« Doctr », une appli simple et géniale qui pourrait désengorger les urgences. À quand sur toute la planète?

Un gros problème avec les services des urgences quel que soit l’endroit, c’est que systématiquement, c’est la surprise! Cela peut être calme, comme cela peut déborder et promettre plusieurs heures de longue attente, principalement avec comme cause la bobologie de certains. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le terme « bobologie », c’est venir aux urgences et réclamer des soins de la part d’un médecin pour des petits soucis médicaux insignifiants ou qui ne nécessitent pas une visite aux urgences.

Cette application qui pourrait être mise en place au Québec donnera le taux d’occupation en temps réel des urgences à qui consultera les infos, les utilisateurs auront donc la possibilité de savoir quel service sera le plus disponible, avec le temps d’attente le cas échéant, ce qui peut au passage décourager certains spécialistes du « petit bobo », désengorger certains services, et pourquoi pas, même sauver des vies…

C’est parfois les idées les plus simples qui sont les meilleures… À quand un tel logiciel pour le reste de la planète?

DoctrPhoto: Olivier Zuida Le Devoir L’application Doctr géolocalise l’utilisateur, puis dévoile la liste des hôpitaux les plus près de lui, en indiquant le taux d’occupation de l’urgence et le nombre de civières.

Quatre jeunes hommes de la grande région de Montréal sont derrière l’application mobile Doctr, lancée lundi, qui pourrait contribuer à désengorger les urgences à travers la province.

L’application géolocalise l’utilisateur, puis dévoile la liste des hôpitaux les plus près de lui, en indiquant le taux d’occupation de l’urgence et le nombre de civières. Les cliniques sont aussi répertoriées selon leur proximité. On y indique les heures d’ouverture, si la clinique accepte les sans rendez-vous, quels services sont offerts, etc. « Toutes ces informations étaient disponibles sur Internet, mais elles étaient disparates et pas facilement accessibles », explique le coconcepteur Stéphane Boyer.

Aussi conseiller municipal à Laval, M. Boyer fait valoir que trop de personnes se rendent à l’urgence faute de savoir où aller. « Nous espérons que notre travail acharné des derniers mois fera une différence », dit celui qui a consacré, avec ses compatriotes, plusieurs centaines d’heures en dehors du travail à la mise au point de Doctr (offert tant sur les produits Apple qu’Androïd).

Rencontre avec le MSSS

Les fondateurs de l’application gratuite rencontreront dans deux semaines des représentants du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), qui, assure M. Boyer, se sont montrés très intéressés par Doctr. Le conseiller municipal espère convaincre Québec de collaborer avec son équipe. « On veut leur faire comprendre l’importance de mettre à jour les données sur les taux d’occupation des hôpitaux dans l’ensemble du Québec. Plus les données sont récentes, plus notre application aidera véritablement les patients à faire le bon choix »

Article complet sur Ledevoir.com

12 commentaires

  • Trollzilla Trollzilla

    Quand l’administration cessera de vouloir contrôler dans des domaines de compétences où elle n’y pipe que dalle ?

    (rapport au titre)

    Dixit le fonctionnement bureaucratique des AP-HP par des énarques parachutés en mal de dividendes…

  • Mouais, la ou j’habite, il y a entre 250 et 300 000 habitants, et trois hôpitaux offrent un service d’urgences. Il y à un hôpital privé dont l’équipe se compose (au moins, qu’ils disent) d’un médecin urgentiste (oui oui, 1 tout seul), une infirmière, et une aide-soignante, une clinique privée, et un hôpital public… Alors connaître ou non le taux d’engorgement, ça ne fait pas une différence fondamentale…

  • Dubitatif

    bonjours et toutes mes excuses si je n’ai pas répondu à certains billets (car je ne retrouve pas les sujets)

    notamment @Trollzilla, Robertspierre et Suricate.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    concernant cette application à la con, je suis contre !

    en effet, si l’état ne dépensait pas son fric en armes pour foutre le bordel ici et là sur la planète et

    si l’état ne dépensait pas notre fric pour renflouer les banksters

    ALORS…. l’état aurait le fric pour notre service public
    et notamment le personnel des hôpitaux.

    en conséquence: cette application ne devrait pas exister (sans compter encore une innocente surveillance
    et de toute pas façon, j’ai un téléphone CRETIN http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    • Trollzilla Trollzilla

      Merci Dubitatif,
      Y a aucun malaise, y a une vie en dehors ;)
      De même si y a un malaise (autre que cardiaque hein, faut pas déconner…), il suffit d’attraper la racine du nez et de tirer trois coups secs, la personne sortira de léthargie dans la minute…
      (Autant j’en ai fait s’ évanouir des montagnes, autant je suis devenu baléze pour les réveiller.)

      Bref ami(e)s toubibs de toutes conventions, gardez cette astuce derrière une oreille, ça marche à tout les coups mais méfiez vous des mickeys, on sait jamais…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • Dubitatif

        coucou petit Troll

        au Pentiak Silat, même résultat avec un « lenka » sous le nez
        du dos de la main.
        là je croque (en vrai)un gros cornichon à défaut de l’autre le nain-locataire-en-mob qui quand j’en j’y pense beurk pas appétissanthttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Trollzilla Trollzilla

        De l’efficacité du Dim Mak…

        « Avant d’apprendre à casser il est bon de savoir soigner »…
        Ce point « Renzhong » (homme correct) à le mérite de reconnecter le yin et le yang lorsque ceux-ci se sont fait la malle ; il est à faire lorsque la loge médiane bilatérale des pouls (chinois cqfd) est absente et rien d’autre…
        Relation avec le pouls du merveileux vaisseau ceinture/ Taé Mo qui maintien les 7 autres…

        (Instant fesse²bouc)
        Bon appétit, moi je vais aller benner mon frachin et récupérer des matériaux de construction, et oui malgré la chaleur « les faignants d’en bas », y bronzent http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Bon courage pour ton correctif.

      • Dubitatif

        @ Troll (j’aime bien ça fait forêt, elfes, gnomes…)
        Merci pour tes encouragements j’en suis à la page 333
        je dois avoir l’œil à chaque détail. exemple si je parle
        de vol de pommes pages 18 je dois faire gaffe si le policier les retrouve chapitre 45… sauf que les corrections porte sur un thème plus compliqué.

        Pour le Pentiak, je pratique depuis … longtemps. avant en Europe cet Art martial était interdit jusqu’à il y a environ 5 ou 6 ans. donc on faisait ça en petit groupe et en cachette. Normalement c’est pour me calmer… mais pas moyen…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif
        Quand je me blesse (ce qui arrive souvent) je vais voir
        un mec qui fait avec la pulpe de ses doigts une sorte
        d’acuponcture. du shiastu (je C pas l’écrire)
        ultra efficace !
        A bientôt et bonne « souarée »http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • verisheep

        En parlant d’art martial, trollzilla que penses-tu du systema?
        L’approche anatomique et énergétique me parait aller dans le même sens que la tienne.
        Pour avoir (très peu) pratiqué, l’encaissement des coups par la respiration est assez bluffant.

      • Trollzilla Trollzilla

        C’est une très bonne école mais pour avoir pratiqué un peu le sanda et le systema à un moment, je préfère le sanda bien plus « adaptatif » et polyvalent pour ta progression que le systema, bien que les techniques de poing à très courte distance du systema soient révolutionnaires…

        Désolé pour cette « non-réponse », je reste attaché aux arts martiaux « chine du nord » (shaolin et taichichuan) que je pratique seul dans mon coin depuis que l’on m’ait mis les bases en mains dans une école de ma région, sans doute par déformation et acquis, sic…
        Pour le travail sur « le souffle » et la coordination, le Qi Gong est LA base fondamentale (avec les exercices de quadrupédie que tu retrouves dans le wushu et le systema en guise d’échauffement (entre autres choses…).
        http://www.yiquan78.org/baduanjin.htm
        http://www.youtube.com/watch?v=vuHzkTB6-6s
        Tout les mouvements vers le haut et d' »expansion » inspire, tout les mouvements vers le bas et de « contraction » expire ; « être comme de l’eau », on en revient avec la notion déjà abordé de « tenségrité » globale, ça à l’air de rien dit comme ça mais c’est « énorme » et très profond pour l’organisme, ça va dans le sens des 3 respirations, la seule « contrôlable » est la pulmonaire…
        PS, je ne suis pas excellent avec mes jambes…
        RePS important : « en combat » garde toujours ton centre de gravité au plus bas pour plus de puissance dans l’intention, à l’entraînement ce n’est pas la force qui prime mais l’assouplissement de tes articulations jusqu’aux « butées »/contraintes physiologiques mécaniques.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • verisheep

        Merci pour tes conseils Trollzilla, ce n’est pas une non-ré-ponse, c’est ta réponse!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • S’il y a une urgence, je ne vais sûrement pas m’amuser à connecter mon ordinateur pour savoir quel hôpital pourra intervenir ou non. C’est du n’importe quoi !

    Merci Trollzilla pour l’astuce de la racine du nez. A retenir. J’en connais aussi un autre (un point sous la dernière côte gauche) mais je ne sais pas comment il s’appelle. Il faut enfoncer les doigts dessous, en direction des cervicales et retirer les doigts brutalement.