‘Linky : un compteur communicant qui en dit beaucoup sur notre vie privée’…

La Ligue des Droits de l’Homme s’attaque à Linky. Lettre d’information de Robin-des-Toits à partager partout!

LDH

Pour mettre en œuvre une directive européenne relative à l’efficacité énergétique dans l’Union, la France a décidé, en 2012, de procéder au remplacement de tous les compteurs électriques par de nouveaux compteurs joliment appelés « Linky », capables de communiquer directement à une centrale EDF, sans l’intervention de son personnel. Ce n’est pas là sa seule fonction, il permettra aussi d’adapter le contrat, autorisera la mise en service ou la coupure à distance et le client pourra surveiller sa consommation en KW en se connectant sur un site dédié et non directement sur le compteur…

Alors pourquoi tant d’usagers farouchement opposés, tant de communes (plus de quatre-vingt-dix à ce jour) prennent des arrêtés s’opposant à ce déploiement ?

C’est que Linky est très bavard :

les informations qu’il collecte constituent une intrusion dans la vie privée de soixante-six millions d’habitants, car le transfert des données détaillées sur la consommation d’énergie (par exemple toutes les dix minutes) permet notamment d’identifier les heures de lever et de coucher, les heures ou périodes d’absence, ou encore, sous certaines conditions, le volume d’eau chaude consommée par jour, le nombre de personnes présentes dans le logement, etc. Au point que la Cnil a travaillé sur un « Pack de conformité » et préconisé qu’EDF obtienne de l’usager son consentement pour le transfert de ses données. Or de ce consentement il n’est absolument pas question dans les courriers envoyés par ERDF annonçant le remplacement des compteurs.

Par ailleurs, ce transfert de données constitue une modification substantielle du contrat signé à l’origine pour la fourniture d’électricité, mais cette modification n’est en aucun cas évoquée.

Il est donc pour le moins surprenant qu’ERDF procède avec une telle brutalité au changement des compteurs chez des usagers, malgré leur opposition, et que les responsables invoquent uniquement les économies et la facilité d’utilisation.

La LDH a demandé à la Cnil de vérifier le respect par EDF du Pack de conformité. Elle regrette enfin que, plutôt que de recourir aux arguments d’autorité, il n’ait pas été procédé aux expertises scientifiques nécessaires afin de répondre aux craintes qui ont pu être exprimées.

En attendant que ces expertises aient lieu et que la Cnil ait rempli sa mission, la LDH demande un moratoire sur le déploiement actuel.

Paris, le 19 avril 2016

Source: http://www.ldh-france.org/linky-compteur-communicant-en-dit-beaucoup-notre-vie-privee/ via Robin des Toits

Lisez de nombreux articles sur Linky, et diffusez!!

Voir aussi:

Un gouvernement drogué à l’état d’urgence

8 commentaires

  • ROY

    Je me suis déjà prononcé sur les moyens pour lutter contre la mise en place d’un compteur espion.
    Ceci écrit je pense que la phase doit être branchée correctement pour que ce compteur puisse fonctionner normalement, donc pas compliqué d’intervertir.
    Quant à la détection de présence ou non, c’est très relatif car il suffit de mettre en route des programmateurs et/ou des simulateurs de présence.
    EDF n’est pas au bout de ses peines…
    Autre chose, comme je l’ai déjà écrit: je me refuse à avoir un compteur LINKY, et la pose ne pourra se réaliser car mon compteur se trouve dans ma maison.
    Si EDF insiste et bien je me passerai de l’électricité nucléaire comme je l’ai fait pour le gaz de ville quand il ont mis un nouveau compteur (pour je ne sais quelle raison) …le compteur se trouve à l’extérieur et je n’ai jamais été informé préalablement.
    Donc le compteur est resté à zéro.
    En fait il faut s’adapter compte tenu que nous vivons dans un monde de salopards.

  • nico 64

    Bonjour Roy,

    Aurais-tu la gentillesse de me dire quand as-tu donné tes moyens de lutte contre ce foutu mouchard polluant, comme ça j’irai rechercher ton commentaire pertinent et ça t’évitera de ré-écrire, Merci !

    Belle journée

  • Graine de piaf

    @ Roy, j’ai relu ton dernier post où tu mentionnes les batteries mais si tu n’as plus d’électricité comment les recharges-tu ? je cherche aussi une alternative, sans me priver d’électricité pour autant, mais dans un mois je serai en appartement, alors une éolienne … en plus mon chauffage sera à partir de clim réversible ! aucun moyen de mettre un poêle à bois il n’y a pas de cheminée, même en habitant au rez de chaussée !

  • Le documentariste canadien Josh Del Sol a produit et réalisé le documentaire choc « Take Back Your Power « .

    Sujet : Enquête approfondie se déroulant dans plusieurs pays concernant le réseau intelligent (Smart Grid) déployé partout dans le monde par les compagnies d’électricité avec la bénédiction et la complicité des décideurs politiques et des autorités de  »protection » de la santé publique.

    Présentant des témoignages saisissants voire accablants de citoyens devant les tribunaux, de l’ancien directeur de la CIA, de l’ancien premier ministre de la Colombie-Britannique, d’agents gouvernementaux, d’avocats, de médecins, de scientifiques, d’écologistes et de dénonciateurs, Josh Del Sol nous fait faire un voyage hallucinant mais ô combien révélateur, dans le monde de la corruption institutionnalisée entraînant l’érosion des droits et libertés individuelles au nom du profit – et à n’importe quel prix.

    Ce que vous allez découvrir durant ces 87 minutes de visionnement vous surprendra, vous bouleversera, vous choquera et vous éclairera. Mais surtout, ce documentaire vous donnera des raisons légitimes pour résister à l’envahissement programmé derrières des officines closes et pour protéger vos droits menacés.

    Ce documentaire est un film d’éveil qui lance un appel urgent en faveur de la résistance citoyenne et d’actions concertées.

    Documentaire complet avec sous-titres français

    http://www.youtube.com/watch?v=hazBcxuRdZc

  • ROY

    @ Graine de piaf

    Concernant la recharge de batteries: il y a plusieurs possibilités comme l’utilisation de cellules photovoltaîque, ou encore de petite éoliennes, mais il est aussi possible d’utiliser une batterie de voiture connectée sur le circuit éléctrique d’une voiture (quand l’on utilise la voiture les deux batteries se chargent…).
    Les personnes qui vivent en caravane se débrouillent très bien sans se raccorder à EDF. Et, puis il y a toujours la possibilité d’avoir un groupe électrogène qui en définitive ne reviendrait peut être pas plus cher que la facture EDF (car il serait en fonctionnement que quand l’on en a besoin, et il pourrait recharger plusieurs batteries en plus).
    Tout est envisageable, même l’éclairage au gaz (des réfrigérateurs fonctionnent au gaz aussi)…
    Il est vrai qu’à partir du moment où on n’a plus une certaine indépendance (comme par exemple un appartement) ceci devient de plus en plus difficile.
    Mais il ne faut pas perdre de vue que si on adopte une réelle indépendance énergétique on ne supportera pas non seulement un compteur espion mais encore on aura plus à honorer des factures EDF de plus en plus salées.
    Il faut se donner les moyens de vivre en autarcie, je sais ce n’est pas facile mais c’est la condition pour en finir avec ceux qui nous exploitent et nous espionnent, en plus !
    Toutes les idées sont les bienvenues pour y arriver, d’autant que les nouvelles technologies nous permettent d’économiser l’énergie (éclairage basse consommation…) et de fait d’avoir des moyens de substitution en rapport .

    Cordialement

    • Graine de piaf

      @ Roy bonjour
      je te remercie pour ta longue réponse, mais le problème est vraiment quand on est en appartement ! pas de groupe électrogène possible, pas de cellules photovoltaïques non plus ! c’est la barbe, et comme je suis contre les voitures électriques parce que c’est faire la part belle aux centrales nucléaires, je suis bien ennuyée. Jusqu’à présent je ne vois pas une solution qui puisse me venir en aide et à tous ceux qui comme moi sont logés à la même enseigne. A part revenir à la bougie et à la lampe à pétrole pour s’éclairer, ce qui est faisable… mais pour se chauffer ? pour la cuisine pas de problème les bonbonnes de gaz sont toujours d’actualité, et même comme tu l’écris pour alimenter un frigo. Cela existe en Suisse mais je n’en ai jamais vu en France. Mon beau-frère avait été chercher les siens en Suisse, mais il habitait près de la frontière, c’était plus pratique.

  • Pazoozoo

    Qu’en pense Jacques Bouffon le Défenseur des Droits de l’Homme?