« HortaPharm et GW Pharm: les Monsanto du Cannabis »…

Présentation du nouvel article de Dominique Guillet, infatigable chevalier ami des plantes, farouche ennemi du bio-piratage et de ceux qui veulent se les approprier…

Plantation de chanvre à fibre/Wikipédia

Chers Amies de Kokopelli. J’ai le plaisir de vous présenter mon dernier article « HortaPharm et GW Pharm: les Monsanto du Cannabis ».

Ce second dossier d’investigations – sur le biopiratage des canna n’est pas un roman policier mais il est vrai que, lorsque j’ai tiré le fil de chanvre de GW Pharm, j’ai dévidé une pelote hallucinante d’implications de corruption et de collusion au plus haut niveau des administrations étatiques. On a parfois de la peine à imaginer jusqu’où la démence et la duplicité des Autorités peuvent aller se nicher.
Cet article concerne, de nouveau, la confiscation du cannabis par l’Industrie Pharmaceutique et je commence, également, à y évoquer la confiscation du chanvre qui sera l’objet de mon prochain dossier. Ce présent article est très long mais, au vu des accusations que je porte, je ne peux qu’étayer mes affirmations. Quelques questions restent en suspens, à savoir, par exemple, ce qui se trame à l’INRA de Rennes eu égard à leur projet de supplémenter la nourriture des porcs industriels en Cannabidiol (le CBD) que l’on trouve en abondance dans tous les chanvres.
Mon prochain article va ainsi analyser la confiscation des ressources génétiques du chanvre, par les Autorités Françaises, et l’interdiction qui est faite aux paysans et aux jardiniers de cultiver leur chanvre en toute liberté. Le chanvre est la plante domestiquée la plus importante au monde: elle a été nommée la plante aux 50 000 usages. Pour la réalisation de ce prochain dossier, je souhaiterais faire appel à tous les témoignages des amis de Kokopelli qui seraient en contact avec toute personne travaillant dans le secteur du chanvre dit industriel et de tous ses dérivés autorisés (paysans, agronomes, artisans, etc).
Tous les témoignages seront accueillis avec le respect le plus total de l’anonymat. Si les informations amenées sont corroborées sur la Toile, merci d’en indiquer les liens. Ce qui m’intéresse avant toute chose, c’est tout ce qui se « trame » dans les coulisses officielles et non-officielles ainsi que tout ce qui a trait à la révolte non exprimée du monde paysan eu égard à la confiscation de leurs droits les plus élémentaires.
Mon adresse email est la suivante: dominique@kokopelli-semences.fr . Avec tous mes remerciements. Œuvrons ensemble pour la libération inconditionnelle du chanvre – au plaisir des paysans et des jardiniers!
Xochi.

Un commentaire

  • Balou

    Pour les policiers américains, la marijuana n’est pas une menace sociale

    Les policiers américains ne considèrent pas la propagation de la marijuana comme une importante menace sociale d’après un sondage de la Drug Enforcement Administration (DEA) cité par le Washington Post.

    La DEA a posé à plus de mille agents la question suivante: « Quelle drogue considérez-vous comme la principale menace pour la société? ». Seulement 6% ont répondu voir la marijuana comme un sérieux danger. Il est noté que le nombre d’individus choisissant cette réponse diminue de manière régulière depuis le milieu des années 2000. Dans certains États, la marijuana a d’ailleurs été partiellement légalisée.

    http://fr.sputniknews.com/presse/20151106/1019343373/marijuana-policiers-amerique.html