Santé: Les remèdes naturels pour arrêter de fumer

Vous n’avez toujours pas arrêté de fumer? Un problème de motivation peut-être… S’il existe des alternatives, il est vrai que le mieux est d’arrêter, et des remèdes naturels peuvent aider dans ce sens. Maintenant, pour la motivation, si le fait de savoir que cela ne peut être que bon pour votre organisme ne suffit pas, dites-vous alors que cela va faire perdre beaucoup d’argent au gouvernement puisque vous n’aurez plus les taxes à payer de ce côté-là. Sait-on jamais, en changeant l’angle de vue, cela peut marcher… ;-)

Fumer est plus qu’une mauvaise habitude. C’est une addiction très mauvaise pour votre santé dans son arret-cigaretteensemble. C’est la première cause de mortalité évitable aux Etats-Unis. Dans ce pays, elle est la cause d’un tiers des morts par cancer et d’un quart des attaques cardiaques, selon l’Association Américaine du Poumon.
Les raisons principales pour lesquelles on commence à fumer sont la pression de nos pairs, pour se conformer à un statut, pour gérer le stress ou des situations embarrassantes et en raison de l’influence des média. Avec chaque cigarette, le corps construit une dépendance à la nicotine, le composant addictif, et bientôt, on commence à fumer de plus en plus.
La nicotine, de même que la fumée inhalée et recrachée, causent de nombreux problèmes de santé. Ceux-ci incluent des problèmes respiratoires, une augmentation de la pression sanguine et du rythme cardiaque, un affaiblissement du système immunitaire, un appauvrissement du sperme chez les hommes, une réduction de la fertilité, une irrégularité du cycle menstruel, une précocité de la ménopause chez les femmes et des cancers du poumon et d’autres types de maladies.
On suppose aussi que les non-fumeurs développent des maladies dues à l’inhalation de la fumée de cigarette, appelée tabagisme passif.
Quand on voit les effets du tabac, il est essentiel que les fumeurs fassent tous les efforts possibles pour arrêter aussi tôt que possible. Au début, il faut vous attendre à ressentir les effets du manque, comme la frustration, l’anxiété, la colère, des problèmes de concentration, une augmentation de l’appétit, des maux de tête, une hausse de votre tension et un besoin irrépressible de fumer.
Mais si vous êtes déterminé, peu importe que vous fumiez deux cigarettes ou deux paquets par jour, arrêter de fumer est possible.

Vous pouvez obtenir de l’aide de professionnels ou des prescriptions médicales aux produits de remplacement de la nicotine. Vous pouvez aussi opter pour des remèdes naturels qui vous aideront à arrêter de fumer. Voici le top 10 de ces remèdes naturels, sachant qu’il est préférable de suivre les remèdes à base d’herbes sous la supervision de votre médecin :
1. La lobelia
La lobelia contient un ingrédient actif nommé lobélie, réputé pour réduire les effets de la nicotine dans le corps, particulièrement la libération d’un neurotransmetteur, la dopamine. La lobelia est disponible sur le marché sous forme de vinaigre. Le dosage habituel est de 20 à 60 gouttes, trois fois par jour. Il est toutefois mieux de commencer avec un dosage plus bas et de l’augmenter graduellement. La lobelia étant toxique, nous vous recommandons de l’utiliser sous la supervision d’un médecin.
Attention: les personnes ayant une maladie cardiaque ou une tension trop élevée ne doivent pas consommer cette herbe, tout comme les femmes enceintes et les enfants.
2. La réglisse
La réglisse est une herbe expectorante et adoucissante. Son léger gout sucré aide à oublier le besoin urgent de fumer. De plus, cette herbe est un tonifiant surrénal qui aide à équilibrer les niveaux de cortisol, à réduire la fatigue et à restaurer l’énergie.
Mâcher un petit bâton de réglisse peut combler votre envie pressante de fumer. Vous pouvez même boire du thé à la racine de réglisse deux ou trois fois par jour.
Attention: la réglisse n’est pas recommandée aux personnes qui souffrent de diabète, de tension, d’une maladie surrénale ou d’un problème au niveau d’un rein ou du foie.
3. Le piment de Cayenne
Le piment de Cayenne désensibilise lui aussi le système respiratoire du tabac et des irritants chimiques contenus dans la fumée. De plus, sa propriété antioxydante stabilise les membranes des poumons. Le piment de Cayenne peut être utilisé sous diverses formes, parmi lesquelles le piment frais, la poudre, les capsules et le thé, quand l’objectif est d’arrêter de fumer. Toutefois, la meilleure option est de verser deux ou trois pincées de poudre dans un verre d’eau et de boire cette préparation tous les jours, surtout si vous avez de très fortes envies de fumer.
4. Le millepertuis perforé
Cette herbe médicinale peut vous aider à arrêter de fumer grâce à ses propriétés apaisantes qui combattent le stress et l’énervement dus à l’arrêt.
En fait, on a observé que les personnes qui passent par les symptômes de privation de nicotine vivent la même anxiété et le même stress que celles qui souffrent de dépression.
Au cours d’une étude pilote, 24 personnes qui fumaient une cigarette ou plus par jour ont pris une capsule (450 g) de millepertuis perforé deux fois par jour, tout en étant suivies par un conseiller, dans l’optique d’arrêter de fumer. Au bout de 12 semaines, 9 d’entre elles avaient arrêté de fumer.
Cependant, on ne peut pas s’appuyer complètement sur cette étude, dans la mesure où elle n’a pas été validée par l’utilisation d’un placebo ou d’un double-aveugle.
Le millepertuis perforé est valable sous forme liquide, en capsules et en vrac. Vous devez commencer à en prendre deux semaines avant d’arrêter de fumer.
Attention: cette herbe interférant avec certains médicaments, vous devez demander l’avis d’un médecin. De toute façon, elle est déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent.

5. L’avoine verte
L’avoine verte, aussi connue sous le nom d’avena sativa, est un traitement herbal dont une étude a établi, en 1971, qu’il réduit l’envie de nicotine et soulage les symptômes de manque, en jouant un rôle de détoxifiant. De plus, l’avoine verte a un effet tonifiant sur le système nerveux.
On trouve des capsules d’avoine verte sur le marché. On peut en prendre 300g chaque jour en toute sécurité, mais il est recommandé de consulter un médecin qui fixera le dosage qui vous convient.
6. Le ginseng
Le ginseng peut également soulager la fréquence des envies de fumer. Il est considéré comme un tonifiant des glandes surrénales et aide à rééquilibrer le niveau de cortisol dans le sang. Le ginseng aide également à gérer le stress physique et émotionnel et restaure l’équilibre du corps quand il fait l’expérience des symptômes du manque. Il aide aussi à gérer le stress mental de l’arrêt en aiguisant la concentration, améliorant le sang et réduisant l’anxiété.
Ajouter une cuillère de poudre de ginseng aux céréales de votre petit-déjeuner ou à un verre de lait réduit les envies pressantes de fumer. Vous pouvez aussi mâcher une petite quantité de ginseng séché et en avaler le jus.
Attention: Ne prenez pas de ginseng si vous souffrez de problèmes cardiaques, de diabète, d’une maladie auto-immune, de schizophrénie ou de sensibilité hormonale.
7. La valériane
La valériane est une plante florale qui sert de sédatif et de remède contre l’anxiété, considérée comme efficace pour aider à arrêter de fumer. Elle est connue pour interagir avec les récepteurs du cerveau, d’où son effet sédatif. De plus, la valériane aide à supporter les symptômes du manque, comme l’irritabilité, la dépression, la nervosité et l’anxiété. D’après la Société Américaine contre le Cancer, elle aide à trouver un sommeil plus réparateur.
Cette herbe est disponible sous forme de capsules, de poudre et de teinture. Vous devez l’utiliser en suivant les instructions d’un médecin.
8. La passiflore
En encourageant à la relaxation, la passiflore peut aider à vaincre l’anxiété et l’irritabilité qui accompagnent l’arrêt de la cigarette. Elle est aussi utile à ceux qui connaissent insomnies et nervosité.
Vous pouvez prendre de la passiflore sous forme de thé, de teinture ou de capsules. Comme toutes les herbes, il est préférable de la prendre sous la supervision d’un médecin. Elle est déconseillée aux femmes enceintes et qui allaitent.
9. L’acupuncture
Les acupuncteurs utilisent des aiguilles très fines qu’ils insèrent sur cinq points des oreilles pour aider à réduire les symptômes du manque, comme l’irritabilité, la nervosité et l’agitation grâce à la sensation de calme qu’elles procurent. En même temps, cette technique aide au processus de désintoxication. Vous aurez probablement besoin de fréquentes séances pendant les deux premières semaines, après quoi vous pourrez les espacer.
10. Le massage des oreilles
Le massage des oreilles est aussi un moyen de gérer le manque. Les oreilles sont en effet considérées comme la zone du corps qui aide à l’arrêt de la cigarette. Quand vous massez vos oreilles, cela stimule les points d’acupuncture, ce qui réduit le besoin irrépressible de fumer. Massez vos oreilles environ deux minutes par jour diminue la sensation de manque.
Ces remèdes naturels vous aideront à arrêter de fumer. Mais n’oubliez jamais que c’est une volonté forte qui est l’élément le plus important pour briser cette habitude.
Après avoir arrêté de fumer, il est important de réparer les dégâts que cela a occasionnés à votre corps, par une alimentation adéquate, le sport, la méditation et le sommeil nécessaire.

Source: incrblemonde.blogspot.fr

 

26 commentaires

  • Bidon

    Le plus efficace et de loin reste l’hypnose, pourquoi n’en parlez-vous pas ???

    • Peanuts

      Effectivement j’ai arrêté grâce à une séance d’hypnose, pour 50 €. J’y suis allée sans trop y croire, il me refaisait une séance gratuite si je recommençais dans les 2 mois, cela fait 14 mois que je suis libérée de cette crasse http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • rudolphe vandenberg rudolphe vandenberg

        sur youtube j’ai vue que y ‘avais des vidéos d hypnose pour arrêter de fumer, les gens dans les commentaires ont l’air de dire que ça fonctionne globalement.Pour ma par ça fait 4 ans que j’ai arrêter, ça me manque toujours, pas au niveau de la dépendance, mais le plaisir de fumer .Les moments ou j’ai envie d’en refumer une dure quelques secondes, dans ces cas là faut vite penser à autre chose et ça passe trèèès rapidement.

        Tien là le fait d’en parler…=)
        Bon courage à tous ce qui sont en lutte , la dépendance physique est difficile au début (2-3 semaines) puis après c’est tout dans la tète, ne pas se trouver n’importe quel excuse pour pas replonger.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • unbewusst

        Pour moi, l’hypnose n’a pas marché.
        J’ai déjà arrété de fumer pendant 15 ans suite à *** une seule séance d’acupuncture avec impulsions électriques *** c’était dans un hôpital de Verdun il y a plus de 30 ans.
        Depuis j’ai repris.
        Ce que j’ai essayé :
        – les patchs, mon dernier essai date de l’été dernier : je suis devenu allergique aux patchs, sans doute un effet de la colle ;
        – il y a très longtemps une méthode style « weight watchers » qui a marché au moins 1 an.
        – l’acupuncture traditionnelle à l’hôpital Béclère/Clamart : effet immédiat mais de courte durée.
        – patchs + suivi par une pneumologue à l’hôpital Tenon/Paris XXième, une diminution c’est tout.
        – l’hypnose une diminution sans plus.

        En dehors de mon arrêt de 15 ans je me suis au moins arrêté 5 fois plus de 6 mois.

      • Romain

        Bonjour Peanuts,

        Je serais particulièrement interressé de savoir où se trouve cet hypnotiseur et si par chance il était dans le sud-est de la France.

        Merci d’avance et excellente journée

      • Peanuts

        Bonjour Romain, je suis désolée, mais il se situe en Belgique… :/
        Effectivement il m’arrive d’avoir encore envie d’en griller une et cela dure une seconde ou deux, généralement après un bon repas ou en sortie. Mon homme fume dans mon champ de vision sans problème et voir ses paquets de clopes ne me donne pas envie non plus.

      • Romain

        :-(

        Je prends du Kudzu en attendant qui me permet de réduire la conso :)
        Merci pour votre réponse, j’ai entendu parler dans les basses alpes du sud d’une femme qui ferait des « miracles » à ce sujet ;)

        Excellente journée à vous et je vous souhaite de poursuivre sur cette voie aérienne ;)

      • rs7k

        Bonjour Romain,
        Si tu as le contact de cette personne dans les Alpes maritimes, ça m’intéresse :)
        Merci.

      • Isil Isil

        Bonjour la bergerie, j’ai arreté de fumer il y a un peu plus de 2 ans avec la cigarette electronique, après 30 ans de tabac. l’e.cig n’est pas un moyen naturel, mais il a marché. J’ai remplacé mes cigarettes d’un seul coup, ça été dur 2 jours, puis de moins en moins, j’ai résisté;La vapote m’a amusée, au bout de 2 mois j’ai essayé les gouts fruités, et j’ai commencé à baisser le taux de nicotine, en pente très très douce pour ne pas me louper.
        Aujourd’hui le taux est à zéro depuis longtemps, je vapote de la fleur d’oranger le soir; Je suis tellement désintoxiquée que je suis comme quelqu’un qui n’aurait jamais fumé: quand j’ai voulu me faire plaisir avec une cigarette,je me suis étouffée, tête qui tourne comme lors de la première cigarette, ça été désagréable.
        J’aurais aimé conserver le plaisir d’une cigarette de temps en temps, L’e.cig a trop bien marché pour moi :)
        Bon courage amis moutons, je suis aussi d’accord avec dubitatif, j’ai toujours fait du sport, de l’apnée entre autres et l’arrêt du tabac n’a pas amélioré mes performances. Je ne tousse plus le matin, c’est tout.
        Et je ne verse plus une thune aux voleurs, c’est aussi une satisfaction.

  • Dubitatif

    A quand « interdire de penser » ???
    « interdire de choisir » ???

    qu’on nous foute la paix avec cette histoire de clope !
    Justement cette idée d’interdire vient DES USA !!!!

    Merci de me donner les chiffres de maladies et morts à cause
    des antennes 3G, 4G ? Fours micro-ondes ?

    des cancers à cause des fissures dans les cuves des centrales nucléaires ?

    MORT A TROP BOUFFER DE VIANDE ????

    des produits TOXIQUES qu’on fout dans l’agriculture ?

    JE FUME COMME UNE CASERNE
    JE FAIS DU SPORT et j’ai plus de souffle qu’un jeune
    de 17 ans….

    lors de mes derniers examens des poumons justement et du cœur j’ai cassé deux appareils où on doit souffler pour
    connaître capacité pulmonaire !!!

    ET J’AI DE RÉCENTES RADIOS DE MES PETITS POUMONS COMME
    CEUX D’UN NOUVEAU NE

    CONCLUSION…. CA AUSSI C ‘est DU BOURRAGE DE CRANE !!!

    qu’on me laisse CHOISIR mais pas m’interdire, NUANCE

    • rudolphe vandenberg rudolphe vandenberg

      fumer fait partie des plaisirs de la vie.
      Y’a autant de raison arrêter que de continué.C’est la télé qu’on devrait interdire, là on verrait vite des cohorte de zombi en manque de programme débilisant et de propagande dans les rues.
      Ce serait tellement cocasse qu’on pourrait en faire un serie TV « le jour ou la télé s’est arrêter »
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Dubitatif

        Cher Rudolphe Vandenberg

        trop super ton idée. ON fait le synop toi et moi ?
        1) début de l’histoire….
        Ici et là, la caméra zieute dans différentes familles (nous
        sommes en hiver). A des degrés divers sont soit en train de finir de manger, faire la vaisselle, commentent la dernière
        info divulguée du journal du soir. La tension monte car
        les menues tâches des uns et des autres pour ranger la cuisine
        ne sont pas toutes achevées or, on entend la musique du générique du film qui annonce un film d’action….

        Les uns affalés devant l’écran (seuls ou en famille, couples..) mangent glace, pop corn, chips… (malgré le repas à peine achevé)

        Les spectateurs découvrent en meme temps que les héros le
        premier cadavre (description) quand soudain le drame arrive:

        l’écran dans tous les foyers de France devient noir, puis
        une forme d’abord floue apparaît, voix déformée d’outre tombe, visage grimée (on ne distingue pas si c’est un homme ou une femme) déclare:

         » Au moment où je vous parle, à divers endroits et dans plusieurs pays, nous avons pris possession de toutes les antennes relais.  »

        Stupéfaction dans tous les foyers, les gens se regardent
        en silence puis se tournent vers leur écran pour attendre
        la suite….

        tu continues ??? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    • Tyr

      Je vais parler de l’autre côté: celui qui est victime des fumeurs.

      Chacun devrait être libre de faire ce qu’il veut, je suis totalement d’accord avec ça.

      Je devrais donc être libre, en tant que non fumeur, de ne pas avoir à supporter la fumée de ceux qui fument.

      Ce n’est pas le cas.
      Dans la rue, à la sortie de lieux publics comme les gares, c’est l’enfer. Quasiment impossible de passer sans devoir supporter les miasmes des toxicos qui fument leur clope.
      Encore pire dans la rue, où il est bien rare de ne pas tomber sur le gros lourd qui vous crache sa fumée de clope au visage.

      C’est une agression légale, mais c’est pénible.

      • Lilith Lilith

        Tyr je suis complètement d’accord avec toi que c’est un enfer et que ce sait une agression légale et pénible, mais avec l’interdiction de fumer partout les fumeur se retrouve maintenant à fumer dans la rue on ne peut dpas leur demander en plus de ne fumer que chez eux !……….une ancienne fumeuse.

        la liberté des un s’arrête ou commence celle des autres.

      • dek

        @tyr,
        Vous avez tellement la phobie des fumeurs, l’ esprit autant étriqué et la fièretée de ne pas fumer qu’ un rien vous gêne.
        Allé passez votre chemin, pas de temps à perdre avec des personnes qui cherchent des problèmes avec des broutilles.
        Même dans la rue, la fumée vous gêne. N’ importe quoi.
        Ps: je ne suis pas fumeur.

      • Dubitatif

        Cher Tyr, je suis d’accord avec toi que le fumeur doit
        respecter le non fumeur. je fume rarement dans la rue (généralement car je porte de volumineux dossiers) et quand
        je suis à une terrasse FUMEUR, je demande aux voisins à mes
        côtés si la fumée de les dérange pas.

        Mais il est certain qu’il y a chez les fumeurs des gens
        grossiers qui ne savent pas se tenir.

        quand je vais chez quelqu’un qui ne fume pas, je vais dehors
        pour respecter son choix.

        je pense sincèrement à toi et à ce que tu supportes.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • boco

        dub/dek 1 à 0

      • Hector

        Hou les méchants fumeurs qui crachent leur fumée…

        Ben moi je voudrais parler des victimes des voitures des autres. Je vis dans une grande ville, et j’en prend plein la tronche avec les fumées d’échappement… Et dire que des enfoirés de parents irresponsables prennent leur voiture près des écoles…

        Et les victimes de ces abrutis de vacanciers qui prennent l’avion. Les avions polluent au moins autant, sinon plus, que les voitures, et tous les ans en été, je deviens une victime de tous ces salopards qui partent en vacances en prenant l’avion…

        Et tout ça c’est sans parler de la pollution de l’industrie pétrolière, qui nous fait respirer plein de merdes pour que des beaufs puissent avoir de l’essence dans leurs belles voitures de sport, leurs gros 4×4, leurs breaks familiaux, ou leur camping cars…

        Interdisont les voitures ! Ils ont qu’a faire du vélo ou prendre les transports en commun. Des tas de gens se passent de bagnoles, de scooters, de motos…

        La prochaine fois, on pourra parler des ondes nocives, comme le wifi, ou le téléphone portable. Je suis aussi une victime de celui des autres, il faudrait donc interdire les téléphones portables…

  • steeve

    moi j’ai réussi a arrêter grâce la méthode allen carr que vous pouvez télécharger sur ce lien
    http://www.ddlfrench.org/autoformation/2612-methode-simple-pour-en-finir-avec-la-cigarette-allen-carr-french-dvdrip.html
    Le truc avec la nicotine s’est que ça donne l’illusion de déstressé alors que ca fait que calmer le manque
    la nicotine reste qu’une semaine dans le corps après c’est dans la tête que ça se passe.
    et surtout ne pas compenser le manque par autre chose comme la bouffe,le chocolat,chewing gum,cigarette électronique,patch…ça ne fera que déplacer le problème.
    Le truc s’est de pas s’en faire toute une montagne
    votre corps vous en remerciera
    Après si vous préférez rester esclave et donnez votre fric a ces bandes de pourris
    faut pas vous étonnez qui vous prennes pour des pigeons

    • Natacha Natacha

      Voilà. Tout est là. Dans la tête.
      L’incontournable est « juste » d’arriver à maturité mentale, ensuite ça se fait naturellement.
      L’hypnose, j’en connais qui en sont revenus avec des dépendances plus dévastatrices que le tabac.
      Bien sûr certaines des plantes citées plus haut peuvent donner impression aider, mais elles ont aussi parfois des effets délétères sur certains terrains déséquilibrés. :)

  • Trollzilla Trollzilla

    En acu, c’est le protocole NADA (auriculo US datant des années 70 ; originellement mise au point pour lutter contre l’addiction à l’héroïne) qui donne le max de résultats en association avec quelques autres points classiques.

    Si je suis amené à faire ce protocole, il est sine qua none que le sujet soit en repos/vacances ; le facteur stress est à prendre en considération ; de même, en auriculo le protocole diffère selon que la personne est de nature anxieuse ou angoissé.
    Objectivement, je n’ai que 60% de réussite avec ce protocole seul.

    PS je suis fumeur car pour moi c’est un plaisir !
    De même on ne parle jamais de l’aspect préventif du tabac sur les insuffisants cardiaques, les asthmatiques et les allergiques ; je dis ça, je dis rien…

  • Lilith Lilith

    la meilleur façon est la plus radicale « je décide d’arrêter de fumer »
    j’ai arrêter de fumer du jour au lendemain après 25 ans car je n’éprouvait plus de plaisir à fumer, interdiction de fumer dans les cafés et restaurants mon aider dans mon choix.
    ce ne fut pas facile et encore aujourd’hui il y des moments ou j’ai envie d’une clope mais je résiste et je dois bien reconnaitre que je m’en porte bien mieux.

  • dilettante

    Perso j’ai arrête la clope depuis 2 ans et la ecigarette depuis 1 an.

    Mon objectif n’était pas l’arrêt de FUMER, mais le sevrage de la nicotine.

    J’ai étalé sur un an une baisse régulière de la nicotine dans mon mélange de cigarette électronique, passant de 12mg à 0mg de nicotine. Je changeais souvent le matériel pour avoir toujours le top, pour minimiser les contraintes (mais tout de même plus rentable que la clope analogique).

    Après 3 mois à fumer sans nicotine, l’arrêt est venu naturellement. J’ai encore sortie ma eclope pour les discussion de groupe avec les fumeurs pendant les pauses, et ça s’est arrêter tout seul.

    Si ça peut servir certains…

    PS 1 : au début j’ai fumer les deux (analogique + numérique) au gré de mes envies, jusqu’au dégoût parfois. j’ai stoppé la première au bout de 3 mois.

    PS 2 : ce n’est pas l’arrêt de fumer qu’il faut viser, c’est le sevrage de nicotine ;-)