ci, les gens rayés des listes à leur insu et d’autres qui m’échappent sans doute, pour invalider les élections !
    Le Pen ne pourra vraisemblablement pas utiliser les mêmes arguments, car tout de suite taxée de complotiste par les media.

  • verisheep

    Corrigez moi si je me trompe, mais je pense que l’hypothèse de base de l’auteur est fausse:

    Donc, selon le ministère de l’intérieur:

    – 51 555 304 personnes admissibles qui sont à la fois sur le territoire français, détentrices de la nationalité française et en âge de voter.

    – 45 678 000 électeurs inscrits, chiffre qui servira de référence au décomptage de voix

    – 5’877’304 non-inscrits et mal-inscrits qui est le solde entre le total des admissibles (point 1) et celui des inscrits (point 2)

    Le troisième chiffre correspond seulement aux non-inscrits, pas aux mal-inscrits (enregistrés dans un bureau de vote différent de celui de leur domicile), qui par définition font bien partie des inscrits!

    Ce qui change tout au niveau du calcul: d’après l’article de M Dormagen qu’elle cite il y aurait 3,5 millions de non inscrits.

    La question qui se pose n’est donc pas « nous avons peut-être 6 millions d’électeurs en trop » mais plutôt pourquoi avons-nous environ 2,4 millions de non-inscrits de plus que prévu?

    Que ce soit son analyse qui soit la bonne ou que soit la mienne, il y a quelque-chose qui déconne….
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • verisheep

      Le système est bien verrouillé:

      – les citoyens n’ont que le droit de formuler leurs requêtes le jour du scrutin dans les bureaux de vote, sans possibilité d’adresser directement leurs protestations électorales au Conseil constitutionnel, et ces requêtes ne sont en rien contraignantes;

      – les préfets et les candidats disposent d’un recours direct contre le scrutin présidentiel, mais seulement dans un délai de 48 heures suivant la clôture du scrutin.

      Autrement dit même si une fraude massive était mise en évidence aujourd’hui, aucun recours ne serait possible!
      Si un trucage du scrutin est prouvé plus de 2 jours après la clôture, tu fermes ta gueule et tu dis amen….

      Ces lois sont anticonstitutionnelles:

      Article 7 de la constitution: Seuls peuvent [se] présenter [au 2nd tour de l’élection présidentielle] les deux candidats qui, le cas échéant après retrait de candidats plus favorisés, se trouvent avoir recueilli le plus grand nombre de suffrages au premier tour.

  • Une fraude à 6 millions …

    Décidément !

    Assurément cette fraude aura pu permettre à Macron de se retrouver en première place du premier tour.

  • vaick

    le gvt applique la methode de staline
    « Ce qui compte ce n’est pas le vote, c’est comment on compte les votes. »

    signez la petition Pour une commission d’enquête sur le résultats des votes à l’élection présidentielle 2017

    http://www.mesopinions.com/petition/politique/commission-enquete-resultats-votes-election-presidentielle/29785

Laisser un commentaire