La BCE met la pression sur le nouveau gouvernement grec

J’évoquais dans un article du 26 janvier,  consacré à l’échec programmé du QE lancé par la Banque Centrale Européenne à faire redémarrer la croissance en zone euro, que le gouvernement grec d’Alexis Tsipras, aurait les plus grandes difficultés à négocier un allègement de sa dette, notamment du fait que la BCE possédait, par le système de financement des banques centrales et privées en liquidités, une arme fatale, qui a du reste déjà été utilisée lors de la crise Chypriote. En gros, la BCE peut fermer le robinet du refinancement en euros, aussi bien des banques privées que de la banque centrale grecque. Ce moyen de pression vient d’être mis en oeuvre par les autorités européennes. Dés lors il ne reste au gouvernement grec que deux solutions : soit se plier aux exigences de l’UE en obtenant des concessions de façade destinées à sauver la face, soit sortir de fait de la zone euro…

Les banques grecques, le point faible de Tsipras

Le problème est pourtant loin d’être réglé. En annonçant que la Grèce ne négocierait plus avec le représentant de ses créanciers (la fameuse troïka) en vue de conclure le second programme d’assistance mis en place en 2012, Yanis Varoufakis a pris énormément de risques. Sous prétexte de se sevrer de sa dépendance aux prêts du FMI, de la Commission et de la BCE et envoyer paître ses « technocrates », le gouvernement de Syriza s’est coupé de 7 milliards d’euros qui restaient à verser alors qu’il n’a pas accès aux marchés financiers. Avec l’espoir de pouvoir rembourser les sommes dues à ses créanciers d’ici la conclusion, en mai, d’un « nouveau contrat » moins étouffant en émettant de la dette à très court terme qui serait achetée par les banques grecques.

Mais la Banque centrale européenne (BCE) n’entend pas laisser Alexis Tsipras renégocier les conditions d’aide à la Grèce sans maintenir sur lui une pression. Et elle en a les moyens. Les règles financières de la zone euro sont claires : les banques ne peuvent venir chercher la liquidité dont elles ont besoin au guichet de la BCE qu’à la condition d’apporter des garanties (« des collatéraux ») suffisamment sûres. Or, ni la dette grecque ni les dettes bancaires garanties par l’État grec ne sont jugées assez fiables par les agences de notation. Si les banques grecques ont quand même pu les utiliser comme garantie au guichet de Francfort jusqu’à présent, c’est uniquement parce qu’Athènes est encore sous la supervision de la troïka. À partir du 28 février, date d’expiration du programme de supervision de la Grèce, les banques grecques ne pourront plus obtenir de l’argent au guichet de la BCE en échange de la dette du pays. Elles ne pourront donc plus financer la trésorerie de l’État !

Les Grecs s‘inquiètent pour leurs dépôts

À court de « collatéraux » de bonne qualité, les banques grecques n’auraient alors plus d’autre choix que de se tourner vers la liquidité d’urgence (ELA) allouée par la banque centrale grecque moyennant un taux d’intérêt plus élevé. Mais il n’est pas du tout certain que la BCE laisse faire. En effet, ce guichet est en théorie réservé aux banques confrontées à un assèchement ponctuel de liquidité et pour un petit montant, et non pas pour financer des banques devenues insolvables. L’information venue de Reuters mardi selon laquelle trois des quatre grandes banques grecques ont déjà commencé à s’abreuver de liquidité auprès de la banque de Grèce, pour faire face aux gros retraits de dépôts des Grecs, accentue encore la pression.

Des précédents

La BCE agite clairement l’arme nucléaire : couper l’ELA aux banques grecques, une décision qui nécessite une majorité des deux tiers au conseil des gouverneurs. Sans ELA, les banques grecques ne pourraient pas tenir. L’État grec, lui, serait incapable d’honorer le remboursement de sa dette. Une réaction en chaîne qui pourrait mener tout le pays à sortir de la zone euro. Mario Draghi, le président italien de la BCE, ira-t-il jusqu’à cette extrémité ?

Elle a en tout cas déjà agité la menace, rappelle Alan Lemangnen, économiste à la recherche de la banque Natixis : « La BCE n’avait pas hésité à envoyer une lettre au gouvernement irlandais, en 2010, le menaçant de stopper le financement des banques si le pays refusait l’aide de la troïka. » Elle avait renouvelé sa menace contre Chypre.

 Source et suite de l’article : Le Point

46 commentaires

  • laspirateur

    Les grecques vont encore déchanter et là si rien n’est fait c’est la guerre civile assurée! La Grèce en viendra à supplier les autres pays de l’aider et on peut déjà penser que l’Europe est condamnée à mort. L’effondrement économique : un jeu made in NOM!

  • nomdemon

    Et si les BRICS leur donnait un coup de main… On peut toujours rêver non ?

    • Grand marabout Grand marabout

      ils en ont tout à fait le droit et les moyens..

      • Planete bleu Planete bleu

        Je viens de trouver cet article, sa risque d’être le gros bordel le jour ou on aura un grave accident nucléaire

        La France , pays du nucléaire , semble insuffisamment préparée à un accident

        http://www.liberation.fr/societe/2015/02/04/la-france-pays-du-nucleaire-semble-insuffisamment-preparee-a-un-accident_1195306

      • Grand marabout Grand marabout

        personne ne connait les sirènes d’alarme et leurs significations…
        bien vuhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • Grand marabout Grand marabout

        les américains ont pour habitude,de couler leur navire de guerres,à proximité de leurs cotes..

        à moins que les pirates,ne soient encore au caraïbes

      • Planete bleu Planete bleu

        Bonjour Cinkpa, je ne dit pas le nom que tu as inventé en entier car il est un peu compliqué, désolée tu aurais beau me fouillée tu ne trouverais pas un Kopeck, je suis loin d’être une poule aux oeufs d’or

      • Merci Planète Bleue : en partant de ton lien, en lisant les commentaires, j’ai découvert ceci :

        Réacteur nucléaire à sels fondus

        Le concept de réacteur le plus sûr

        Les réacteurs à sels fondus répondent à toutes les exigences de sécurité du forum génération IV. D’après Victor Ignatiev, physicien à l’institut de Kurchatov, à Moscou, « Le réacteur à sels fondus au thorium coche toutes les cases de garanties de Sûreté »10. Aucun autre concept de réacteur testé ne garantit un niveau de sécurité aussi élevé. Les risques d’accident sont considérablement réduits, de même que les conséquences. La sécurité du réacteur repose sur les lois de la physique (gravité, conduction thermique) et non plus sur des équipements susceptibles d’être détruits ou de tomber en panne.

        Les accidents d’emballement avec explosion vapeur comme à Tchernobyl sont impossibles dans un réacteur à sels fondus. La conception du réacteur permet d’éviter l’emballement en garantissant un coefficient de vide négatif. L’absence d’eau sous pression supprime le risque d’explosion d’un gaz de vapeur et d’hydrogène. Le problème de la variation de réactivité à cause de l’effet modérateur de l’eau est aussi supprimé.

        Sale PU.. de Ségolène à la botte des lobbies Are-et-Va qui veut nous refourguer de nouvelles centrales « à l’ancienne »

        GGGGGRRRRRR !!!!! Chuis Super Véner !!

        Y’en a MARRE !!

        P.S : Désolé pour le H.S

      • Planete bleu Planete bleu

        Même si on utilisait à partir d’aujourd’hui un réacteur nucléaire soit disant plus sûr on aurait toujours 58 réacteurs nucléaires d’anciennes générations véritables épées de Damoclès sur nos têtes. Quand on pense que le démantèlement de ces 58 réacteurs coûteraient 15 milliards d’euros, certain pense que sa coûterait au moins 5 fois plus. Qui va payer la note, AREVA qui est en faillite ou l’état qui n’est guère mieux et pour l’entretien des anciennes centrales sa doit être du rafistolage vu qu’il n’ont plus de sou

        Avis d’incident des installations nucléaires

        http://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires

        Mme Royal, vous avez fumé ou quoi ? La relance du nucléaire est… une fumisterie

        http://www.reporterre.net/Mme-Royal-vous-avez-fume-ou-quoi

    • sera

      Personnellement, je pense que c’est ce qui arrivera …d’autant que la Chine commence à se rapprocher de l’Italie et commence aussi (+- à mots couverts) à lui proposer son aide !
      La Russie et la Chine ont tout intérêt à obtenir une alliance avec les pays méditerranéens proches du M.O, de la Turquie…

      Pour moi, actuellement, on vit un coup de poker menteur et contrairement à ce qu’on peut entendre, je ne suis pas certain que la meilleure main soit dans celles de l’UE.

      • kris de kerg. kris de kerg.

        surtout que le mentor de l’UE ne pourrait que difficilement créer des Maïdan à la fois en grèce ( surtout avec Aube dorée en tôle (72 de plus il y a 2 jours…)), en Italie et en Espagne sans oublier le Portugal….

      • laspirateur

        Comment le parlement Européen accepterait une aide venue des BRICS pour la Grèce?

      • Maverick Maverick

        Et comment l’UE pourrait-elle l’empêcher ? Pour imposer des sanctions contre le Brésil et l’Afrique du Sud, faudra révéler que le MH17 a été abattu avec des lances par des zoulous infiltrés sur un char de carnaval conduit par des cariocas :-p

      • Lilith Lilith

        c’est surtout que l’EU negotie avec les BRICS et qu’il existe des accord de commerciaux avec chaque pays fesant partie des BRICS donc pourquoi s’opposerait’elle a une aide?

      • laspirateur

        Si vous le dites alors qu’ils se démerdent!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • voltigeur voltigeur

        Qui peut expliquer ces actions, pour le moins contraire?
        Bonds Europe: le taux grec repasse la barre des 10% après le geste de la BCE

        Au début ils mettent le couteau sous la gorge des grecs…

        La BCE a mis le couteau sous la gorge d’Athènes mercredi soir en privant les banques grecques d’un important canal de financement, contraignant les Européens à s’entendre sous peine de crise de financement de l’État grec.

        Plus loin dans l’article on peut lire….

        Par ailleurs, la BCE est prête à accorder jusqu’à 60 milliards d’euros de prêts d’urgence aux banques grecques, a-t-on appris jeudi auprès d’une source proche des banques centrales.

        ??
        http://www.romandie.com/news/Bonds-Europe-le-taux-grec-repasse-la-barre-des-10-apres-le-geste-de-la-BCE_RP/562963.rom

      • Ender Ender

        C’est du chantage, tout simplement :(

      • rouletabille rouletabille

        EXACTEMENT et RIEN D’AUTRE.
        Comment faisaient les Pays avant d’Être rackettés ?
        L’alliance des Politiques avec la finance,point barre.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • voltigeur voltigeur

        C’est bien mon avis, la carotte ou le baton ;)

      • rouletabille rouletabille

        Le Dollar sera remplacé,pourquoi pas l’€ ?
        Sortir de ce maléfice et retrouver sa LIBERTÉ est plus important que de vivre gazés par ces MAFFIEUX FMI et autres fumisteries..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • rouletabille rouletabille

        Pige rien.
        L’argent s’imprime sans contre valeurs par des gens PRIVES,tout ce qui est autour est de la poudre aux yeux ,CAC40 etc etc,ha oui,LA DETTE SOUVERAINE ,c’est vraiment le TOP
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Grand marabout Grand marabout

        Et sincèrement, pas mal de choses m’échappe en économie
        de façon imagé:
        non vous avez pigé
        tout est bien orchestré,le bal peut continuer
        la musique reste encore plaisante mais rébarbatives

        sans doute les mauvais musiciens et le nombre insuffisant de chaises,pour que tout le monde puissent s’assoir..
        sans avoir le **l entre deux,
        quoi que pour certain(es), ça reste nécessaire,
        pour ne pas tomber sur le tapis..

  • weqk

    Bonjour, quelqu’un pourrait m’expliquer ce qu’il se passerai s’il la Grèce décidait de fabriquer elle même ses euro?

  • Grand marabout Grand marabout

    ce qu’il faut comprendre,dans ces dettes souveraines

    la logique a été établie dans ce sens: qu’un pays ou un état
    ne meurt jamais..
    entendez par là,que ses dettes et ses intérêts peuvent être échelonnées sur une durée n’ayant pas de limites,dans le temps

    pour un citoyen lambda ou une entreprise,la durée de vie est limitée,donc les crédits doivent être soldés

    les dettes peuvent être étendues à l’infini,
    en mode revolving BCE,ça arrange la finance

  • Je vous l’avais dit qu' »ils » ne les laisseraient pas tranquille …

    (voir mon commentaire suite à la victoire de Syriza)

    Alors ? Moi aussi, je fais des prédictions comme « Baba Vanga »

    • fliouguer

      Ben oui, j’ai aussi l’impression que « ils » donnent la direction et l’impulsion et que « on » fonce tous dans le précipice.

  • fliouguer

    Le président (les français) ne soutient pas les Grec. On est mal barré. Soutiendra-t-il le Donbass et les Syriens ? Travaille t-il pour donner raison aux commentaires comme celui-ci :
    « L’attitude envers la Grèce : s’unir est la seule voie, lutter pour la justice et la liberté.
    La Paix au Donbass est la clé de la Paix en Europe : le Respect d’un Peuple qui a choisi sa voie.
    Si les Peuples d’Europe n’ont pas compris que défendre la liberté de choix c’est défendre aussi leurs propres libertés, ils perdront tout.
    L’Europe va vivre des moments difficiles, en même temps que les initiatives à la Paix Juste vont se multiplier. »
    http://www.clefsdufutur-france-afrique.fr/news/la-paix-au-donbass-est-la-cle-de-la-paix-en-europe/

  • Bardamu

    Syriza n’est qu’un parti leurre, ça se confirme.

    A peine élu, Tsipras a commencé à mettre de l’eau dans son vin rouge, qui d’ailleurs était déjà plutôt rose piquette à la base.

  • Lilith Lilith

    en Grec ont dit « μπροστα ο γκρεμός και πίσω ρεύμα »

    mprosta o gremos kai piso revma cela se traduit par

    « être entre le marteau et l’enclume »

    comme je l’avais prédit malheureusement la fin de la récréation a sonner pour le nouveau gouvernement Grec et c’est le peuple qui en fera les frais.

    La déception va être immence j’espere que ce gouvernement arrivera au moins a négocier un étalement de la dette………..

  • nomdemon

    Le processus est enclenché et tout se passe comme prévu (du point de vue Allemand bien sûr)

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150205.AFP7816/schauble-et-varoufakis-constatent-leur-desaccord.html http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • robertespierre

    GAME OVER
    LA GRECE,LA RUSSIE LA CHINE
    sans parler des BRICS au complet
    -d’ailleurs,ci-dessus,plusieurs d’entre vous le soulignent,
    ont vu l’UE et Les USA
    avancer leur pion (minus)
    en coupant le robinet aux Banques Grecques.

    LA GRECE SORT DE L’UE ET DE TAFTA

    ET PASSE à L’EURASIE

    L’UE et USA:

    ECHEC ET MAT.

    Et l’UKRAINE pour « foutre la merde….. »
    c’est CUIT

    ON EST AU COEUR DE L’HIVER
    Allez trouver des connard pour aller se geler les couilles là-bas et s’y faire trouer la peau puisque
    VOS « VEUVES JOYEUSES » http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    SE TAPERONT UN AUTRE MEC
    GRÂCE à VOTRE ASSURANCE-VIEhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    USA+ UE….comme CONS

    ON FAIT PAS MIEUXhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • robertespierre

      L’OTAN qui est le bras armé des USA
      faisait chier son monde avec son « poste avancé »
      LA TURQUIE
      RUSSES ET CHINOIS ont maintenant
      UNE TÊTE DE PONT SOLIDE avec LA GRECE
      et ILS prennent EN TENAILLE l’OTAN
      de part et d’autre de la TURQUIE
      et comme l’IRAN a signé un accord militaire avec la RUSSIE

      L’IRAN + SYRIE
      ça troue le cul D’ISRANOGOOD

      Les alliances RUSSES en Amérique du Sud sont la réponse du berger à la bergère pour l’AGRESSION en Ukraine
      Les USA voient la fin de leur hégémonie arriver à grands pas
      et ON SE CAILLE AUX USA
      Chauffez-vous avec des dollarshttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • baron william baron william

        du grand robi

        j agree cette coherente analyse geopolique

        le biais de l analyse de black jack tapir reside dans l inversion des valeurs economiques qui doivent servir d outils a la gestion politique

        aujourd hui les economistes payes par les banksters qui possedent toute la fausse monnaie cree par et pour eux se leurrent eux meme sur,le pouvoir qu ils croient detenir sur les populations qui prennent conscience de cette mascarade generalisee en meme temps que le risque de penurie et de guerre augmente

        l islande la grece bientot un par un tous les peuples des pays de l union europeenne vont faire pression sur leur gouvernement quitte a en changer et enfin la politique reprendra les rennes de l economie

        il y a eu nombre d exemple de nationnalisation de banques rien qu en france depuis 1945 et cela semble la voie logique a exiger par chaque peuple victime d arnaques si enormes a la tete de la finance

        il est grand temps de signifier categoriquement aux financiers et leurs analystes que leur role se trouve au niveau de la repartition honnete des richesses materielles plutot que de les accaparees

        il semble que le systeme oligarchique soit resolu a vouloir aller jusqu a l autdestruction de la quasi totalite de l humanite

        les individus qui sont plus bas dans l echelle financiere ont pour seul recours le blocage total du systeme et sa transformation totale en une organisation equitable

  • Grand marabout Grand marabout

    Les États membres de l’Union européenne dont la monnaie n’est pas l’euro (États membres hors zone euro) qui participent au cas par cas, aux côtés du MES, à une opération de soutien à la stabilité en faveur d’États membres de la zone euro, seront invités à participer, en qualité d’observateurs, aux réunions du MES qui portent sur ce soutien à la stabilité et son suivi. Ils auront accès en temps utile à toutes les informations et seront dûment consultés.

    Le MES a pour but de mobiliser des ressources financières et de fournir, sous une stricte conditionnalité adaptée à l’instrument d’assistance financière choisi, un soutien à la stabilité à ses membres qui connaissent ou risquent de connaître de graves problèmes de financement, si cela est indispensable pour préserver la stabilité financière de la zone euro dans son ensemble et de ses États membres. A cette fin, il est autorisé à lever des fonds en émettant des instruments financiers ou en concluant des accords ou des arrangements financiers ou d’autres accords ou arrangements avec ses membres, des institutions financières ou d’autres tiers.

    Lorsqu’un membre du MES n’a pas versé une quelconque partie du montant exigible au titre des obligations qui lui incombent en relation avec les parts libérées ou les appels de fonds visés aux articles 8, 9 et 10 ou en relation avec le remboursement de l’assistance financière octroyée en vertu de l’article 16 ou 17, ce membre ne peut exercer son droit de vote aussi longtemps qu’il se trouve en défaut de paiement. Les seuils de vote sont recalculés en conséquence

    ce membre ne peut exercer son droit de vote aussi longtemps qu’il se trouve en défaut de paiement.
    Les seuils de vote sont recalculés en conséquence

  • Pi÷2

    Ca me rappelle la blague du cowboy idiot. Deux cowboys discutent entre-eux, à propos de deux types qui sont assis sur une barrière, l’ un dit à l’ autre en apparté:
    – tu vois le gars avec un chapeau, je peux pas le sentir ;
    – lequel, répondit l’ autre, ils portent tous les deux un chapeau ?
    – ben, celui avec un foulard rouge !
    – mais, ils ont tous les deux un foulard rouge autour du coup !
    – ha, mais, celui qui a la chemise à carreaux !
    – mais bon sang, ils ont la même chemise aussi !

    Alors, énervé et à bout d’ argument, le gars dégaine son colt, vise l’ un des cowboys sur la barrière et fait feu: PAN ! Un homme tombe soudainement à terre, foudroyé par la balle du revolver, le tireur calmé se retourne vers son pote et lui dit, d’ un ton mi-satisfait mi-comploteur:

    – bon, maintenant, tu vois celui qui n’ est pas mort ?!
    – ben ouais bien-sûr, répondit l’ autre, y en a plus qu’ un d’ assis sur la barrière !
    – et ben tu vois, ce gars là hein, celui qui reste, et bien lui un jour, j’ aurais sa peau !

    Siriza prétendait quitter l’ Europe, abolir l’ Euro chez-eux et annuler la dette de la grèce ; or, que fait la troika ? Elle les menace de les exclure de l’ Europe, de les priver d’ euros et de ne plus augmenter leur dette, en ne leur prétant plus d’ sous ! Autrement dit, elle réalise leurs voeux, pousse ce pays dans les bras des BRICS, qui se feront une joie de les accueillir et de commercer avec eux ; trop heureux d’ ouvrir une brêche dans le Titanic-Europe, piloté par le gang des photocopieuses.

    Je ne crois pas que le peuple grec souffrira, comme aujourd’hui avec l’ Europe du fric au service des pompes-funèbres, en revenant à une économie productive et avec des partenaires comme les BRICS. « Dieu rend d’ abord fou, celui qu’ il souhaite détruire ». On le constate désormais tous les jours, depuis le début de l’ année 2015.

    – et ben tu vois, ce gars là hein, celui qui reste, et bien lui un jour, j’ aurais sa peau !

  • Jujusmart

    La stratégie de la BCE pour couler les banques grecques est très éclairante pour savoir ce qu’il nous reste à faire pour couler les banques « tout court » : retirer TOUS nos avoirs des banques.
    Alors que nos médias nous ont tellement répété qu’il ne fallait pas retirer notre argent, que cela ne servait à rien, que l’Etat se porte garant des faillites …. Les Etats paniquent rien qu’à l’idée d’un Run des banques partout en Europe et là, la BCE le provoque en Grèce ! Et bien, nous savons ce que le peuple peut faire pour vraiment foutre le boxon chez les banksters !