Petit rappel: Les 100 premières choses qui disparaissent en cas de crise grave

Avec la Grèce, les bulles qui sont de plus en plus nombreuses et toutes prêtes à éclater, la dette de l’ensemble des pays, les tensions diverses et variées et la période Septembre-Octobre qui s’annonce délicate, un tel rappel ne peut être qu’utile. La liste qui suit serait issue d’un survivant de Sarajevo, aucune véritable preuve de ce fait pour l’heure, mais la liste a le mérite d’être intéressante. Quand à savoir ce qu’il s’est réellement passé là-bas et sur les techniques qui ont dû être utilisées pour survivre, je ne peut que vous rediriger vers ce rappel.

04042012_City_market_5_news_t670

Par un survivant de Sarajevo :

Lorsque vous traversez les événements épouvantables qui peuvent survenir en temps de guerre – la mort de parents et d’amis, la faim et la malnutrition, le froid et le gel qui n’en finissent pas, la peur, les attaques des snipers – certains conseils peuvent être utiles.

–     Faire des réserves est utile, mais on ne sait jamais combien de temps dureront les problèmes, alors restez près de sources renouvelables de nourriture.

– .    Vivre près d’un puits avec une pompe à main est comme se trouver dans le jardin d’Eden.

– .    Après un certain temps, même l’or peut perdre de son éclat. Mais en temps de guerre, il n’y a aucun luxe tel que le papier toilette. Sa plus-value est plus grande que celle de l’or.

– .    Si vous devez abandonner un confort, abandonnez l’électricité. C’est celui dont il est le plus facile de se passer. (A moins que vous viviez sous un climat très agréable et que vous n’ayez pas besoin de vous chauffer)

-. La nourriture en boîte est fantastique, surtout si elle a du goût sans être réchauffée. L’une des meilleures conserves à stocker est la sauce au jus de viande, elle rend un peu mangeable beaucoup des aliments secs que l’on trouve en temps de

guerre. Elle ne nécessite qu’un peu de chaleur pour la « réchauffer », il n’y pas besoin de la cuire. De plus, elle est bon marché, surtout si vous l’achetez en gros.

–           Amenez des livres. Ceux qui permettent de « s’échapper », comme les romans ou les histoires à énigmes, deviennent précieux au fur et à mesure de la guerre. Assurément, c’est bien de posséder beaucoup de guides de survie, mais vous trouverez comment vous débrouiller dans la plupart des cas de toute façon. Croyez- moi, vous aurez beaucoup de temps à perdre.

–         Le sentiment d’être humain peut disparaître très vite. Je ne saurais vous dire combien j’ai connu de gens qui auraient échangé un repas dont ils avaient grandement besoin contre un peu de dentifrice, de rouge à lèvres, de savon ou de parfum. Il ne sert pas à grand chose de se battre si vous devez perdre votre humanité. Ces choses-là remontent le moral comme rien d’autre.

–         Des bougies à combustion lente, et des allumettes, beaucoup d’allumettes.

A part cela, voici la liste des 100 articles qui disparaissent le plus vite en cas de crise très grave.

  1. Les groupes électrogènes (Les bons coutent cher. Le stockage du carburant est risqué. Ils sont bruyants, sont la cible des voleurs, et posent des problèmes de maintenance, etc…)
  2. Filtres et purificateurs d’eau
  3. Toilettes portables
  4. Bois de chauffage sec. Pour pouvoir l’utiliser, le bois doit sécher entre 6 et 12 mois.
  5. Huile pour lampes, mèches, lampes (tout d’abord, achetez de l’huile limpide. Si celle-ci est rare, stockez tout ce que vous trouvez!)
  6. « Coleman fuel ». On n’en a jamais trop.
  7. Armes, munitions, gaz lacrymogène, couteaux, clubs, battes et lance-pierres.
  8. Ouvre-boîtes à main, fouets de cuisine à main.
  9. Miel, sirops, sucre blanc et roux.
  10. Riz, haricots, blé
  11. Huile végétale (pour la cuisine). Sans huile, la nourriture brûle/doit être bouillie, etc…
  12. Charbon, liquide d’allumage (deviendra rare soudainement)
  13. Récipients (à obtenir de façon urgente). N’importe quelle taille. Pour les récipients de petite taille : PLASTIQUE DUR ET TRANSPARENT UNIQUEMENT. Si c’est pour boire, assurez-vous que c’est du plastique alimentaire.
  14. Mini chauffage à gaz (sans quoi le propane ne pourra pas réchauffer un pièce)
  15. Moulin à céréales (manuel)
  16. Bouteilles de propane (urgent : une réelle pénurie surviendra)
  17. Un manuel de survie
  18. Manchons : Aladdin, Coleman, etc… (Sans cela, il sera difficile de s’éclairer sur le long terme)
  19. Fournitures pour bébé : couches, lait maternisé, crèmes, aspirine, etc…
  20. Planches à laver, seau et lavette, avec essoreuse (pour la lessive)
  21. Cuisinières (propane, Coleman, et kérosène)
  22. Vitamines
  23. Accroche-bouteilles de gaz (urgent : sans cela, l’utilisation de petites bouteilles de gaz est dangereuse)
  24. Produits d’hygiène féminine, de soins des cheveux et de la peau
  25. Sous-vêtements chauds (haut et bas)
  26. Scies à main, haches et hachettes, cales (également : de l’huile à affuter)
  27. Aluminium alimentaire, normal et épais (excellent pour la cuisine et le troc)
  28. Bidons d’essence (en plastique et en métal)
  29. Sacs poubelle (on n’en a jamais assez)
  30. Papier toilette, Kleenex, serviettes en papier
  31. Lait, en poudre et concentré (remuer le lait concentré tous les 3 à 4 mois)
  32. Graines pour le jardinage (non-hybrides), UN MUST
  33. Pinces à linge, cordes à linge, cintres, UN MUST
  34. Kit de réparation de pompe Coleman
  35. Thon à l’huile
  36. Extincteurs (ou bien…une grande boite de bicarbonate de soude dans chaque pièce)
  37. Trousse de secours
  38. Piles électriques (achetez celles dont la date limite est la plus éloignée)
  39. Ail, épices et vinaigre, appareils de cuisson
  40. Grands chiens (et beaucoup de nourriture pour chien)
  41. Farine, levure et sel
  42. Allumettes (préférez celles qui s’allument n’importe où). Les allumettes en boîtes partiront les premières.
  43. Papier, blocs-notes, crayons, calculettes solaires
  44. Glacières (pratique pour empêcher certaines choses de geler en hiver)
  45. Bottes, ceintures, jeans Levis et chemises solides
  46. Torches électriques, lampes de poche, lightsticks, lanternes « No. 76 Dietz »
  47. Livres de bord, agendas et albums (pour prendre des notes, noter des impressions, relater une expérience, des moments historiques)
  48. Poubelles en plastique (excellentes pour le rangement, l’eau, et le transport si elles ont des roues)
  49. Hygiène masculine : shampoing, brosses à dent, dentifrice, bain de bouche, fil dentaire, coupe-ongles, etc…
  50. Batterie de cuisine en fonte (solide, efficace)
  51. Matériel de pêche
  52. Serpentins, produits, sprays et crèmes anti-moustiques
  53. Adhésif renforcé
  54. Tarps, piquets, ficelle, clous de petite et grande taille, corde
  55. Bougies
  56. Lessive liquide
  57. Sacs à dos, sacs de paquetage
  58. Outils de jardin
  59. Ciseaux, tissu et matériel de couture
  60. Conserves de fruits, de légumes, de soupe, de ragoût, etc…
  61. Javel (pure, PAS parfumée : 4 à 6 % d’hypochlorite de sodium)
  62. Matériel de mise en conserve (Bocaux, couvercles, cire)
  63. Couteaux et outils d’affutage : limes, pierres, acier
  64. Bicyclettes…pneus, chambres à air, pompes, chaînes, etc…
  65. Sacs de couchage, couvertures, oreillers, matelas
  66. Alarme à monoxyde de carbone (à piles)
  67. Jeux de sociétés, cartes à jouer, dés
  68. Raticide, souricide, anti-cafards
  69. Pièges à souris, à fourmis et à cafards
  70. Assiettes en carton, gobelets, ustensiles (stockez ce que vous pouvez)
  71. Lingettes pour bébés, huiles, savon sans eau et antibactérien (économise beaucoup d’eau)
  72. Vêtements de pluie, bottes en caoutchouc, etc…
  73. Matériel de rasage : rasoirs, crèmes, talc, après-rasage)
  74. Pompes à main et siphons (pour l’eau et le carburant)
  75. Sauce de soja, vinaigre, bouillon, sauce au jus de viande, soupe
  76. Lunettes pour lire
  77. Chocolat, cacao, tang…(pour améliorer le goût de l’eau)
  78. Kit de survie
  79. Vêtements, écharpes, cache-oreilles, mitaines en laine
  80. Manuel du Scout, et Leaders Catalog
  81. Kit d’isolation de fenêtres (MANCO)
  82. Biscuits à la farine complète, petits biscuits salés, bretzels, mélange de fruits secs
  83. Popcorn, beurre de cacahuète, noix, noisettes
  84. Chaussettes, sous-vêtements, T-shirts, etc…(extras)
  85. Bois (tous types)
  86. Chariots et charrettes (pour transporter des objets d’un endroit à un autre)
  87. Lits de camp et matelas gonflables
  88. Gants de travail, de froid, de jardinage, etc…
  89. Accroche-lanternes
  90. Patches pour vitres, colle, clous, vis, écrous, boulons
  91. Thé
  92. Café
  93. Cigarettes
  94. Vin, liqueurs (pour les pots de vin et les soins médicaux)
  95. Paraffine
  96. Colle, clous, écrous, boulons, vis, etc…
  97. Chewing-gum, bonbons
  98. Atomiseurs (pour se rafraîchir et se nettoyer)
  99. Chapeaux et foulards en coton
  100. Chèvres, poulets (amusant)

Source: 24hgold.com

 

19 commentaires

  • Comment ça !

    Vous n’avez pas encore tout ça dans votre deux pièces sous les combles au sixième étage d’un immeuble sans ascenseur ?

    Ben c’est ballot, Mme Michaud !

  • Je pense que vous avez oublié une chose, le papier de toilette. Je peux le dire parce que ce problème existait en URSS par représailles. Tout le monde (je tiens à m’excuser de la vulgarité de mon propos) doit se torcher le cul. À l’époque c’était, en autres, la Pravda. Ce sera bient tôt les journaux de Wall Street et de toute cette mered américano juive mondiale dont malheuresement mon pays, LA FRANCE, fait partie.

    • Le PQ, aussi bien pour le confort que pour l’hygiène, ça ne vaudra jamais un bon bidet. C’est malheureux que sa présence ne soit pas systématique dans les salles de bain/WC en France.

      • confucius

        Bonjour@Hector,

        Et + 1000 bravo !
        Pour ce qui est de l’hygiène, l’eau est le plus protecteur contre les infections.
        Par ailleurs, quand un chien se trouve près d’un groupe d’humain, il va toujours renifler ceux qui se torche au PQ.
        Marrant, non ?

  • Il y a quand même un beau lot de conneries dans le tas.

    Les cintres. Bah oui, en cas de crise grave, avoir du linge bien repassé et sans plis, c’est vital.

    Clubs, batte de base-ball. Au cas ou tu aurais envie de faire une petite partie. Et parce que juste pour cogner, c’est tellement mieux qu’une simple barre de fer ou un gourdin quelconque. Question de standing.

    Lit de camp. C’est sur que poser un matelas gonflable à même le sol, c’est largement moins classe.

    Comme l’a fait remarquer Fenrir, on sent bien les conseils donnés aux petits bourgeois avec une grande maison à la campagne et un beau terrain. Les autres, tant pis pour leur gueule, ils n’avaient qu’a profiter du système quand il en était encore temps. Sinon une autre option consiste à sucer le fermier du coin en espérant qu’il sera gentil avec vous après.

  • vico

    uép c’est pas très mode survivaliste là!
    mes effet de mode tout court :D affective que secondaire! encore trop matérialiste.

  • samlours94

    Moi j’ai bien rigolé en tout cas….
    C’est sur que tout le monde vit à la campagne avec l’espace pour stocker tout ça.
    Se défendre, c’est la seule chose qu’il faut apprendre en cas d’effondrement car là, on comprendra que les moutons qui fermaient leurs gueules en face du pouvoir peuvent parfaitement se trouver du courage à plusieurs pour venir vous dépouiller…
    C’est comme les merdeux des banlieues qui crament les voitures….ce sont des bagnoles de prolos qui brulent, pas les caisses du concessionnaire BMW du coin, c’est lui qui leur vend leurs bagnoles à ces ########.

  • lalumiere

    Je n’oublierai jamais mon doudou

  • Ikyro

    Si je peux me permettre, et sans vouloir être insultant, vos com sont idiots. C’est juste une liste à but informatif, non pas une liste dont il faut avoir tout les éléments. Chacun fait comme il veut.
    De plus, pour ce qui concerne la nourriture, les produits d’hygiène et vestimentaire, vous avez déjà ça chez vous.
    Evidemment si vous n’avez pas de jardin à cultiver, ce n’est pas sur votre balcon que vous arriverez à vous restaurer tout au long de l’année. Mais peut être qu’effectivement, les campagnes ne sont habitées que par des bourges…

    • C’est probablement une question de point de vue. Tout le monde n’a pas de biens immobiliers ou fonciers. Il y a des tas de gens qui ne sont que locataires et ne se posent pas la question de savoir à combien se situe le plafond du livret A…

      Et pour le coté informatif, je doute que les cintres, les battes de base-ball, les couteaux et les outils de jardin fassent partie des 100 articles qui disparaissent le plus vite en cas de crise…

  • Grand marabout Grand marabout

    Dans ce manuel de survie, la forme masculine est
    employée de façon neutre et inclut la forme féminine.

    http://bioenergies.free.fr/mapage/manuel-survie-armee-canadienne.pdf

    655 pages

  • confucius

    Bonjour,

    -Pour l’alimentation que des pâtes, riz, légumes et fruits secs, du sel et surtout de l’huile de cuisson et de l’eau.
    -Des produits pour l’hygiène corporelle, des antalgiques, des pansements et désinfectants, alcool, teinture d’iode et mercurochrome.
    -fil de pêche et hameçons, petit et grands ciseaux, canif multi-usage, gros couteau à lame robuste, une hache moyenne.
    Bonnes paires de chaussures de marche, avec des vêtements protecteurs et résistants qui ne demandent pas de rechange fréquents. L’absence de confort de la société urbaine ne le permettra plus.
    Voilà mon type de réserve privilégié.
    Pour ce qui est des moyens de locomotion, à + ou – brève échéance tout sera non-fonctionnel, hors les jambes.

  • Ikyro

    Pas mieux.
    C’est ce que j’ai le plus en grosse quantité concernant les deux premiers lignes.
    Le vélo reste un bon moyen de locomotion, avec ou sans ‘charrette’ attelée (+ ce qu’il faut pour réparer).

  • Amasser du bois et mettre en place un moteur à énergie libre serait beaucoup plus utile.