La trêve de Noël dans la forêt de Hurtgen en Décembre 1944

Ça c’est passé en 1944. Durant un moment, ils ont fraternisé, oublié qu’ils combattaient les uns contre les autres. Cette nuit là une femme a réussi à les rapprocher….lisez….

Les soldats américains du 117e Régiment d’infanterie, la Garde nationale du Tennessee, qui faisait partie de la 30e Division d’infanterie, dépassèrent un char américain M5 « Stuart » détruit durant leur marche pour reprendre la ville de Saint-Vith durant la bataille des Ardennes, en janvier 1945.

La 2de Guerre mondiale n’a connu aucun événement similaire à la fameuse trêve de Noël de la 1re Guerre mondiale, au cours de laquelle des soldats des forces alliées et des empires centraux allèrent à la rencontre les un des autres dans le No Man’s Land, créant une oasis de paix temporaire au cours d’une guerre longue et meurtrière. Les soldats des deux camps disputèrent même ensemble des matchs de football.

Les futurs commandants étaient bien déterminés à empêcher qu’une telle chose se reproduise, et cherchaient à faire en sorte que de telles activités soient sévèrement punies.

Cependant, en décembre 1944, pendant la bataille des Ardennes, durant laquelle les Américains durent se battre pour survivre face à un assaut allemand de grande envergure, on assista le soir de Noël à un événement modeste mais empreint d’une profonde humanité.

Trois soldats américains, dont un grièvement blessé, se perdirent dans la forêt enneigée des Ardennes en tentant de localiser les lignes américaines. Ils marchaient depuis trois jours, au milieu de la clameur des combats qui faisaient rage dans les collines et les vallées environnantes. Puis, le soir de Noël, ils tombèrent sur une petite cabane dans les bois.

Elisabeth Vincken et son fils de 12 ans, Fritz, espéraient que son mari viendrait passer Noël avec eux, mais il était désormais trop tard. Les Vincken avaient été chassés de leur maison d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne, par les bombardements, et ils étaient parvenus à se rendre jusqu’à leur cabane de chasse, située dans la forêt de Hurtgen, à 6 km environ de Monschau, près de la frontière belge. Le père de Fritz était resté à l’arrière pour travailler et leur rendait visite quand il pouvait. Leur repas de Noël allait devoir attendre son arrivée. Elisabeth et Fritz étaient seuls dans la cabane.

La forêt de Hurtgen en décembre

Quelqu’un frappa à la porte. Elisabeth souffla les bougies et ouvrit la porte, découvrant deux soldats américains, des ennemis, debout devant la porte, et un troisième allongé dans la neige. Malgré leur apparence endurcie, ils semblaient à peine sortis de l’enfance. Ils étaient armés et auraient pu se contenter d’entrer de force, mais ils ne l’avaient pas fait. Elle les invita donc à entrer et ils transportèrent leur camarade blessé dans la chaleur de la cabane. Elisabeth ne parlait pas anglais et ils ne parlaient pas allemand, mais ils parvinrent à communiquer dans un français rudimentaire. En découvrant leur histoire et en voyant leur état, en particulier celui du soldat blessé, Elisabeth se mit à préparer un repas. Elle envoya Fritz chercher six pommes de terre et Hermann le coq, dont l’exécution avait été retardée par l’absence de son mari, mais dont l’heure venait de sonner.

Pendant que Hermann rôtissait, il y eut un autre coup sur la porte et Fritz alla l’ouvrir, pensant qu’il s’agissait d’autres Américains perdus. Il découvrit à leur place quatre soldats allemands. Sachant que le châtiment réservé à ceux qui abritaient des ennemis était la mort, Elisabeth, pâle comme un linge, fit reculer Fritz et s’aventura dehors. Il y avait un caporal et trois très jeunes soldats, qui lui souhaitèrent un joyeux Noël, mais ils étaient perdus et affamés. Elisabeth leur déclara qu’ils étaient invités à venir se réchauffer et à se sustenter sous son toit, mais qu’il s’y trouvait d’autres invités qu’ils ne considéreraient pas comme des amis. Le caporal lui demanda sur un ton sec si des Américains se trouvaient à l’intérieur et elle déclara qu’ils étaient trois, qu’ils s’étaient perdus et avaient froid tout comme eux, et que l’un d’entre eux était blessé. Le caporal la regarda fixement jusqu’à ce qu’elle déclare « il n’y aura pas de coup de feu ici. » Elle insista pour qu’ils laissent leurs armes à l’extérieur. Perturbés par ces événements, ils s’exécutèrent lentement et Elisabeth retourna à l’intérieur, demandant aux Américains de faire de même. Elle prit leurs armes et les rangea.

Comme on peut s’en douter, la peur et la tension régnaient dans la cabane. Les Américains et les Allemands se scrutaient nerveusement, mais la chaleur et l’odeur du coq rôti finirent par détendre l’ambiance. Les Allemands sortirent une bouteille de vin et une miche de pain. Pendant qu’Elisabeth préparait le repas, un des soldats allemands, ancien étudiant en médecine, examina le soldat américain. En anglais, il expliqua que le froid l’avait protégé d’une infection, mais qu’il avait perdu beaucoup de sang. Il avait besoin de nourriture et de repos.

Quand le repas fut enfin prêt, l’atmosphère était déjà plus détendue. Deux des Allemands n’avaient que seize ans ; le caporal en avait 23. Pendant qu’Elisabeth faisait la prière, Fritz remarqua des larmes dans les yeux épuisés des soldats…, tant allemands qu’américains.

La trêve dura toute la nuit, jusqu’au matin. Le caporal examina la carte des Américains, leur expliqua la meilleure manière de rejoindre leurs camarades et leur donna une boussole. Quand ils demandèrent s’ils ne feraient pas mieux de se rendre à Monschau, le caporal secoua la tête et leur déclara qu’elle était tombée aux mains des Allemands. Elisabeth leur rendit leurs armes et les ennemis se serrèrent la main et partirent dans des directions opposées. Ils ne tardèrent pas à se perdre de vue ; la trêve était finie.

Cependant, ce reliquat d’humanité et de décence qui avait marqué cette nuit suivit les protagonistes tout au long de leur vie.

Après de longues recherches, plus de 50 années plus tard, Fritz parvint à retrouver certains des soldats qu’il avait rencontrés durant cette incroyable nuit, et constata tout le respect qu’ils vouaient à sa mère, une femme courageuse qui avait accompli un petit miracle durant une période terrible.

Source WorldofTanks publié par Rikiai,e-monsite.com

34 commentaires

  • vaick

    « La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas »
    Paul Valery

  • Philippe30

    Merci pour ce texte

    La guerre est une folie décrété par ceux qui ne vont pas se battre.

    Ceux qui travaillent à la sueur de leur front , se battent pour la patrie etc … sont des pions dans le monde de l’argent.

    La guerre est la défaite du capitalisme , les destructions de la guerre permet la renaissance du capitalisme.

    Folie humaine de quelques uns au mépris de la vie de tous

    Philippe

  • samlours94

    Je crois qu’il y a eut un film là dessus…
    Ils finissent mal ces héros….
    Mais je vais encore me faire des ….ennemis mais la guerre ne représente que notre propre impuissance et notre propre lâcheté à ne pas nous débarrasser durant des années avant de ceux qui œuvrent à nous mener au pire !
    C’est ce qui se passe actuellement et ça nous emmènera au même point !
    Alors, le méchant capitalisme en tant qu’entité…permettez moi d’en rire car ce n’est que notre propre reflet !

  • Norbert

    Samlours94,

    Je me joins a vos sentiments.

    Les gens n’ont toujours pas compris et refusent pour la plupart de chercher a comprendre.
    Ils preferent faire l’autruche apres il seront surpris de recevoir un coup pied au cul…… pour rester gentil..
    Ils attendent que le pire arrive pour se reveiller ,peut-etre,s’ils en ont encore le temps ou alors il sera trop tard

      • Norbert

        Aobo,

        Apres que faut il faire?

        Participer a l’eveil,
        diffuser par tous les moyens la vraie origine de nos problemes,
        refuser toutes les offres commerciales non essentielles ou presque,
        stop tv et journaux en consacrant votre temps plutot au combat pour la liberte,
        eviter tous les sujets de clivage qui divisent au lieu d’unir,
        arreter de rouspeter surtout et sur tout,et agir
        se regrouper autour du seul parti politique provisoire et credible a ce jour
        Rejoindre L’UPR d’Asselineau
        [a ce jour le peuple seul est trop disperse,divise,trop d opinion qui ne s’accrochent qu’aux details au lieu de l’essentiel,brisons noc chaines d’abord]
        avec un seul objectif,
        pas de dispersion pour mieux atteindre la cible
        donc pas de sujets qui fachent
        seulement se reunir autour du consensus ,quitter l’UE,EURO,OTAN simple et facile a comprendre,tout autre commentaire n’est que blabla.
        Ensuite ce sera au peuple de se prendre en mains,referendum,Chouard,etc…

        Comme je dis toujours
        tout parait complique[la vie au microscope] mais en meme temps tout fonctione de facon tres simple pour celui qui sait prendre de la hauteur de point de vue[de l’espace].

  • vaick

    Le fascisme et la guerre, deux instruments de l’élite pour réprimer et tuer la dissidence
    Le mythe de la bonne guerre

    http://www.mondialisation.ca/le-fascisme-et-la-guerre-deux-instruments-de-lelite-pour-reprimer-et-tuer-la-dissidence/5420520

  • engel

    L’armée est au service du politique!
    ..C’est là tout son honneur, mais aussi son déshonneur!

    « C’est pas le gourdin qui frappe,, mais celui qui s’en sert. »

  • rouletabille rouletabille

    Quand j’étais RECCE (reconnaissance) en Allemagne (service militaire )je dis au Commandant qu’il ne faut pas compter sur moi en cas de guerre ,il m’a répondus …
    Vos parents, amis ,voisins viendront vous chercher .
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • paprika

    Oh non..pas ça !

  • marley

    Merci pour ce récit, j’en ai les frissons. Il nous rappelle notre condition d’humain avant notre appartenance a tel ou tel pays, religions etc..des fois j’ai de l’espoir

  • MENSONGES !
    #1- Ce n’est pas en 1944 mais en 1914, ça ne fait pas 50 ans mais 100 ans !
    #2- Ce n’étais pas les américains mais les Anglais.
    #3- Ce n’étais pas localisé mais en de nombreux endroits.
    #4- Ça a débuté dans la semaine précédant Noël.

    Votre site FABULE souvent pour accuser les USA alors que la France est autant sioniste qu’eux, en fait c’est pire vous les avez colonisé puis vendu aux Anglais, tout comme le Canada.

    La FRANCE SAVAIT qu’il y aurait 2 guerres mondiales, savait qu’elle perdrait et se ferait sauver par les USA.

    Je ne cesse de me demander qui opère ce site web ? La DGSE ? GIYUS ?

    • Hoooo ça faisait longtemps que tu nous avais pas gratifié d’un commentaire! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      J’avais les illuminations de Noël, il me manquait un illuminé de Noël, c’est maintenant chose faite, avec délire paranoïaque et de persécution à la clé!
      Tu nous a gratifié d’un peu toutes les étiquettes, mais là, fallait oser! Nous accuser de faire de la propagande israélienne, là, je n’aurais pas osé personnellement, c’est du grand art! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

    • voltigeur voltigeur

      Tient donc, un revenant et toujours aussi lobotomisé..fubar

      • Allez soyez RATIONNELS et prouvez que c’est moi le menteur au lieu de faire allusion au fait que le messager serait un « fou » qui invente une réalité qui n’existe pas… alors que c’est VOUS qui mentez :)

        Je le répète vous MENTEZ très souvent pour accuser les USA, dans ce cas ci c’est assez évident merci.

        Tentez donc de prouver que c’est moi le menteur un point à la fois, soyez honnêtes si vous savez ce que signifie ce mot :). Laissez tomber les émotions et votre orgueil insensé, le cerveau reptilien interfère avec le cortex rationnel :). Oubliez votre patriotisme colonialiste sioniste lolll

        Alors vous avez effacé le lien qui prouvait ce que je dit ? https://en.wikipedia.org/wiki/Christmas_truce

      • voltigeur voltigeur

        T’as prit ton Prozac? t’es sûr?

      • Je suis sûr que tu ne peut PAS prouver que c’est moi le menteur, cher collabo sioniste, vu que ce que je dit prouve que c’est TOI le menteur pourri :)

        La FRANCE sioniste, colonialiste te ressemble, elle te fait vivre et moi je pense que elle te paie pour mentir !

        Ou bien tu parle de FAITS ou bien tu t’étouffe dans TON mensonge, alors je te laisse le libre choix et tu va prendre le mensonge ou la censure GARANTI !

        Sache que la science prouve que l’information est indestructible seulement si elle est vérité ! Alors je te souhaite d’endurer longtemps cher manipulateur :). C’est payant la DGSE ? GIYUS ? lolll

      • voltigeur voltigeur

        Pendant que tu étais en psychiatrie, ça nous a
        fait des vacances, je me demande pourquoi ils
        t’ont remis en liberté….
        Ils ont dû t’implanter des neurones de laitue,
        pour améliorer ta parano! Quel échec!!
        on voit bien les limites de la science……

      • Tu ne connais rien à la science, tu est expert en manipulation et en mensonges !

        Tu ne fait que prétendre que le messager invente une réalité qui n’existe pas, fou ou parano, pour pouvoir l’accuser de ce que TU fait en tant que menteur qui invente une réalité qui n’existe pas ! C’est le modus opérandi TYPIQUE des innombrables agitateurs Sionistes du genre GIYUS :).

        D’ailleurs t’a même pas essayé de me prouver menteur sur un seul point !

        Merci de prouver qui tu est aussi clairement !
        Essaie de mieux mentir ou mieux fait toi remplacer par un agent de niveau 2 qui sera plus compétent que toi, ton orgueil ne te sert pas, elle détruit ta crédibilité !

        Allez bonne chance pauvre [censuré] :)

      • voltigeur voltigeur

        C’est en lisant ce genre de conneries, que je suis
        d’accord pour euthanasier les sans neurones dans ton genre.
        Tu n’as évidemment rien compris, le texte n’est pas de moi,
        Comment peux tu affirmer que c’est un mensonge, tu n’y
        étais pas et moi non plus, quant à ta parano sur mon supposé « sionisme » caché..
        tu devrais porter plainte contre ta mère, pour avoir mis
        au monde un boulet pareil…
        C’est la dernière fois que tu interviens, ici on cherche des solutions,
        on a pas besoin de trolls qui n’ont que la bave haineuse aux lèvres,
        et les insultes faciles, faute d’arguments.
        Tu es à plaindre, misérable troll cinglé…

      • Thierry92 Thierry92

        Cher Allo911.
        Le fait de te trouver au Canada, te fais penser que tu es anonyme.

        Je n’ai pas besoin de te traquer pour le savoir, rappelle toi tes anciens commentaires. Il suffit de savoir lire.

        Je te conseilles pour les fêtes de manger du poisson, en évitant celui du pacifique. Peut être en as tu déjà trop mangé, cela se ressent dans tes commentaires.

        Tu me fais un peu pitié car je pense avoir encore un peu l’esprit de Noël, alors qu’il me semble que l’esprit (tout court) semble t’avoir quitter.

      • Non je ne me cache PAS menteur :)
        Veux tu mon numéro de téléphone ?
        Le Québec est très loin du Pacifique cher illettré et baveux!
        Dit moi, il n’y a que des collabos Sionistes en FRANCE ?
        As tu sucé Netanyahu ? Travailles tu pour le DGSE ?
        Pourquoi cachez vous toutes vos faces ?
        Êtes vous tous des faux-Juifs ? lolll

      • Thierry92 Thierry92

        Je te rappelle le détail auquel tu ne pense pas.
        C’est qu’ici, tu peux constater que tes commentaires, ineptes et agressifs, sont publiés alors que tu a été viré de partout ailleurs, chose dont tu ne te vante pas.

      • voltigeur voltigeur

        Sa mère a oublié de cocher la case neurone à la naissance… ;)

      • Oui Thierry92 la fronde de David :)
        J’ai été bloqué ici aussi !
        Les autres endroits ou j’ai été viré, tu peut en nommer combien ? T’a l’air au courant … Tu le sait grâce à ton abonnement de GIYUS ?

        J’ai eu un mon compte détruit sur Youtube, paspar Youtube mais par des HACKERS Sionistes déclarés. Ça te ressemble ! :)

        T’a RIEN À DIRE sauf de me reprocher de ne pas être un mouton grégaire comme toi ? PAS FORT !

        Va te branler, ça va te passer :)

  • Michele DRAYE

    Lors des fêtes de la libération, j’ai enregistré un passage qui m’a profondément émue, parce qu’il prouve qu’il n’y avait aucune haine entre les combatants des 2 camps:

    C’est une habitante qui raconte que 2 militaires, un de chaque camp, se sont trouvés seuls l’un en face de l’autre…

    Ils se sont regardés un moment,indécis,

    puis se sont serré la main

  • Les MOUTONS qui mentent ici n’ont qu’un seul reproche et c’est celui de ne pas être assez mouton pour croire dans leurs nombreux mensonges !! Ces mensonges sont dans le même bût stratégique que la minable armée de France et du DGSE :)

    Vous êtes poches et incompétents même pour mentir :)