LINKY ACTION Transition énergétique : Linky sera-t-il la prochaine déconvenue industrielle française majeure ?….

Devrons nous avoir recours à la désobéissance civile? (refus assumé et public de se soumettre à une loi, un règlement, une organisation ou un pouvoir jugé inique par ceux qui le contestent, tout en faisant de ce refus une arme de combat pacifique. ) Si ces irresponsables persistent, il va falloir y penser. Avec un merci particulier à Annie Lobé,  journaliste scientifique qui enquête sur ce compteur. « LINKY INUTILISABLE,  OBSOLÈTE ET ÉNERGIVORE
Le Linky est un objet connecté dont la conception remonte à 2006, à une époque où l’Iphone n’existait pas. En 2021, les 35 millions de compteurs qui auront été installés seront totalement obsolètes malgré les mises à jour logicielles.
 »  Merci à Angélo M.

linky-3Linky sera-t-il la prochaine déconvenue industrielle française majeure ?

Mails à tous les sénateurs :

Si le système Linky s’avère trop complexe pour fonctionner correctement,
la France entière sera-t-elle privée d’électricité ?

Les explications embrouillées fournies par les responsables du système
Linky chez ERDF donnent à réfléchir :

http://videos.next-up.org/EhsTvNews/Linky_obsolete

Le Directeur du programme Linky chez ERDF pas convaincant face au
journaliste de BFMTV Business qui affirme que le système Linky sera
obsolète quand il sera opérationnel

http://videos.next-up.org/EhsTvNews/Linky_energivore/
Jean Vigneron, directeur de la direction Comptage d’ERDF : 35 millions
de compteurs seront reliés à 500 000 concentrateurs, eux-mêmes
connectés par GPRS au système central

http://videos.next-up.org/EhsTvNews/Linky_inutilisable/
Linky est inutilisable, selon Marc Baillot Directeur de la Stratégie
et des Grands Projets chez ERDF

L’expérience du Québec, où Hydro-Québec a déjà installé plus de 9
millions de compteurs intelligents « smart meters » n’incite pas à
lancer la France dans une nouvelle aventure technologique hasardeuse.
(voir les liens vidéo à la fin de ce mail)

S’il s’avère que le compteur Linky n’est pas en mesure d’accomplir la
mission pour laquelle il est conçu, qui est d’effacer les
consommations de pointe, s’en apercevra-t-on seulement après avoir
investi 4 à 6 milliards d’euros et changé 35 millions de compteurs ?

Les radiofréquences émises par le Linky sont injectées dans le circuit
électrique et réémises par tous les appareils électriques et les câbles.

(équivalent du CPL, voir les morceaux choisis d’une thèse de
l’Université Européenne Télécom Bretagne sur les caractéristiques
techniques du CPL :
http://www.next-up.org/pdf/Linky_Alerte_Sanitaire.pdf)

Un rapport secret remis par le CRIIREM au SIPPEREC  (Syndicat
Intercommunal de la Périphérie de Paris pour l’Electricité et les
Réseaux de Communication) a été utilisé par la rapporteur Sabine Buis
pour rejeter l’amendement n° 823 de la députée Laurence Abeille qui
prévoyait de rendre ce compteur non obligatoire.

Comment le Parlement peut-il prendre une décision d?une telle
importance sur la base d?un rapport gardé secret, et qui plus est non
commandé par le ministère de la Santé, l?Anses ou le ministère de
l?Ecologie ?

Ce rapport soi-disant rassurant contient pourtant la phrase suivante
(page 4) :

« Les lieux proches des systèmes CPL et des compteurs télérelevés  sont
exposés à des champs électromagnétiques faibles. Une distance de
prévention de 2 mètres sera recommandée pour des expositions non
impactantes dans les lieux de vie ».

Comment peut-on être à 2 mètres de tous les appareils et câbles
électriques dans un logement ? C’est strictement impossible.

Les radiofréquences injectées par le Linky dans tous les appareils
électriques sont officiellement classées depuis le 31 mai 2011 dans la
catégorie 2B  « potentiellement cancérogène » par le Centre international
de recherche sur le cancer, qui dépend de l’OMS.

http://www.iarc.fr/fr/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_F.pdf
(la traduction française est édulcorée, voir la version anglaise :
http://www.iarc.fr/en/media-centre/pr/2011/pdfs/pr208_E.pdf
et la monographie n° 102 : http://monographs.iarc.fr/ENG/Monographs/vol102/)

Dans un mail-type, plusieurs députés ont utilisé les arguments
suivants en faveur du système Linky :

– La liberté individuelle ne serait pas entravée
– Les données de comptage seraient sécurisées
– Il aurait pour effet d?encourager des comportements moins énergivores
– Il permettrait de gérer les pointes de consommation
– Il permettrait d?établir des factures basées sur la consommation réelle
– Il réduirait les coûts et créerait des emplois
– Il serait conforme à la réglementation en vigueur

En réalité,

LINKY ET SURVEILLANCE
La liberté individuelle est entravée de fait car Linky est imposé sans
que le consommateur ait le choix (rejet de l?amendement n° 823) ; Le
compteur Linky communique par radiofréquences, en temps réel, la
consommation électrique. Cela a pour conséquence qu?il permet à des
tiers de savoir, à distance, si le logement est vide ou occupé,
combien de personnes s?y trouvent et même quels appareils sont utilisés.

(« A tout moment, on sait ce qui se passe dans le compteur », Jean
Vigneron, Directeur de la direction Comptage d?ERDF, Vidéo ci-dessus :
Next-up Linky/Energivore)

Il y a donc une atteinte à la vie privée, et bien que l?Assemblée ait
adopté un amendement (n° 822 déposé par Laurence Abeille) qui spécifie
que la communication des données de comptage ne peut se faire qu?
« avec l?accord des consommateurs », le déploiement des compteurs
Linky rend possible la surveillance généralisée de la population.

LINKY ET PIRATAGE / ESPIONNAGE
De plus, comme tout système informatique, le Linky rend la France
vulnérable car lorsqu?il sera  déployé, l?ensemble du réseau
électrique deviendra une cible idéale pour les piratages, pour
l?espionnage et le cyber-terrorisme.

On a vu récemment la facilité avec laquelle un groupe terroriste a
piraté et mis hors service une chaîne de télévision comme TV5-Monde.

Avec le système Linky, un seul terroriste peut plonger la France dans
le black-out électrique.

Au niveau de la sécurité des données, même si Linky est crypté, il est
facile de cracker le système, comme le démontre la vidéo suivante,
dans laquelle deux adolescents racontent comment ils ont eu une
consommation électrique négative en hackant un compteur de type Linky :
http://www.nikopik.com/2012/01/les-compteurs-delectricite-intelligents-deja-pirates.html

LINKY INUTILISABLE,  OBSOLÈTE ET ÉNERGIVORE
Le Linky est un objet connecté dont la conception remonte à 2006, à
une époque où l?Iphone n?existait pas. En 2021, les 35 millions de
compteurs qui auront été installés seront totalement obsolètes malgré
les mises à jour logicielles.
Et la course technologique est perdue d?avance dans la mesure où il
faudra de nouveau 7 à 8 ans pour remplacer tous les compteurs
français, ce qui signifie que le système Linky aura toujours un retard
irrattrapable.

De plus, le Linky est inutilisable. Il est censé aider les ménages à
contrôler leur consommation électrique en temps réel, mais dans 40 %
des logements, le compteur est situé à l?extérieur. Et il n?a pas été
conçu pour afficher les consommations en euros, les données qu?il
fournit sont inexploitables pour les consommateurs.

Par son infrastructure qui s?appuie sur la mise en place de 500 000
ordinateurs couplés à autant d?antennes GPRS, le système Linky
consommera beaucoup plus d?énergie que le système actuel, qui ne
consomme pas d?énergie.

Pour faire des économies d?énergie, on commencera donc par en dépenser
beaucoup plus. Où est la logique dans tout ça, si au final, on n?a
rien gagné ?

LINKY ET EFFACEMENT
le but principal du système Linky en France est d?effacer les
consommations électriques lors des pointes de consommation, (article
46bis de la loi de transition énergétique) pour ne pas avoir à acheter
de l?électricité au moment où elle est la plus chère ni à mettre en
service ponctuellement des centrales thermiques à gaz, fuel et charbon.

Mais il y a des problèmes techniques non résolus qui pourraient faire
du Linky le prochain fiasco technologique, après l?EPR de Flamanville.

« Le compteur Linky n’a pas une granulométrie suffisante en terme de
suivi de courbe de charge pour permettre d’éteindre et de rallumer à
distance les appareils électriques. Il faut un boîtier de type
Voltalux. »

Cette affirmation récente d’une personne impliquée dans la mise en
oeuvre du Linky laisse augurer de grandes déconvenues.

S’il suffit, pour atteindre cet objectif (l’effacement) d’équiper les
foyers de boîtiers Voltalux, à quoi bon rendre le Linky obligatoire ?

Ces questions appellent une réponse technique que vous devriez
connaître avant de voter les articles 7, 7 bis et 7 ter de la loi de
transition énergétique.

Mais ce n’est pas seulement à EDF et à ERDF qu’il faut poser cette question.

Il faudrait aussi demander une expertise indépendante avant de se
lancer dans cette nouvelle aventure qui promet d’être aussi hasardeuse
que l’EPR, grand chantier pharaonique et désastreux lancé par les
grands esprits de notre filière électrique nationale.

J?attire aussi votre attention sur le danger que ces coupures faites
par le Linky représentent pour les appareillages médicaux à domicile
qui seront brutalement éteints, pour les ordinateurs fixes qui seront
éteints sans sauvegarde, pour les lignes téléphoniques qui sauteront
avec la box. Est-ce que chaque foyer va devoir s?équiper d?un onduleur
pour ne pas subir les conséquences de ces coupures ?

Les cambrioleurs équipés de brouilleurs d?onde pourront mettre hors
service les alarmes des maisons.

Bref, un tas de conséquences sont prévisibles contre lesquelles les
consommateurs seront démunis.

LINKY ET CONSOMMATION RÉELLE
L?établissement des factures sur les consommations réelles est d?ores
et déjà possible puisque les consommateurs ont la possibilité de
communiquer leur auto-relève tous les deux mois, c’est-à-dire avant
l?établissement de chacune de leur facture.

Bien au contraire, avec Linky les consommateurs perdront toute
lisibilité sur leurs factures, puisque le prix de l?électricité
variera selon les heures, de façon tellement complexe que les
consommateurs perdront tout contrôle sur leurs factures.

« Les compteurs Linky sont capables d?une grande diversité tarifaire »
(Jean Vigneron, Directeur de la direction Comptage d?ERDF, Vidéo
Next-up Linky/Energivore)

Quant aux créations d?emploi liées à l?installation des compteurs
Linky, elles ne seront que temporaires (7 à 8 ans) et ne compenseront
pas les suppressions d?emploi pérennes des personnels actuellement
chargés de la relève.

LINKY ET RÉGLEMENTATION
Je vous rappelle que  selon la directive européenne (n° 2006/32 CE du
5 avril  2006), les compteurs individuels ne sont obligatoires que si
cela est :

– techniquement possible;
– financièrement raisonnable; et
– proportionné compte tenu des économies d’énergie potentielles.

Or les faits que je viens d?évoquer démontrent que ces conditions ne
sont pas remplies pour le système Linky tel qu?il est sur le point
d?être déployé en France.

Pour ce qui est de la réglementation vigueur, le décret du 3 mai 2002
n?assure pas la protection des populations exposées en continu,
puisqu?il ne traite que des expositions d?une durée de 6 minutes
maximum. Voir ci-dessous l?analyse de ce décret :

http://www.santepublique-editions.fr/objects/analyse-du-decret-du-3-mai-2002-sur-la-telephonie-mobile.pdf

Les pièces sont consultables à l?adresse suivante :
http://www.santepublique-editions.fr/mobileaks-l-affaire-du-telephone-mobile.html

Or les faits que je viens d?évoquer démontrent que ces conditions ne
sont pas remplies pour le système Linky tel qu?il est sur le point
d?être déployé en France.

Pour terminer, avez-vous connaissance des problèmes liés à
l?électrosensibilité ?

Tous les pays qui ont déjà installé les « smart meters » depuis
plusieurs années ont vu augmenter les cas d?électrosensibilité de
manière épidémique.

Je vous livre le témoignage d’une Parisienne que j’ai rencontrée :

« Je suis électrosensible depuis deux ans suite à l?installation d?un
compteur à eau télé-communicant individuel dans ma cuisine. Les
examens médicaux ont montré que j?étais en situation de pré-Alzheimer,
après qu?en février 2013, à 46 ans, je me sois perdue dans la rue.
Après éviction des ondes et traitement, j?ai récupéré mes fonctions
cérébrales. J?ai néanmoins dû quitter Paris pour éviter de devenir
Alzheimer. »

Plusieurs centaines de Parisiens sont également devenus
électrosensibles ces dernières années.

Le déploiement du Linky les met en danger de mort.
Ils savent que des centaines de milliers de personnes deviendront
électrosensibles si le Linky, Gazpar et d’autres compteurs individuels
communicants sont installés comme prévu.

Il me semble utile d?attirer votre attention sur le risque judiciaire
que vous seriez amené à prendre, en cas de levée de votre immunité
parlementaire, si vous ne faites rien pour empêcher la promulgation
d?une loi qui rend obligatoire des produits dangereux.

LA SOLUTION : NE PAS DEPLOYER LE COMPTEUR LINKY !

DEPOT AMENDEMENT
Pour toutes ces raisons, je vous demande de bien vouloir déposer un
amendement sur les articles 7, 7bis et 7ter visant à interdire
l?installation des nouveaux compteurs communicants, que ce soit pour
l?eau chaude, pour l?électricité ou pour le gaz.

En tant que sénateur, vous êtes le seul à pouvoir déposer un tel
amendement.  Comme vous le savez, il est encore temps de le faire
puisque le délai de dépôt des amendements est fixé au 5 juin 2015 à 16h.

Vous avez toute légitimité pour le faire.

Quelle que soit votre décision, je vous remercie de répondre à mon
mail pour me tenir informée de ce que vous allez faire.

Bien sincèrement à vous,
Annie Lobé
Journaliste scientifique indépendante.

Vidéos sur les « smart meters » d’Hydro-Québec :

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=O4wERPfmuz4

http://www.dailymotion.com/video/x1jri9e_linky-compteur-toxique-reportage-preuve_news

https://www.youtube.com/watch?v=kdCAWSMSGTc&feature=player_detailpage

https://www.youtube.com/watch?v=6ExSBhDlfEg&feature=player_detailpage

https://www.youtube.com/watch?v=YMsVb1mp24I&feature=player_detailpage

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=OnRkoTqjIJk

https://www.youtube.com/watch?v=I6Cqjq4voBs&feature=player_detailpage

https://www.youtube.com/watch?v=BOlCfvnDkqM&feature=player_detailpage

https://www.youtube.com/watch?v=CHCx6BA40DI&feature=player_detailpage

https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Cbhrf_WweVs

Voir aussi le site Les-Arnaques.com

http://forum.lesarnaques.com/travaux-electricite-gaz-depannage/edf-compteur-linky-factures-abusives-t128825.html

http://forum.lesarnaques.com/travaux-electricite-gaz-depannage/releve-compteur-linky-douteux-t109551.html

12 commentaires

  • Dubitatif

    j’ai tout pigé (si, si) sauf un point:
    EDF et ERDF c’est pas quifquif ?
    2)) est ce que ERDF qui installera ces engins de malheur ?
    merci pour vos lumières (c’est le cas de le dire…)
    et bonne journée à toutes et tous

    • voltigeur voltigeur

      NON!! :) ce sont deux entreprise distinctes.
      EDF: à concurrence avec d’autres acteurs, est spécialisée dans la fourniture d’électricité ;
      ERDF: a la charge de la gestion du réseau public de distribution.
      http://www.jechange.fr/energie/electricite/guides/edf-erdf-difference-3352

      • Dubitatif

        OK et donc les 2 peuvent mettre ce compteur ?

      • voltigeur voltigeur

        Non, un met le compteur et l’autre gère, et ce n’est pas très clair
        si tu as lu les témoignages sur arnaques.com.
        Puisque normalement il devrait y avoir relevé et consommation en temps réel,
        il semblerait que l’un EDF, ne donnent pas (où ne relèvent pas) les informations à l’autre ERDF, et
        envoi des factures estimées (comme au bon vieux temps) mdr!!
        Ce qui est paradoxal, pour un système sensé être au top, et éviter le déplacement
        des agents!! Question: Il communique quoi et où, le compteur communicant?

      • https://fr.wikipedia.org/wiki/Linky
        Linky fait partie de la catégorie des compteurs communicants (AMM), c’est-à-dire pouvant être interrogés et actionnés à distance par l’utilisation de la technologie CPL sur le réseau basse tension, comme premier niveau de communication4. Un deuxième niveau de communication est assuré par le réseau de téléphonie mobile GPRS Edge4 entre le concentrateur (installé dans un poste de transformation et de distribution HTA/BT5) et le système central. À terme, lorsque les 35 millions de compteurs auront été remplacés, il y aura environ 700 000 concentrateurs installés, éléments d’un Système d’information6 réparti Linky, avec un SI central et un SI local dans chaque concentrateur7.

        En bref, il fait du CPL chez toi, du CPL jusqu’au concentrateur ( 1 par quartier environ ie 400 personnes), puis après il passe en onde GSM jusqu’au central local puis remonté central dptal, régional, national.

        En théorie il communique ta conso moins ta production … en pratique tu peux tout faire avec (espionnage car CPL entre autres).

      • Ah oui aussi … Très important : ca va créer 10 000 emplois pour les installer (et après ???), en supprimant 5000 (qui sont les personnes qui relèvent les compteurs et donc emplois pérennes) …
        si on avait voulu préparer une privatisation, on aurait pas mieux fait : réduction masse salariale, investissement déjà fait aux frais du contribuable, possibilité de vente des données, etc …
        n’oublions pas que c’est l’état qui l’a imposé et pas EDF !!!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • Dubitatif

        merci Volti pour ces précisions.
        espérons que cette scientifique aura une attention
        mais j’en doutehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • dereco

      Réponse officielle du PS à une pétition contre linky :
      avec des contrevérités et copie collé de textes par les lobbys !!
      Le 29/05/2015 12:32, Jean-Yves Caullet a écrit :
      >
      > Madame, Monsieur,
      >
      > Vous m’avez souhaité attirer mon attention à travers l’envoi d’un mail pétition de votre opposition à la mise en place de compteurs dits « linky ».
      >
      > Ces compteurs n’entravent en rien la liberté individuelle de chacun. Les données transmises sur la consommation d’énergie seront mises à dispositions des consommateurs de manière sécurisée afin d’encourager les comportements moins énergivores. Les données sont recueillies dans le respect de règles de confidentialité, sous le contrôle de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).
      >
      > Il s’agit aussi pour le fournisseur de mieux anticiper et mieux gérer les pointes de consommations. Cela permet entre autre de développer les énergies renouvelables en supportant mieux le caractère intermittent de la production d’énergie des éoliennes et autres centrales photovoltaïques. Il s’agit par ailleurs d’améliorer la surveillance des kilomètres de lignes et d’accélérer les diagnostics en cas de panne : les interventions pourront se faire beaucoup plus rapidement qu’aujourd’hui. Cela permet enfin de produire une facture calculée sur la base de la consommation réelle, et non sur des estimations qui peuvent occasionner des sur ou sous facturation.
      >
      > Vous exprimez une crainte sur le niveau du rayonnement électromagnétique des compteurs. Le niveau d’ondes électromagnétiques générées par Linky a été contrôlé et a été déclaré conforme à la réglementation actuellement en vigueur. Une expertise du Centre de recherche et d’informations indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques a établi qu’il n’y a pas de risque sanitaire aigu ni de risque d’effets physiopathologiques à craindre de l’exposition aux rayonnements extrêmement –et très basses – fréquences, radiofréquences et hyperfréquences. Cette étude conclut qu’il n’y a pas de risque sanitaire attaché à l’utilisation de ce compteur.
      >
      > Il est toujours possible de choisir de ne pas se connecter au réseau et donc de n’être soumis à aucun inconvénient de dépendance vis à vis d’un fournisseur.
      >
      > La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte porte un projet énergétique qui doit non seulement permettre de réaliser des économies d’énergies, mais aussi de créer plus de 10.000 emplois. Alors que le sommet mondial pour le climat se tiendra à Paris en décembre prochain, que les pays s’engagent pour la transition énergétique, chaque outil doit contribuer à préserver notre environnement et développer notre économie verte.
      >
      > Espérant avoir répondu à vos inquiétudes, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l’expression de mes salutations les meilleures.
      >
      > JY Caullet, Député de l’Yonne, Maire d’Avallon

    • dereco

      Le linky et portables avec leurs ondes vont d’abord perturber les fourmis et les abeilles, désorientées :
      http://www.eloverkanslig.se/pdfer/myror_2013.pdf
      http://www.hese-project.org/hese-uk/en/papers/icrw_kuhn_landau_study.pdf

      Les fourmis sont un bon détecteur d’ondes, plus sensibles que les humains.

  • rhubarbe

    Je peux déja dire qu’EDF sera obligé d’envoyer un ou deux camions de CRS dans beaucoup de foyers pour pouvoir installer leur bidule foireux,tant je rencontre d’opposants;les autorités n’ont pas compris qu’ils sont allés trop loin dans le gaspillage et le pillage des citoyens;j’affirme qu’EDF ne pourra jamais installer ce compteur chez moi,point

  • « Ces compteurs n’entravent en rien la liberté individuelle de chacun. Les données transmises sur la consommation d’énergie seront mises à dispositions des consommateurs de manière sécurisée afin d’encourager les comportements moins énergivores. »

    Je traduis: vous avez toute liberté sauf celle de trop consommer. » Nous sommes tellement irresponsables que nous ne savons pas qu’il peut être intéressant de faire des économies. Quand je vois d’ailleurs les conseils triviaux qui sont donnés sur les économies possibles, je suis effarée. On nous prend pour des débiles !

    « il n’y a pas de risque sanitaire aigu ni de risque d’effets physiopathologiques à craindre de l’exposition aux rayonnements extrêmement –et très basses – fréquences, radiofréquences et hyperfréquences. Cette étude conclut qu’il n’y a pas de risque sanitaire attaché à l’utilisation de ce compteur ».

    Question: il n’y a pas de risque sanitaire ? Ou bien il n’y a pas de risque sanitaire aigu ? Je ne sais pas pour vous mais moi, j’y vois une certaine nuance…

    « Il est toujours possible de choisir de ne pas se connecter au réseau et donc de n’être soumis à aucun inconvénient de dépendance vis à vis d’un fournisseur. »

    Ca, on le voit arriver gros comme une maison.
    Traduction: si vous n’êtes pas contents, bande de râleurs, vous serez privé d’électricité ! Non mais !

    Idem pour moi, je ne veux pas de cet engin !