Les déclarations de patrimoine: une sacrée arnaque bien orchestrée!

Magnifique! Depuis le 10 Juillet 2015, il est possible de consulter le patrimoine des parlementeurs parlementaires qui oeuvrent pour la France (soit-disant…) avec notre argent. Ces parlementaires, ce sont nos sénateurs et nos députés. S’il est intéressant de connaître en détail leur patrimoine, il est impossible d’en retenir la moindre information, et surtout de l’utiliser, car à la clé, c’est 45 000 euros d’amende!!! Avec cela, fini certains scandales, ils sont mieux protégés qu’un dossier confidentiel de l’Elysée. Au final, à quoi bon consulter ces informations si elles sont inexploitables? La transparence, ce n’est vraiment pas pour maintenant…

secret-

« La déclaration de quoi ? » Manifestement, les standards et accueils des préfectures n’ont pas encore été informés. Cela ne fait qu’une dizaine de jours (depuis le 10 juillet) que ces administrations offrent un nouveau service aux citoyens : la mise à disposition des déclarations de situation patrimoniale des parlementaires.

Pour les consulter, nul besoin d’être électeur de la circonscription. Il faut simplement être inscrit sur les listes électorales et prendre rendez-vous dans la préfecture du département d’élection du parlementaire, conformément aux dernières lois sur la transparence de la vie publique, votées après l’affaire Cahuzac, en septembre 2013. Des documents publics mais non publiables, au risque d’être condamné à une peine de 45 000 euros d’amende. Concrètement, cela signifie que l’on peut tout savoir des patrimoines des élus, mais qu’on ne peut pas en parler. Une législation un peu absurde, d’autant plus au regard des conditions dans lesquelles s’opèrent ces consultations à la demande.

sic….

A Nanterre, les consignes sont données dès les premiers instants, juste avant de pénétrer dans un bureau exigu : « Vous disposez d’une heure. Pas de note, pas de photo et pas d’enregistrement audio, ce qui veut dire que votre consultation sera astreinte au silence. » A Evry, le ton est encore plus ferme et la responsable ajoute à trois reprises que « sinon, c’est 45 000 euros d’amende ». C’est d’ailleurs elle qui vous désigne la chaise sur laquelle prendre place – celle-là et pas une autre – après vous avoir prié de laisser le sac à distance et le téléphone portable dans une petite boîte en carton. Ici, les choses sont prises très au sérieux et, dans un deuxième temps, on nous demandera même de retirer notre montre, sait-on jamais.

En Seine-Saint-Denis, à Bobigny, les fonctionnaires préfèrent en plaisanter : « Je devrais presque vous fouiller, de nos jours on peut cacher une petite caméra dans les lunettes ! » Les consignes ont été données en haut lieu par les préfets et, par mesure de sécurité, certaines administrations vont même jusqu’à faire signer un document attestant que l’on a bien pris connaissance de la législation en vigueur.

Ce n’est qu’une fois toutes ces formalités passées que l’on peut accéder au dossier. Une liasse d’une quinzaine de pages que les responsables de service doivent télécharger à la demande sur le site de la HATVP grâce à une clé cryptée, puis détruire – ou conserver sous verrou – une fois la consultation terminée. On ne vous laisse d’ailleurs jamais seul en sa présence, quitte à ce qu’un agent reste assis juste à côté pendant tout le temps – « Je suis désolée mais je dois vous surveiller… », s’excuse-t-on à Paris

Article complet sur Le Monde

 

7 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Du pur foutage de tronche quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • verisheep

    « Une mobilisation de temps et de moyens humains supplémentaires dans des services où l’on imagine mal voir débarquer des vagues d’électeurs portés par cette « démarche citoyenne ». D’ailleurs, à part quelques journalistes ou opposants politiques, personne ne semble s’être précipité dans les préfectures… »

    Donc une solution concrète, débarquer massivement pour consulter ces registres afin de submerger leur dispositif de surveillance; Wikileaks sera ravi de les faire fuiter..

  • SURICATE

    Si inexploitable cette transparence sur les déclarations du patrimoine de ces mafieux haute voltige, c’est dire ce que doit être leur niveau de corruption.

    Françaises, Français, nous socialistes au Pouvoir, nous ne sommes pas comme ceux qui nous ont précédés, nous nous démarquons ! MOI JE, LUI, NOUS, nous vous informerons que TOUT ce que nous possédons sera accessible aux citoyens Français. TOUT faites-nous CONFIANCEsssss,Croix d’bois, Croix d’fer, Juré craché ! rchtuk …si j’mens j’irai en ENFER . Allo L’ENFER ? prévoyez de la place pour bientôt…

    Sauf que le peuple l’a in the bab pour accéder à ces informations.

    Démocratie ou dictature ?

    Parce que la démocratie ce n’est pas grosso modo : le gouvernement du Peuple par le peuple, pour le peuple ?

    HEIN ? mais si la démocratie c’est bien çà et vous la percevez avec la SOCIALIE ?

    Je viens d’être informé qu’un site d’information est traîné en Justice ! Etre résistant aujourd’hui en FRANCE est un délit grave…

    Je connaissais l’expression « la tournée des Grands Ducs »
    en France, mais viens de réellement réaliser qu’aujourd’hui on ne rigole plus car c’est LA TOURNEE des GRANDS la GESTAPO AU POUVOIR qui veut TUER la LIBERTE D’EXPRESSION.

    ET MERDE !

  • Ventus

    Comme d’habitude et sans surprise je m’aperçois que le monde d’aujourd’hui n’est qu’une vaste fumisterie à tous les échelons de la société.

    S’opposer à cette même société fait de nous des hors la lois, criminel grave et surtout des terroristes à éradiquer au nom de la fausse liberté qu’ils protègent.

    Bref, ils veulent que tout ceux qui ne pensent pas comme eux « disparaissent ». C’est pas une démocratie, mais bien une dictature. Il n’y a qu’à voir le NON grecque changer en oui. C’est bien la preuve ultime que le gouverne-ment se fout royalement de l’avis de son peuple et ce sera partout pareil !!! :D

    Ventus

  • Pfff ! Pas étonnant ! On appelle cela des « dossiers sensibles ». Je les appellerais des dossier huileux. Ils nous glissent entre les doigts, rien à en tirer, ça nous coûterait trop cher.
    Et de toute façon, on sait ce que valent des gens-là, pas besoin de détails.

  • Trollzilla Trollzilla

    Allo les Z’Anonymous ?

    Si des fois y en a un parmi vous qui voudrait faire une bonne action, merci de les divulguer à la Snowden d’une plate forme russe ; je suis persuadé que là-bas vous ne risquerez pas d’être dénoncé par le pouvoir en place pour divulgation d’infos sensibles pouvant créer un soulèvement de la plèbe…

    Merci par avance !!!

    De même j’aimerais que l’on m’explique avec des mots clairs comment nos édiles et élus zélés parviennent à se créer de telles fortunes et patrimoines fonciers sans jamais au grand jamais, RIEN PRODUIRE…
    Là j’ai la comprenette difficilette http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif.

    PS Et dire qu’il ne faut pas deux générations pour que le patrimoine d’une famille finisse coopter par l’état…
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif