La consommation de masse en photos vue par Chris Jordan….

Sans commentaire…

Chris Jordan est un photographe engagé. Américain lui-même, son travail a pour but de faire prendre comprendre à ses compatriotes les aberrations de la société de consommation occidentale. Avec son exposition Intolérable beauté : portrait de la consommation de masse américaine, les images sont beaucoup plus parlantes que des statistiques. Elles illustrent et dénoncent le gaspillage des ressources naturelles, de matériel high-tech et cette propension que nous avons à toujours vouloir plus…

Les téléphones portables et les chargeurs

Véritables bijoux de technologie, les téléphones portables et les smartphones sont aujourd’hui devenus des produits quasi-jetables, dont chacun se lasse rapidement avant d’en acquérir un nouveau.

Changer de smartphone dès qu’il est jugé obsolète (c’est-à-dire après quelques mois dans le meilleur des cas !) est un phénomène particulièrement représentatif de notre société de consommation. L’impact sur l’environnement est bien entendu considérable du fait de la faible durée d’utilisation comparée aux émissions carbone générées lors de sa production.

Les chargeurs aussi sont une véritable plaie. Selon la Commission européenne, 50.000 tonnes de chargeurs, devenus inutilisables après la mort du téléphone, seraient jetés chaque année.

Chargeurs de téléphone inutilisables jetés en Europe

Les DEEE, des déchets très spéciaux

Un DEEE, ou déchet d’équipement électrique électronique, est le déchet d’un équipement fonctionnant grâce à des courants électriques ou des champs électromagnétiques, c’est à dire tous les équipements fonctionnant avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur (rechargeable).

A la maison, nous utilisons des dizaines de produits électroniques tous les jours : les appareils électroménagers, la vidéo et la hi-Fi, l’éclairage… Tout cela produit forcément un jour ou l’autre des déchets.

Chaque année un Français produit à lui seul 21 kg de DEEE dont seuls 30 à 40 % sont collectés et traités par les filières agréées.

Fumer tue l’environnement

Si les dangers des cigarettes sur la santé ne sont plus à démontrer, leur impact sur l’environnement n’est pas toujours pris en considération à sa juste valeur. Pourtant, dans le monde, 4 300 milliards de mégots de cigarettes sont jetés dans les rues chaque année. Hors, un mégot jeté dans la nature mettra 12 ans à disparaître !

A lui seul, un simple mégot est susceptible de polluer 500 litres d’eau, la rendant impropre à la consommation.

. Tabac – révélation sur le Golden Holocaust

Le verre, un déchet recyclable

Le verre mettrait 3 ou 4 millénaires à se décomposer dans la nature. D’où l’importance du recyclage, d’autant plus qu’avec le verre, c’est très facile : il est recyclable à 100 % et à l’infini.

En Europe, 11,5 millions de tonnes de verre ont été collectées en 2011 avec un taux de recyclage moyen de prés de plus de 70 %

Collecte et recyclage du verre en Europe

Source Conso-Globe relayé par 2012-Un-Nouveau-Paradigme

Aller plus loin:

2 commentaires