Eugénisme: Des chercheurs français ont affirmé avoir créé des spermatozoïdes humains in vitro

Bientôt la science parviendra à crée totalement un humain sans avoir besoin ni de père, ni de mère, juste des éprouvettes pour créer la vie. Est-ce défier Dieu et la nature? Et qu’en est-il de la morale, l’humain a-t-il le droit de manipuler ainsi la vie pour tenter au final de créer l’humain parfait? C’est le souci que pose l’eugénisme, quelles sont les limites réelles, et les frontières qui se présentaient à nous jusqu’à présent doivent-elles être dépassées?Bien sur, dans ce cas-ci, ce n’est pas l’eugénisme qui est mis en avant, mais la possibilité d’aider nombre de personnes souffrant de stérilité, mais reconnaissons qu’il y a toujours un revers à la médaille, et que certains n’hésitent jamais à franchir…

Des chercheurs français ont affirmé avoir créé des spermatozoïdes humains in vitro à partir de cellules testiculaires «immatures». Cette 4810034.imageannonce a été accueillie avec prudence mais saluée comme prometteuse par des spécialistes vendredi. Il s’agirait d’un grand pas dans le traitement de la stérilité masculine.

Ces recherches, qui ne font pour le moment l’objet d’aucune publication scientifique et dont les données précises n’ont pas été rendues publiques, «ouvrent la voie à des thérapies innovantes pour préserver et restaurer la fertilité masculine, un véritable enjeu de société au niveau mondial, où l’on a observé depuis 50 ans une baisse de 50% du nombre de spermatozoïdes», selon la société.
La société Kallistem ne compte pas publier ces travaux dans une revue scientifique avec comité de lecture – une publication considérée comme un gage de sérieux – avant le 23 juin, pour une question de brevet, selon le site internet de la revue scientifique Sciences et Avenir qui a rapporté l’information. Fabriquer des spermatozoïdes en laboratoire a déjà été réalisé sur des souris.


Un procédé qui ouvre de grandes perspectives

Dans Le Figaro, des chercheurs saluent vendredi l’annonce du laboratoire comme prometteuse tout en restant prudents sur sa portée. «S’il fonctionne, ce procédé ouvre de grandes perspectives», estime le Dr Nathalie Rives, responsable du centre d’assistance médicale à la procréation au CHU de Rouen.

Article en intégralité sur Le Parisien

Pour aller un peu plus loin avec l’eugénisme:

Différentes personnes à différents moments ont été attirées par différents aspects de l’eugénisme – et ont aussi souvent rejeté d’autres. Il n’y a pas d’emballage parfait, pas de quartier général ni de maitre guide. L’eugénisme est plutôt une collection d’idées et de projets à propos de l’amélioration de la race humaine par le contrôle social de la reproduction humaine. Le mouvement eugénique s’est répandu à travers le monde et affecte toutes les facettes de la vie sociale. Personne n’a besoin de chercher bien loin pour trouver l’eugénisme. C’est dans les livres d’école, dans les journaux et tous les médias, dans la science-fiction, dans les gouvernements et ainsi de suite. C’est une manière de penser à propos de la vie que des personnes très intelligentes ont fait la promotion depuis un siècle, avec peu ou pas de résistance les cinquante dernières années.

Dans un document que Henry Kissinger rédigea en avril 1974 alors qu’il était Conseiller à la Sécurité Nationale américaine, le National Security Study Memorandum 200, il conclut : «Le dépeuplement est l’axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde». Le document, qui visait treize pays en particulier pour une réduction massive de leur population, suggérait d’employer la famine, la stérilisation et la guerre pour y parvenir. Ce document gouvernemental fut rendu public en 1989 et identifiait ces pays comme étant d’un intérêt spécial pour les objectifs géopolitiques des États-Unis et expliquait ce pourquoi la croissance de la population, particulièrement celle des jeunes personnes, était vue comme une menace révolutionnaire contre les corporations américaines. Les pays nommés étaient l’Inde, le Bangladesh, le Pakistan, le Nigeria, le Mexique, l’Indonésie, le Brésil, les Philippines, la Thaïlande, l’Égypte, la Turquie, l’Éthiopie et la Colombie.

https://www.youtube.com/watch?v=SMZZADDdgXM

Source: Youtube

14 commentaires

  • Passetec Passetec

    In vitro Satanas

  • Trollzilla Trollzilla

    Chéri, on a tué les gosses, le congélo est tombé en panne…

  • yoodstellar

    L’homme ne peut pas « défier » Dieu ! (c’est du fantasme humain)…Comme le dis l’article, c’est toujours à partir de !….quelque chose que l’on fabrique ! (donc il faut déjà des briques toutes faites).

    Énorme différence entre fabriquer et créer !
    Alors oui ! l’homme fabrique/bricole pour tenter de faire l’homme parfait ! (mais c’est comme le serpent qui se mord la queue !).

    Notre monde de « matière » est imparfait, par conséquent peu importe la façon dont l’homme ajuste ses briques ! le résultat n’en sera que toujours imparfait.

    Il n’y a pas de vérité dans la « matière », puisque la « matière » est une finitude, elle a donc une fin, donc une mort. Ce qui s’oppose à ce que l’homme souhaite ! c’est à dire conserver la vie et de surcroît la « parfaire » pour la rendre parfaite et « immobile », donc sans fin.

    On peut donc comprendre, que la vie a une fin, donc la vérité n’est pas de notre côté ! mais après la vie.

    On le constate et c’est évident….plus nous avançons dans le temps et plus l’homme accumule des « tares », c’est un fait…Alors, on bricole….on bricole comme on peut…

    Mais bon…l’homme est très nombriliste !

    Je ne me lasse jamais d’être « émerveillé », lorsque je prends l’avion, de voir que nous sommes inexistant à peine à 1 ou 2 km d’altitude….et que nous n’existons plus à 10km d’altitude….Quand on prend conscience de l’immensité de l’univers et des courtes distances que l’on parcours ! Nous sommes d’un fantastique ridicule….

    Alors tout de suite prendre l’homme et le comparer à Dieu ! le raccourci n’est qu’illusion….:-)

    mais bon….continuons quand même…Nous verrons ou tout ceci va nous mener…

    • samlours94

      Alors tout de suite prendre l’homme et le comparer à Dieu !

      Oui, je trouve que c’est dégradant de comparer l’homme à du vent, à un truc issu de sa propre imagination !

  • Peut-être peut-on voir la question de deux manières:

    – on peut considérer (si on croit en cette possibilité de l’histoire) que les ET ont toujours manipulé le génôme humain, notamment en le mélangeant à des grands singes pour en faire des esclaves en vue de les servir dans les mines d’or. Jusqu’à ce qu’une branche de ces ET ait cherché à créer l’humain parfait, à partir de leurs propres gênes mélangés à d’autres. Donc, on peut envisager que, derrière ce désir de manipulation actuel, il y a encore des ET dont les Rockf… et autres seraient les larbins.

    – ou alors on peut considérer cette manipulation comme nouvelle, vieux désir de domination.

    Quoiqu’il en soit, les créatures se prennent pour le Créateur, qu’on y voit Dieu, la Vie, la Source ou autres. Avec un but avoué ouvertement ! Ce que les ET ont/auraient fait, on continue à le faire sans vergogne, profitant du désir des humains à procréer.

    Peut-être faudrait-il apprendre à accepter la situation comme elle est, en l’occurrence l’impossibilité d’avoir des gosses.
    D’ailleurs, en l’état actuel du monde, je me demande bien comment on peut encore désirer faire de enfants. Pour leur apporter quoi ? On fait des gosses quand on a quelque chose à leur offrir, pas pour combler un vide, avoir un statut social, ou exiger d’eux qu’ils fassent ce qu’on n’a pas pu faire.

  • Graine de piaf

    Bon raisonnement Biquette !

  • Le veilleur

    Oui je pense aussi que le fait de ne pouvoir avoir d’enfant n’est pas du au hasard et qu’il n’y a pas de hasard n’ont plus si certains couples ne peuvent pas en avoir ensembles, il y a un message derrière la non possibilité de concevoir, la nature nous parle et de toute façon il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de faire un enfant par ce moyens ou un autre car l’avenir qui s’annonce pour eux est économiquement et écologiquement incertain, sans compter la difficulté pour les élever dans une société qui devient de plus en plus décadente.

    Hélas ces gens en manques d’enfants ne pensent pas à tout ça, ils ne pensent qu’à leur besoin affectif ou veulent juste faire comme les autres mais aujourd’hui faire comme les autres n’est plus adapter à notre monde, sans compter que c’est encore un bizness lucratif pour cette soit disant science qui ne tient pas compte du destin de chacun.

    En tout cas en manque d’enfant où pas, je me poserais sérieusement la question de la fiabilité de ces spermatozoïdes.

  • Graine de piaf

    A mon sens, le plus gros défaut de l’homme, l’orgueil, la soif de puissance, est de vouloir à toute force asservir la Nature. il le prouve tous les jours en détruisant la terre, en voulant aller s’établir sur d’autres planètes après avoir saccagé celle sur laquelle il vit.
    Il cherche sans cesse le moyen d’égaler la Création. Son ego démesuré mène toute vie sur le chemin de la destruction, mais il continue,et continuera jusqu’à extinction de la race humaine.

  • yoodstellar

    En effet, ce n’est pas un hasard que de ne pas pouvoir avoir d’enfant ! Si c’est ainsi, c’est que dans la lignée trop de « tares » se sont accumulées….

    Cependant, on persiste (par orgueil ! et c’est aussi juste dans vos commentaires) à vouloir quand même aller contre Dieu ou nature !

    On continue de s’égarer…

    Nous sommes tous dans le même bus ! on roule dans l’obscurité, et devant c’est le gouffre ! mais c’est le chauffeur qui conduit ! et lui seul….

    C’est comme la petite oligarchie mondiale au pouvoir actuel…

    La seule solution serait que les passagers du bus puissent ensemble « dégommer » le chauffeur….

  • rouletabille rouletabille

    Ils créent des CHARLIE aussi.
    SONT TRÈS FORT .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • dek

    Ces chercheurs sont des branleurs, oui vraiment.

  • Nanker

    Caroline Fourest Marie Labory et les autres ont dû déboucher le champagne ce week-end!

    Pensez donc : faire des gosses sans mecs avec des spermatozoïdes créées en labo! Le rêve pour les « minorités »!

    Elles pourront même peut-être choisir la taille de leur enfant et la couleur de leurs yeux.
    Aujourd’hui c’est la roulette : si le donneur humain de sperme a la tête de Zemmour les mômes des couples homo auront uen drôle de tronche. Mais demain grâce à la science ce sera fini!

    • rouletabille rouletabille

      Demande à Monsanto,sans abeilles ils polliniseront artificiellement,c’est comme l’industrie de labellisation du spermatozoïde breveté Monsanto OK ,aussi non qu’il aille féconder ailleurs s’il ose ?
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif