France: Fermeture en masse des agences bancaires

Il n’y a pas que la crise de responsable de la fermeture des agences même si cela permet de faire beaucoup d’économies, il y a également l’évolution de la banque en ligne qui prend de plus en plus d’importance. À quoi bon verser des salaires à des humains si des robots et des algorithmes peuvent faire la même chose pour bien moins cher… De plus en plus de banquiers vont donc rejoindre les 600 000 déjà virés depuis 2008, et puisque nous nous dirigeons vers une société sans argent liquide, l’humain n’est vraiment plus indispensable…

De ce fait, c’est l’hécatombe qui a commencé au niveau des agences bancaires, un carnage qui ne fait pourtant pas beaucoup de bruit…

image[6]

LCL annonce à son tour une réduction de son réseau d’ici à 2019.
Annonces en bonne et due forme ou stratégies discrètes, la fermeture d’agences bancaires semble aujourd’hui être un phénomène inéluctable qui concerne la plupart des banques françaises.


LCL vient d’annoncer qu’il fermera 240 agences d’ici à fin 2019, en privilégiant celles de grande taille. C’est la dernière des banques commerciales à se lancer dans la réduction de son réseau, après Société Générale – qui va fermer 20 % de ses agences d’ici à 2020 – et BNP Paribas. Les acteurs mutualistes inscrits depuis toujours dans la proximité et les territoires se font quant à eux plus discrets. Néanmoins, le Crédit Agricole avait été l’une des premières banques à annoncer en 2013 la fermeture de 50 agences en Ile-de-France. En zone rurale, on s’oriente plutôt vers une réduction des créneaux d’ouverture sans fermetures d’agence.

Les raisons de ce mouvement sont multiples. Tout d’abord l’évolution du comportement des clients : la digitalisation des services bancaires provoque une baisse de la fréquentation des agences physiques, alors même que le nombre de contacts augmente, via les mails, les applis, etc. Selon l’Observatoire de l’image des banques 2015, 21 % des personnes interrogées fréquentent leurs agences plusieurs fois par mois, contre 52 % en 2010.

Ensuite, la pression sur les marges des banques, liée aux taux bas et au contexte déflationniste, oblige les établissements à s’appliquer ce qu’ils suggèrent à leurs clients entreprises : à savoir la baisse de leur structure de charge.

Source et article en intégralité sur Lesechos.fr

 

6 commentaires

  • boco

    De plus en plus de banquiers vont donc rejoindre les 600 000 déjà virés depuis 2008, et …

    texte vers image

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • Quelqu’un qui travaille dans une banque n’est-il pas banquier malgré lui?

      • Tout-à-fait à partir du moment que tu travail même dans une simple agence bancaire derrière un guichet (même si c’est de plus en plus rare d’en trouver), tu es par définition un banquier (sourires).

        Orné

      • Narkos

        pas d’accord, dans une agence ya pas que des banquiers…
        pis fermer une agence touche bien d’autres corps de métiers, la maintenance des agences de banque, par exemple,

        c’est comme un mec qui bosse a la poste, il est pas pour autant facteur :)

        par contre sa sent mauvais cet annonce, je veux garder mon argent liquide, en ce moment je vis grâce a ça, les comptes dans le rouge au max, je peux plus retirer, merci à mes petits boulots :)

      • boco

        texte vers image

        Personne dont la profession est de diriger, administrer ou gérer une banque ou un établissement de crédit.

  • Même cause même effet.

    Un constat de nos amis Quebecois.

    …/…
    lorsqu’un gouvernement outrepasse sa fonction de protection des personnes et des biens, cela incite des groupes d’intérêt à rechercher des privilèges et à influer sur le gouvernement pour obtenir des avantages au détriment des contribuables et des consommateurs. Les revenus et les richesses sont alors redistribués et les ressources gaspillées.

    Un vrai système basé sur le copinage

    « Le système tout entier est corrompu »
    « Le gouvernement. Les banques. Les banques centrales. Les grandes entreprises ».
    …/…
    http://www.quebecdroite.com/2016/02/capitalisme-de-copinage.html

    …/…
    Plus les économistes sont idiots, plus ils sont médiatisés

    N’oubliez jamais que les médias appartiennent au 1 %, il ne faut pas changer l’ordre établi, car ce sont eux qui abusent de l’économie du copinage, pour faire de majestueux profits ou de profiter des largesses de l’État
    …/…
    http://www.quebecdroite.com/2016/03/derapage-les-economistes-scelerats.html