[Epic fail] Le laboratoire de futurologie du Pentagone se lance dans l’évaluation psychiatrique de Poutine…

L’Office for Net Assessment (ONA) – un laboratoire de futurologie militaire hébergé au Pentagone et chargé« d’évaluer les futures menaces » pour le département de la défense américain ainsi que les tendances militaires à long terme – a récemment organisé la fuite dans la presse d’un rapport de 2008 présentant le président russe Vladimir Poutine comme atteint d’une forme d’autisme.

L’ONA a été créé en 1973 par Richard Nixon qui a placé à sa tête, Andy Marshall, qui dirigea le bureau jusqu’en janvier 2015. Il s’agit d’un néo-conservateur historique, disciple de Leo Strauss, et qui officiait auparavant à la Rand Corporation, l’un des plus importants think tank néo-conservateurs. Selon la revue conflits, il a activement contribué à la rédaction de la doctrine Rumsfeld de « bouclier anti-missile », projet déjà porté par l’administration Reagan sous le nom de « guerre des étoiles», et étendu sous la deuxième administration Bush aux pays de l’OTAN.

Andy Marshall est également l’initiateur du concept de RMA pour Revolution in Military Affairs qui débouchera sur « l’introduction de systèmes militaires de reconnaissance et d’attaques automatisés, de moyens de contrôle électroniques et de munitions longue-portée. ». C’est dans le cadre de la RMA que s’est développée la recherche sur les drones et la doctrine de leur usage opérationnel. L’ONA est décrit comme « tentaculaire » par Christophe WASINSKI, auteur d’un article spécialisé sur le sujet pour la revue conflits, qui le présente comme « une sorte de courroie d’activation de réseaux intellectuels, qui impliquent à la fois des personnalités politiques, militaires, universitaires et de l’industrie de la Défense. » Il s’agit d’un puissant lobby néo-conservateur implanté au sein du ministère de la défense et qui vise à influer sur la doctrine militaire.

Le fait qu’un rapport de l’ONA datant de 2008 fuite dans la presse, via USA Today, au moment même d’une offensive médiatique sans précédent des milieux néo-conservateurs en faveur d’un soutien militaire au gouvernement ukrainien qui serait confronté à « une agression russe », est donc tout sauf un hasard.

Il s’inscrit dans une stratégie de stigmatisation de la Russie, présentée comme un pays agressif et belliqueux, mais également de diabolisation de Vladimir Poutine, selon les règles de la propagande de guerre. Cette stratégie avait déjà été utilisée contre Slobodan Milosevic en 1999, Mouammar Khadafi en 2011, ou encore Hugo Chavez à de multiples reprises, puis contre Bachar al-Assad. Il s’agit de représenter la cible à éliminer comme une incarnation du « mal » selon l’idéologie messianique exprimée par Georges W Bush de la guerre du « bien » menée par l’Amérique contre un « axe du mal ».

Des éléments d’un rapport de l’ONA datant de 2008, ont donc été rendus publics via un article de USA Today, établissant que  le président russe Vladimir Poutine serait atteint du syndrome d’Asperger.

Disons-le tout de suite, malgré les titres des auteurs de l’étude rappelés avec force par USA Today, il s’agit de psychologie de comptoir.  Les éléments de l’étude, présentés par USA Today traduisent une méconnaissance du syndrome d’Asperger, appelé aussi « autisme de haut niveau ». Selon Brenda Connors, une « experte dans l’analyse des mouvements corporels », le développement neurologique de Vladimir Poutine se serait en effet « significativement interrompu dans l’enfance » et il présenterait ainsi « une anomalie neurologique ». La description du syndrome d’Asperger renvoie ainsi à celle de  Frankenstein, ce qu’apprécieront au passage tous les adultes Asperger qui doivent déjà lutter au quotidien contre les préjugés. Précisons donc à Mme Connors que l’origine du syndrome d’Asperger, si elle reste encore mal cernée par les spécialistes, serait probablement « d’origine neuro-biochimique associé à un problème génétique » selon l’association Asperger Aide France. Le développement des personnes Asperger ne s’est en aucun cas « significativement interrompu dans l’enfance », elles présentent par ailleurs fréquemment de hauts et très hauts quotients intellectuels, comme l’illustre par exemple le cas de Daniel Tammet.

Ces approximations peuvent s’expliquer par le fait que Brenda Connors est une « experte dans l’analyse des mouvements corporels » à  l’école de guerre de la Marine, et non une psychiatre.

Le rapport cite également un autre collaborateur, le Dr. Stephen Porges, psychiatre à  l’université de Caroline du nord, qui se montre beaucoup plus circonspect et s’est empressé de prendre ses distances avec les résultats de l’étude. Selon lui, il « n’a jamais eu accès au rapport final » et affirme que « ce serait faire marche arrière » pour lui que de conclure à un syndrome d’Asperger. Il paraît effectivement très peu probable qu’une personne réellement atteinte de ce syndrome puisse accomplir une carrière politique de ce niveau et parvenir aux plus hautes responsabilités, du fait des spécificités et handicaps inhérents à cette forme d’autisme. Les personnes Asperger présentent en effet généralement des troubles de la communication, comme une impossibilité à saisir les implicites et les marqueurs corporels du langage. On note également des difficultés à comprendre et à employer les règles du comportement social qui conduisent à des difficultés plus ou moins grandes à établir des rapports sociaux. Les caractéristiques du syndrome d’Asperger sont l’exacte antithèse des qualités de communicants nécessaires au succès d’une carrière politique et à mener une activité de représentation telle que celle d’un homme d’état. Les personnes Asperger ont ainsi beaucoup de difficultés pour s’insérer sur le marché du travail et à s’épanouir dans la vie en entreprise.

Selon Porges, « les officiels US voulaient des éléments pour leur permettre de négocier plus efficacement avec Poutine dont le comportement et les expressions révèlent quelqu’un sur la défensive ».

La vision caricaturale du syndrome d’Asperger telle que livrée par l’article de USA Today et « l’experte » Brenda Connors, pour laquelle ce « désordre autistique affecte toutes ses décisions », répond donc à un objectif de diabolisation du président russe Vladimir Poutine. Cette diabolisation, qui se prétend fondée sur une étude « scientifique » démontre une méconnaissance du syndrome d’Asperger et de ses causes, ainsi qu’une vision basée sur des clichés et des lieux communs telle qu’on peut les retrouver dans les médias grand public. Elle semble basée essentiellement sur l’apparence de froideur et de maîtrise personnelle dégagée par le président russe, c’est à dire sur une approche empruntée à la communication et au marketing politique, c’est pourquoi elle s’inscrit logiquement dans l’offensive médiatique actuelle visant à démoniser l’hôte du Kremlin et par extension la Russie, dans le cadre de l’agenda hégémonique US qui a fait de l’Ukraine un « pivot géostratégique », selon les mots de l’ancien conseiller à la sécurité nationale Zbigniew Brzezinski.

Les médias accourent au grand galop, et se couvrent une fois de plus de ridicule…

La phrase clef de Brenda Connors à propos de Vladimir Poutine, affirmant que ce « désordre autistique affecte toutes ses décisions » a donc été reprise par toute les médias engagés dans la diabolisation du président russe et de la Russie, trop heureux de trouver une « expertise scientifique », même si elle provient d’une « experte » de l’école de guerre de la marine américaine fort éloignée de la recherche universitaire, pour légitimer leur russophobie primaire et leur vision fantasmatique du danger que représentait Vlad Dracula Poutine pour le monde « libre ». Le président russe est donc présenté comme un grand malade qui aurait du mal à se contrôler.

C’est le cas pour Roland Gauron, du journal Le Figaro qui conclut ainsi, confondant par ailleurs allègrement syndrome et maladie : « La maladie se traduit aujourd’hui par l’impression d’un déséquilibre physique et des difficultés dans ses relations avec les autres. »

Le journal 20 minutes va plus loin :

« Le rapport du Pentagone estime ainsi que le développement neurologique de Vladimir Poutine aurait été interrompu au cours de son enfance, émettant même l’hypothèse d’un coup reçu au ventre par la mère de Poutine quand celle-ci était enceinte du futur président. » L’autisme serait donc une conséquence de coups reçus par le fœtus dans le ventre de sa mère, merci au journal 20 minutes et au Pentagone pour leur contribution à la recherche scientifique, l’académie Nobel n’a plus qu’à se pencher sur leurs travaux…

TFI s’intéresse au « regard fixe de Poutine » qui est assurément le signe d’un trouble neurologique : « Selon le rapport du Pentagone, le regard toujours fixe de Poutine est la marque d’un défaut neurologique et d’une incapacité à faire face aux signaux extérieurs. »

Personnellement j’attends avec impatience l’analyse psychologique du Pentagone concernant Angela Merkel, mais je soupçonne déjà une hyper-psycho-rigidité à tendance maniaco-dépressive obsessionnelle (les grecs en savent quelque chose), qui est assurément la conséquence d’une enfance marquée par l’absence du père associé à un manque de vitamine C dans sa période utérine. A moins qu’il ne s’agisse d’un effet secondaire du rapprochement franco-allemand sous l’effet des radiations de la période post-Tchernobyl qui aurait gravement endommagé son développement neurologique…

Mais c’est Europe1 qui fait faire un grand bond en avant à l’investigation scientifique, par cette découverte :

« C’est en étudiant les expressions et les mouvements de son visage dans des vidéos que ces experts ont conclu que le développement neurologique de Poutine avait été perturbé dans son enfance. » D’où l’on peut conclure que certains journalistes à Europe1 semblent également avoir eu un développement psychologique perturbé…

Le journal La Tribune de Genève se désole quant à lui, faisant preuve d’un intérêt pour la méthodologie scientifique qui est tout à son honneur, que cette théorie soit difficilement vérifiable :

« cette hypothèse ne peut être confirmée que par un scanner du cerveau de Poutine, selon le rapport. » Si c’est pour la science, voilà assurément un but de guerre tout trouvé…

Guillaume Borel | 6 février 2015

Source : http://arretsurinfo.ch/le-laboratoire-de-futurologie-du-pentagone-se-lance-dans-levaluation-psychiatrique-de-poutine/

76 commentaires

  • Ha ha, pour un autiste, il est en train de leur mettre bien profond ^^. Une énième et pitoyable tentative pour diaboliser une de leurs plus grande crainte et rallier l’opinion publique à leurs décisions guerrières.

    J’imagine qu’en son temps, Chavez était lui aussi fortement atteint d’autisme ?

    • rouletabille rouletabille

      J’attire votre attention qu’ils ont juste fermer le robinet du GDS ,rien d’autre,de la à parler de faillite hahahaahah,ils inventent du fric pour asservir et se rendre propriétaires de l’air,de la terre,des gens,de l’eau,des pluies,de la merde,bref ils possèdent DU VENT,et NOUS les CHARLIES…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Planete bleu Planete bleu

      Je dirais plutôt que la plupart des dirigeants sont des psychopathes

      Les dirigeants sont souvent des psychopathes – Les soumettre à des tests?

      http://philum.info/?read=36266&look=psychopathe

      Extrait:

      C’est une personne sans amour envers autrui et sans aucun sentiment de culpabilité. Le psychopathe a souvent un certain charme, du charisme qui lui permet de tromper facilement ses interlocuteurs et de grimper les sphères du pouvoir, si nécessaire,… en écrasant les autres. Il n’a aucun sentiment, sont cerveau ne pouvant les produire. Il peut aisément imiter les comportements des gens « normaux » afin de donner l’apparence d’une très bonne santé mentale. Il est en fait un excellent acteur. Egocentrique, ignorant le sens moral, le psychopathe peut se révéler extrêmement dangereux, versant dans la délinquance, voire la criminalité, pour satisfaire ses désirs.

      Si les peuples veulent éviter la catastrophe qui se prépare, ils doivent pousser leurs nations à exiger aux gouvernants de faire DES tests de psychopathie AVANT et APRES leurs élections, régulièrement.

      VOILA QUI NOUS GARANTIRAIT DES GOUVERNEMENTS PLUS HUMAINS ET PLUS PROCHES DU PEUPLE.

  • Grognard

    Si on doit passer notre temps à commenter les conneries du gvt US ; nous ne sommes pas couchés.

    • C’est vrai, mais à côté de çà la plupart des téléspectateurs y croit!

      • Grognard

        Vous avez raison mais en partie seulement.

        Je m’explique: il y a ceux qui au nom de la pression de conformité veulent que l’on croit qu’ils avalisent la pensée dominante.
        Ceux-là se rangeront toujours du côté du plus fort.
        Ils n’ont que peu d’intérêt.

        Il y a également ceux qui ont un ressenti des choses qu’ils ne savant pas forcément exprimer et ils sont ceux qui peuvent créer la surprise.

      • Grognard

        Majorité silencieuse pas certain que ce soit le définition qui convienne.
        Je parlerai de masse inerte.

        Pendant longtemps j’ai postulé que nous n’étions pas plus cons les uns que les autres.
        Sauf qu’au bout d’un moment ça ne tient plus.

        La conclusion suivante c’est que si l’on ne comprend pas les comportements d’une personne c’est que l’on a pas compris ce qui oriente son mode opératoire.

        Partant de là j’en arrive à croire que ce non agir est en fait une « stratégie » intelligente négative.

        Pour la faire courte on peut résumer ça par: je suis les plus gros prédateurs et je ramasse tout ce qu’ils veulent bien laisser tomber.

      • Grognard

        « Mais ce qui me sidère c’est la masse d’évidences et la prise de conscience qui va de paire et cette perpétuelle inconscience généralisée. »

        Moi aussi.

        C’est là qu’arrive la question à 1.000 francs: jusqu’où puis-je aller au nom de certaines valeurs?

        Dans le cas d’un grand décrassage peut-on laisser en paix tous ces parasites qui en d’autres temps forment les bataillons des collaborateurs?

        Si je m’appuie sur l’expérience de mon grand-père la réponse est non.
        Lors de la seconde guerre mondiale il est allé jusqu’à Bertchesgaden.
        On lui a demandé de rester 2 ans de plus qu’il a passé au 2 éme bureau de l’époque.
        On lui avait dit: quand vous rentrerez, il y aura des places pour les gars comme vous.
        Sauf qu’il m’a confié qu’à son retour toutes les bonnes places avaient été prises.

        Pour moi bien qu’il soit décédé la parole de mon grand père c’est l’évangile.
        Alors tant pis pour eux.

  • nesta

    Je suis vraiment sidéré par le mépris des merdias vis-à-vis des français… Comment peut mentir aussi effrontément sans rien risquer??? À quand des actions citoyenne en justice pour les mettre face à leurs responsabilités car les boycotter ne suffit plus… J’ai cru comprendre que lors du procès de Nuremberg, un directeur de journal fut condamné et pendu pour propagande… Suis révolté et en colère pour tout toutes ces insultes à notre capacité de déduction et de réflexion.

    • engel

      Il est certain qu’en tant que journalopes spécialisées en désinformations pour viande européenne de boucherie humaine, il ne faut surtout pas que le peuple prenne conscience. sinon, je ne donne pas cher de leurs peaux.

  • Le Gaulois libre

    Lorsque l’on regarde John McCain parler à une tribune, on peut constater qu’il est atteint du syndrome du Dr Folamour, dans le film de Kubrick.

    Lorsque l’on regarde Hillary Clinton s’exprimer sur ceux qu’elle désigne comme des ennemis, on constate qu’elle est une sorcière psychopathe.

    Lorsque l’on regarde Obama faire ses discours, avec ses mouvements de tête mécaniques, ses sourires benêts, et sa gestuelle robotisée, on constate qu’il est atteint du syndrome de Pinochio qui se prend pour Dracula avide de sucer le sang de ses semblables par drones interposés.

    Lorsque l’on regarde le comportement erratique de John Kerry, on constate qu’il est atteint du syndrome d’incertitude décrit par Heisenberg.

    Quant aux fadas du Pentagone, ceux qui dirigent les prisons secrètes ou s’effectuent des tortures et autres monstruosités, comme il y en a encore à Guantanamo, ce n’est quand même pas ces dégénérés qui font nous faire un cours de psychiatrie pour les nuls..

  • Le veilleur

    Les américains ne savent plus quoi inventer pour que les peuples approuvent les sanctions prisent contre Vladimir Poutine et le traitent de Diabolique.
    Ils feraient mieux de s’analyser psychologiquement eux même et de traiter sérieusement leur mégalomanie obsessionnelle qui intéresse de moins en moins de monde et qui plus est, nuit aux intérêts du monde.

  • L4Them

    Ukrainian General: « Ukraine is under Zionist occupation. »
    http://www.youtube.com/watch?v=uu8JolUBNfg#t=12
    Ukrainian General-Colonel Yan Kazemirovich from Kiev reveals CIA agents and Masons in Ukraine. Simferopol, March 7, 2014. English subtitles

  • Thierry92 Thierry92

    Il est triste de constater que le système aux abois fait n’importe pour essayer de disqualifier l’adversaire.
    Et les journalopes ne relèvent même pas le comportement psychopathique des dirigeants.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    NoScript est un greffon de Firefox permettant de gérer l’exécution des scripts JavaScript et Flash d’une page web.
    NoScript détecte la présence des contenus interactifs (et nuisibles en l’occurrence) sur les pages web et les intercepte avant leur affichage à l’écran. Bien configuré et surtout bien utilisé, NoScript est une arme défensive redoutable.
    Il a la capacité de bloquer quasiment toutes les publicités du Web, mais les options de blocages sont personnalisables.

    Pour chrome, c’est « NotScript » mais bon courage pour l’installer. En même temps, utiliser Chrome …
    N’existe pas pour I.E et les programmes de substitution sont payants et sans efficacité.
    M.G

  • Grognard

    Celle là je suis certain qu’elle va vous plaire.
    C’est ici:

    lesakerfrancophone.net

    Sous le titre:
    Le Kremlin a répliqué à une analyse choquante faite par le Pentagone au sujet de la santé mentale de Poutine, avec une étude “scientifique” russe.

    Avec en prime une petite photo…
    Je ne vous dit que cela.

    Elle serait pas mal en fond d’écran.

  • Balou

    Encore un coup de Trafalgar..? Ou alors est-ce parce que les pro-Kiev perdent du terrain qu’ils implorent un cessez-le-feu ?

    Donbass: Kiev, Berlin et Washington appellent à un cessez-le-feu immédiat

    http://fr.sputniknews.com/international/20150207/1014459068.html#ixzz3R5PQPm6x

    • rouletabille rouletabille

      C’est ou la représentation ?
      Sont dans une comédie dramatique je pense ?
      Ce trio est vraiment EXPLOSIF ,manque BLAVIUS et l’autre allumeur BHL…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • Thierry92 Thierry92

      Il est clair que les troupes de kiev se font decimer.
      le cesser le feu est le seul moyen pour ne pas perdre l’essentiel de leur troupes aguerries.

      • rouletabille rouletabille

        Je crois plutôt que les troupes de KIEV RALLIENT en grande majorité les forces libres et indépendantes de NOVORUSSIA,ceux qui se font décimés sont les MERCENAIRES US qui ne peuvent PAS se rendre car FUSILLES comme TERRORISTES..

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • suzanna

    c’est quoi cette bande son qui se joue quand on vient lire cet article ?

    Et les nouveaux commentaires n’apparaissent pas http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Balou

    Dans la série « chéri fais-moi peur ! »

    Ukraine: Washington menace Moscou d’isolation
    http://fr.sputniknews.com/international/20150207/1014460428.html

  • Flambi menace Poutine : Il s’agit de l’ultime négociation, sinon ce sera la guerre

    http://www.youtube.com/watch?v=IAV_00E73UQ

  • 108


    « Si vous me les cassez un peu trop, je vous le fais comme ça, хорошо (ok) ? »

      • 108

        Il fait « normal », tant dans son attitude (physique) et dans ce qu’il dit (discours d’apaisement, de négociation, d’intérêt des peuples, etc, pour la forme au moins).

        En revanche quand on voit « de l’autre côté », chez « nous » (sic), on a affaire à de dangereux psychotiques/pathes (etc.); du discours à l’attitude puérile, risible, bête, à la mauvaise foi, bref.

        La guerre de l’image et de l’opinion est, pour tout observateur censé, déjà gagnée par la Russie de Poutine.
        Sur le fond, en plus il assure, mais il faut pour cela aussi « intégré » le point de vue russe.

      • Grognard

        C’est aussi qu’il n’a pas besoin de rouler les mécaniques comme un gorille.
        Quand on est sur de sa force, il n’est pas besoin d’en rajouter.

    • rouletabille rouletabille

      Pourquoi il fait pas comme ELTSYNE ?et l’autre baudruche qui continue à l’ouvrir GORBATCHIER ..
      Se souler et vendre son Pays comme HOLLANDE et les autres dans l’hôtel,POURQUOI ?
      Ce type est malade psy ..
      BON les gars,je suis sérieux,bientôt JERUSALEM Capitale,ok.
      Donc ,si quelqu’un peut m’aider?,une circoncision passé la maturité est POSSIBLE …….
      Je ne retourne pas ma veste ok.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • lelievremilou

    « l’hypothèse d’un coup reçu au ventre par la mère de Poutine quand celle-ci était enceinte du futur président. »

    Mais pas du tout ! Son père jouait au foot dans l’équipe du Moskow star, équipe bien connue. Il a reçu un violent coup de crampons dans les « joyeuses » ce qui a créé une distortion dans sa production de « jus à pépère », comme dit mon amis De Kersauson Olivier. C’est pour ça que vlado n’est pas fini.
    C’est tout simple !

  • Dubitatif

    bonjour planète bleu

    je trouve ton idée excellente et perso j’élargirais les
    tests « d’aptitudes mentales » aussi aux pontes de l’armée,
    à tous ceux qui détiennent une once de pouvoir et d’influence.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Dubitatif

    voilà j’ai ajouté extension et réalisé tous les paramétrages
    voici un lien d’aide
    http://www.astucesinternet.com/modules/smartsection/item.php?itemid=33