Inde: 8 975 licences d’ONG révoquées, Greenpeace menacée de fermeture

Il règne comme une ambiance de chasse aux sorcières, en Inde, où plusieurs organisations non gouvernementales (ONG), dont Greenpeace et la Fondation Ford, greenpeacebasée aux Etats-Unis, sont dans le collimateur du gouvernement. Les autorités ont révoqué, début avril, les licences de 8 975 ONG qui, selon le gouvernement, n’auraient pas respecté la réglementation en matière de financement. L’ONG de défense de l’environnement Greenpeace a ses comptes gelés depuis un mois et sa licence suspendue pour au moins 180 jours.

Ses dirigeants ont fait savoir que d’ici un mois, privée de ses fonds, l’organisation présente en Inde depuis quatorze ans serait obligée de fermer ses portes. Quelque 340 salariés sont menacés de perdre leur emploi. « Jamais dans aucun pays Greenpeace n’a été obligée de fermer ses bureaux. Ce serait sans précédent. Pourquoi un pays qui prétend être la plus grande démocratie du monde préfère taire les voix discordantes plutôt que dialoguer avec elles ? » s’interroge Vinuta Gopal, responsable, chez Greenpeace Inde, de la campagne pour le climat et l’énergie.

Source et fin de l’article sur Lemonde.fr

 

8 commentaires

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    bien joué les Indiens les clowns de greenpeace dehors

  • Aucune raison évoquée si ce n’est une question de finances ?
    Les ONG ne sont pas toutes blanches, semble-t-il. Mais sans détail, comment se faire une idée ?

    • engel

      C’est simple.
      C’est le journal le monde qui donne l’info..et sans approfondir le sujet!
      Il est donc évident que la raison dérange le journal. Donc, la raison est anti-conformiste mondialiste.
      En clair, après les russes et les chinois, « voilà t’y pas, nom de diou » que les indiens disent non à l’ingérence anglo-saxonne sous couvert du doigt de l’homme.

      « Vite Custer reviens, les indiens sont de nouveau méchants avec homme blanc ».

  • Kool

    Hehehe, interessant le N Modi (un peu un De Gaule version 3.0).

    Apres, pour un peu connaitre le directeur de Greenpeace India (un vraiment bon gars au demeurant), leur action etait, comme le dit l’article, principalement sur le climat et l’energie (genre sensibiliser les gens et entreprises pour diminuer le CO2, etc…). Rien d’hyper transendant ou original quand on voit le chantier que represente ce pays.

    A contrario N Modi a directement mis en place des actions fortes et concretes (a court, moyen et long terme) entre autres pour le sanitaire de base (gestion des dechets, toilettes, nettoyage des rues, des rivieres, etc…). Il peut donc se permettre de renvoyer ces ONG d’ou elles viennent.

  • rere

    il n’est pas besoin d’être un grand prophete , pour s’attendre à des problèmes pour l’Inde, avion qui crash ( très à la mode) , cancer foudroyant de dirigeant, épidémie incontrôlable , Attentat géant dans une capitale ..à suivre

    • Kool

      L’Inde etant le deuxieme pays, au monde, le plus peuple de musulmans (derriere l’Indonesie), je parierais sur…

      • engel

        Es-tu sûr?
        je pensai que le Pakistan fut créé à partir des terres indiennes pour contenir les musulmans indiens. Et ainsi, grâce à ce schisme, éviter la guerre civile, qui semblait inévitable après la mort violente de Gandhi.