« Le plus gros krach obligataire de tous les temps a-t-il commencé ? »

752869_ZB_01_FB.EPS_1000

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je n’ai jamais commencé un édito de cette façon-là. Mais sachez que ce vous allez lire est capital. J’attire donc votre attention particulièrement sur cet article qui revêt un caractère de grande importance. Lisez-le et partagez-le au maximum.

Comme je l’ai très souvent dit et expliqué, il est assez facile d’échapper à un krach boursier… Pour cela, ne pas détenir d’actions est une protection largement suffisante.

Évidemment, il est beaucoup plus difficile de se protéger d’un krach obligataire ou monétaire. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le krach obligataire qui a peut-être commencé mais je n’en suis pas sûr, l’avenir nous le dira.

Comment se protéger d’un krach obligataire et sauver son épargne ?

Il faut bien comprendre que toute votre épargne ou presque est « obligataire »… Comment croyez-vous que la banque vous verse un taux d’intérêt ? Par une opération du Saint-Esprit ? Par pure gentillesse et pour vous faire plaisir ? Bien sûr que non.

Si la banque vous verse un « intérêt » sur vos placements (y compris sur votre livret A), c’est que VOS sous ont été prêtés. À qui ? On s’en fiche pour tout dire. Mais ce prêt de votre argent qui génère vos intérêts porte généralement le nom d’obligation (« obligation » pour obligation de rembourser… jusqu’au jour où le gars qui doit vous rendre vos sous s’assoit sur son obligation de le faire…).

Si nous poussions le raisonnement à l’extrême, la seule façon de vous protéger d’un krach obligataire serait de ne pas détenir d’épargne à commencer par votre bon vieux contrat d’assurance vie fonds euros qui est bourré… d’obligations d’État !

Une hausse de 80 % de l’emprunt d’État allemand à 10 ans !

Gardez ce chiffre en tête car pour la première fois depuis des années, les emprunts d’État allemand, pays réputé le plus sûr en Europe voire dans le monde pour le remboursement de sa dette, a vu ses taux d’emprunt à 10 ans (principal taux) exploser à la hausse lors des deux derniers jours de cotation.

Ce mouvement pourrait parfaitement préfigurer, même si pour le moment il est impossible d’être affirmatif, le début du plus gros krach obligataire de tous les temps et là, attention les dégâts !

Regardez ce graphique. Nous sommes le 29 avril. Nous étions à 0,17 % par an !!

bund-10-ans

Et maintenant celui-là ! Nous sommes le 30 avril, et nous sommes désormais à 0,37 % par an !! C’est une hausse de plus de 100 % en 48 heures. C’est non significatif en terme de taux car la dette allemande est évidemment supportable aussi bien à 0,17 % par an qu’à 0,37 % et elle devrait valoir 4 % et pas 0,37 mais… la hausse est très inquiétante si ce mouvement devait se poursuivre avec une telle force et une telle rapidité !!

bund-10-ans-2

C’est quoi un krach obligataire ?

C’est compliqué à expliquer mais on va essayer quand même ! Bon, quand on achète une obligation de 100 euros qui rapporte 5 % par an pendant 10 ans, on peut résumer dans un univers de taux stables qu’elle vaudrait 105 euros sur le marché de l’occasion (si vous vouliez la revendre)…

Mais nous sommes dans un univers où les taux baissent depuis plusieurs années à cause des politiques des banques centrales. Donc vous qui avez acheté une obligation qui rapporte 5 %… pendant 10 ans, eh bien tout le monde veut vous la racheter sur le marché de l’occasion puisque aujourd’hui les taux sont de 0,3 %… donc votre obligation prend de la valeur… Logique !!

Maintenant, imaginez le cas inverse. Vous venez d’acheter via votre assurance vie fonds euros une bonne obligation allemande à 0,17 % par an sur 10 ans… Or en moins de deux jours, les taux explosent et maintenant le 10 ans allemand c’est 0,37 % par an… Franchement, plus personne ne veut de votre obligation à 0,17 % pendant 10 ans… Il y a largement mieux. Alors pour la revendre, vous allez devoir accorder un rabais qui permettra à votre acheteur d’avoir le même rendement avec votre vieille obligation qu’avec une obligation toute neuve… Et plus les taux montent vite, plus le prix des obligations anciennes s’effondre et votre patrimoine avec… Cela porte le nom de « krach obligataire » et les premières victimes seront les détenteurs de contrats d’assurance vie et les compagnies d’assurance.

Bill Gross a dit « bund allemand, c’est le coup d’une vie » !!

Il y a quelques jours, Bill Gross, qui est l’un des plus grands stratégistes obligataires du monde et l’ancien patron de PIMCO (le plus gros fonds obligataire de la terre), a déclaré le 21 avril dernier que vendre la dette allemande – qui approchait de 0 – était certainement le coup spéculatif obligataire d’une vie…

Évidemment, lorsqu’il dit cela, il dit qu’il va attaquer la dette allemande… Il a aussi vraisemblablement déjà pris les positions qu’il souhaitait !!

Bref, quelques jours après, comme le montrent les graphiques que je vous ai mis dans cet article, le 10 ans allemand explose à la hausse…

Ce n’est pas un hasard

Reste une seule question à laquelle je suis – je le concède sans problème – incapable de répondre (et celui qui vous dira qu’il l’est est un abruti) : « Sommes-nous uniquement face à un événement spéculatif ou aux prémices du plus gros krach obligataire de tous les temps ? »

Pourquoi « de tous les temps » ? Tout simplement parce que lorsque les taux sont négatifs, cela signifie que la bulle obligataire qui s’est formée est la plus grosse de l’Histoire de l’humanité pour la simple raison que jamais dans l’Histoire les taux n’ont été négatifs !!

Au moment où j’écris ces lignes, il est impossible de répondre à cette question pourtant essentielle, car si nous sommes face à un krach obligataire, alors il emportera tout ou presque sur son passage.

J’ai dons trois conseils à vous donner. D’abord, surveillez tous les jours l’évolution des taux car si lorsque la Bourse baisse on vous en parle même à la télé, lorsque les taux bougent… personne ne vous le dit ou bien trop tard !
Ensuite, pour ceux qui ont des taux à renégocier sur des crédits en cours en particulier immobilier… ne traînez pas.
Enfin, pensez à votre stratégie de débancarisation, c’est important, car si c’est le krach… mieux vaut avoir pris ses précautions avant.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

Source: Le contrarien

 

11 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif Youppie !!! …Ça va CAGUER ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • sichri

    Il y a un mois, j’ai demandé à Allianz banque pourquoi mon grand-père a moins d’argent sur des assurances-vies en 2014 qu’en 2013 alors que la bourse a augmenté. Après un moment d’étonnement, ils ont vérifié, ont dit Ah oui ! et m’ont dit qu’ils m’enverraient une lettre pour m’expliquer.
    J’attends !

    • Schtroumpf Schtroumpf

      Si les fonds sont placés en unité de compte sur des valeurs boursières, celles-ci auront pris de la valeur.

      Mais il y a le risque inhérent à la bourse, et la valeur de ces unités de comptes gérées dans le cadre fiscal de l’assurance-vie peut baisser (parce que l’assurance-vie est un cadre fiscal spécifique en terme de revenus et de succession).

      On ne peut pas avoir le rendement de la bourse sans le risque lié à la bourse.

      Les contrats à taux garantis (la majorité) sont investis en obligataire considéré comme sur.

      Vu la baisse des taux obligataires, ce n’est pas étonnant que le rendement baisse.

  • ça monte encore aujourd’hui:

    http://www.marketwatch.com/investing/bond/tmbmkde-10y?countrycode=bx

    La valeur du bon sur 30 ans augmente aussi depuis plusieurs jours:

    http://www.investing.com/rates-bonds/germany-30-year-bond-yield

    Apparemment, d’habitude, une telle différence de taux se voit en 2 mois pas en quelques jours. Curieux http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • dereco

    Malheureusement, ce n’est pas un mouvement perpétuel imaginaire comme la fusion froide, les aimants ou la sourcellerie !!

    Je n’ai jamais pu comprendre comment certains peuvent prêter leur travail en argent à 0,17% ou à 0,4% voire négatif ???? quasiment zéro, sur 10 ans et plus ???

    Autant rien prêter du tout et éviter ce vrai piège !

    A moins que les taux étaient manipulés.
    Et cette manipulation ne peut pas être éternelle !

    Ce qui fait remonter les taux ??

    Surtout si certains aux abois ont un besoin urgent d’argent !!

    Incapables de rembourser, les états trop endettés seront en faillite, et nous avec, trop confiants.

    • PhildeFer

      dereco,
      en fait c’est un peu plus compliqué.
      ceux qui prêtent « leur agent » en fait ce n’est pas le leur.. mais le tiens… celui que tu as donné pour ton assurance, pour ta retraite, tes économies sur ton livret ou même ton compte courant..
      et ces institutions sont en fait OBLIGEES de prêter cet argent puisqu’elles sont tenues par la loi, au nom d’une supposée bonne gestion, d’acheter des obligations d’états…

      mais tout ce ci n’est évidemment que la fasse visible de ce qui s’appelle: l’euthanasie du rentier, soit la phase terminale de la mise en esclavage total des peuples.

  • laspirateur

    Les pressions Etasuniennes se font sentir, et il ne faut pas oublier que les USA cherchent à déstabiliser l’Europe et par conséquent l’Allemagne qui est le pays qui pose problème à son envahisseur est en ligne de mire. Si le crash obligataire est la seule solution pour soumettre l’Allemagne, ils ne vont pas gêner. Pour ma part nous allons droit à l’occupation par les forces armées US (et alliées) en Europe. (D’ailleurs ne peut on pas se dire que la stratégie financière est en parallèle avant la stratégie armée?)
    Si ce crash a lieu, la Russie pourra alors se targuer d’avoir su manœuvrer car elle détient désormais beaucoup d’or physique, la Chine et l’Inde pourront elles aussi, profiter en cas de réajustement des valeurs monétaires, d’une manne importante.

  • dek

    Il faut énormément d’ argent pour faire tourner la machine BOURSE. Vous laisserez, certainement, vos plumes.
    De plus, avec l’ informatique et les algorithmes, vous êtes cuits et si vous gagnez quelques kopeks, eh bein vous serez imposé.
    Vous avez compris?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    Comme vous le savez sûrement, vous n’ allez pas emporter votre richesse au ciel. Surtout si vous êtes agés, faites-en bonne utilisation. ( pensez à…….moi )