Lutte contre le travail au noir: le gouvernement nous a bien pris pour des mougeons!

Ils nous disent qu’il faut lutter contre la fraude fiscale (entre autre..), et soit ils le font sans être condamnés ne serait-ce qu’une seule seconde tout en restant au gouvernement (Cahuzac travaille toujours pour le gouvernement), soit ils étouffent les scandales sur le sujet lorsqu’il s’agit de très grosses multinationales comme avec le scandale Luxleaks.  Ils nous disent qu’il faut être honnêtes, ils protègent les responsables d’une vaste escroquerie qui ruine le pays comme avec les empruts toxiques. Ils nous disent qu’ils faut lutter contre le travail au noir, et rien que le ministère de la justice est accusé d’avoir employé plus de 40 000 personnes au noir!

Mais jusqu’à quand les français accepteront de se faire prendre pour des cons exactement? Quand allons-nous enfin bouger?

travail-au-noir

Le ministère de la Justice est durement épinglé par un rapport d’inspection interministérielle pour l’emploi de 40.000 personnes non déclarées. Une situation en cours de régularisation, assure mardi la chancellerie.

 

4 commentaires

  • Planete bleu Planete bleu

    C’est le pompon, qu’elle bande d’escroc, quand j’ai vu ça au information sa ma fait sourire. D’un côté ils condamnent, de l’autre ils font la même chose, qu’elle bande d’hypocrite, plus rien ne m’étonne. Et combien d’autre magouille comme ça, qu’on ne connait pas

  • les emprunts toxiques ne ruinent pas la pays … l’argent emprunté est allé dans certaines poches, qui aujourd’hui ne peuvent/veulent plus rembourser.
    faut pas non plus dire n’importe quoi.

    pour le reste, on est un peu en mode « on découvre l’eau chaude » non ?

    un jour vous allez même finir par comprendre que l’immigration n’est bonne ni pour les immigrés, ni pour les français …

    il n’y a plus grand chose de non nuisible dans notre appareil étatique de nos jours.

  • Le veilleur

    De toute façon actuellement, ce gouverne-ment qui se mord la queue ne pourra jamais arrêter le travail au noir, ça demanderait trop de moyen et d’enquête.

    Qu’il commence par acquêter sur les paradis fiscaux, les dessous de tables honteux et les primes non déclarer au fisc de la cour du roi, etc … mais la solution la plus intelligente serait de diminuer les charges des petites entreprises afin que celle-ci puissent joindre les deux bouts et embaucher sans être acculés, étouffés, ruinés, oppressés…

    Le gouvernement devrait encourager ceux qui ont la volonté de monter une entreprise en France et non les presser comme des citrons pour qu’il finissent par plier boutique, il en va de son intérêt.

    Pour commencer, il faut des réformes au sein de cet état trop gourment. La cour des comptes a demandée des réformes que le gouverne-ment refuse de lui accorder, de ce fait, nous payons chaque années une amende de 4 milliards d’Euros à Bruxelle alors que nous pourrions économiser cette argent pour aider les petites entreprises à refaire surface. C’est hallucinant ! vivement 2017 qu’on les remplace vite.

    Pour la Cour des comptes, l’État dépense toujours trop.

    http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2015/05/27/29002-20150527ARTFIG00112-pour-la-cour-des-comptes-l-etat-depense-toujours-trop.php

    Quitte à payer 4 milliards d’euros d’amende à Bruxelles, comment faire du budget 2015 un VRAI budget de croissance.

    http://www.atlantico.fr/decryptage/quitte-payer-4-milliards-euros-amende-bruxelles-comment-faire-budget-2015-vrai-budget-croissance-jacques-bichot-jacques-delpla-1802972.html

  • engel

    C’est vrai, que beaucoup découvrent l’eau chaude bien tardivement.

    Même ARTE, il y a quelques années, diffusa un reportage dénonçant ce travail au noir à grande échelle du ministère français de la justice.

    ;..On y voyait le témoignage d’un gars qui essaya de passer par la « justice » pour faire reconnaître son préjudice.
    …Je vous dis pas la galère et les conséquences.