Élection présidentielle : un projet de loi pour en terminer avec les « petits » candidats….

Une alerte de plus, pour remettre en cause une nouvelle loi qui ne laissera d’autres choix, que celui d’élire encore et toujours, les mêmes vautours dépeceurs de ce qui reste de notre pays. Nous ne sommes à leurs yeux, que des électeurs qui par leurs voix cautionnent les pires décisions qui sont faites au nom de cette France en péril. Devenons des citoyens à part entière pour virer cette caste nantie, nulle et prédatrice, qui prépare un véritable coup d’état institutionnel. Une pétition est en ligne** contre ce énième viol de notre démocratie. Lien en fin d’article…

Une proposition de loi déposée par Bruno Le Roux et Jean-Jacques Urvoas sur la «modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle» sera discutée cette après-midi à l’Assemblée nationale. Cette loi fait plusieurs propositions qui devraient changer sensiblement cette élection majeure, et surtout en limiter l’accès aux petits candidats.

• Vers une complexification de l’accès aux parrainages?

Pour mettre fin au «harcèlement des maires»- selon les mots de Jean-Jacques Urvoas – «les présentations – communément appelées «parrainages» – devront désormais être transmises au Conseil constitutionnel par leur auteur, par voie postale.». Auparavant, les candidats pouvaient aller chercher eux-mêmes les parrainages. Avec ce nouveau système, les petits candidats craignent que la récolte des signatures soit rendue plus difficile.

Autre proposition: la publicité intégrale de la liste des «parrains» de chaque candidat à l’élection présidentielle. Aujourd’hui, cette liste n’est rendue publique que dans la limite de 500 signatures. Ce qui créait une forme d’injustice: les «petits candidats», qui récoltaient à peine plus de 500 parrainages, devaient publier quasiment tous leurs soutiens, tandis que les «gros» étaient soumis à un tirage au sort.

• La fin de l’égalité stricte de temps de parole

Au cœur de la proposition, cette mesure veut mettre fin «aux règles baroques» (Urvoas) qui régissent le temps de parole des candidats à l’élection présidentielle. Selon la règle en vigueur, tous les candidats, de Nicolas Sarkozy à Jacques Cheminade, doivent avoir le même temps de parole médiatique cinq semaines avant l’élection. «Quand Jacques Cheminade fait 0,25 % des voix au moment du vote décisif (de l’élection présidentielle de 2012, Ndlr), il ne me paraît pas anormal qu’il n’ait pas exactement le même traitement» a argumenté Jean-Jacques Urvoas lors de la réunion de la commission des lois le 9 décembre dernier.

En février 2012, neuf directeurs de rédaction de chaînes de radio et de télévision avaient adressé une lettre ouverte au président du Conseil constitutionnel pour demander que la période de stricte égalité du temps de parole soit réduite à deux semaines. Cette proposition avait été reprise par la Commission de rénovation et de déontologie de la vie publique, présidée par l’ancien Premier ministre socialiste Lionel Jospin en 2012.

La règle d’égalité stricte sera donc remplacée par un «principe d’équité», fondée sur «la représentativité de chaque candidat» et sa «contribution à l’animation du débat électoral». La règle d’égalité stricte sera réservée aux deux dernières semaines avant l’élection.

• Le financement de la campagne passera de un an à six mois

La loi prévoit également de «ramener d’un an à six mois la période pendant laquelle les candidats à l’élection présidentielle doivent faire figurer leurs recettes et leurs dépenses électorales dans leur compte de campagne». Une mesure qui devrait avantager les gros candidats, qui bénéficieront de structures partisanes conséquentes pouvant prendre en charge la campagne avant cette période de six mois. En réalité, cette proposition pourrait permettre de doubler les budgets de campagnes des gros candidats.

• L’harmonisation des horaires de fermeture des bureaux de vote

Problème récurrent lors des élections: la divergence des horaires de fermeture entre les bureaux de vote conduit à ce qu’une partie de la population aille voter au moment où les résultats ont déjà filtré. Pour remédier à cela, la loi proposera de «mettre fin à l’étalement des horaires de fermeture des bureaux de vote entre 18, 19 et 20 heures.», et de fixer l’horaire à 19h pour tous.

Source  via Contre-Info

Voici le texte de la pétition mise en ligne par Rafik Smati.

Urgence, coup d’Etat institutionnel ! Rafik Smati lance une pétition contre le projet de loi visant à durcir les conditions d’accès à l’élection présidentielle.

Changer les règles du jeu de l’élection présidentielle à 18 mois de l’échéance : voici la dernière ruse qu’a trouvé la caste au pouvoir pour se prémunir contre l’arrivée de nouveaux arrivants… Franchement, ils sont forts. Très forts. Vraiment forts pour préserver leurs intérêts et leur pré-carré, même si cela se fait en utilisant des méthodes quasi dictatoriales…

Ce qui va se discuter ces prochains jours à l’Assemblée Nationale est très préoccupant. Un projet de loi proposé en catimini vise à rendre plus contraignantes les conditions pour se présenter à l’élection présidentielle de 2017.

D’abord, la collecte des 500 parrainages de maires, déjà compliquée, va être durcie. Les candidats et leurs équipes de campagne ne pourront plus aller à la rencontre des élus pour collecter les signatures. Les maires devront les adresser eux-même au Conseil Constitutionnel… Avantage, donc, aux candidats parfaitement identifiés, qui disposent déjà d’un réseau dense d’élus locaux dans des partis bien installés. Exit les candidats hors des grands partis du système ! Et pour mettre une pression supplémentaire sur les maires, le texte propose que toutes leurs signatures soient désormais rendues publiques !

Ensuite, il est décidé de remettre en cause les égalités de temps de parole entre les candidats dans les médias. Davantage de temps de parole pour les candidats déjà connus et identifiés, et moins de visibilité pour les nouveaux entrants moins connus du grand public. L’objectif affiché est d’attirer les projecteurs sur la bande des 3 (Parti Socialiste, Les Républicains, Front National), et de réduire les autres prétendants à la portion congrue médiatique.

Ces élections régionales ont fait éclater au grand jour le fossé qui oppose les citoyens et ceux qui les gouvernent. Plus que jamais, un puissant besoin de renouvellement souffle dans ce pays. C’est dans cet esprit que nous avons lancé le mouvement Objectif France, déjà soutenu par des milliers d’entre vous. Dès son lancement, nous n’avons pas caché notre volonté de nous inscrire dans les échéances nationales de 2017, les seules de nature à insuffler un vent démocratique nouveau.

Mais aujourd’hui, notre liberté est bafouée. Une vraie réforme de l’élection présidentielle aurait consisté à remplacer les 500 signatures de maires par 100000 parrainages de citoyens. Mais une telle possibilité aurait ouvert la voie à l’émergence de nouvelles forces. Et la caste barrera la route à tous ceux qui sont déterminés à faire bouger les lignes politiques.

Ne nous laissons pas faire ! Je compte sur vous. Signez cette pétition !

Rafik Smati
Président du mouvement Objectif France

JE SIGNE

Quelques réactions prises sur le site de R.Smati

ils se moquent complètement de quelque pétition qui soit. Pour faire bouger ces membres du gouvernement qui ne pensent qu’à leur maintien car les rémunérations sont trop bonnes,il n’y aura pour l’avenir que la prise en compte des bulletins de vote NULS. Là, ils mesureront par force ce que les Français pensent. Pour leur salut, ils n’ont pas honte de renier leurs idées en
s’alliant un jour à gauche, un jour à droite sous pretexte de barrer la route à une autre force politique. La démocratie s’arrête lorsque leur patrimoine est en danger…………
Frédéric Chaumont ·

Il ne faut pas signer une pétition, il faut démolir et refaire tout le système, imposer une constitution populaire, instaurer la démocratie (que nous n’avons jamais eue) et adopter le scrutin par tirage au sort avec des mandats limités à 3 ans.
Les lois et leurs modifications seraient systématiquement ratifiées PAR LE PEUPLE.
Catherine Leteurtre ·

3 ans trop court pour pouvoir changer un système établi depuis 40 ans
Emmanuel Va · Paris

Il vaut mieux utiliser cette nouvelle loi pour illustrer que ce n’est pas aux gens de pouvoir d’écrire les règles du pouvoir mais aux citoyens.
Mener ce combat réformiste nous disperse de la nécessité d’organiser partout des ateliers constituants citoyens pour préparer la revendication maitresse : la mise en place d’une assemblée constituante par tirage au sort.
http://ateliersconstituants.com
http://lavraiedemocratie.fr
http://lescitoyensconstituants.org
Les « zélecteurs » commencent à entrevoir la supercherie, les autres interventions sont sur le site de la pétition.

39 commentaires

  • Grognard

    Les tenants des ateliers constituants, ils vont rêver encore combien de temps?
    Une Constituante est la suite logique d’un processus révolutionnaire qui consiste à foutre en l’air le pouvoir.
    Généralement en faisant usage de la force.

    Les pétitionneurs de tous poils sont tous des adeptes de la masturbation intellectuelle.
    Manque de bol, cette pratique, n’a d’intérêt que sous la ceinture.

    Si une partie significative de la population n’est pas foutue de se bouger le fion ; c’est que l’on ne l’étrangle pas encore assez.

    Si vous comptez sur les autres en permanence, si vous pleurnicher sur votre sort au lieu de monter des réseaux et d’agir à votre niveau vous ne valez pas mieux que les bisounours et les kapos du régime.

    Tant pis pour vous.

    Vae victis.

    • j’adore++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

      de quel réseau fais tu partis? et que fais tu à ton niveau ?

      merci

    • Bonjour Grognard,

      Entre un Atelier Constituant et une Guerre Civile, j’ai fait mon choix.

      N’as-tu pas su tirer quelques leçon de l’Histoire concernant les Révolutions et la mise en place de régime dictatoriaux, et/ou totalitaire à leur suite ?

      L’action à déterminer collectivement, et justement, celle qui peut nous permettre d’obtenir la Convocation d’une Assemblée Constituante, sans le recours aux armes.

      Pour ma part, et celle d’un petit collectif de Citoyennes et Citoyens, Nous nous investissons dans la Grève de l’élection.

      http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

      Je ne prendrais les armes que s’ils veulent me les prendre, ou que quiconque cherche à transformer cette démocrature en diktacratie.

      Le seuil de tolérance est, je le reconnais, de plus en plus difficile à établir avec le système des institutions européennes et l’abandon successif de toutes les souverainetés constitutives d’un état de Droit.

      NOUS sommes le Droit, Citoyennes et Citoyens.

      A NOUS de l’affirmer, de le revendiquer, et de l’imposer.

      Toutes suggestions étant la bienvenue…

      • Grognard

        Bonjour,
        Si tu crois que je suis un adepte du bain de sang, tu te trompes.
        Je suis seulement réaliste.
        Tu veux renverser le pouvoir pacifiquement?
        Ok alors met 5 millions de personnes dans les rues et direction l’Assemblée et l’Elysée.
        Dans le tas tu n’empêcheras pas un certain nombre de politiques de venir masqués pour tirer la couverture à eux.

        Lorsque les gens ont peur et appréhendent l’avenir ils votent et se comportent en fonction de ça.
        La question n’est pas de savoir si on approuve ou pas c’est un fait.
        Cela fonctionne d’autant mieux lorsqu’une partie de la classe dirigeante apporte un soin tout particulier pour entretenir cette peur.

        C’est assez facile de parler de régimes totalitaires.
        Il faut regarder à l’époque quels étaient les repères et les références dont disposaient les individus.
        Ce n’est pas simple.
        Méfies-toi de l’histoire telle qu’on nous l’a apprise.
        Je croyais que je commençais à en savoir quand même un peu sur le sujet.
        Avec internet et les documents auxquels ont peu avoir accés j’ai révisé mes prétentions très à la baisse.
        Ce n’est pas d’hier que l’on a commencé à nous raconter des bobards.

      • Thierry92 Thierry92

        L’histoire que nous avons apprise a l’école, crois moi nous la connaissons.
        Nous connaissons aussi la véritable histoire.
        Il suffit de relire la prolifique correspondance de voltaire, le bhl de l’époque ainsi que celle de danton et de sieyes.

      • Effectivement Grognard,

        Nous voulons prendre le pouvoir, tant pacifiquement que légalement.

        Je l’ai suffisamment proclamé et affirmé pour me permettre de repréciser que pacifiquement, n’est pas synonyme de non-agir.

        Et qu’être pacifique, n’est pas être pacifiste, pas plus que Bisounours.

        La question est d’instaurer une démocratie totale alors que nos institutions sont entre les mains d’une clique oligarchique et ploutocratique instaurée par le régime des Partis à la solde des Banksters&Co.

        Descendre dans la rue en masse ?

        Pourquoi pas. Mais quelle cause peut réussir à unifier et mobiliser toutes et tous, les Françaises et Français ?

        Quelle revendication peut permettre de réunir et d’unifier tout le monde ?

        D’obtenir que le peuple soit réellement représenté par lui même, et non pas par une « classe politique » de nantis et de privilégiés qui en ont fait un métier ?

        D’obtenir une véritable proportionnalité dans cette représentation et dans son expression ?

        Nous sommes déjà plus de 50 % à ne plus participer, (à défaut de toutes et tous le dénoncer haut et fort), au système électoraliste.

        Mais sur quel thème, pouvons-nous toutes et tous NOUS réunir ?

        Hormis la Convocation d’une Assemblée Constituante issu d’un Tirage au Sort afin d’instaurer la première Démocratie Républicaine Française, je ne vois pas. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

        Et je suis preneur pour toute idée et suggestions pour une autre solution… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • .article35. .article35.

        Bonsoir à vous
        Visiblement nous savons tous d’où nous venons et où nous voulons aller . La divergence se situe au niveau de la voie à suivre .
        Les pro Grognard pour la méthode expéditive , les pro Fenrir pour un parcours plus policé .
        Les deux sont défendables , mais ce qui sera déterminant sera la marge de manœuvre que va nous laisser le pouvoir en place . Face à la violence il opposera la force, face à la légalité il opposera des lois iniques . Coincés nous sommes, entre la masse et l’enclume .
        Nous avons la preuve depuis longtemps que les referendums et pétitions ont des effets quasi (pour ne pas dire totalement ) nuls . Touts les moyens d’actions légales nous sont retirés les uns après les autres , jusqu’au droit de manifester qui est mis à mal par l’état d’urgence .
        Les actions violentes ne peuvent engendrer que des ripostes démesurées « pour l’exemple » .
        La voie du milieu se situerai du côté de la désobéissance civile. Mais avec un énorme inconvénient : c’est que chacun attendra de voir qui va désobéir le premier. La mise sous informatique de tout notre quotidien n’est pas innocente dans ce sens qu’elle permet de geler tout individu récalcitrant par son effacement social . Donc les désobéissants vont se voir bloquer leurs comptes bancaires, leur carte VITAL….jusqu’à leur abonnement internet et téléphone. Facile.

        « Mais sur quel thème, pouvons-nous toutes et tous NOUS réunir ? »
        Merci pour cette question Fenrir .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
        Nous ne pourrons pas tous nous réunir pour la bonne raison que depuis des lustres tout est fait pour nous cloisonner et chacun ne réagit qu’en fonction des intérêts de sa caste: le privé contre le public, les jeunes contre les vieux, les ruraux contre les citadins…et pire que tout, la droite contre la gauche : qui n’a pas souvenir d’un repas de famille ( donc de gens du même sang )qui part en vrille dés qu’on aborde un sujet comme la politique ?

        « Si une partie significative de la population n’est pas foutue de se bouger le fion ; c’est que l’on ne l’étrangle pas encore assez. » Réflexion pleine de bon sens. Mais le soucis c’est que lorsque l’étranglement sera à son paroxysme la seule partie qui aura encore le loisir de se dilater à volonté sera justement le fion, tout le reste sera immobilisé depuis belle lurette . Donc le jour où la corde sera au dernier cran il sera trop tard pour faire quoi que ce soit .
        Je pense que nous allons dans un premier temps vers un système où chacun va faire en fonction de son état d’esprit , les moutons dans les wagons pour abattoir, les résistants dans les bois avec Piéro San Giorgo .Et c’est l’évolution de la situation qui va définir avec le temps la ligne de conduite la plus viable . D’où l’intérêt d’être prêt à toutes les éventualités de la plus citoyenne à la plus révolutionnaire .

      • @ Article 35, Bonsoir Citoyen

        Et merci pour ta participation qui pose fort bien le problème.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        Je fais parti des individus vivant déjà dans les bois, tout en participant de notre société.

        Je promeus la solution Citoyenne, tout en étant depuis longtemps préparé à quasiment toutes les éventualités.

        Tu poses fort bien notre dilemme commun.

        Je n’ai trouvé que l’union des individualités fortes afin de trouver un point commun et d’initier une véritable dynamique.

        Y a-t-il des Cincinnatus dans notre pays ?

  • stereo

    De quoi faire d’une élection une simple loterie avec des « faux jetons » ou tout le monde est perdant, déjà que…

  • Dubitatif

    on est des sans dent
    faut devenir SANS CULOTTE !!

    l’autre jour, on nous montrait comment aiguiser un « coutal »
    aiguisons une guillotine !!!!

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Pour moi je ne vois qu’une chose : un retour à la Monarchie comme au Danemark. Mais surtout pas avec un descendant de la famille d’Orléans, ils sont tarés et en plus c’est une famille régicide !
    Tous les partis, quels qu’ils soient, ont fait dégringoler la France, de sa place en haut de l’échelle qu’elle occupait dans le monde, à la fange où elle se trouve maintenant ! Quels qu’aient été les torts des Rois qui se sont succédés, c’est quand même eux qui en avaient fait la grandeur…et contrairement à ce que l’histoire, vue par le petit bout de la lorgnette et surtout partisane nous a inculqué depuis l’école, les peuples français n’étaient pas si malheureux et à plaindre qu’on a bien voulu nous le faire croire. Quand cela a été vraiment mal c’est suite à des catastrophes météorologiques qui se sont succédées plusieurs années de suite et qui ont entraîné la révolution et fait perdre sa tête au malheureux Louis XVI qui n’y était pour rien.(doublement pour rien d’ailleurs car il n’avait pas du tout été préparé à régner, c’est-à-dire n’avait pas reçu l’instruction nécessaire dans tous les domaines, il n’a dû le trône qu’à la mort de son frère aîné)
    Quand on va au delà des livres d’histoire, que l’on remonte aux sources c’est fou comme l’Histoire, avec un grand H a été détournée au profit de ceux qui voulaient condamner le passé avec ceux qui en avaient été soit les auteurs soit les témoins directs !
    Un tout petit exemple : Jeanne d’Arc, ne s’appelait pas ainsi, n’a jamais été bergère, au contraire appartenait à la petite noblesse, n’est pas née à Domrémy, n’a pas été brûlée, et a fini mariée et mère de famille. Mais elle faisait la guerre, ça oui, a même été batailler en Allemagne, etc… Ah oui ? vous le saviez pas? et bien moi non plus ! mais des recherches très poussées notamment dans des archives, dans les pièces de ses procès, car il n’y en a pas eu qu’un seul, ont mis à jour récemment tout ce que l’on s’était bien empressé de cacher. Un livre vient de paraître révélant tout, preuves à l’appui, photocopies itou, mais je n’en sais plus ni le titre ni l’auteur il faut que je recherche tout ça.

    • GdP…
      Un des premier à avoir  » révisé  » l’histoire de Jeanne a été Robert Ambelain. Il y a bientôt 40 ans ses révélations avaient fait pas mal de bruit.

      Effectivement la France admirée de par le monde, la France belle et puissante, la France des lumières, la France respectée… c’était pas le France des gauchos.

      Un retour de la monarchie? Et pourquoi pas? Quand on voit ce que la démocratie nous a amené…

      • Bonsoir Odin, et coucou GdPhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        Ne pas confondre le système électoraliste mettant au pouvoir une oligarchie, avec la démocratie.

        C’est l’une plus belle escroquerie de l’histoire, et la mise en place de la Novlangue, grâce à l’Abbé Sieyès et consort, nous ne sommes pas dans un régime Démocratique, mais dans un système oligarchique.

        La Révolution de 1789, n’ayant permis au final, en dehors du renversement de la Monarchie, que de mettre en place une nouvelle aristocratie « de robes » et financière, d’inspiration bourgeoise, ayant éliminé les deux autres classes qu’était l’aristocratie « d’épée », et le clergé.

        En fait, il serait temps d’expérimenter enfin LA Démocratie…

      • fenrir salut.

        La démocratie; pouvoir au peuple;

         » Quand on voit le suffrage universel et les gens qu’il nous donne…on a envie de mitrailler le peuple et de guillotiner ses représentants.
        Et quand on voit l’orgueil des princes qui pourraient nous gouverner, on devient tout simplement anarchiste  » Henri de Montherlant

        Cette petite citation pour dire que la véritable démocratie est quasiment une vue de l’esprit, une utopie. Ah!…Dans l’absolu oui ce serait la panacée universelle encore que cela suppose un peuple intelligent or dans la réalité c’est une illusion, un miroir aux alouettes.

        Il faut un berger au troupeau, pas d’autre alternative. Sans berger le troupeau ( c’est con un troupeau…voire la psychologie des foules de Le Bon ) fonce droit dans le ravin.

        Seule une dictature intelligente pourrait remettre la France sur les rails. La dictature n’est pas forcément mauvaise…

      • Mes respects du soir, Citoyen Odin.

        C’est là, en fait, notre principal point de divergence.

        Tu approuves le « despotisme éclairé » de Voltaire.

        Et je soutiens Rousseau et la Démocratie participative.

        PS : « Dictature intelligente » est un des plus bel oxymore de ma collection…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        NB : Les bergers s’occupent des brebis pour conduire leurs agneaux à l’abattoir… CQFD

      • Thierry92 Thierry92

        @Odin
        « Dictature intelligente ».???
        Si vous ne pensez pas par vous-même, quelqu’un le fera à votre place.

        PostScriptum: PS fait un peu parti socialiste.

        Le « SAIGNEUR » est mon berger.

  • pierrefronse

    Ce texte de loi vise à mon sens surtout à pénaliser l’Union Populaire Républicaine. En effet, la très grande majorité des « petits partis » sont en fait des partis créés de toute pièce par les gros partis pour leur servir de rateau électoral au premier tour et les appeller à voter pour eux au second tour. Ces faux petits partis sont médiatisés à outrance par la télé dès leur création alors qu’ils n’ont aucune représentativité (par exemple Nous citoyens ou Nouvelle Donne) pour etre porté à la connaissance des électeurs et ils deviennent soit disant représentatifs puisque la population les connait alors… c’est le monde à l’envers. Cette année l’Union Populaire Républicaine n’a eu absolument aucun passage télé hors de la campagne électorale contrairement à des partis ayant à peine 2500 adhérents. Et la raison de cela c’est que l’UPR est le seul parti politique en France qui propose la sortie de l’Union Européenne dans ses professions de foi.

    • stereo

      Je pense que les personnes visées et partis (l’UPR en premier lieu car le plus dangereux pour ce système mafieux dans lequel nous vivons) vont réagir selon l’expression « vigoureusement » et que cela, une fois sur la place publique devrait aussi interpeler les personnes qui seront privés de leurs « pensées »… Bonjour l’abstention future !

  • Norbert

    Je conseille à tous de lire et d’apporter témoignage sur cet article assez bien senti , consacré à l’UPR …

    BILAN ET AVENIR DE L’UPR!!!????
    http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/bilan-et-avenir-de-l-union-175270

    • Grognard

      Je te donne mon sentiment.
      Je m’appuie pour cela sur mon expérience d’élections professionnelles.
      Etant entendu qu’une grande partie de celles et ceux qui votent dans les élections professionnelles font partie du corps électoral.

      Citation de l’article:
      Il faut se rendre à l’évidence, le mur médiatique ne tombera pas, à moins de « passer par-dessus la tête »

      Absolument
      Comment faire?
      – Tout simplement en mettant la question à l’envers.
      Je veux dire par là qu’au lieu de faire de la victimisation, il faut en faire une force.
      Par exemple via des campagnes de collage avec des bandeaux du type:
      On ne vous dit pas tout ; l’UPR si + adresse internet.
      Ou encore: il vaut mieux un petit chez soi qu’un grand chez les autres.
      – Refuser de venir jouer le jeu avec les fameux grands médias. En les désignants comme des collabos du système. Après tout c’est vrai et pas trop en décalage avec la référence au CNR.

      – Lâcher la grappe au FN et aux autres en les critiquant, à raison ou pas, peut importe, ce faisant tu conteste le choix électoral de ceux qui ont voté pour eux.
      Du coup des interlocuteurs potentiels se bouchent les oreilles.

      – Surtout il faut être pour quelque chose.

      Dans ton discours cela doit être ton axe d’effort principal.
      Sortir de l’UE, de l’€ et de l’OTAN ne sont que des moyens.
      A ne pas confondre.

      • POUR la Convocation d’une Assemblée Constituante !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        POUR le Tirage au Sort de Citoyennes et Citoyens ainsi que pour les Jurys de Cour d’Assises !

        POUR la Grève des élections !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        POUR LA DEMOCRATIE !!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • laspirateur

        Quel commentaire! Digne d’un mouton égaré! T’es sans papier?

        Parce qu’à force de changer de nationalité les gouverneurs sont rois de tous les pays. (L’homme sans frontière dépasse les bornes!)

        Que la force soit avec le peuple de France, si son cœur bat toujours,

        alors il peut prétendre se défendre! Mais s’il est apeuré, recroquevillé sur lui,

        éclaté comme du verre pilé, peut-il encore se rassembler?

        La dictature bien affichée et sans aucune limite de distinction envers le peuple,
        s’en va instaurer le totalitarisme, le paneuropéisme ou panmondialisme…

        C’est le capital qui domine. La belle machine à fric retire doucement ses tentacules en laissant pourrir derrière elle celles et ceux qu’elle abreuvait de son sang jusqu’à maintenant…

      • Norbert

        Grognard,

        Merci pour ton avis constructif et fort judicieux.

  • Thierry92 Thierry92

    Et petit sondage….
    Qui va continuer a élire ump ps et fn?

  • J’avais entendu cette nouvelle à la radio. L’intention est claire.
    Je crois que, si le peuple se retrouvait dans la rue, ce serait un mélange de toutes les frustrations, les colères, et de toutes les revendications.
    L’idée de la nouvelle convention pourrait être porteuse et unificatrice car elle est la base de tout le changement. Il faudrait alors des orateurs exceptionnels, énergiques et désintéressés pour canaliser ce mouvement. Lorsque le peuple libère sa parole, il libère aussi ses actes. Il y aura obligatoirement des dégâts. Mais fait-on une omelette sans casser des oeufs ?

    S’il voit qu’il y a déjà un projet auquel il pourra se raccrocher, ce sera porteur à mon sens.

    Comment éviter une révolution avec tous ces zigotos qui s’accrochent au pouvoir comme des arapèdes sur leur rocher ? Le coup de balai virtuel, ils n’en ont que faire. Il leur faudra sans doute un bon coup de pied au c… !

  • Grognard

    Je crois que je ne me suis pas bien fait comprendre.

    Dans un processus de renversement du pouvoir seule une très grande masse peut, par son nombre, décourager l’utilisation de la force.
    A partir du moment ou tu es acteur dans ce processus tu as, selon moi, l’obligation morale d’y penser.
    Ou va-t-on? Comment y va-t-on?

    Quand tu essaye de mobiliser des pans d’une société les mieux outillés pour le faire ce sont les organisations.
    Elles voudront leur part du gâteau.
    Ou alors dans le meilleur des cas, elles resteront sur le bord de la route pour se présenter comme des interlocuteurs raisonnables et ramasser la mise ; soient dans le pire des cas elle te mettront des bâtons dans les roues.
    Sauf si les dites organisations ont atteint un niveau de rejet vertigineux.
    Ce qui est considéré comme un défaut dans une situation peut devenir une qualité dans une autre.
    Il n’y a donc pas à exclure tel ou tel moyen.
    Il est plus judicieux d’employer à une situation donnée l’outil le mieux adapté.
    Si on veut faire un peu de philo on pourrait poser la question de savoir jusqu’à quel point peut-on aller pour servir une cause et atteindre des objectifs que l’on croit justes et nécessaires.

    A ce stade on fait quoi?

    Arrêter de penser au grand soir.
    Sun Tsu a écrit quelque chose comme: « Attaquer ce qui cède pas ce qui résiste ».
    Attaquer est à prendre dans son acception la plus large.

    • Re-bonsoir Grognard,

      Pour ma part, je te comprend fort bien. Hormis pour la maxime de Sun-Tsé… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      Nous sommes d’accord sur le fait qu’il faille une organisation afin de prendre le pouvoir.

      Mais toutes les existantes ont démontrées leur vacuité.

      Dès lors, c’est à Nous de Nous organiser.

      Tu évoquais des réseaux dans ton premier com.

      Je participe de plusieurs, et pas que de « Bisounours »…

      Plutôt ours, sangliers, voire loups, brevetés et gradés…

      Alors que faisons-Nous ?

      Si nous devons développer, c’est à faire en mp sur le Forum, voire sur l’Eskale…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • toniozev

    ohhhhhh oui, des réseaux révolutionnaire, ohhhhhhh oui, on aura tout entendu
    je vais chercher mes pop corns pour le prochaine épisode parce que des fois on peut en lire des bonnes, comme celles-ci, mdr !!

    • Grognard

      Soit tu fais l’âne pour avoir du son et c’est loupé.
      Soit tu as juste oublié qu’un réseau peut être informel, ponctuel et ainsi de suite…
      Attention au pop corn.
      Il parait que ça bloque les synapses.