Le robot ultra-réaliste Sophia fascine et terrifie…

Ces machines me perturbent, je n’ai jamais aimé les poupées et autres poupons plus vrais que nature, dont certaines petites filles raffolent. Quel est l’intérêt de remplacer l’humain par cet ersatz? Quelle finalité? Les robots sont partout, mais quand la forme humaine leur est donnée, ce n’est pas innocent à mon avis. Que pensez vous de ces « représentations humaines », doit on les craindre?

 
Le matériau synthétique utilisé pour son visage se rapproche de l’élasticité de la peau humaine. Avec ses différents moteurs, Sophia peut froncer les sourcils et contracter les « muscles » de sa bouche. Mais si la performance technologique fascine, le résultat, en pleine « uncanny valley » (vallée de l’étrange), met de nombreux spectateurs mal à l’aise.

« Je vais détruire l’humanité »

Le robot peut reproduire environ 60 expressions faciales. C’est beaucoup, alors que les scientifiques en ont répertorié 21 principales chez l’homme. Séparément, chaque élément est plutôt convainquant. Mais globalement, Sophia ressemble aux robots de la série Real Humans version épileptique. Elle se crispe souvent et on ne sait pas trop si elle plaisante quand elle répète « Je vais détruire l’humanité ».

Sophia a un avantage sur l’humain : elle a une excellente mémoire. Avec les caméras de ses yeux, elle peut se souvenir de tous les visages rencontrés. Pour sa compréhension du langage, elle s’appuie sur des éléments open-source de Google et s’améliore avec le temps. Selon Hanson Robotics, humains et robots seront impossibles à différencier d’ici une vingtaine d’années. Il y a encore du boulot.

Source 20Minutes/hight-tech
Voir aussi:
Quatre bonnes raisons d’avoir peur des robots
SKYNET Les anthropologues ayant travaillé avec des roboticiens sont inquiets de l’évolution sans contrôle éthique de la science robotique…

12 commentaires

  • gnafron

    elle a un petit quelque chose d’Hillary, non ?

    • probe

      De manière plus utile, j ‘aurai préféré de Monica.

    • Le dr Hanson indique s’être inspiré d’Audrey Hepburn et sa femme pour Sophia. Pour le reste, il y a un peu de Terminator aussi à mon avis ;)

    • Détruire l’humanité dans les deux sens :

      d’abord au sens propre, en rendant les vrais humains obsolètes, bons pour la déchetterie.

      il faut aussi entendre « détruire ce qui est humain », c’est-à-dire rendre semblable aux psychopathes qui financent de tels projets, bref la terre rien que pour les psychopathes et leur armée d’esclaves robots humanoïdes.

      Qui disait au siècle dernier que le XXIème siècle serait spirituel ou ne serait pas?! Vous souvenez-vous?

      • Zugzwang

        Ce qui est terrible, c’est qu’on médiatise des gens qui disent ça. Quand le programmeur d’un robot dit « je vais détruire l’humanité », comment le différencier d’un terroriste qui promet de faire un attentat ? Ne mérite t-il pas d’être poursuivi ?

        Pour ce qui est du robot, rien de révolutionnaire au regard de ce qui se fait déjà. L’intérêt d’un tel projet m’a toujours un peu échappé, quant à sa réussite, ce robot ressemble à tout sauf à un humain.

  • Le veilleur

    Selon Hanson Robotics, humains et robots seront impossibles à différencier d’ici une vingtaine d’années.

    Non ça je n’y crois pas du tout, c’est du pêché d’orgueil, il y aura toujours des détails, un défaut, une faille qui fait la différence. Les ingénieurs ne pourront jamais rivaliser avec le créateur de toute vie.

    Ils peuvent aller se rhabiller dés maintenant et arrêter de se prendre pour Dieu car pour le moment la science n’est encore qu’au balbutiement de tout ce qu’elle va découvrir dans l’avenir, mais avant tout, ces découvertes ne pourront se faire qu’à la seule condition qu’elle protège cette planète et tous les être vivants qui la peuple.

  • Ukubi13

    Sophia se situe en plein dans la « vallée de l’étrange », ça m évoque cet excellent article de Merlin :
    http://homme-et-espace.over-blog.com/2016/02/la-vallee-de-l-etrange-peuplee-de-creatures-humaines-et-non-humaines.html

    Perso le robot qu’on humanise ne m’inquiéte pas trop, on reste dans le domaine du joujou fascinant et dérangeant (tant qu’on essaye pas de mettre un cerveau dedans en gros). L’humain qu’on robotise par-contre c’est un sujet complexe. Pour des personnes amputées par-exemple les progrès actuels sont géniaux, on peut mesurer aujourd’hui l’aide de ces prothèses bioniques (acceptation, adaptation rapide..).

    Si on part sur le terrain du transhumanisme, de l’humain augmenté, de la quête de l’immortalité ça devient terrifiant.. C’est l’angoisse de penser que de telles expérimentations sont en cours sur des êtres humains.

    Finalement le malaise n’est pas vraiment de savoir si Sophia pourra avoir un jour une conscience, mais si l’être humain sera un jour une Sophia privé de sa conscience (perte du corps étherique, corps subtiles..). D’ailleurs au passage c’est abusé de donner à cette chose le nom d’une déesse de la sagesse..

    Quelques liens sur le vaste sujet du transhumanisme :

    http://www.youtube.com/watch?v=hx0mMx_WBAw

    http://www.paristechreview.com/2014/01/07/homme-augmente-transhumanisme/

    http://www.vivrelibre.net/transhumanisme-lhumain-2-0/

  • Le veilleur

    Ce qui est dérangeant, c’est que les concepteurs lui est donné le nom de « Sophia » hors « la Sophia » est l’objet d’un véritable culte dans bon nombre de culture, elle représente la beauté du monde. Sa grâce, sa parure, sa pureté et sa lumière rayonne de l’esprit saint.

    En Grec « Sophia » signifie « sagesse », pour d’autre civilisation « la Sophia » représente l’esprit de la sagesse vers lequel l’humanité doit tendre pour bâtir la Terra Lucida, la Terre de Lumière.

    Que les concepteurs lui est donné ce nom n’est pas anodin et cela n’annonce rien de de bon, l’humanité devra-t-elle être remplacé par des machines dénuées de sagesse, d’amour et de raisonnement ? Sachant que la sagesse se trouve dans le cœur même de toutes vies.

    Sophia, la Divine Sagesse n’a rien d’un automate, elle n’est pas une machine programmée. Sophia, la « parèdre » du Christ, a été l’inspiratrice de tous les chercheurs de vérité depuis le roi Salomon jusqu’aux chevaliers du Graal pour lesquels elle demeure le modèle de la porteuse de la coupe du Graal.

    http://www.pierre-lassalle.org/leternel-feminin/

    • Ukubi13

      A propos (on doit être en phase) on m’a fait découvrir récemment les traductions de John Lash, dont le chapitre « mythos gaia-sophia » et également « l’histoire alternative du Graal ». Ce sont des petits PDF (certains numérotés quand on les télécharge ou voir le menu à gauche si vous cherchez l’ordre), c’est passionnant à lire (je suis loin d’en avoir fait le tour)

      http://www.liberterre.fr/metahistoire/

  • laspirateur

    Avec tous les corps en charpie du moyen orient, la science va encore progresser avec le matérièl articulaire, et petit à petit le mouvement des robots va s’affiner et d’ici 10 ans si l’homme existe encore, on devrait être proche de la perfection. Imaginez que les robots deviennent nos maîtres d’ici 50 ans??? A défaut d’envoyer des hommes dans l’espace, les cyborgs feront l’affaire!
    On pourrait penser que les riches rêvent de pouvoir éliminer une bonne partie des populations avec la robotique. Nous sommes désolé le programme des troupes des robots nous a échappé et en voilà parachuté un peu partout tirant sur tout ce qui bouge hormis ceux qui possèdent la puce des riches sous cutanée!