Les agriculteurs passent enfin à l’attaque!

On ne peux que les soutenir, ces agriculteurs qui tentent de survivre chaque jour face à la machine à broyer européenne, le TAFTA étant la promesse d’une mise à mort implacable pour tous les petits exploitants face à des machines à profit comme la ferme des 1000 vaches, celle-là même qui s’est déjà faite épinglée pour ne pas avoir respecté les normes… Et c’est sur 2 fronts que l’attaque se déroule, à Paris, ville dans laquelle les politiciens soumis et sans courage agissent en ne travaillant pas pour la population (depuis le temps cela se saurait), mais également à Bruxelles, centre des décisions les plus iniques!

Manifestation_agriculteurs_27_avril_2010_Paris_11

Il n’y a que de cette façon que l’on peut espérer un changement radical et une amélioration de leurs conditions de vie. Autrement, ils continueront à se suicider les uns après les autres ou à abandonner le métier en permettant aux multinationales de prendre le contrôle total de notre alimentation ( c’est déjà largement le cas, hélas ). Par contre, on ne peut pas passer sous silence les techniques agricoles modernes qui sont mortifères et que l’on peut largement remplacer par les recommandations issues des travaux de Claude et Lydia Bourguignon, afin de redonner vie à la terre.


Ils sont en route. Les agriculteurs ont prévu une démonstration de force, jeudi 3 septembre, et promettent de bloquer Paris avec « plus de 1 000 tracteurs » pour exprimer leur désespoir face à l’effondrement des cours et demander des réformes de fond. Des difficultés de circulation sont à prévoir dans la capitale dès mercredi.

• Bouchons à prévoir dans la capitale. La préfecture de police de Paris invite les Franciliens à utiliser les transports en commun jeudi pour se rendre dans la capitale. Une partie des abords de la ville risquent en effet d’être bloquée par les différents cortèges. Ceux-ci vont converger, à partir de 6 heures du matin, vers la place de la Nation.

• Plus de 1 500 tracteurs annoncés. Selon le dernier pointage de la FNSEA, mercredi, « 1 512 tracteurs » ont été enregistrés et quelque 4 000 à 5 000 agriculteurs devraient également rejoindre la capitale en bus et en train, a indiqué à l’AFP le secrétaire général du syndicat, Dominique Barrau.

• La FNSEA réclame des mesures et moins de normes écologiques. La principale fédération agricole demande, entre autres, une « année blanche pour les traites bancaires afin de redonner du souffle aux exploitations et de leur permettre de payer leurs fournisseurs ». Elle veut aussi moins de normes environnementales, estimant que la France va au-delà des contraintes européennes dans sa transposition des textes communautaires.

Source+vidéo sur Le libre penseur

La ville sera bloquée à plusieurs endroits et si certains parisiens considèreront être pris en otage, il restera n »anmoins le métro pour se déplacer:

Les tracteurs afflueront à partir de 6 heures du matin vers la place de la Nation. Ils arriveront notamment de l’autoroute A1, au nord, via l’échangeur de la Chapelle et le boulevard périphérique intérieur ; de l’autoroute A4, à l’est, via l’échangeur de Bercy et le périphérique extérieur ; de l’A6, au sud-est, en passant par la porte d’Orléans et le périphérique extérieur ; de l’A10, au sud-ouest, en empruntant la porte d’Italie et le périphérique extérieur ; et enfin de l’A13, à l’ouest, par la porte d’Auteuil.

Les cortèges se disloqueront en principe à partir de 17 heures, par les itinéraires retours. Voici, en rouge, les itinéraires où la circulation risque d’être complètement embouteillée, et en bleus, les axes majeurs qui vont être impactés :

vx26KgI

Dans Paris

La circulation risque d’être difficile quasiment toute la journée dans l’est de Paris entre la place de la Nation, la porte de Bagnolet et la porte de Bercy. La préfecture a publié une carte indiquant en rose la zone interdite à la circulation à partir de 8 heures et, en violet, les zones de stationnement des tracteurs.

Enfin, si la RATP incite à prendre le métro, elle signale que plusieurs lignes de bus seront plus ou moins touchées (26, 29, 46, 56, 57, 64, 76, 86, 215, 351, 501) ainsi que des lignes de tramway (T3a et T3b).

Article complet+cartes pleine taille sur Francetvinfo.fr

Et à Bruxelles, ce sont les producteurs laitiers qui eux se manifestent:

Un millier de tracteurs et environ 5.000 agriculteurs européens sont attendus à Bruxelles lundi prochain, a annoncé mercredi l’European Milk Board (EMB). L’association représentative des intérêts des producteurs laitiers en Europe attend un maximum de manifestants dès 11h00 au rond-point Schuman, à l’occasion du conseil extraordinaire des ministres européens de l’Agriculture. La veille, la société civile organisera une action de soutien. La police de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles prévoit de très importants problèmes de circulation dans l’entièreté du centre-ville, ainsi que sur la Petite Ceinture et dans le quartier européen.

Le prix du lait est intenable pour les agriculteurs et, selon l’EMB, seule une réduction des volumes produits peut résoudre la crise.
« Les producteurs de lait ne manifestent pas pour obtenir des subventions, mais une limitation des quantités par le biais d’un programme de crise », a insisté le président de l’EMB, Romuald Schaber, lors d’une conférence de presse au sujet de la manifestation du 7 septembre.

Article complet sur 7sur7.be

En espérant que les agriculteurs tiennent bon, que la répression ne soit pas trop violente, et que les heurts soient limités même si ce n’est plus un secret, seules les méthodes de voyous fonctionnent pour affronter de tels voyous que sont les politiques, l’histoire l’a encore prouvé dernièrement. Un autre espoir également, que ce mouvement ne se limite pas à quelques heures, car sinon, cela ne servira strictement à rien, rien ne changera vraiment, ils ne plieront pas….

 

20 commentaires

  • sichri

    Et espérons surtout qu’ils ne se fieront pas à beulin, le « fossoyeur de l’agriculture », l’homme qui n’est pas de leur côté !

  • ellemedit

    Franchement,que Paris soit bloquer,rien à foutre !

    Quand aux agriculteurs,quand tu va chez eux,la plupart du temps,le prix est semblable aux supermarchés ou la différence minime !

    Quand aux gréves ,la seule valable c’est que personne ne se rendent au travail pendant une semaine !

  • .Mario-Bros.

    à l’attaque ok mais si ils gagnent et que les prix augmente pour que eux vivent bien genre 5 euros le kilo de pomme , alors une très grande partie des Français eux vont mourir pour de vrais …. et pas juste pour avoir plus de FRIC !

    y’a un truc que je comprend pas si ça vaut plus le coup pourquoi ils restent agriculteurs ??? moi je ne possèdent pas des hectares de terre tranquille loin de la merde des cités ou je vie , j’échange ma vie de merde contre la leurs sans problème : mon hlm contre leurs vie de merde avec la nature , la tranquillité la vie plus saine ou ils peuvent dormir les fenêtres ouverte !!! essayer de dormir les fenêtres ouverte au rez de chaussé et au premier en pleine canicule avec 35 chez nous dans une cité sensible ! vous vous avez le chant du coq pour vous réveillé et la certitude quasiment d’avoir tout vos bien au réveil , nous on a juste plus que le lit et la table tout le reste a disparu …

    merde ils font chier http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

    l’hypocrisie dans toute sa splendeur …

  • Hauts les coeurs, messieurs les agriculteurs, soixante gitans ont fait plier l’autorité en bouchant l’A1, alors vous à mille tracteurs…hein!
    Enfin j’dis ça…

  • Planete bleu Planete bleu

    Oui mais qu’elle genre d’agriculteurs manifestent? A mon avis, ce sont des agriculteurs qui font de la production intensive. Les éleveurs de porcs en Bretagne pestent aussi contre les normes environnementales mais si on les laissait faire ils pollueraient sans aucune limite l’environnement, déjà une grande majorité d’entre eux ne respectent pas le normes

    Algues vertes : la pollution des eaux de mer déborde largement de la Bretagne

    http://www.lesechos.fr/10/01/2014/LesEchos/21602-024-ECH_algues-vertes—la-pollution-des-eaux-de-mer-deborde-largement-de-la-bretagne.htm

    L’algue verte fait son retour sur les côtes bretonnes

    http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/02/01008-20150702ARTFIG00240-l-algue-verte-fait-son-retour-sur-les-cotes-bretonnes.php

    Souvenez-vous aussi, si vous lavez vu, du dessin animé avec Homer Simpson qui c’est pris d’affection pour un cochon et qui ne sachant plus quoi faire des excréments les jettent en catimini dans le lac de sa ville, provoquant une catastrophe et la colère des habitants de sa ville. Sa résume assez bien, la pollution que peu provoquer des excréments de cochon, bien sûr il y un peu d’exagération dans ce dessin animé

    Homer Simpson Spider cochon

    http://www.youtube.com/watch?v=5fHpE3ii6N8

    • Dubitatif

      @Planete Bleu, je pense comme toi !
      je n’ai pas vu dans leur revendication celle par exemple
      de revenir à des fermes + petites !
      je soutiens tout de même le mouvement car comme ils disent
      s’ils ne faisaient pas cela… tout le monde s’en ficherait.

      @ ELLEMEDIT
      entièrement d’ac avec toi. faudrait que PERSONNE n’aille
      bosser durant plusieurs jours, toutes catégories confondues !

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • lumpenproletariat

    Soutenir la FNSEA, plutôt crever…
    Au tour de ces gros porcs de passer à l’abattoir.

    Regardez bien leurs tracteurs, vous aurez une idée de comment ils souffrent !!!

    Ma copine est agricultrice bio dans une AMAP et elle ne se sent absolument pas concernée par tout ça.

  • mirzabad

    Salut les ME

    Encore un coup d’épée dans l’eau…
    Tant que les traitres qui prétendent nous représenter auront à faire à des vagues de mécontentement séparées, cela n’aura aucun impact…

    Un jour les bonnets rouges, un autre jour les taxis, puis le corps médical, ainsi de suite…

    Nul n’est besoin d’être général en chef pour comprendre que cette stratégie d’assaut par petites vagues ne vaut pas mieux que « pisser dans un violon » ou « tortiller du cul pour chier droit dans un escalier en colimaçon » …

    A croire, à l’extrême limite, que les hauts représentants syndicaux, qui organisent les mouvements de revendications, auraient pu être corrompus ou achetés eux-aussi pour que les choses restent en l’état….

    Guillotine, comme tu nous manques….

  • Mars Makers

    Combien de ces agriculteurs se sont enrichis par l’agriculture intensive, usant les sols, à grands coups de chimie, surproduisant toujours plus, oubliant peu à peu comment fonctionne la biodynamique des sols ?
    Transformant les agriculteurs en capitalistes heureux, au volant de machines toujours plus puissantes, construisant des immenses hangars à bestiaux, et obligés dans le même temps de transformer les soins vétérinaires en assistance permanente biochimique et hormonale, utilisant des produits phytosanitaires toujours plus performants, ils sont aujourd’hui les victimes de leurs propres actes :
    1 – cancers, scléroses en plaques, Parkinson, dés 40/45 ans
    2 – dépressions et suicides
    3 – Erosion totale de leurs sols et pertes de production
    4 – Stérilité

    Il est vrai que toutes ces techniques ont passé tous les contrôles sanitaires lors de la mise sur le marché, mais il y va de la responsabilité individuelle quand à la portée de leurs actes. Lorsqu’il s’agissait de mettre dans la balance éthique et profit, aucune voix ne s’est élevée.
    Lorsqu’un confrère et ami sortait en salle le film « Nos enfants nous accuserons », une semaine plus tard il était retiré sous faux prétexte de remontage… Mais n’est jamais réapparu. Mr Claude Bourguignon y apparaissait, nous expliquant le B-A BA de la dynamique des sols et des impacts constatés et à venir.
    Pourtant, nous sommes trés loin d’être des militants écolos, mais les lobbies FNSEA & Co ont œuvré à cette époque pour que la loi de l’Omerta s’impose.
    Alors voir des assassins prendre d’assaut à coup de tracteur nos routes nous laissent perplexes. Néanmoins, cela a le mérite de poser sur la table un problème, et de laisser aux moutons le droit de s’en inquiéter.

    Mais cela ne les soustrait en rien du fait qu’ils sont des criminels transgénérationnels.

    • lumpenproletariat

      Carrément !!!
      300% d’accord avec vous.

      D’autant plus qu’ils sont quasi tous de bons petits héritiers, de bons fils à papa qui n’ont rien vu venir et maintenant ils viennent pleurer.
      Genre de mentalité qui nous verrait encore dans l’obligation de continuer à engraisser les héritiers de moyens de production de biface en silex afin qu’ils puissent continuer à nous snober de leurs bons gros 4×4.

      Allez Parler avec ces gens qui manifestent, parlez leur de vos problèmes de RSA, Bourses étudiantes, SMIC, garde enfant,CMU et tout le bazar, VOUS VERREZ LEUR EMPATHIE CHERS « MOUTONS DÉBOUSSOLÉS »

    • Dubitatif

      @Mars Makers + 1 = 2 http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Effectivement il y a des questions à se poser…
    Pourquoi sont-ils ( les agriculteurs ) dans cette merde?
    parce-qu’ils se sont endettés jusqu’aux yeux pour produire plus afin de gagner plus.
    Oui leur appât du gain est la cause première de leurs difficultés. Et c’est vrai aussi que pour gagner plus ils sont prêts à nous empoisonner ou/et à empoisonner la terre et les eaux.
    Comme le souligne Mario-bros ils disposent tous de surfaces exploitables largement suffisantes pour nourrir leur famille et vendre l’excédent, alors pourquoi persistent-ils à produire toujours plus?
    Le fric toujours le fric.
    Bon, si leur action peut faire trembler le pouvoir en place ce sera toujours ça de gagner.

    • Grand marabout Grand marabout

      ils ont suivi les politiciens,dans la « concurrence »
      européenne.
      à en écouter, certains,d’autres pays n’auraient pas
      le droit de se lancer dans cette course aux profits..
      le gâteau se partage au nombre de pays,à table.

  • Le veilleur

    Je vie dans un petit village de 2000 habitants, ici les agriculteurs roulent en Massey Ferguson avec l’argent de la PAC, la plupart ont des fermes, des terres, des héritages immobiliers, de quoi vivre à l’abri et confortablement contrairement aux Français lambda qui vit en appartement et fait pousser ses tomates sur son balcon pour économiser quelques sous.

    Ces gens ont tout eu depuis des générations et ils continuent à râler mais ce n’est pas pour autant qu’ils donneront en retour leurs chances à nos pauvres qui eux ne descendent pas dans la rue pour tout casser alors qu’ils ont toutes les raisons de le faire.

    En tout cas, de visu, les agriculteurs qui galèrent vraiment ne sont pas chez moi, ça doit exister, peut-être, mais je ne sais pas où.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Un agriculteur au JT de France 2: « si à 18h on a rien, faudra s’attendre au pire » !!? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    Un autre, … »on est pas venu pour rien ! » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    La présentatrice du JT, « ils pourraient bien se rendre sur les champs Elysées » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif …et alors ? …croyez-vous qu’ils vont casser des boutiques ?! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif …franchement ça m’étonnerait !

    • marco marco

      rien du tout, quand ce midi j’ai vu les tracteurs bien rangés sur un pont, hahahaha, ils sont bien trop gentils, y aura pas la peur sur la ville!

      et les journalistes, combien d’agris pour les empoigner ces traites soumis aux politiques?

      les tv ont fait leurs reportages tranquilos!

      ils ont presque rien eu!
      bien fait pour eux
      la maniere douce ça paie pas