Gridmates : la plateforme collaborative de partage d’électricité

En un seul mot: solidarité! Et si cela pouvait en aider plus d’un? C’est ce que permet la nouvelle plate-forme Gridmates. Difficile de savoir exactement combien de personnes peinent à payer leurs factures d’électricité, dans une guerre de l’information en 2013, le journal Libération parlait de 3 millions de français, quand à Médiapart, c’était tout simplement le double! Mais cela ne change pas grand chose au final, car vous aurez plus tendance à aider une connaissance qu’un inconnu… Alors, à quand un don?

Fournir de l’électricité à un ami, une personne dans le besoin ou une association via une plateforme peer-to-peer, c’est le principe de Gridmates. Le service qui a vu le jour il y a quelques mois souhaite lutter contre la pauvreté énergétique.

C’est un nouveau venu dans la sphère de l’économie collaborative. Gridmates entend s’attaquer au problème rampant de la pauvreté énergétique qui touche Gridmatesquelque 40 millions de personnes aux Etats-Unis. « L’idée m’est venue alors que je regardais les infos », se souvient George Koutitas, son fontateur. « J’ai vu des gens vivant dans le noir parce qu’ils n’avaient pas les moyens de payer l’électricité. J’ai alors voulu créer un outil pour les aider. »

 

Via la plateforme Gridmates, chacun peut faire un don d’électricité à un voisin, un proche, une personne en situation précaire ou encore une association. En quelques clics, vous choisissez à qui vous souhaitez donner et indiquez le montant d’énergie associée. Gridmates se charge ensuite du transfert entre les opérateurs électriques qui débiteront les kilowattheures offerts sur votre prochaine facture et les créditeront sur celle du bénéficiaire.

En échange de l’électricité fournie, les donateurs recevront des conseils pour réduire les consommations énergétiques de leur domicile. A peine lancée, Gridmates songe déjà à étendre le concept à l’échange de gaz et d’eau.

Source+vidéo de présentation: Courantpositif.fr

6 commentaires

  • Concept qui va marcher aux USA, mais pas en France …

  • article 35

    C’est beau la solidarité personne n’en doute. Mais pendant que certains rament pour payer leurs factures, d’autres vont se la couler encore plus douce :
    http://votreargent.lexpress.fr/consommation/nouvelle-allocation-de-450-euros-quels-jeunes-peuvent-y-pretendre_1586438.html
    Avant de crier à l’égoïsme , lisez le détail de l’article qui suit :
    « Matignon confirme que l’objectif principal est de pallier l’absence de revenus chez cette population sensible composée par exemple de jeunes déscolarisés ou sortant de prison. »
    On est d’accord, je ne tire pas sur ceux qui en ont vraiment besoin, mais lorsqu’on parle de « sensible….déscolarisés sortant de prison », n’est ce pas ce que l’on appelle vulgairement la « racaille » ?
    Quand on voit le parcours du combattant des jeunes qui tentent de financer leurs études, allant même jusqu’à la prostitution . On se dit que si quelqu’un mérite un coup de main c’est bien eux et pas ces hordes de parasites qui font en une soirée de deal plusieurs mois de SMIC.
    De ceux qui ne peuvent pas payer leur facture énergétique aux étudiants en détresse , la liste est longue . Mais étrangement c’est encore la lie de la société qui va en tirer profit , on se demande bien pourquoi ? sinon renforcer encore un peu plus un sentiment d’injustice qui ne fera que pousser plus avant les va-t-en-guerre jusqu’à ce que ça explose pour de bon .

  • Maverick Maverick

    C’est exactement ce qu’est un « compteur intelligent », tous des panneaux solaires et adieu quelques centrales (toutes, faut pas rêver non plus) … Au lieu de ça, on nous impose Linky …