Les médias indépendants sont en danger : le cas Fdesouche

Soit-disant, la France est le pays de la liberté de la presse, ce qui est une absurdité complète au vu de la réalité, d’ailleurs, pour ceux qui se souviennent de « Charlie » (il n’y en a plus beaucoup à l’heure actuelle…), je vous rappelle la petite liste envoyée au journal l’Express à l’issue d’une interview:

  • Pierre Salviac viré de RTL pour avoir tweeté que Valérie Trierweiler « b… utile » (L’Express)
  • Affaire Charlie Hebdo: Un journaliste de Sudpresse viré après avoir signalé son désaccord (7sur7.be)
  • Lifting politique au quotidien La Provence : des journalistes virés (Rue89)
  • Eric Zemmour viré de Itélé (Le Point)
  • France Inter: Didier Adès et Dominique Dambert virés (Le Figaro)
  • Europe 1: des journalistes virés à tour de bras (Libération)
  • Le dessinateur Siné viré de Charlie Hebdo (l’Express)
  • Claude Sérillon, viré de France suite à des questions « trop dures » (Agoravox.tv)
  • Alain Genestar, viré de Paris-Macth pour des photos « agaçantes » (Actualitte.com)
  • Richard Labévière viré de RFI (Bakchich Info)
  • Philippe Tesson viré du journal Le Point (20 minutes)
  • Etc… La liste est longue…

La France se retrouve quand-même à la 39ème place (sur 180 pays) au niveau de la liberté de la presse, demandez-vous pourquoi! censure-internet-controle-parental_large

Depuis l’histoire avec le journal Charlie Hebdo qui concrètement a été sauvé financièrement depuis, et qui n’est plus maintenant qu’une histoire de gros sous, nos élites politiques ont décidé que les sites extrémistes devaient être combattus et même interdits, cela englobe les sites « conspirationnistes », les sites antisionistes, et les sites radicaux ou racistes, tout dans le même panier dans le pays du « padamalgam ». Cela a également justifié l’écoute de masse avec la loi sur la surveillance qui rend bien service aux États-Unis soit-dit en passant…

Pourtant, pour l’heure, rien n’a été fait concrètement contre le site Fdesouche, par contre, le fait de relayer un article sur Pierre Bergé justifie une descente de police. À croire que le site Fdesouche ne dérangeait pas tant que cela, mais cet article, si! Comprend qui voudra la logique derrière tout cela…

Pour avoir relayé un article concernant Pierre Bergé, sans émettre de commentaire spécifique, l’administrateur du site a été perquisitionné et a vu son matériel informatique et son téléphone portable confisqués.

La plupart des grands médias français, tant dans la presse écrite que dans l’audiovisuel, sont détenus par quelques puissances financières.

Le dernier en date à avoir investi massivement dans le secteur est Patrick Drahi, fondateur d’Altice, géant des télécommunications. Le milliardaire, dont la fortune est estimée comme la troisième plus importante du pays selon le magazine Forbes, a construit sa fortune sur un endettement colossal qui interroge sur la véritable santé financière du groupe à long terme.

La filiale médias d’Altice, Altice Media Group, détenait déjà des parts dans Libération ou L’Express. Désormais, et grâce à un partenariat stratégique inédit avec le groupe NextRadioTv, propriété d’Alain Weill, Patrick Drahi contrôlera notamment BFM TV et RMC. L’objectif est qu’Altice rachète le groupe NextRadioTV. Patrick Drahi dispose en effet d’une option de rachat de la totalité des actions conservées par Alain Weill, à partir de mars 2019.

Dans le communiqué relatif au rachat, les investisseurs indiquent que : « Alain Weill et le groupe Altice seront associés dans une société dont Alain Weill détiendra le contrôle majoritaire avec 51 % du capital et des droits de vote et dont il assurera la présidence, à laquelle sera transférée sa participation dans NextRadioTV, représentant 37,77 % du capital et 48,59 % des droits de vote. » En somme, l’un des derniers groupes de médias indépendants en France tombe sous le contrôle d’une grande fortune.

Il n’y a d’ailleurs plus de grands médias indépendants. Tous sont contrôlés par des investisseurs, qu’ils soient marqués à « droite » ou à « gauche ». Lorsque les grands médias sont soumis à des intérêts, ils ne sont plus libres. Qui peut désormais garantir que les médias institutionnels seront, à l’avenir, indépendants, et qu’ils présenteront une information pluraliste ? Cela n’est déjà pas le cas aujourd’hui, mais le futur laisse présager du pire. Dans les romans de science-fiction du genre « cyberpunk », les « mégacorporations » finissent par devenir plus puissantes que les États, contrôlant l’ensemble des secteurs économiques stratégiques, et monopolisant tous les secteurs. Contenus et contenants sont même désormais possédés par les mêmes entités. D’ailleurs, Patrick Drahi cherche à réaliser le rêve de Jean-Marie Messier en se rendant maître d’un groupe hégémonique dans les télécommunications.

Dans ce contexte morose, l’actualité récente concernant le site Fdesouche interroge. Durant les mois qui ont suivi les tragiques attentats de janvier, les Français ont massivement manifesté pour défendre les libertés d’opinion et d’expression. Quelles réponses ont-ils reçues pour prix de leur engagement ? Toujours plus de lois liberticides, toujours plus d’informations tronquées, toujours plus de tycoons comme Patrick Drahi et, enfin, toujours plus de répressions policières à l’encontre des médias indépendants.

Fdesouche est un site de veille d’actualités, qui produit peu de contenu original. Pour avoir relayé un article concernant Pierre Bergé, sans émettre de commentaire spécifique, l’administrateur du site a été perquisitionné et a vu son matériel informatique et son téléphone portable confisqués. Si c’est bien le cas, il y a là un abus de droit manifeste. Les méthodes employées ont été particulièrement brutales, par rapport aux faits qui étaient reprochés à Pierre Sautarel. Nous devons défendre les médias indépendants (au premier rang desquels Boulevard Voltaire), lesquels ne vivent ni des subventions ni des niches fiscales accordées aux journalistes, mais uniquement de leur dévouement sans borne pour un seul objectif : vous informer correctement.

Source: Boulevard Voltaire

Que cela soit Fdesouche ou un autre site, il n’y a pas de grande différence, comme expliquer qu’un article puisse provoquer une telle réaction alors que le contenu restant peut être source de toutes les polémiques sans condamnation? Du coup, leurs projets de censurer le web tient-il toujours? Cela sera-t-il effectif pour l’ensemble des blogs qui déplaisent, ou simplement pour les sites qui relaient « le mauvais article au mauvais moment »?

 

11 commentaires

  • engel

    Brave police au service du citoyen.
    …Toujours là où il faut, quand il faut, pour assurer la protection des biens et des personnes.

  • verisheep

    « Il n’y a d’ailleurs plus de grands médias indépendants. Tous sont contrôlés par des investisseurs, qu’ils soient marqués à « droite » ou à « gauche ». »
    Tu m’étonnes… Ils nous prennent vraiment pour des cons; fdesouche et boulevard voltaire, des « médias indépendants »???
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    fdesouche:
    administrateur: pierre sautarel, ancien webmestre du site du front national et suppléant de la candidate fn aux élections législatives de 2007 dans la deuxième circonscription de Seine-et-Marne.

    boulevard voltaire:
    site de robert ménard (maire de Bezier affilié au rassemblement bleu marine) et dominique jamet (ancien membre des comités d’action républicaine de bruno mégret et vice-président de debout la république).

    source wikipédia

    Ils ont pris une initiative en osant critiquer tata bergé pour paraitre crédibles, donc ils se font un peu gronder; mais ça n’ira pas plus loin rassurez-vous… Au pire une petite fessée pour la forme.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • ne vous inquiétez pas, il n’y a rien ici que dérange les puissants.
    les résistants sont ailleurs.

  • SURICATE

    ERIC ZEMMOUR viré de iTL. Riposte Laïque traînée devant la Justice. Vous voyez sur une place de marché un mouton allongé sur le sol se faire égorger en direct et vous hurlez « saloperie d’islam ». DIRECT devant la juridiction compétente pour vous coller six mois d’emprisonnement plus une « prune » de 5 à 6.000E. Il fait vraiment bon s’exprimer et vivre en France. Le simple fait d’exprimer ses craintes et d’écrire ou de dire la Vérité = poursuites judiciaires.

    Par contre chanter « Si tu fermes pas ta gueule, on te la fait à la Mérah », çà çà passe c’est permis !
    Chanter :
    « J’aimerais voir brûler Panam au napalm sous les flammes façon Vietnam
    Tandis que ceux de ton espèce galopent, ou 24 heures par jour et 7 jours par semaine
    J’ai envie de dégainer sur des faces de craies
    Dommage (…) que ta mère ne t’ait rien dit sur ce putain de pays
    Me retirer ma carte d’identité, avec laquelle je me suis plusieurs fois torché ».çà aussi c’est CHOUETTE pouêt pouêt et ça passe comme une lettre à la poste.

    Moi je chante à juste raison que comme le Paquebot FRANCE, ben cette FRANCE elle m’a bien laissée TOMBER.

    « Quand la Liberté d’ Expression n’existe plus, c’est la Liberté de pensée que l’on jette en prison ».

    ET demain nous pourrons nous rappeler cette phrase : « Là on on brûle les LIVRES, on finit par brûler des HOMMES ! « 

    • Tyr

      Logique quand on fout au panthéon un mec qui crachait sur le drapeau français.

      Et encore plus logique de voir que ce sont toujours les mêmes qui détruisent la liberté d’expression, qui détruisent des livres (attaques contre la librairie facta à Paris).
      Leur nouvelle stratégie hypocrite marche plutôt bien, ils recommencent même à faire les grandes marches forcées (parce que tu vois, il faut être charlie sinon tu es le maaaaaaal).

      La seule question est de savoir si les gens se réveilleront avant qu’ils ne recommencent les meurtres de masse (qui arrivent, la peine de mort est revenue en France, pour un grand handicapé)

  • Blackice

    pour Philippe Tesson, franchement il ne l’a pas volé!

  • Apparemment, l’article en question était de Panamza (toujours dispo en première ligne sur son site).

    Pierre Sautarel a été interviewé et en dit plus sur son interpellation:

    http://www.present.fr/article?id_article=1736&PHPSESSID=kejo3m1673kfg1map8fjq24el5

    Panamza en retour n’a rien trouvé de mieux que de s’attaquer aussi à Fdesouche pour un article censuré il y a 4 ans…

    Dommage qu’il n’y ait pas davantage de soutiens entre les médias indépendants. Il faut dire que les deux sites sont aux antipodes mais quand même.