Banque : voilà comment refuser la facturation de votre compte courant

Mais c’est qu’ils vont nous faire payer ces escrocs, soit-disant pour une plus grande sécurité. En sortant le paiement sans contact, il y ont pensé à la sécurité alors que la carte est aisément piratable et à distance? Quand à la sécurité de notre argent, vu qu’ils font ce qu’ils veulent avec sans nous en tenir mot pour la plupart, on ne peut avoir que de gros doutes… Mais il est possible de refuser la facturation de son compte courant, il ne reste pas beaucoup de temps, deux jours tout au plus, juste le temps que le courrier parvienne à la banque, alors n’hésitez pas, demain dans la journée, tous, trouvez quelques minutes pour envoyer un recommandé, car mieux vaut payer 2 ou 3 euros pour se protéger, que de leur offrir 20 ou 30 euros dans l’année, un véritable pactole au final!

Bien sûr, ce ne sont que 20 ou 30 euros, mais multiplié par 10 000 clients, c’est aussi un jackpot! Elles ne se sont pas assez gavées selon vous?

bankster

L’Association française des usagers des banques incite les clients à écrire pour refuser les nouveaux tarifs proposés par la plupart des établissements.

2,50 euros prélevés chaque mois pour la tenue de votre compte courant. 30 euros par an. La BNP ne se mouche pas du pied. Après les chèques payants, la facturation des retraits, les banques innovent, encore et toujours.Dans le domaine, elles font même preuve d’une imagination débordante, voire sans limite. A partir du 1er janvier, la plupart d’entre elles va facturer des frais de tenue de compte. Et la tendance est à la généralisation du système de pompe : toutes les grandes banques s’y mettent.

Au point de laisser planer un soupçon d’entente entre les différents établissements.

On ne peut qu’être surpris par ce mouvement généralisé des banques », lance Serge Maître, secrétaire général de l’Association française des usagers des banques.

L’association compte bien saisir l’Autorité de la concurrence à ce sujet.

Le pouvoir de dire non

« Il faut refuser. Le client a le pouvoir de dire non », encourage l’Afub. Serge Maître met en avant l’article L312-1-1 du code monétaire et financier. Les banques ont dû informer des nouveaux tarifs deux mois avant leur application et les clients ont jusqu’au 31 décembre pour envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour refuser la nouvelle tarification, comme le permet la loi. La banque devra alors appliquer le tarif antérieur, c’est-à-dire la gratuité pour la tenue de compte, si tel était le cas.

L’Afub a reçu de nombreux témoignages de personnes qui ont franchi le pas. Et certains établissements ont tenté de jouer l’intimidation en demandant aux clients récalcitrants de clôturer leur compte et de changer de banque.

C’est de la manipulation pure et simple. La banque ne peut contraindre ni à résilier un compte ni à accepter les nouveaux tarifs. La loi est très précise », tempête Serge Maître.

Si, entre deux réveillons, vous ne vous sentez pas d’écrire à votre banque, l’absence de réponse vaudra accord. Les nouveaux tarifs s’appliqueront automatiquement à partir du 1er janvier. Et, il faut bien le reconnaître, batailler contre sa banque n’est pas de tout repos.

La facturation devient la norme

D’autant que, face à ce mouvement général qui transforme la facturation de la tenue de compte en norme, le client se trouve coincé : il est tenu d’avoir un compte bancaire pour percevoir son salaire ou ses revenus. Il lui reste pourtant la possibilité de faire jouer la concurrence !

  • BNP : 30 euros par an
  • Société générale : 24 euros par an
  • HSBC : 24 euros par an
  • CIC : 24 euros par an (comme c’était déjà le cas)
  • La Banque postale : 6,20 euros par an
  • Banque populaire, Caisse d’Epargne, Crédit agricole, Crédit mutuel : tarification variable selon les régions.
  • LCL : rien pour le moment mais une tarification sera mise en place pendant l’année

Article en intégralité sur Tempsreel.nouvelobs.com

 

13 commentaires

  • suzanna

    Cet avocat devrait creuser un peu mieux, les banques peuvent bel et bien clôturer un compte, il suffit qu’elles préviennent le client, c’est tout.

    http://www.documentissime.fr/dossiers-droit-pratique/dossier-196-le-compte-bancaire/la-cloture-du-compte-bancaire/les-causes-de-cloture-du-compte-bancaire.html

    Donc à ceux qui enverraient leur recommandé, cherchez dès maintenant une autre banque http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Zugzwang

      C’est ce qui m’a mis la mouche au nez en lisant le fameux article 312-1-1 :

      « (…) dans ce cas, l’établissement de crédit précise également que, si le client refuse la modification proposée, il peut résilier la convention de compte de dépôt sans frais, avant la date d’entrée en vigueur proposée de la modification. »

      Je ne suis pas expert dans les textes juridiques, je ne suis pas sûr de savoir si on parle du client ou de l’établissement quand il est écrit « il peut résilier la convention de compte de dépôt ». J’ai plutôt tendance à croire qu’on parle de l’établissement qui serait alors en mesure de nous dire « vous refusez les nouveaux tarifs ? On résilie gratuitement votre compte et vous vous cherchez une autre banque ».

  • Je voudrais pas faire de pub pour une banque ou une autre mais perso, on me facture rien du tout. Il n’y a que les découvertz qui sont payant (normal) et encore c’est pas énorme: quelques centimes. Tout le reste est gratuit, même les envois de chèque à domicile et j’ai une mastercard gold gratuite aussi. Par contre, c’est une banque en ligne. On ne peut pas avoir ce genre de service avec les banques traditionnelles. Pour un compte courant, les banques en ligne font très bien l’affaire.

    • Bardamu

      Les banques en ligne, sont toutes des filiales de grandes banques. Si tu ne paies pas, c’est qu’un autre couillon paie à ta place mais à mon avis, ça ne dureras pas, alors profite en bien.

      Perso, j’y ai pas accès car trop pauvre … et fier de l’être !

    • Ben y’a les banques privées aussi à l’étranger au Luxembourg par exemple. Qui offrent un tout g.r.o.s* service entièrement gratuit, plus et c’est le must des taux préférentielles et là c’est le cas de le dire, ce n’est pas qu’une opération marketing à la MMA lol. Mais l’ennui c’est que vous devez avoir un fond minimum de dépôt pour ouvrir un compte…Mais c’est pas encore énorme non plus. Pour un compte courant effectivement c’est bien une banque en ligne surtout qu’avec eux on peut toujours s’arranger (sic).

      *J’avais oublié que se mot est interdit, c’est cocasse quand même MDR

      Akasha.

    • Maverick Maverick

      Et à qui appartiennent les banques en ligne ? Si je bossais en agence, je commencerais à chercher un autre taf’, parce que ça a l’air d’une grosse manoeuvre des banques pour liquider leurs réseaux, et rapatrier la clientèle sur Internet. Ca sent la fin des guichets … On parie qu’elles vont annoncer des plans sociaux d’ici la fin 2016 ?

    • suzanna

      Bonjour, comment ça se passe pour les virements bancaire dans l’U.E, y’a t-il des taxes ?
      Et virements vers un compte dans une autre banque ?

      Si c’est gratuit, je vais m’y intéresser.

  • Graine de piaf

    Pour l’instant ma banque ne me demande rien, « pourvou que ça dour » disait Madame Lætitia !

  • Frane

    Pour moi itou et je n’ai pas de compte en ligne. Mais s’il arrivait que ma banque facture mon compte pour sa tenue, je m’en irai de ma banque sans pour autant aller dans une autre. Pour moi ce serait, « out » les banques.

    • Graine de piaf

      Comment ferais-tu quand l’argent, de quel côté qu’il vienne, transit impérativement par une banque ? et aussi qu’il sera de plus en plus difficile de payer en liquidités. Essaie de payer ton électricité ou ton gaz en espèces et reviens nous en donner des nouvelles !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • La mienne, c’est quelques centimes par mois, déjà depuis quelques mois.

    C’est vraiment exagéré de toute façon. Tout est informatisé, je me demande bien en quoi consiste la fameuse « tenue » de compte.