La Maison poison quand nos intérieurs nous polluent …

Nous ne sommes à l’abri de la pollution chimique nulle part, et dans nos logements la concentration est alarmante du fait même, des moyens employés pour la production de meubles, et autres produits d’entretien, sans oublier le traitement des charpentes avec le Xylophène contre les bébêtes à bois. Vous remarquerez dans le reportage, que les industriels ne veulent pas d’un étiquetage clair. Bicarbonate, vinaigre blanc, pierre d’argile, huiles essentielles ( HE à utiliser avec prudence) voilà la parade.

maison-poison-quand-nos-interieurs-nous-polluent_pfContrairement à une idée reçue, l’air des maisons est cinq à dix fois plus pollué que celui de l’extérieur. Les meubles dégagent des substances chimiques, lesquelles proviennent de produits d’entretien ou de matériaux de construction. Et plus on nettoie sa maison, plus des substances toxiques sont libérées. Les médecins soupçonnent cette pollution domestique d’être à l’origine d’allergies mais aussi de cancers. Malgré ces risques connus, les industriels traînent des pieds pour modifier sérieusement la composition des produits. Les autorités sanitaires françaises et européennes se «hâtent» lentement. Pourtant, il existe des produits sains aux recettes toutes simples. Ce documentaire propose une enquête sur un marché empoisonné de 22 milliards d’euros, et quelques astuces à utiliser pour ne pas respirer l’air vicié des intérieurs.

Source A-La-Lumière-du-Nouveau-Monde

17 commentaires

  • Graine de piaf

    Etant allée choisir des meubles de cuisine récemment, j’ai demandé au vendeur quel était le taux de formaldéhyde dans la composition du plan de travail.Il a été incapable de me répondre. le magasin Le*roy Mer*lin est le seul à ma connaissance à l’avoir indiqué : Classe E = 0,5
    Or ce produit également appelé méthanal ou aldéhyde formique est un poison volatil extrêmement dangereux. Il est utilisé dans la fabrication de résines dans le secteur du bois – entre autres – panneaux de particules,de contreplaqués, charpentes etc…
    quels sont ses risques :
    Risques aigus (exposition brève)

    – Irritations de la peau, des yeux, des voies respiratoires et des sens
    – Allergies : eczéma
    – Difficultés respiratoires
    – Ulcérations sévères du système digestif en cas d’ingestion (rare)

    Risques chroniques (exposition prolongée)

    Effets non certains en raison d’exposition simultanée à d’autres substances.

    – Diminution des capacités pulmonaires, lésions nasales, toux, rhinite, asthme, douleur à la poitrine : liées à l’inhalationdu produit
    – Cancer du nasopharynx par irritation du système respiratoire etc…
    Le formaldéhyde est classé dans la catégorie 3 des substances cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction

    Je ne comprends pas, alors que cela est connu, comment ce poison peut encore entrer dans la composition de nombreux produits alors qu’il a tant d’effets nocifs voire graves sur la santé.
    Après on s’étonne du nombre d’allergies toujours croissant, de cancers etc…

    On a beaucoup parlé de plantes dépolluantes, mais après de sévères études, seulement trois ont été retenues, et malgré cela leur action est très limitée.Mieux vaut aérer 20 minutes matin et soir, même par temps très froid : hé oui !ne pas trop chauffer l’hiver et garder un taux d’humidité intérieur aux environs de 30% plus l’air est chaud et humide, plus les émanations de formaldéhyde se concentrent !

    donc, si comme moi, vous ferez un achat d’un de ces produits qui en contiennent, laissez-le à l’air libre hors de chez vous le plus longtemps possible afin que les vapeurs s’échappent au maximum avant de le rentrer dans votre logis !

    Ah j’oubliais, s’il est revêtu de stratifié, les risques sont moins grands à condition que ce soit sur toutes ses faces. Si vous devez faire des coupes, veillez à les protéger aussi.

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      le mieux est encore d’acheter du massif et arrété d’acheter de la colle.
      Brocante vide grenier…..y a moyen de trouver des trucs certes pas tendance mais qui feront encore plusieurs génération

      • Graine de piaf

        je suis tout à fait de ton avis et c’est ce que j’aurais fait si je n’avais pas mis ma maison en vente, mais là je me suis trouvée dans l’obligation de faire quelque chose de cohérent et… tendance comme tu le dis à juste titre !
        Ce que j’ai actuellement ne l’est pas justement et j’ai bien senti, lors de quelques visites que c’était un frein à la vente !

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        c’est là qu’on prend conscience que le problème ne vient pas que des industriels mais biens aussi des consommateurs ;) et que par conséquent ça n’évoluera jamais à grande echelle

  • rouletabille rouletabille

    Bof ,c’est pour faire oublier tous les OGM,les CHEMTRAILS,les VACCINS ,l’air qu’on respire ,la BOUFFE etc etc.
    Ben oui,vivre dans sa maison empoisonne hahahahagagagaga
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • verisheep

    Il semblerait que certaines plantes d’intérieur captent les polluants intérieurs:
    .

    Voir la page source pour le détail:
    https://bricolerjardiner.wordpress.com/2010/05/19/assainissez-votre-interieur-grace-au-pouvoir-des-plantes/

      • verisheep

        Je n’en sais rien, mais ça n’est pas désagréable les plantes d’intérieur (sauf quand elles sont en plastique, ou quand il s’agit d’un pote végétatif squattant votre salon) …

      • voltigeur voltigeur

        J’en ai chez moi et c’est super!! j’adore.. :)
        La journée elles relâchent de l’oxygène, et la nuit du CO2,
        c’est pourquoi, on déconseille les plantes dans les chambres.. :)

      • Graine de piaf

        j’ai lu la même chose Volti ! Je crois qu’effectivement certaines plantes, peu, peuvent jouer un rôle, mais que c’est surtout une façon de vendre pour les fleuristes ou les jardineries.
        Le plus sain est toujours le naturel, et je regrette vraiment que mes finances ne me permettent pas d’agir comme j’aimerais.
        quand j’avais mis de la moquette chez moi dans les chambres, je me suis bien gardée de la coller, j’ai ainsi diminué la toxicité des émanations, et elle était restée longtemps dans une pièce inhabitée afin de lui laisser le temps de perdre le plus possible de ses composants volatils.Malgré cette précaution j’avais observé que les mouches qui rentraient la journée étaient mortes le lendemain, et sans insecticide !et cela a duré des années. Comme quoi !

      • rouletabille rouletabille

        Votre vie ou l’on s’aime pour choisir une étoile C’EST FOUTUS
        Bisous GDP
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • rouletabille rouletabille

      Merci verisheep
      J’avais peur que la pollution humaine pour du papier cul qui sert à rien est une pré o culs prioritaire,mais bon,ils ont acheter la Planète et bientôt la Lune et Mars et tout le système solaire ..
      On seras plus la et tant mieux que l’aboutissement des crapules du NOW restent ensemble ..
      Vivre avec des rats ,plutôt crever..
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Il est certain qu’il faudrait un appareil de mesure pour prouver l’efficacité des plantes dépolluantes. Mais, comme tu le dis Verisheep, ce n’est pas désagréable d’en avoir.

    Acheter du bois brut, oui, bien sûr, mais il y a quand même une question de coût. Un vrai beau meuble respire autre chose. On a envie de le caresser, de le bichonner, c’est vraiment plus sympa.