Les premiers chiens génétiquement modifiés en Chine …

C’est pour quand la greffe du respect du vivant et de l’intelligence sur ces « pseudo-scientifiques »! On peut constater que, si tous les abrutis étaient mis en conserve, il ne resterait pas grand monde pour sceller les couvercles. Ceux qui connaîssent les Whippet, lévriers miniatures, pourront cogiter sur la morphologie de cet élégant chien, à pattes très fines, taillé pour la course . Quelle incidence va avoir sur son squelette, cette masse musculaire anormale due à ces manipulations? Science sans conscience, n’est que ruine de l’âme..(F. Rabelais)

Pauvre chien!

Des scientifiques en Chine ont déclaré qu’ils ont réussi une modification génétique pour créer des chiens personnalisés. Ils ont créé des chiens Beagle qui possèdent le double de leur masse musculaire en supprimant un gène appelé myostatine. Ces chiens seront plus musclés et ils seront capables de courir plus vite. Ces chiens auront des applications directes dans la chasse et le domaine militaire selon Liangxue Lai, un chercheur au Key Laboratory of Regenerative Biology au Guangzhou Institutes of Biomedicine and Health. Lai et ses collègues ont rapporté leurs résultats la semaine dernière dans la revue Journal of Molecular Cell Biology (http://dx.doi.org/10.1093/jmcb/mjv061) et ils veulent créer des chiens avec des mutations génétiques incluant celles qui permettent de répliquer des maladies humaines tels que le Parkinson ou la dystrophie musculaire. L’objectif de la recherche est de créer une nouvelle génération de chiens pour l’avancée dans la médecine selon Lai. Les chiens sont proches des humains en termes de métabolisme, de physiologie et de caractéristiques anatomiques.

Lai a déclaré que son groupe n’envisage pas de croiser ces chiens supermusclés entre eux pour créer une nouvelle génération. Mais d’autres équipes pourraient rapidement avancer dans ce domaine en commercialisant des chiens génétiquement modifiés. Par exemple, des chiens génétiquement modifiés pour être plus intelligents, pour avoir une forme différente ou pour supprimer certaines de leurs maladies. Un autre institut chinois, le BGI, a déclaré en septembre qu’il commençait à commercialiser des cochons miniatures pour 1 600 dollars. Ces cochons ont subi une modification génétique considérable pour réduire leur taille.

La modification génétique des chiens a été menée par Lai et Gao Xiang, un spécialiste en ingénierie génétique de souris à l’université de Nanjing. Les chiens sont gardés au Guangzhou General Pharmaceutical Research Institute. Sur le site de cet institut, on peut lire qu’il élève plus de 2 000 Beagles par an pour la recherche. Les Beagles sont fréquemment utilisés dans la recherche biomédicale en Chine et aux États-Unis.

La modification des gènes se réfère à de nouvelles techniques qui permettent aux scientifiques de désactiver des gènes ou d’arranger facilement leurs lettres ADN. La méthode utilisée pour modifier les Beagles, connue comme la CRISPR-Cas9, est particulièrement efficace et abordable. Le mois dernier, Duanqing Pei, un représentant de la Chinese Academy of Sciences, a mis en avant les travaux de Lai dans l’effort de la Chine pour modifier les animaux en utilisant le CRISPR. La Chine a déjà modifié génétiquement des moutons, des lapins, des rats et des singes. Pei a déclaré que cette recherche permettrait à la Chine de devenir l’une des meilleures dans ce domaine.

Et quand on peut doubler la masse musculaire d’un chien, alors on peut penser que les humains sont la prochaine étape. La modification génétique a toujours suscité des craintes sur le bébé parfait où des parents pourraient programmer chaque caractéristique de leurs enfants. Des craintes qui sont partiellement fondées puisqu’en début d’année, on apprenait qu’une équipe de scientifiques chinois avait tenté de modifier des embryons humains en laboratoire pour tenter de supprimer une erreur génétique qui provoque la bêta-thalassémie. L’équipe a été très critiquée par la communauté scientifique, mais il y a quelques semaines, les pays occidentaux ont changé d’avis en disant que la modification génétique d’embryons humains n’est pas une mauvaise chose après tout.

Les chercheurs, sur les chiens génétiquement modifiés, ont utilisé la même approche. Ils ont introduit une enzyme, la Cas9, et une molécule de guide qui vise un brin particulier de l’ADN dans 60 embryons de chien. Leur objectif était d’endommager les 2 copies du gène myostatine pour que l’organisme des chiens ne puisse pas produire la protéine qui empêche le développement musculaire. C’est ce gène myostatine qui produit cette protéine.

Tiangou et Hercules, les 2 premiers chiens OGM

Sur les 65 embryons de chiens génétiquement modifiés, 27 chiots sont nés, mais seuls 2, un mâle et une femelle avait des dommages dans les 2 copies du gène myostatine. La femme a été nommée Tiangou en l’honneur du chien du Paradis dans la mythologie chinoise tandis que le mâle s’appelle Hercules. Lai et ses collègues ont rapporté que la modification génétique n’était pas complète dans Hercules et qu’un pourcentage de ses cellules musculaires produit toujours de la myostatine. Mais dans Tiangou, la désactivation du gène était totale et le Beage a affiché des phénotypes musculaires évidents. Par exemple, les muscles de ses cuisses étaient plus bien gros que ceux de ses semblables.

On connait les effets de la perte du gène myostatine. Une espèce de bovin appelé Belgian Blues peut avoir une masse musculaire monstrueuse parce qu’il n’a pas ce gène. Parmi les chiens, cette mutation se produit seulement chez les Whippets selon Eva Engvall, une scientifique à la retraite et une éleveuse de Whippets qui a identifié cette mutation dans cette espèce en 2007.

Un dopage légal via la modification génétique

Dans des cas rares, une personne peut naitre sans le gène myostatine. En 2004, des médecins rapportaient le cas d’un nouveau-né qui semblait extraordinairement musclé, notamment sur ses bras et ses cuisses. À l’âge de 4 ans et demi, cet enfant pouvait tenir des poids de 3 kilos en ayant les bras étendus. La désactivation du gène myostatine est très bien étudié et le doublement de la masse musculaire ne possède pas d’effets secondaires. C’est pourquoi on cite souvent cette augmentation musculaire dans les débats concernant un dopage légal pour les athlètes. Aux États-Unis, des médecins tentent déjà de bloquer la myostatine dans des thérapies géniques chez des garçons qui souffrent d’une dystrophie musculaire Duchenne. Cette maladie provoque des pertes considérables sur la masse musculaire.

Engvall a déclaré qu’elle est impressionnée par les travaux des Chinois, car ils permettent de modifier des gènes pour corriger des maladies chez les chiens. Elle ajoute qu’il ne s’agit pas de supprimer le gène myostatine, car le plus important est qu’on a réussi à utiliser la technologie CRISPR dans des chiens. Et les chercheurs ont surmonté de nombreux obstacles, car la modification d’embryons est toujours très délicate.

Cependant, Eliane Ostrander, une scientifique du NIH, qui a étudié la myostatine dans les chiens, a déclaré qu’on ignore l’augmentation exacte de la masse musculaire. Est-ce que c’est la même que chez les Whippets ? De plus, le nombre de chiens génétiquement modifiés est encore réduit et il faudra étudier les variations lorsqu’on implique plus de chiens dans le processus.

Quand on introduit des modifications de l’ADN dans l’embryon, alors les changements affectent chaque cellule dans l’organisme de l’animal incluant le sperme et les ovules. L’équipe de Lai a analysé le sperme d’Hercules et elle a découvert que s’il est croisé, alors il passera la mutation myostatine à sa portée. Cela signifie que la modification génétique peut passer d’une génération à l’autre. On peut ainsi créer une nouvelle génération de chiens modifiés génétiquement qu’on peut commercialiser.

Et on ne doit pas paniquer face à ce type d’avancée, car les humains ont modifié génétiquement les chiens depuis des millénaires. Il y a 36 000 ans, les humains croisaient les chiens avec les loups et cela a permis d’avoir les chiens que nous connaissons aujourd’hui. Charles Darwin a souvent démontré dans l’Origine des espèces que l’évolution se produit par un processus de sélection. Dans le cas de la modification génétique par le CRISPR, l’évolution n’est plus laissée dans le domaine de la chance, car elle est immédiate et sous le contrôle humain.

Le pouvoir de la Nature dans les mains des hommes

Et c’est précisément cet immense pouvoir d’évolution immédiate et contrôlée qui provoque tellement de débats sur le CRISPR. Les chercheurs estiment que si on modifie des chiens alors cela permettrait de sensibiliser positivement la technologie auprès du public. Dans une interview, George Church, un professeur de Harvard, qui veut promouvoir la modification génétique par le CRISPR, a déclaré qu’il est possible d’améliorer génétiquement les chiens pour qu’ils vivent plus longtemps ou qu’ils soient plus intelligents.

La modification génétique sur les animaux est nécessaire, car elle permet d’ouvrir la voie à une modification génétique éventuelle sur les humains. Les gens verront ces animaux OGM et ils se diront : Pourquoi on ne ferait pas la même chose sur les humains ?

SOURCE HousseniaWriting via Bruijitafr

Voir aussi:

Un trou coronal géant sur le soleil

Des fusées de poche pour lancer des satellites miniatures

La Chine possède un télescope sur la lune depuis 2 ans

 

19 commentaires

  • zeus

    J’essaierai bien de manger du steack de chien.

  • SURICATE

    Je ne sais pas vous mais moi j’ai un faible pour les CORNIAUDS. Georges CHELON aussi puisqu’il a écrit cette magnifique et très émouvante chanson : SAMPA !

    Je m’appelle Sampa
    Et bien que chien bâtard
    Je fais tourner la tête
    A bien des pedigrees.
    Je m’appelle Sampa,

    Je suis né quelque part…etc

    • Planete bleu Planete bleu

      Moi j’en ai un, c’est un mélange de griffon et de caniche. Il essaye de charmer tout les humains qu’il croise, quand je le balade. C’est un sacré charmeur, il a les yeux très expressif.

  • Planete bleu Planete bleu

    Quand ils disent: Si on modifie des chiens alors cela permettrait de sensibiliser positivement la technologie auprès du public. Pour ma part, ils peuvent ce foutre ou je pense leur technologie.

    Depuis que les hommes dominent le monde, ils ne respectent pas la vie et les animaux et sa empire avec le temps.

    La grandeur d’une nation et son progrès moral peuvent être jugés par la façon dont ses animaux sont traités. Gandhi (on en est loin)

    Depuis que les sociétés patriarcales existent c’est un désastre. les hommes ne pensent qu’à s’entretuer, à dominer par n’importe qu’elle moyen et à détruire la vie pour le profit.

    Il n’y a qu’a voir ce qui ce passe chez deux espèces de singes. Les chimpanzés qui vivent dans une société patriarcale (les mâles humains ont le même comportement) et les Bonobos qui vivent dans une société matriarcale

    Chimpanzés – Il tuent pour le pouvoir mais pas les Bonobos

    http://www.paperblog.fr/7352044/chimpanzes-il-tuent-pour-le-pouvoir-mais-pas-les-bonobos/

  • si vous commencez à pleurnicher pour ça … vous n’avez pas fini !!!
    ce n’est que le début.

    Et quand ça sera passé dans les moeurs, pour la prochaine génération … vous allez pouvoir acheter un abonnement à la boite de klinex.

  • vico

    avec le temps … Vous l’accepterais à contrario http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
    Question de temps d’adaptation ?!
    mentir des années http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif des couches (manteau) sont nombreuses acquérir au fil du temps… faire le lit.
    personne ne bouge réellement, de prendre compte l’importance de la dangerosité!
    Chemtrail < < un exemple facile à voir, on amalgame avec les vrai nuage ou contrail ! et pendant ce temps on nous maintient dans http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif un marasme d’errance pitoyable !!!! média/Industrie/propagandiste

    Le Chihuahua ou carlin ? petit chien hargneux ressemble à rien ^-^ ogm ou pas? (croisé/recroisé)

  • engel

    j’adore le final…

    -« La modification génétique sur les animaux est nécessaire, car elle permet d’ouvrir la voie à une modification génétique éventuelle sur les humains. Les gens verront ces animaux OGM et ils se diront : Pourquoi on ne ferait pas la même chose sur les humains? »

    Si déjà du temps de Rabelais, alors maintenant.. « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. »

  • ca me fait penser au film « blade runner » dans lequel on voyait des animaux reconstruits génétiquement après leur extinction.. C`est un film de sf donc il s`agissait d`animaux encore courant maintenant, telles la chouette, le dindon ( de la farce) les serpents, et tout ca donnait cours à des brevets. Tiré d`un livre de K.Dick il me semble.
    Comment espérez-vous arrêter ce qui est le développement logique de la génétique? Les germes du futur sont dèjà là.

  • Yanne Hamar

    Si ces animaux font comme la brebis Dolly, ils n’en ont pas pour longtemps.
    Les savants fous oublient que le visible est forcément doublé d’invisible et que là, les traficotages ne se font pas.

  • Tyr

    C’est beau de se plaindre des OGM, de vouloir les refuser.

    Tout en acceptant que la France devienne un OGM et ne rien dire à ce sujet.

  • Migrant

    Honnêtement, en voyant le tire et juste avant de lire l’article, je pensais que ces chiens étaient destinés à l’assiette. Mais le combat et la course ? Bah… C’est grave, mais si ils lâchent ces chiens bodybuildés sur les Djihadistes, c’est pas plus mal. Et puis bon, tant qu’ils font pas du migrant génétiquement modifié, tout va bien !

    Plus sérieusement, ça va dégénérer tout ça. Les manipulations génétiques et compagnie. Ce que j’appréhende, c’est qu’ils fassent (La Chine ou d’autres) des humains génétiquement modifiés et améliorés pour le combat, d’autres pour booster l’intellect (plus crédible que le super soldat, vu que pour ça ils auront drones et robots), etc. Et qu’on veuille « réparer » nos défauts. Si tel ou tel pays possède des super-soldats rambos améliorés, cela va créer un phénomène de « course aux armements » bis, et tous les pays (surtout les grandes puissances) vont s’y mettre pour être au niveau, ce qui mènera certainement à une dégénérescence du genre humain, des drames, ou autre.

    Après, même si le principe est délicat et pas très propre, c’est surtout ce qu’ils vont en faire qui aura un réel impact. Il y a de fortes chances pour que la modification génétique soit utilisée à des fins peu scrupuleuses. Mais une infime part pour qu’elle serve aussi pour diverses « bonnes causes » ou recherches. Un mal pour un bien.

    Mais de mon avis, c’est violer la nature, on ne sait pas comment ça peut tourner. Très mal, certainement. Rien que ce chien me fait flipper. La taille de l’os de la patte par rapport au muscle est ridicule. Pas naturelle. Dégénérée.