Toujours utile: Comment filtrer et purifier de l’eau en pleine nature

Toujours utile de savoir purifier son eau au cas où. Bien sur, obtenir une eau totalement pure s’avère difficile voire impossible, mais en obtenir une un minimum consommable pour survivre en cas de besoin c’est toujours ça de gagné! Avis aux amateurs…

_memoire-eau-0

N’oubliez pas que l’eau trouvée en pleine nature a tout de même un avantage indéniable, elle est vivante, vous avez donc la possibilité de la « charger » comme bon vous semble pour vous aider. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce sujet, à voir absolument, un reportage exceptionnel (et je pèse mes mots):

L’eau est l’élément le plus important de notre planète.

Plus des trois cinquièmes de la surface du globe terrestre sont recouverts d’eau, mais que savons-nous vraiment de cet élément  ?

D’éminents scientifiques, écrivains et philosophes essaient de décoder le secret de l’eau. De nombreuses expériences révèlent de manière impressionnante que les influences de l’environnement laissent des traces marquantes dans l’eau : tout ce qui se passe autour de l’eau y est aussitôt enregistré. Tout ce qui entre en contact avec l’eau laisse une trace !

Nos ancêtres connaissaient-ils déjà ce secret, lorsqu’ils ont essayé de transformer, avec des récipients en argent, de l’eau ordinaire en eau qui guérit ?

Comment des émotions humaines influencent-elles durablement la structure de l’eau ?

L’eau aurait-t-elle une mémoire, comparable au disque dur d’un immense ordinateur, qui mémoriserait l’intégralité des données de la vie pour toujours ?

Ce documentaire extraordinaire donne la parole aux experts reconnus mondialement, qui présentent des aspects scientifiques aussi bien que spirituels. Parmi d’autres, le Dr. Masaru Emoto et le Prof. Dr. Kurt Wuthrich (Prix Nobel de chimie 2002) révèlent les découvertes étonnantes de leurs recherches sur un élément que nous connaissons tous, mais dont nous ne savons finalement pas grand-chose.

Source: Jupiter-films.com

 

10 commentaires

  • Tyr

    Très bonne vidéo pour quelque chose qui nous concerne tous.
    Merci!

  • Oui, merci Benji, c’est un sujet qui me passionne, entre-autres.
    dans le domaine de la survivance, et pour celles et ceux que ça intéresse, je me suis procuré récemment une « paille filtrante ».
    Extraordinaire avec une durée de vie très supérieure, à d’autres produits.
    je ne fais pas de pub, mais s’il y a un produit à avoir pour les jours (maigre sans eau), c’est lui.
    MATÉRIEL DE SURVIE PAR » RANDONNEUR » :
    J’ai fait l’achat récemment de cette « paille » aux qualités de filtrage « incroyables et impressionnantes », qui pourrait nous être utile au cas où…..et pour nos voisins. Car elle peut filtrer, dans n’importe quelle eau « polluée ».
    http://www.materiel-survie.fr/TRAITEMENT-EAU-NATURE/354-Filtre-Paille-sawyers-CARE-PLUS.html.
    Bon j’ai pas d’action chez eux….Donc libre_arbitre. mais pour le prix, il peut nous dépanner quelques jours.
    Il y a d’autres produits, mais bon devons-nous nous encombrer.
    n

    • Natacha Natacha

      Ca filtre quoi précisément cette paille ?

      • Bonsoir, cette « paille est équipée d’un filtre, et d’un systéme permettant de boire dans l’eau des riviéres ou des mares, ou d’autres réserves d’eau:
        pratique en balade dans la nature. et autres randos.
        http://www.materiel-survie.fr/2569-large/Filtre-Paille-sawyers-CARE-PLUS.jpg.
        Filtre Paille et Gravité Care Plus

        Filtre eau de randonnée Care Plus, format d’une paille de filtration pour boire l’eau directement dans une rivière. Possibilité de filtration de l’eau par gravité avec une gourde. Adaptation sur poche hydratation. Filtration fibre à 0.1 microns sur 375.000 litres
        Tu peux boire directement avec ou filtrer j’eau afin de remplir une gourde ou une réserve (que j’ai acheté) de 5 litres.
        On l’appelle paille (commercialement), c’est plutôt une grosse seringue.
        Toutes les eaux mêmes polluées. grâce au filtre de 0,1 micron.
        J’espère avoir répondu à ta question.

  • Maverick Maverick

    Perso, je ne vais nulle part sans un ou deux tampons …

    http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/13/le-tampon-un-etonnant-outil-de-survie/

    Par contre, hier soir j’ai vu un truc pas mal avec l’écorce de bouleau : On peut s’en faire un masque pour se protéger le visage et les yeux dans une tempête de neige … Pour y voir, il faut juste faire une petite fente pour chaque oeil, comme font les Inuit avec leurs lunettes en os :-)

    • Natacha Natacha

      Quelle fille ! Une vraie catastrophe ! ;)
      Les tampons … bio pour le moins, j’espère !

      Je ferais les mêmes commentaires qu’il y a 3 ans.

      Il y a eu des fils d’échanges beaucoup moins matériels, à partir de sujets présentés sur les travaux d’Emoto entre autres.

  • probe

    1 cm3 d argile par litre d eau, remuer, attendre 10 minutes, puis on peut boire l eau et même l argile qui a absorbé les virus et les microbes. Ils seront rejeté sans atteindre les parois de l intestin parait il.

  • J’ai acheté la paille LifeStraw qui filtre 99.9999% des bactéries dont les plus dangereuses. Elle est utilisable pour 1 000 litres. Elle ne filtre pas les virus qui, selon mes lectures, sont très rares dans l’eau.

    Idem pour le mini Sawyer. Le problème, c’est la notice en anglais!

    Je n’exclus pas cependant les autres moyens de filtrage (genre bandana, sable…) et de purification(Micropure entre autres) ou encore l’ébullition quand c’est possible.
    Ce sera selon la situation, le lieu de prise d’eau…

    • bonsoir Biquette,
      j’avais retenu le lifestaw, en premier, puis sur le site du randonneurs, j’ ai découvert celui que je proposais plus haut. j’ai répondu à la question de Natacha.