Le secteur des Travaux Publics anticipe une année 2015 encore plus catastrophique

Cela s’annonce mal pour l’avenir du BTP… Dans le dernier article sur le sujet, j’avais rappelé quelques faits déjà inquiétants:

Ayant eu une information limitée pour l’année 2014 sur le sujet, je n’ai pas relayer de véritable suivi, mais les annonces faites pour les années 2015-2016 montrent bien que non seulement cela se confirme, mais que cela va s’aggraver au plus haut point. La bulle immobilière sur le point d’éclater? C’est redouté depuis longtemps déjà…

180 défaillances par mois

Ainsi, la crise va « entraîner une augmentation des défaillances d’entreprise », estime M. Cavagné, tablant « au minimum » sur une baisse de 16 000 emplois permanents l’an prochain, et autant en 2016.
« Les enquêtes d’opinion n’ont jamais été aussi terribles, il y a 180 défaillances d’entreprises par mois à l’heure actuelle, les PME ont des problèmes de trésorerie énormes. Certains sont dans une situation désespérée », dit M. Cavagné à l’AFP.

« La construction (au sens large, y compris de logements, ndlr.) est un secteur-clé dans notre économie, pesant pour 5 % du PIB, 25 % de l’investissement et plus de 5 % de la population active en France », notait l’assureur Euler Hermes dans sa dernière enquête sur les défaillances d’entreprises en France.
« Or, elle représente également près d’un quart des faillites et sa situation semble se dégrader fortement depuis quelques mois. Sa sortie de crise est essentielle et requiert des mesures de soutien adaptées », disait-il.

Article complet sur Batiweb.com

13 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Bouygues a perdu la construction d’une vingtaine de bâtiments prévus pour abriter autant de réacteurs nucléaires qui auraient du être construits par Aréva.

    Dites un grand merci a Hollande si bien secondé dans son action destructrice par mr valls lié pour toujours a israel, accompagné de mr sapin qui embaume l’économie française.
    Quand le bâtiment va tout va?

  • alainvit

    De toutes façons, jusqu’où et jusqu’ à quand peut-on construire ? Sans compter les chantiers de réfection, jusqu’à quand va-t-on grignoter sur les sols naturels ?

  • engel

    Construire pour quoi, pour qui?

    Pour détruire vingt ans plus tard,.. car tout saccagé?
    ..Comme la France l’a si bien fait, avec les cités des années 70/80?

    Que de centaines de milliards gaspillés en pure perte!

    Mais consolons-nous, il nous reste les dettes car tout ça fut fait à crédit.

    Mais voilà, maintenant est venu le temps de la grande addition. Et tous les convives essayent de refiler la douloureuse aux voisins.

    Tout ça, parce que des filous ont dit « argent dette facile »
    .. Et que les citoyens idiots y ont cru, se pensant riches et prospères…

  • kalon kalon

    En Belgique, la commission européenne a réussi en 6 à 7 mois ce que la vingtaine de gouvernements belges que j’ai connu n’avait pas réussi à faire en 50 ans
    Supprimer le travail « en noir » dans le secteur de la construction !
    Cette saleté de directive « Bolkestein » permet a des sociétés d’employer de la main d’œuvre « en déplacement) facturés pour 15,00 €/heure, soit +/- 3,00 euros/heure net en poche pour l’ouvrier !
    Et bien, ne me croyez pas si vous voulez mais les chômeurs Belges refusent de travailler « en noir » pour ce prix là !
    Mais pendant ce temps là, tout ces « pignoufs » de la commission boivent le champagne et se congratulant mutuellement de leur réussite sociale !
    Franchement scandaleux ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • kalon kalon

    Ces gens sont occupé à détruire tout le système social européen avec détermination et en pleine connaissance de cause !
    Dieu n’existe peut être pas mais une loi naturelle existe dans l’univers:  » tout est en mouvement afin de maintenir un équilibre et si tout n’est qu’équilibre, il est manifeste que « le mal » pèse beaucoup trop dans la balance actuellement que pour ne pas être ré équilibré naturellement !