L’avenir compromis de la France…

Quelle que soit notre sensibilité politique, il est important de voir objectivement, LES CAUSES de ce que notre pays est devenu, non les CONSÉQUENCES qui en découlent de fait. Vos avis sont les bienvenus.

On ne saurait mieux aborder le sujet qu’en citant une phrase prophétique de George Orwell : « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice ».

À part une grande partie qui reste silencieuse et qui endure le sort qui lui est réservé, une minorité des citoyens engagés responsables, flanquée d’une classe jacassière bien inutile, cherche souvent les causes profondes du déclin de la France.

Il ne faut pourtant pas chercher bien loin. La cause première, le cœur du problème dont découlent toutes les erreurs qui sont faites, s’explique par l’accession avec notre bénédiction et la présence au pouvoir des profiteurs dénoncés par Orwell en préambule à cet article. L’élection de corrompus, renégats, imposteurs, voleurs et traîtres.

On ne saurait être plus précis. Le point commun de toute cette engeance qui paradent sur nos écrans, vivent dans des environnements luxueux dans des conditions que ne dédaigneraient pas nos anciens rois, et qui explique la collusion de leurs politiques néfastes pour la France, réside dans le pouvoir et l’argent qu’ils retirent de leur accession aux postes clés du pays. Servis servilement par des médias complices, achetés par les subventions qui les font vivre et que le bon peuple paie, qui sont aux mains de l’élite et pour son service exclusif. Payer pour se faire enfumer et manipuler, le comble de la déchéance à notre égard, le comble de la bêtise de les laisser faire sans réagir.

La seule chance de remettre la France sur les rails sera de faire une opération prophylactique en profondeur, et nettoyer les écuries d’Augias. Ensuite, voter et mettre en place une nouvelle structure, gardée sous surveillance étroite citoyenne par des contre-pouvoirs. Posons-nous trois questions essentielles :

  1. QUI peut exercer le pouvoir.
  2. Au PROFIT de qui ce Pouvoir va t-il être exercé
  3. Quelles sont les LIMITES mises à l’exercice de ce Pouvoir.

Citons l’excellent Charles Gave : Officiellement, nous sommes en Démocratie et chacun peut se présenter. Mais depuis une bonne trentaine d’années, une classe sociale, au sens a complètement capturé la représentation Nationale en faisant passer des Lois qui de fait interdisent à quiconque qui ne ferait pas partie de cette classe d’être élu.

Le pouvoir est exercé au profit de ceux qui ont bénéficié de nos votes. Si vous êtes un membre, même mineur de cette classe monopolistique, jamais dans l’Histoire de France le pouvoir de votre classe n’a été aussi élevé, et jamais les prébendes qu’elle touche n’ont été aussi fortes. A eux les Palais Nationaux, les meubles somptueux, les très grands appartements situés dans les endroits luxueux, à eux les voitures avec gyrophares, les voyages officiels dans les pays du soleil pendant l’hiver, les triple, quadruple, quintuple retraites, les possibilités de passe-droit pour loger leurs enfants ou les envoyer dans les meilleurs écoles. Restent pour nous les transports en commun, les lycées de banlieue, les retraites insuffisantes, les embouteillages et les vacances au rabais. Reste pour nous à écouter les interventions pontifiantes des politiciens à l’ego ruisselant et à réduire le cadre de nos dépenses pour tenter d’équilibrer le budget. Tandis que des bisounours bêlants se posent la question au dernier moment : Droite ou gauche, alors que les sas entre les deux ont sauté depuis bien longtemps.

Les limites Institutionnelles mises au pouvoir sont inexistantes. Le cœur du problème n’est ni économique, ni politique mais juridique. Dans une démocratie digne de ce nom, doit exister un système électoral qui permet au Peuple de donner congé à son élite Politique quand elle devient par trop incompétente. Or en France c’est cette élite qui vote sur le système électoral qui régit les élections. Elles ont donc bien sur mis en place un corpus législatif qui interdit à qui que ce soit tout espoir de les évincer un jour. On a donc toujours le choix entre un fonctionnaire de gauche ou un fonctionnaire de droite mais jamais entre autre chose que pour un fonctionnaire ou un professionnel de la politique.

Dans une vraie démocratie il devrait exister des contre-pouvoirs qui limitent la capacité de nuisance de cette élite. Ces contre-pouvoirs existent en Suède, en Allemagne, en Grande Bretagne, aux États-Unis, mais pas en France à cause de ce monstre juridique qu’est la Constitution de la Cinquième République. Un homme est à l’origine de la décadence actuelle de la France : Michel Debré, mort en 1996, le père de la Cinquième République. C’est lui qui a créé l’ENA, c’est lui qui a autorisé la fusion entre les banques d’affaires et les banques de dépôts, ce qui a permis la domination des banques et donc de la classe sur l’économie de notre pays et c’est enfin lui qui a rédigé la Constitution de la Cinquième République. Elle fut organisée pour qu’une faction accapare l’Etat de façon légale, à son profit pour imposer ses idées qui devront être portées par un « Président ».

Inutile de préciser que pour mettre fin à tout ça il va falloir le vouloir et y œuvrer. On ne peut que se réjouir de voir les voix s’élever pour que les équilibres géopolitiques internationaux soient rétablis. On ne peut aussi, hélas, que regretter que les combats pour restaurer les souverainetés en France semblent beaucoup moins intéresser les mêmes.

Les souverainetés à regagner

Une Nation, une Patrie qui fonctionne correctement et dans l’intérêt exclusif de son peuple, ne peut qu’exercer une souveraineté totale, laquelle n’est garantie que par plusieurs souverainetés : monétaire, budgétaire, militaire et de son système d’éducation. Ces quatre axes clés de la souveraineté ne sont possibles qu’en étant indépendants de l’asservissement à des pays, des forces et des influences étrangères. Or, que ce soit de l’empire du chaos américain, de l’Union Européenne, de l’Allemagne, des monarchies du Golfe qui financent nos déficits, et des sionistes omniprésents, nous sommes enkystés dans des réseaux inextricables de soumission, établis depuis des lustres. Sans parler de la pire de toute, la soumission à la cabale des élites de l’hyper-classe hégémonique globaliste.

On peut brièvement passer en revue les chaînes qui nous entravent.

Soumission monétaire

C’est la première de toutes. Celle qu’il faut casser de toute urgence pour retrouver sa souveraineté monétaire. La plupart des pays du monde, plus de 90%, ont leur propre monnaie. Les Suisses ont la leur et ne sont pas dans l’Euro et ça ne va pas trop mal pour eux, non ?

Au cours des premières leçons d’économie et bien avant le doctorat, croyez-moi, on apprend ce principe essentiel : avec sa propre monnaie, on peut moduler au besoin le taux de change pour servir son économie, sa compétitivité, et ultimement agir sur son emploi. L’Euro n’est pas modulable pour chaque pays de la zone, par exemple il est encore trop cher pour la France, pas cher du tout pour l’Allemagne qui en profite. Première leçon : recouvrer sa politique monétaire en ayant sa propre monnaie taillée sur mesure.

La soumission budgétaire

En joignant le « machin » européen, en contribuant même à sa création, on a accepté de faire dépendre notre budget d’un quarteron de non-élus à Bruxelles, et qui sont pour rendre les choses encore plus désagréables, bouffis d’orgueil et de hubris. Restée trop longtemps taboue, la question est discutée maintenant. Elle devrait déboucher, dès que le bon sens prévaudra rendu possible par la pression de nécessité, sur une sortie de l’Europe. La souveraineté budgétaire est à ce prix.

La soumission militaire

L’Otan fut créée pour faire face à L’URSS. Celle-ci disparue, l’empire du chaos américain a conservé la structure, qui se cherche un ennemi pour subsister et garnir les poches du complexe militaro-industriel américain autant que défendre la mainmise des Etats-Unis sur une Europe asservie et aux ordres.

Sortir de l’Otan, augmenter le budget des armées françaises et rétablir une forme de service national, voilà une réponse patriote pour regagner la souveraineté militaire.

Les autres soumissions

À l’Amérique, aux monarchies du Golfe, au sionisme, à la cabale financière. Nous ferons l’impasse dans cet article là-dessus. Ce site publie une multitude d’articles très documentés et qui recueillent une quantité de commentaires très instructifs et structurés sur les soumissions que nous venons d’évoquer dans ce paragraphe. Pour partager les informations sur les modus operandi suggérés, il convient de visiter RI régulièrement.

Pour clore cette incursion dans les affaires de la politique intérieures de la France, nous dirons que nous pouvons choisir d’exprimer notre frustration sous des formes et des styles différents : un commentaire charpenté et musclé, ou une jacasserie vide de substance, ou encore une insulte à l’égard de l’auteur, qui ne mène pas bien loin et constitue la forme ultime d’inutilité et de parasitage. La vraie question est : sachant que la renaissance de la France est possible, comment s’y prendre ?

Sans doute en ayant des légions de citoyens engagés responsables qui agissent, conscients que si rien n’est fait le peuple finira au stade le plus bas de la misère. Ce qui justifie pleinement le titre donné : L’avenir compromis de la France. Les Cassandre ont pour l’heure toutes les raisons de s’alarmer.

Algarath

Les opinions exprimées dans ce contenu n’engagent que la responsabilité de l’auteur.

Source Réseau-International

Voir:

Le char T-90MS, antidote contre les missiles TOW de Daesh

Et:

« Pourquoi le Medef tacle le programme économique du FN ? Ecorama Vidéo…» L’édito de Charles SANNAT

37 commentaires

  • Super article. Je crois que tout est dit.

    Mais si cette  » élite  » qui nous entraîne dans le gouffre peut le faire depuis des lustres c’est surtout à cause de l’ignorance du peuple pour les choses de la politique.

    Le peuple par paresse intellectuelle ou jemenfoutisme, ne cherche pas à comprendre les arcanes de la politique politicienne et laisse à ses élus le soin de gérer le pays.

    La caste dirigeante n’a qu’une chose à faire pour garder les commandes; entretenir cette ignorance et cette paresse.

    Tant qu’il en sera ainsi rien ne pourra changer. Le peuple entretien lui même sa misère et ne s’en rend pas compte.

    S’il s’agissait d’un petit nombre d’individus on pourrait parler de quotient intellectuel au raz des pâquerettes mais c’est grave quand il s’agit d’un peuple.

    • Zeitgeist Zeitgeist

      Le formatage de l’école ?

      Depuis le début de l’école ?

      Depuis l’âge zéro de nos enfants ?

      Tous dans les mêmes cages ?

      M’en pose des questions de fonds….

      • 226 ans de conditionnement.

        « L’élection, c’est la démocratie »

        Tu as ainsi le droit de choisir parmi les Maîtres qui te sont présentés par les Partis…
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Le veilleur

    Bon texte. C’est sur que la plupart des partis qui sont au pouvoir sont des profiteurs et c’est bien ce qui les rassemblent en grande partie, après je suis d’accord et pas d’accord avec la phrase de George Orwell « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice ».

    Si en connaissance de cause nous votons pour un corrompu, un renégat, un imposteur, un voleur ou un traître alors nous sommes complice mais si vous regardez Hollande qui nous a fait milles et une promesse non tenues alors je n’affirmerais pas que nous sommes complices mais plutôt victimes de notre crédulité, ignorance et surement de notre paresse. Bon je sais cela n’excuse rien l’être humain doit s’informer afin d’éviter le plus possible de tomber dans le piège.

    Mais la vrai question qui se pose, à quel politique ou parti politique pouvons-nous vraiment faire confiance sans se sentir trahie à un moment donné par de fausses promesses car des exemple de trahisons il y en a plein l’histoire.

    Sont-ils sincère avant d’avoir le pouvoir ? et se font-ils rattraper par le chantage, la pressions, les menaces de ceux qui ont des intérêts financier en jeux ? se font-ils achetés ? je pense que oui car le profit est trop tentant et au diable le peuple est ses exigences, quand ils ont le pouvoir ils se sentent protégés et à l’abris de tout et ne craignent pas le peuple tant que celui-ci accepte la trahison bien sagement chez lui.

    • Bonjour Le Veilleur,

      Nous ne pouvons faire confiance à aucun Parti, ni à aucun individu désireux d’exercer le Pouvoir.

      Le système électif ne permet que de sélectionner des individus avides de pouvoir et de la puissance correspondante.

      Leurs seuls objectifs gravitent autour de leurs élections, de leurs réélections, et du financement de leurs campagnes électoralistes.

      Ils se contrefoutent de l’intérêt Général, du Notre.

      Et s’emploient à avoir des Zélectrices et Zélecteurs, au lieu d’aspirer à Nous permettre de vivre en tant que Citoyennes et Citoyens.

    • boco

      texte vers image

      voter engage ta reponsabilité ! même en cas de désinformation par le candidat.


      • Ben Voui !

        « Voter engage ta responsabilité ».

        C’est bien là le problème !!!

        Voter n’engage pas la responsabilité des Zélus…

        Parce qu’en plus, c’est de notre faute si c’est le bordel !

        Nous avons mal voté !

        Comme en 2005…

        Voter n’engage que le couillon qui met un bulletin dans une urne pour se choisir un Maître.

    • Tu as raison sur le fond le veilleur mais depuis le temps les gens auraient du comprendre, les faits parlent d’eux-mêmes.
      Donc le peuple qui vote est bien complice même si c’est simplement par paresse, ignorance, ou facilité!
      Belle journée à vous toushttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Norbert

    Entretien Francois Asselineau du 29 novembre.
    La France post-attentats.

    http://www.youtube.com/watch?v=jPkYtvAGGsk

    • rouletabille rouletabille

      Salut NORBERT,juste une question avant de visionner,parle t’il oui ou non de l’influence des Sionistes svp?,car si c’est de nouveau contre l’Arabie,le Quatar en oubliant les hôpitaux Israéliens et les généraux Israéliens(instruisant les al Akbar)prisonniers en Syrie ?
      je ZAPPE
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • rouletabille rouletabille

        Je me permet d’ajouter ceci
        .
        .
        perdel212 décembre 2015 22:27

        « Il y a ceux qui voient, ceux qui ne voient pas, mais le pire : ceux qui ne veulent pas voir »
        « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au magazine Time, et aux autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque quarante ans. Il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années. Mais le monde est aujourd’hui plus sophistiqué et préparé à l’entrée dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale des siècles passés. »
        – David Rockefeller, Commission Trilatérale 1991
        « Si l’homme ne devait poursuivre que deux buts ce seraient l’amour de la vérité et l’amour de la justice »(Jean Marc )
        VU sur
        http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/12/le-figaro-en-plein-delire-anti.html#comment-form
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Nez

    Pour moi, mon analyse est autre :
    – Quelque soit les pays des états ou des groupes de pression (comme des mafias) ont voulu analyser les forces et les faiblesses de chaque institution faisant partie de ce pays. Ils ont trouvé les failles et petit à petit ont modifié les équilibres. Quand votre équilibre a été bouleversé, vous savez que le château de cartes a beaucoup de chances de pouvoir s’écrouler, puisqu’au fur et à mesure vous retirez des fondations.
    Comme le dit si bien Etienne CHOUARD, la constitution est là pour vous protéger, mais premièrement elle a été modifiée sans nous, elle a même été modifiée contre nous.
    Et pour tous les sujets ‘défense nationale, finance, union européenne …), c’est de même.
    Au début, les citoyens ne se sont pas méfié, mais le filet se resserre et nous ne savons plus comment en sortir, les chaines sont devenues trop fortes !
    De plus, nous avons laissé le politique à une certaine catégorie de la population que nous savions être magouilleur, pour ne pas nous compromettre … l’inconvénient est qu’au fur et à mesure ils ont pris toutes les places et comme dans une mafia, ne permettent qu’à leurs vassaux de prendre les places de pouvoirs, les autres n’ayant que des miettes, et donc ne peuvent plus exercer leur contre-pouvoir, ou très peu.
    La France est de plus beaucoup plus attaquée, car elle correspond a une philosophie totalement autre de par son histoire et son emplacement géographique, du monde anglo-saxon qui essaie d’imposer ses règles.
    Ceci est pour voir le coté noir des choses. Mais il y a aussi le bon coté, car vous savez que tout cela ne vous correspond pas et ne correspond pas à ceux qui font la France.
    Que nous sommes un magnifique pays, avec des personnes instruites, qualifiées et ayant pour le plupart un bon fond. C’est d’ailleurs ce qui est le plus important.
    Que dans chaque domaine, nous pouvons trouver des solutions, il faut juste réveiller les endormis pour que chacun ose se mettre en marche.
    Pour cela, il faut absolument ne plus regarder la télévision, aller chercher d’autres informations, mais surtout aller à la rencontre et soutenir tous ceux qui entreprennent vers une nouvelle bienveillance pour ensemble combattre notre système actuel et reconstruire celui de demain.
    L’information vous fait croire, que vous êtes seuls. A vous en famille avec des amis, des voisins, de construire et le monde d’aujourd’hui et celui de demain.
    Tout cela prendra du temps, mais ce changement est déjà en marche … et il ne s’arrêtera pas !

  • boco

    « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice ».


    texte vers image


  • Thierry92 Thierry92

    Refaire notre Constituion est primordial.

    Mais pour le faire il faut avant tout supprimer cette oligarchie partsianne.

    Éliminer les partis qui depuis longtemps nous font croire que les élections sont la Démocratie.

    Deux actions a mener conjointement. La greve des élections, en meme temps que voter pour un parti qui ne pourra pas faire autrement que de nous donner les moyens de refaire notre constitution.

    Les ateliers constituants d’Étienne Chouard sont là pour nous former a la citoyenneté.

    http://lescitoyensconstituants.com/

    Un autre site faisant la promotion du tirage au sort

    http://www.vuncf.org

    • Thierry,

      Comment veux-tu faire la Grève des élections, et voter pour un Parti ?

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Désolé que tu sois un peu fêlé, Boco

        Tu poses des postulats et des affirmations bien tranchées, mais si tu ne connais pas encore les limites d’internet, Nous ne sommes pas sortis de l’ornière…

        C’est certainement amusant de bouffer les yeux des lecteurs avec ta « mise en page », mais il faudrait que tu prennes le temps d’argumenter un tant soit peu, et pour éviter de nous faire perdre notre temps, de lire un peu :

        http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=25&t=9260

        Tu as tous les liens vers des sites qui t’expliqueront le fait que le Tirage au sort « résoudra » bien des choses dans le fonctionnement de Nos institutions.

        Au plaisir de te lire…

      • boco

        Je ne me permettrai pas de t’insulter.

        L’homme est cupide est un postulat. Je ne saurais le démontrer mes nos élus locaux en sont la preuve ! regarde autour de toi ! la moindre parcelle de pouvoir rend les hommes cupides.

        Je connais des personnes, tirées au sort, seraient une catastrophe nationale… Nos politiques ont des défauts, nombre d’entre eux ont des compétences, mais ce sont des « hommes » avec leurs faiblesses.

      • rouletabille rouletabille

        Ils sont à 100% corrompus,par contre tu fais partie du peuple ,des gens ,comme nous et tu sais bien que s’il y a malversation c’est par obligation .
        Politiques 100% de malfaisants,le PEUPLE ,1,2 peut etre,tu choisis qui ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Thierry92 Thierry92

        @Boco
        Retourne lire. Certains passages t’ont échappé.

        Notemment les commissions de contrôle.

      • rouletabille rouletabille

        à THIERRY ,tqte pas BOCO s’amuse BOCOup,car il s’ennuie sur le Figaro et autres excipients du cerveaux.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • L’énorme majorité des élus locaux, tout du moins, les maires et conseillers municipaux des petites communes, sont honnêtes, de bonne foi, et assument de lourdes responsabilités.

        Le problème que tu évoques, est lié au fait que le pouvoir ATTIRE les individus AVIDES de pouvoir.

        Le tirage au sort permet déjà de pallier à cet effet.

        Quand au défauts des tirés au sort, ainsi que tu le dis toi-même, ce sont les mêmes que ceux de nos Zélus.

        Mais seul le tirage au sort permet la primauté de l’intérêt général.

        Puisqu’il n’y pourra y avoir une majorité qui se dégagera qu’autour d’un consensus.

        Des individus tirés au sort pour un mandat unique, et justiciables, auront à coeur de faire leur devoir de Citoyennes et Citoyens, au service de Notre collectivité Nationale.

        CQFD

  • vision simpliste.
    Le peuple est plus que complice, il est coupable aussi.
    Derrière les élus il y a un appareil d’état, qu’il faut entièrement revoir.
    Il a du clientélisme partout, du caca-rente, jusqu’au petites assos de la bienpensance, en passant par les syndicaniche, les merdias, les ponctionnaires.
    C’est « ça » qui fait que les politiciens corrompus nagent comme des poissons dans l’eau, ils arrosent tout le monde, et on vote pour eux.

    Ce n’est pas juste une poignée de détraqués à virer, c’est tout un système, et c’est pour ça que c’est si compliqué.
    Essayez de réformer un truc et vous avez toute une population qui descend dans la rue.
    Regardez la simple injustice des jours de carences des fonctionnaires … juste ça, c’est trop compliqué.

    Alors imaginez tout le reste.

    Les pourris au pouvoir sont en charge d’aller récupérer l’argent partout ou ils peuvent, se sucrer, mais surtout redistribuer.
    C’est pour ça que le système fonctionne et tient.

    Vous voulez changer tout ça ?
    Mais c’est la vie de dizainnes de millions de personnes qui vont être négativement impactées, parce que ça fait longtemps que le PAYS à perdu ses richesses humaines. On survit par la triche.

    Bon courage …

    • Merci pour tes encouragements, Yoananda http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      Tu as parfaitement raison.

      C’est le système électif qu’il Nous faut changer.

      Il est aussi parfaitement exact que le système de pseudo-redistribution des richesses, ne leur sert qu’à vivre en parasites du corps social, car ils ne protègent avant tout que LEURS intérêts, et ceux de leurs financeurs-banksters.

      Les miettes qu’ils Nous concèdent leur permettant d’acheter la Paix Sociale avec le RSA, et des Jeux.

      OUI ! Nous voulons changer tout ça !

      Nous le DEVONS !

      A Nous et à Nos enfants.

      NOUS, PAR NOUS, POUR NOUS !

      • de toute manière il va s’effondrer alors …

      • engel

        C’est plus que des miettes…Ce sont des centaines de milliards.

        Et oui!.. ça coûte chère la paix sociale d’un pays riche qui veut continuer à péter plus haut que son séant.

        …Heureusement que le crédit et l’endettement existe, sinon..http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Tu fais une erreur commune, Engel.

        Celle de croire que les minimas sociaux nous coûtent beaucoup.

        En fait, c’est dérisoire par rapport à ce que nous vampirisent les politiques professionnels associés aux Banksters&Co.

        La France a largement les moyens de s’offrir son modèle social.

      • engel

        Sans aucun rapport!
        Qui te parle de minimaux sociaux?

        Yoananda t’a parfaitement listé les secteurs qui contribuent/bénéficient de la paix sociales parce qu’étant sous perfusion étatique.

        Mais bon, il me semble avoir déjà remarqué, que pour toi, la notion de différence entre le secteur productif et le secteur improductif de valeur réels est une notion qui t’est toute personnelle.

    • engel

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifJ’aime ton analyse http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif