[MàJ] Déploiement du compteur Linky: Coup d’envoi à Lyon

Mise à jour 2: Ajout d’informations

Les articles se sont multiplié, les mises en gardes furent nombreuses, mais rien n’a réellement changé, le compteur Linky sera mis en place, et cela a commencé Jeudi dans la ville de Lyon. Le compteur intelligent sera déployé sur l’ensemble du territoire, 35 millions de compteurs, un coût estimé à 5 milliards d’euros comme l’a expliqué une brève AFP. Ce n’est que compliments et grandes promesses, sans évoquer que non seulement d’autres types de compteurs tous aussi intrusifs vont être déployés sur le territoire sans que notre accord soit demandé, mais les soupçons sur ces compteurs intelligents sont bien évidement ignorés, surement des sujets secondaires…

Mise à jour avec adresses pour contact en fin d’article et lettre de Next-Up qui démontre que, question finance c’est une arnaque et ça va chiffrer.

linky-1961766-jpg_1746523

C’est ZIV, filiale du groupe indien Crompton Greaves qui va s’occuper de produire ces compteurs. Ce qui nous est officiellement expliqué dans cet article se résume ainsi:

  • Les estimations sur facture seront terminées, puisque jusqu’à présent, les estimations étaient réalisées suivant deux passages d’un agent EDF dans l’année. Cela sera donc la consommation réelle qui sera facturée, consommation consultable en temps réel via un terminal du type PC, tablette, smartphone.
  • Nous « devons » accepter le remplacement, pas le choix: « Votre contrat prévoit que le gestionnaire de réseau peut remplacer des appareil en fonction des évolutions technologiques ».
  • Nous n’avons rien à payer: « Lors du remplacement, ni le compteur, ni sa pose, ne seront facturés au client » suivant ERDF.
  • Le grand remplacement se fera de 2015 à 2021, ce sont 35 millions de compteurs à changer.
  • Si votre présence est indispensable (compteur en intérieur et/ou inaccessible), vous serez prévenu par lettre et un rendrez-vous sera fixé, si le compteur se trouve dans des parties communes, alors cela se fera sans même un courrier.

Et il y a tout ce qui n’est pas expliqué, comme le fait que ces compteurs pourraient être piratés suivant les informations disponibles, ce qui se vérifiera rapidement, internet ne loupant que rarement l’occasion de faire fuiter ce genre d’informations. Aux Etats-Unis, 10% des compteurs intelligents auraient été piratés. Qu’en est-il pour la France? Si ERDF ne s’étale pas trop sur le sujet, les hackers ne sont pas aussi discrets et ont bien expliqué l’ampleur du problème:

Comme d’habitude avec les hackers, il ne faut pas attendre très longtemps pour qu’ils découvrent des failles au sein des nouveaux produits technologiques.

Libre à nous après de les acheter ou pas après tout… Mais que se passe-t-il quand d’énormes failles de sécurité sont détectées dans un produit dont l’installation va bientôt être imposée chez tous les Français ?

Car le compteur d’électricité intelligent, nommé aussi Linky par ERDF, ou Smart Meter en anglais, vient de montrer les graves problèmes qu’il peut causer pour la vie privée en Allemagne : des Hackers viennent en effet de démontrer qu’il était possible d’intercepter les données transitant entre un compteur d’électricité de nouvelle génération et la compagnie d’électricité.

Et si l’on analyse ces données, on peut alors connaître le nombre d’ordinateurs ou de téléviseurs présents dans un domicile (bientôt le contrôle automatique pour le paiement de la redevance ?), quelle chaîne de télévision vous êtes en train de regarder, et même si un film lu sur le lecteur DVD contient du contenu protégé par les lois sur la propriété intellectuelle !

Ces bidouilleurs ont aussi pu modifier les données envoyées, et faire croire qu’ils avaient eu une consommation d’électricité négative de -106610 kWh, et que donc la compagnie d’électricité leur devait de l’argent.

Plus sur Nikopik.com

Mais allons plus loin! Linky est annoncé comme étant un véritable fiasco à tous les niveaux: un fiasco technique, industriel, financier et sanitaire. Car le plus gros problème, c’en est même de l’inconscience, c’est les conséquences potentielles au niveau de la santé:

La loi de transition énergétique publiée le 18 août 2015 instaure le déploiement de 35 linky-3millions de nouveaux compteurs électriques dits « Linky ». Tous les abonnements de moins de 36 kVa, résidentiels et professionnels, sont dans le viseur. Grâce à la mobilisation citoyenne, les sanctions initialement prévues en cas de refus (1 500 € d’amende) ont été retirées du texte. Refuser le compteur Linky chez soi est donc possible, mais il faut agir vite, car l’installation de 500.000 Linky est programmée d’ici fin 2015.

Brigitte J. lutte activement contre Linky et elle sait pourquoi : il injecte des radiofréquences CPL (Courant porteur en ligne) dans tous les câbles et appareils électriques. Et le CPL, elle en a déjà fait l’expérience.

Insomniaque depuis 2009, elle suspectait le wifi des voisins de l’avoir rendue électrosensible. Pensant le CPL inoffensif, elle leur a proposé de remplacer leur connexion internet wifi par du CPL. Ils ont accepté de couper le wifi et elle leur a fourni le boîtier CPL. Elle raconte : « J’ai passé une nuit cauchemardesque. J’ai eu de graves irrégularités cardiaques, j’ai craint une crise cardiaque, j’ai failli appeler le SAMU. » Dès le lendemain, elle a repris le boîtier CPL et ses voisins ont accepté de câbler. Depuis, elle peut enfin dormir.

Brigitte est loin d’être
la seule dans son cas

Brigitte fait partie des gens que l’on nomme « électrosensibles ». Mais ne croyez pas que l’électrosensibilité ne touche que quelques personnes isolées, car chacun d’entre nous est électrosensible, la seule diférence étant que certains souffrent de symptômes plus ou moins invalidants, et d’autres pas.

La raison pour laquelle le CPL a provoqué si rapidement une crise intense chez cette personne électrosensible est facile à comprendre : le CPL, ce sont des radiofréquences (entre 63 et 95 mégahertz pour le Linky en CPL g3) qui sont injectées dans les circuits, câbles et appareils électriques de tout une maison, ou de tout un immeuble. Or ces équipements ne sont pas prévus pour cela et ne sont pas blindés.

Les radiofréquences se retrouvent donc dans l’air environnant, mesurables jusqu’à 2,50 mètres de tous les câbles encastrés dans les murs, les fils électriques apparents et les appareils eux-mêmes, y compris les lampes de chevet, selon l’association Next-up, qui a réalisé en 2014 un film démonstratif dans un logement équipé d’un compteur Linky.

Les premiers à lancer l’alerte ont été les radioamateurs, qui ont qualifié le CPL de « cancer des ondes » en raison des brouillages intenses qu’ils constataient sur leurs émetteurs/récepteurs. En 2009, l’un d’eux m’écrivait : « Ce boîtier CPL est branché sur le secteur et utilise le réseau filaire électrique de l’habitation dans lequel il émet un signal doublé d’un rayonnement radiofréquences. Lorsqu’un voisin de l’autre côté de la rue l’utilise, en pavillon, je reçois chez moi un puissant signal qui sature totalement mon récepteur. »

Les radiofréquences sont classées cancérigènes, ne l’oublions pas

Les radioamateurs et les personnes électrosensibles ne devraient cependant pas être les seuls s’opposer énergiquement au déploiement du Linky. Il menace aussi les 800.000 personnes qui luttent actuellement contre un cancer. En effet, depuis le 31 mai 2011, les radiofréquences sont officiellement reconnues « potentiellement cancérigènes » (catégorie 2B) par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui dépend de l’OMS.

Les radiofréquences et les micro-ondes utilisées par les technologies sans fil et les objets connectés sont concernées par l’évaluation publiée deux ans plus tard par le CIRC (Monographie n° 102, en anglais uniquement). Elles sont ainsi venues rejoindre les champs magnétiques de fréquences extrêmement basses de l’électricité (50 hertz), qui avaient déjà été classés dans la même catégorie « potentiellement cancérigène » par le CIRC en 2001.

Mais les effets des radiofréquences sont plus rapides et plus violents.

Après l’alerte donnée en 2003 par les enseignants d’une école californienne équipée de compteurs communicants (« smart meters » en anglais), deux chercheurs américains, S. Milham et L. Morgan, ont publié en août 2008, dans l’American Journal of Industrial Medecine une étude mettant en évidence une augmentation significative du nombre de pathologies cancéreuses chez les enseignants dans cet établissement. Sur les 137 recrutés entre 1988 et 2005 dans cette école, 16 étaient atteints de cancer, dont deux de double-cancer aux localisations diverses, parmi lesquelles : thyroïde, utérus, mélanomes malins.

Le risque de cancer corrélé spécifiquement avec l’exposition aux radiofréquences émises par les smart meters était augmenté de 21 % pour une seule année de présence, tandis que le niveau d’exposition aux champs magnétiques de basse fréquence, considéré isolément, était sans incidence.

Tous les Français
sont maintenant concernés

La réalité en France, c’est que tout le monde est concerné par le Linky, même ceux qui ont choisi un fournisseur d’électricité alternatif, car son pilotage est assuré par ERDF, filiale à 100 % d’EDF, qui détient le monopole de la distribution en France. Dormir chaque nuit, vivre et travailler chaque jour dans un bain d’ondes « potentiellement cancérigène » ne peut que menacer la santé de toute la population.

Un rapport canadien établi à partir d’un sondage mené sur 210 personnes vivant aux États-Unis, au Canada et en Australie (dont 9 médecins) établit clairement un lien direct et indiscutable entre l’installation des smart meters et l’apparition de nombreux symptômes d’électrosensibilité : troubles du sommeil, maux de tête, difficultés de concentration, nausées, vertiges…

Magasins, voisins, entreprises…
nous allons baigner dans le « Linky world »

L’étape suivante est de passer à l’action. Mais il faut que ce soit une action collective car, compte tenu du mode de propagation des radiofréquences, il ne suffira pas de refuser le Linky chez soi, il faut aussi informer et convaincre ses voisins et son employeur. Et aussi prévenir le maire, car c’est la commune, et non EDF/ERDF, qui est propriétaire des réseaux électriques. Ainsi que les commerçants, artisans et petites entreprises, car, en s’équipant, ils irradieront sans le savoir l’ensemble de leurs clients et même les passants sur le trottoir !

Incendies, flicage, problèmes informatiques, chômage…
Le linky, c’est ça aussi

Même s’il ne s’agit pas d’un problème de santé, il faut également parler des pannes à répétition observées sur les appareils déjà en service et qui auront sans doute des conséquences destructrices sur leur matériel professionnel et leur système informatique.

Dans ses nouvelles conditions générales de vente 2015, EDF/ERDF prouve qu’il est conscient du problème en s’exonérant de toute responsabilité en cas de panne et d’incendie. Les victimes n’auront que 20 jours à compter du sinistre pour apporter la preuve du contraire et chiffrer le montant des dommages. Et comme les assurances ont exclu des garanties « tous les dommages causés par les champs électromagnétiques », ce sont les particuliers et les professionnels eux-mêmes qui devront payer les réparations et les pertes de marchandises…

Source et article en intégralité sur Alternativesante.fr

Il y a des personnes très motivées qui travaillent pour que ce compteur Linky ne soit pas installé. Il y a des associations d’électrosensibles, qui vont vivre un cauchemar si ce système se généralise. Nous somme tous concernés, les factures vont exploser, d’après les témoignages de ceux qui ont déjà ce dangereux espion générateur d’ondes néfastes chez eux. Si vous aussi vous voulez agir notez ces adresses….

Autres associations avec plusieurs correspondants membres à qui envoyer, mais faut d’abord téléphoner, car ils sont électrosensibles et ne consultent que rarement l’ordinateur.

-AGIR POUR L’ENVIRONNEMENT (téléphoner avant car ne lit pas les mails)

– TERRAONENEWS (téléphoner avant car ne lit pas les mails)

Terraonenews@gmail.com

Tel : 06 08 92 58 90

– PERDONS PAS LE FIL(téléphoner avant car ne lit pas les mails)

Tel : 04 68 37 16 48

-PRIARTEM (téléphoner entre 10h et 12h) [ c’est fait je viens de contacter c’est une association nationale dans toute la france j’espère qu’il y aura assez de courageux dans le tas pour s’y mettre)

Tél : 01 42 47 81 54

http://priartem.fr/spip.php?page=contact

 (vous pourrez leur demander leur email directement par téléphone pour les pièces jointes) sandrine16.guillou@free.fr

– CYBERACTEURS(téléphoner avant car ne lit pas les mails)

Téléphone : 02 98 90 05 94

http://www.cyberacteurs.org/contacter/index.php

(vous pourrez leur demander leur email directement par téléphone pour les pièces jointes)

– CRIIREM

(0)2 43 21 18 69

http://www.criirem.org/index.php/contact-v2

Sans téléphone avec juste email

UNE TERRE POUR LES EHS :

uneterrepourlesehs@gmail.com

ANTENNES31 : contact@antennes31.org

NEXT-UP : contact@next-up.org

autres associations liés aux ondes :

SOS MCS est une Association d’aide et de défense des personnes atteintes du syndrome d’hypersensibilité chimique multiple

4 rue Saint-Exupéry
69300 Caluire
contact@sosmcs.org
Tel : 06 08 36 39 88

NON AU MERCURE DENTAIRE est une Association extrêmement sérieuse et dynamique qui lutte pour l’interdiction des amalgames dentaires

10, impasse de la Cure
49400 Dampierre
Tél : 06 52 58 46 06
namd.asso@gmail.com

à contacter aussi l’association des immeubles de France pour leur envoyer le message d’Annie Lobé sur le  Linky et transmettre le message d’Annie Lobé au plus grand nombre de locataires à travers la France possible (ils sont sympas): téléphoner toujours avant pour qu’ils regardent l’email. 

Par téléphone : (+33) 1 42 12 72 72

Par fax : (+33) 1 42 12 00 66

Par email : info@immeublesenfete.com

Adresse postale : 26, rue Saussier Leroy 75017 Paris

Accueil des particuliers : (distribution du matériel) Boutique Rez De Chaussée 1 bis rue Descombes 75017 Paris (métro Pte de Champerret – RER Péreire – Bus Pte de Champerret)

A contacter l’UPR qui a dépassé 9000 adhérents( leur envoyer le message d’Annie Lobé), si chaque membre de l’UPR envoie une lettre recommandé ce serait la fin du LINKY mais on doit être plusieurs à demander à l’UPR car il attend juste d’être au pouvoir ce qui n’est pas certain pour faire des actions:

Tél : 01.43.14.04.64

Accueil du public du lundi au vendredi de 14h00 à 18h30

http://www.upr.fr/nous-contacter

Pendant qu’ERDF fait ses test dans une salle blanche

(http://www.lemoniteur.fr/article/le-compteur-communicant-linky-a-son-centre-de-test-30397610#utm_source=newsletter&%3Butm_medium=email&%3Butm_campaign=construction_numerique)

Ceux qui ont un Linky à domicile constatent déjà des pannes sur leurs appareils électriques.

Mais ce n’est pas tout. J’ai recueilli au salon Marjolaine plusieurs
témoignages édifiants : les pannes se manifestent aussi chez ceux qui
n’ont pas le Linky directement chez eux, dès lors qu’un voisin l’a, y
compris en maisons individuelles :
ordinateurs et télévisions s’éteignent tout seuls, le téléphone ne
fonctionne plus, la machine à laver rend l’âme…

Ça va coûter cher de remplacer le matériel !

Ceux qui auront envoyé leur lettre recommandée AR à François Hollande
pourront se retourner contre l’Etat pour « carence fautive
dans la prévention des risques », motif sur lequel ont été gagnés les
premiers procès contre l’amiante.

En cas de pannes, d’incendie, de déclenchement ou aggravation de
cancer ou d’électrosensibilité, ce sera la première pièce de leur
dossier judiciaire. Ceux qui auront agi auront un
motif légitime pour ester en justice.

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous suggère de le faire dès
aujourd’hui ! Et de diffuser cette information à d’autres personnes,
car l’objectif de 4000 lettres recommandées AR avant le 1er
décembre est loin d’être atteint :  à ce jour, 40 personnes m’ont
signalé leur envoi.

Et si François Hollande reçoit très rapidement une
avalanche de lettres recommandées AR, il sera peut-être contraint
d’annuler le grand lancement du Linky prévu le 1er décembre !
(EDF/ERDF s’apprête à faire la promotion
du Linky comme « Solution climat » au Grand Palais pendant l’exposition
« Solutions COP21 présentées par les entreprises »…)

Avec tous mes remerciements,
Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
http://www.santepublique-editions.fr

Ci-dessous la lettre à envoyer à François Hollande, à diffuser à vos

amis, votre famille, vos collègues de travail et à vos voisins :
http://www.santepublique-editions.fr/lettre-a-envoyer-a-francois-hollande-pour-garantir-la-france-contre-l-accident-nucleaire.html

(elle a été corrigée pour que tout un chacun puisse la signer)

Certaines personnes électrosensibles ne veulent pas envoyer la lettre
proposée car elle traite aussi du nucléaire. Mais elles peuvent
envoyer cette lettre après avoir supprimé les paragraphes qui
concernent ce sujet.

C’est parce que,
Greenpeace et Sortir du nucléaire n’ont pas jugé utile, alors que cela
leur a été maintes fois suggéré pendant l’examen de la loi de
transition énergétique, de mobiliser leurs adhérents pour infléchir la
loi  de « transition » énergétique (qui en réalité enfonce la France
dans le nucléaire) par l’envoi de campagnes de mails ou de lettres
recommandées.  Et parce que les risques d’accident nucléaire
augmentent chaque jour avec Fessenheim et l’EPR. Et parce que les
sous-traitants du nucléaires sont les laissés-pour-compte de la loi de
transition énergétique et que nous souhaitons leur apporter notre
soutien, car nous savons combien ils souffrent dans les centrales. Et
parce qu’une ou plusieurs centrales nucléaires françaises peuvent
devenir incontrôlables en 24h.

Que ce soit pour le Linky ou pour le nucléaire, c’est toujours EDF qui

est à la manoeuvre pour imposer ses fausses solutions catastrophiques,
comme cela a déjà été le cas avec les ampoules basse consommation
fluocompactes : après avoir été rendues obligatoires en 2009, elles
ont d’ores et déjà été interdites à compter de 2020 en raison de leur
teneur en mercure, par la convention de Minamata signée le 19 janvier
2013 par 140 Etats, dont la France (si vous en avez encore chez vous,
mieux vaut les enlever sans délai, non seulement à cause du mercure,
qui fuit au fur et à mesure de l’utilisation, mais aussi parce que
leurs émissions électromagnétiques sont intenses : elles réémettent
les champs ambiants !)

Puisse cette leçon nous donner la compréhension que c’est  MAINTENANT

qu’il faut lutter PREVENTIVEMENT contre le Linky.

Merci à vous,
Bien sincèrement à vous,

Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante
htt://www.santepublique-editions.fr

Bouquet final ce Linky est une arnaque, d’après Next-Up. La missive ci-dessous écrite en 2013,  s’adressait à un journaliste de W9 qui enquêtait pour l’émission « Enquête d’Action »

J’attire votre attention qu’il serait judicieux que vous vous enquêtiez sur le système de comptage Linky afin de savoir qui arnaque qui (attention nous parlons en milliards d’euro/an !).

Pas la peine de chercher bien loin, prenez simplement le classeur de vos factures EDF et constatez les évolutions.

Il y a quelques années votre facture étaient libellées en totalité contrat et consommation en KWh

Vous ne vous en êtes pas rendu compte, mais depuis à votre insu sur vos factures votre contrat est passé de KWh à KVA, donc EDF applique une nouvelle règle, très loin de la physique universelle, 1 KWh = 1 KWA.

Néanmoins dans votre cas cela n’a eu aucune importance puisque votre compteur enregistre des KWh donc ne compte pas l’énergie réactive (cos phi) qui engendre d’énergie apparente (Linky).

Le problème est maintenant qu’avec le système de comptage numérique Linky, le comptage est réellement réalisé en KVA et cela change tout avec le cosinus phi au désavantage du consommateur (constaté de 10 à 25 % en sus de surconsommation !)

Conséquence directe des millions de consommateurs se font arnaquer par EDF/ERDF et sans faire un jeu de mots, n’y voient que du bleu, sauf qu’avec le Linky concrètement ils ont été obligés dans leur majorité de changer de tranche de  contrats et cela permet à EDF/ERDF d’engranger illégalement des milliards d’euro !

Pour faire face dans l’urgence et en grand seigneur ERDF a réalisé un subtil enfumage en ne proposant plus de tranches de contrat de 3KW, mais avec le Linky des tranches de 1 KVA ce qui a calmé la contestation des possesseurs de Linky qui ont souscrit un nouveau contrat !

A ce jour la CRE, le Ministère des Finances, de l’Écologie, etc … sont tous informés par Sommations Interpellatives d’Huissiers, mais « bottent tous en touche » dans leurs réponses en ne répondant pas à la question, donc couvrent cette gigantesque arnaque des consommateurs.

Bien cordialement

Serge Sargentini
Coordinateur de l’organisation environnementale Next-up

Merci au courageux C.D qui travaille pour que cette action soit le plus largement suivie, c’est grâce à lui que nous avons les adresses et numéros de téléphone. Certains sont électrosensibles et ne consultent pas leurs courriels  d’où la nécessité de les prévenir avant.

Merci à tous et bonne lutte!

Seconde mise à jour avec le cas du Quebec qui a réussi à faire retirer 500 compteurs intelligents. Je fais suivre l’e-mail qui m’a été envoyé sur le sujet, merci à mon contact pour cela:

Leurs méthodes?
– Faire pression sur leurs maires et pourquoi pas les élus régionaux (qui risquent de ne pas être réélus s’ils ne répondent pas aux attentes des citoyens) (par exemple en même temps tout le monde va poster sa lettre dans la poste de la mairie et en même temps brandissent des pancartes non aux compteurs intelligents dans notre ville et aux antennes relais associés)
Regardez régulièrement les offres d’emplois sur le linky pour savoir quand ils vont débarquer dans votre ville.
– Faire pression sur la société elle-même (Hydro-Québec chez eux, ERDF/EDF) et l’agence sanitaire, et l’état, et la répression des fraudes (si jamais vous voyez que votre facture ne correspond pas à votre consommation et que votre électricité a été volé par quelqu’un), envoyer des lettres régulièrement (faire comme Harry Potter avec les Dursley, quand ils n’en pouvaient plus des lettres)
– S’organiser en groupes locaux (on peut utiliser l’agenda Demosphère ou autre) pour envoyer ces lettres régulièrement et se concerter sur les réponses reçues
 -lettres recommandées, pétitions, accumulation de preuves de nocivité des compteurs (faire remarquer par exemple au médecin que les problèmes d’insomnie ont eu lieu depuis l’installation des compteurs, si beaucoup de gens montrent qu’ils ont eu soudainement des problèmes artérielles, insomnies et autres qu’ils n’avaient pas eu avant l’installation du compteur en montrant leur dossier médical et si plusieurs personnes faisaient le pas). vidéos ou photos de compteurs qui se disjonctent ou qui font un bruit trop assourdissant ou qui se coupent soudainement dans le noir (utiliser alors une lampe torche pour montrer que la coupure d’électricité est du au compteur), quand vous partez chez vous pour une longue période gardez une preuve de votre départ et de votre arrivée (vous envoyez une lettre recommandée à partir de votre lieu de votre vacances vers chez-vous en gardant l’accusé de réception et faire la même chose au moment de retourner chez vous), et que comme cela si jamais il y a une facture vous enverrez la preuve à la répression des fraudes.
Munissez vous le plus possible d’appareil avec piles électriques en cas de coupure de courant. (lampe torche et autres)
Bref accumuler le maximum de preuves contre les compteurs.
– Envoyer toutes ces preuves ensemble par groupes locaux
N’ignorez pas les premiers symptômes d’insomnies, car cela s’ira en s’aggravant
A force de ténacité, de persévérance et d’organisation, il n’y a rien qui puisse résister au groupe. Avant tout c’est l’opinion publique qui compte. Sinon la propagande n’existerait pas.
Mais il faudra apprendre à être solidaire, à communiquer.
Voici la première étape de communication.
mettez une lettre dans la boite des gens dans votre quartier et/ou immeuble et dans cette lettre vous indiquerez un lieu de rencontre pour toutes les personnes qui souffrent de leurs compteurs intelligents pour diverses raisons.
Faire cela une fois par mois, pour se concerter sur les effets sur la santé humaine, l’économie et l’organisation selon les destinataires (répression des fraudeshttp://www.economie.gouv.fr/dgccrf/coordonnees-des-DDPP-et-DDCSPP, agence sanitairehttps://www.anses.fr/fr, EDF, et autres).. Le groupe peut écrire les lettres ensemble, si jamais des personnes ont dû mal à s’exprimer(fautes d’orthographe, grammaire, autiste, Alzheimer, etc….)
Mais les québéquois ont toujours envoyé d’abord à la société qui leur a posé les compteurs intelligents, ce qui a entrainé le retrait de 5000 compteurs intelligents. Donc on peut en envoyer à plusieurs en même temps.
L’idéal serait que tout le monde dise de supprimer leurs contrats si ils persistent sur les compteurs intelligents, mais on a pas encore l’option de l’énergie alternative, et si jamais il y aurait une, il faudrait que des groupes s’organisent pour les installer chez tous les particuliers qui le demandent en échange de monnaies locales ou autres.

15 commentaires

  • vico

    « Le grand remplacement se fera de 2015 à 2021, ce sont 35 millions de compteurs à changer. »

    « Dans ses nouvelles conditions générales de vente 2015, EDF/ERDF prouve qu’il est conscient du problème en s’exonérant de toute responsabilité en cas de panne et d’incendie. Les victimes n’auront que 20 jours à compter du sinistre pour apporter la preuve du contraire et chiffrer le montant des dommages. Et comme les assurances ont exclu des garanties « tous les dommages causés par les champs électromagnétiques », ce sont les particuliers et les professionnels eux-mêmes qui devront payer les réparations et les pertes de marchandises… »

    ben voyons !! tous est calculé à l’avance.. avec le Linky world bienvenue au survivalisme résistant modifier http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • rhubarbe

    Quid des antennes qui doivent gérer paraît-il les compteurs par quartiers? Les voisins de ces antennes vont déguster du rayon seco en plus de ce qu’ils vont déguster à la maison, les gâtés…pas besoin de chauffage les gars vous serez sous micro ondes à perpette!
    J’ai averti une 50aine de personnes de cette monstruosité,environ 50 n’étaient pas au courant! cela s’appelle l’effet BFM:tu es au courant des conneries qui se passent à 5000km mais pas de ce qui se trame dans ton secteur(secteur c’est le cas de le dire)
    D’après un professionnel de l’électricité que j’ai rencontré ,les « zotorités » ne sont pas très confiantes en ce moment de leur machin ;il faut peu de choses pour que tout tombe à l’eau sauf qu’il faut bien gaspiller quelques milliards,les coffres sont pleins euh nan …les contribuables sont là pour régler les factures…facile

  • Silverstar Silverstar

    Compteurs non intelligents Linky: vers une grille de contrôle totalitaire
    http://mystiqueplanete.com/2015/11/28/compteurs-totalitaires-linky/

  • Michele

    Il est grand temps de se munir de brouilleurs d’ondes héhéhé

    • Graine de piaf

      Qu’est-ce ? où se les procurer ? et où les installer ? et quelle est leur réelle efficacité ?

      • voltigeur voltigeur

        Le mieux c’est de refuser l’installation :) http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Graine de piaf

        Voui ! mais encore faudrait-il que le compteur soit à l’intérieur, le mien est en libre accès la propriété n’étant pas fermée. Cependant je vais voir avec un de mes fils, s’il lui était possible de faire une petite installation avec une porte fermant à clef, avec quelques siporex et des tuiles pour le dessus cela doit être réalisable sans trop de frais.Le tout c’est qu’il en ait le temps.

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Attention, le matériel appartenant à ERDF doit obligatoirement être accessible. Si le compteur se situe à l’intérieur de la propriété, on ne peut en refuser l’accès.

        Ça c’est la théorie. En pratique, les grincheux (dont je fais partie) sont libres d’envoyer balader les techniciens et ne pas laisser entrer les sous-traitants chargés de relever la consommation. Depuis 2013, aucun « releveur de compteur » n’a passé le portail de la maison, je relève moi-même et transmet au fournisseur. Le risque, c’est une éventuelle coupure sans sommations ! Et encore …

        M.G.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

      • Michele

        oui comme Volti le dit, le mieux c’est de refuser cette merde
        Car le brouilleur est illégal, mais bon, pour ceux qui ont déjà cette merde, et aussi un brouilleur, un petit coup de coupure de temps en temps pour faire planter le système, ce ne serait pas mal non plus, car si le système ne marche pas bien il ne sert à rien

      • Graine de piaf

        je viens de jeter un coup d’œil sur ces brouilleurs, il y en a de toutes sortes pour beaucoup d’utilisations, le tout est de savoir, de source sûre, quel est le bon ! et ainsi que je te l’ai demandé plus haut, où le poser …

      • Michele

        Tu sais je ne sais pas celui qui est idéal et pour quelle utilisation, ça il faut voir sur les doc techniques, mais pour le placer, si c’est un appareil qui n’a pas un grand rayon d’action, non loin de l’appareil à brouiller c’est le mieux, par contre s’il a un grand rayon d’action ce sont les voisins qui risquent de râler et d’aller se plaindre, car plus aucun téléphone wifi ou dect ne fonctionnera aux environs, et ça ce n’est pas l’idéal car c’est repérable.
        Il y en a un en ville ici qui a fait fonctionner un de ces appareil et plus personne en ville ne pouvait utiliser d’appareil sans fil, ça m’a bien fait rire ça!!!
        Mais bon, pour l’utilisation, vaut mieux la discrétion, et l’utiliser à des moments aléatoires et pas tout le temps
        Par contre ça ne « détruit » pas les ondes, ça ne fait que les perturber, donc je ne sais vraiment pas ce que ça peut avoir comme effet sur nous
        Je ne vois vraiment pas comment éviter ça si le compteur est dehors, à part attacher un molosse devant

  • jerry99

    A propos du piratage des compteurs intelligents, un auteur de Thriller c’est déjà penché sur le sujet : « Black-out » de Mark Elsberg (2015).
    J’ai bien aimé ce livre assez flippant.

    En gros le principe : tous les compteurs sont piratés et ils envoient tous en même temps des infos erronées (de consommation) au central de controle, ce qui déclenche un effondrement du réseau.
    Sans dévoiler le reste de l’histoire, les techniciens (de plusieurs pays) n’arrivent pas à rétablir le réseau, même après plusieurs jours…

    Bonne lecture.

    PS : quand on sait que les compteurs ont déjà été piratés depuis plusieurs années…

  • Mata Hari Mata Hari

    Bonsoir les ME http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    A VOIR ABSOLUMENT ET A PARTAGER AVEC VOTRE FAMILLE, VOS PROCHES ET VOS AMIS

    http://www.youtube.com/watch?v=aVCob3E1eq0&feature=iv&src_vid=EGzt6mIjlNI&annotation_id=annotation_2585504565

    • Je confirme: cette vidéo est à voir même si elle est assez longue. Elle donne des bons arguments et montre bien à quel point tout ceci est préparé de longue date, et pour quelles raisons.
      Merci Mata Hari !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif