Psychopathie aux Etats-Unis: la vidéo phénoménale de la baguette magique pour petites filles

Comment peut-on laisser cela en rayon dans les commerces, et surtout, qui produit cette saloperie??? Il n’y a pas d’autres mots pour définir cette chose qui est vendue comme étant un jouet pour enfant. Il n’y a pas à dire, après les coloriages sataniques pour enfants, les jouets. Il y a vraiment des tarés complets en liberté!!! Attention, vidéo pouvant choquer.

evilstickDans la ville de Dayton en Ohio, Nicole Allen, une mère de famille, a acheté ce qu’elle pensait être une baguette de princesse dans un magasin 1$, plus tôt cette semaine. Elle a fait une étonnante découverte en achetant ce jouet pour sa fille de 2 ans. Elle a trouvé une photo perturbante d’une petite fille en train de se couper le poignet avec un couteau.

Le jouet appelé « Evil Stick » a été trouvé dans le rayon de jouet pour enfants, il est rose, en forme de fleur et permet de jouer de la musique.

Malheureusement, en retirant une feuille d’aluminium sur le haut du jouet, on y découvre une photo très peu adaptée à un enfant en bas âge. La vidéo « Evil Stick wand toy for toddlers reveals picture of a young girl slitting her wrists with knife » est en version sous-titrée en français (vostfr).

Source: Fawkes-News

8 commentaires

  • gnafron

    ça me rappelle le film « Halloween 3, le sang du sorcier »
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Halloween_3

  • Electra

    Ah en news, c’est mieux http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Pelerin

    Evil stick…ça veut dire ce que ça veut dire. maintenant, regardez un peu les photos de philipine de rothschild avec une grosse tete de belier en or autour du coup et faites donc vaut recherche sur la nature de ceux qui nous dirigent…vous pourriez avoir des surprises….1+1=2

  • Zugzwang

    La maman a acheté ce jouet réservé aux enfants de 3 ans et plus pour sa petite de 2 ans… Mais il est vrai que ce jouet ne convient pas non plus à un enfant de 3 ans.

    Un argument du vendeur est de dire que le jouet s’appelle « Evil stick » et que les parents devraient être alerté par ce nom et se méfier. A ce titre, il faudra désormais attendre que l’enfant ait 18 ans pour lui offrir un jouet Monster High ou X-Men.

    Un autre argument du vendeur est de dire que les parents doivent mieux inspecter le jouet avant de l’acheter, donc ouvrir l’emballage et démonter complètement le jouet avant de l’acheter. Rien ne vous oblige finalement à le prendre s’il ne vous convient pas, laissez-le en l’état dans le magasin.

    Je suis étonné que la pellicule argentée se retire aussi facilement, les américains n’ont manifestement pas les mêmes normes de sécurité qu’en France (vive le TAFTA).

    Et j’adore la petite musique toute douce du jouet pour un enfant de 3 ans.

    Le fabricant ne doit pas être net non plus avec des idées pareilles…

    Quel monde de fous !

    • voltigeur voltigeur

      On a parlé de cette affaire il y a deux jours,
      j’ai pensé que le fabricant était carrément suicidaire de
      proposer ce genre de jouet.
      Qui voudra acheter encore ses jouets avec ce scandale?
      Il m’a semblé que vu l’époque d’Halloween et fêtes de zombies and Co
      c’était un coup de pub dans l' »air du temps »..
      Trois ans; c’est des bébés, leur montrer ce genre d’horreurs est
      inconscient…Faillite assurée pour ce distributeur ??

      • Itsmie

        Pourquoi faillite du fabricant?

        1- les gens sont trop paresseux pour regarder la marque de ce qu’ils achètent et éventuellement remettre l’objet au rayon.
        2- Tu oublies la clientèle de satanistes qui croit et embellit!
        3- Tu as entendu ce papa qui trouve que pour des enfants au-dessus de 5 ans ce genre d’image est OK parce qu’ils en voient à la télé!?

        Désespérant non?

      • Zugzwang

        Je pense qu’une bonne action serait que les parents de familles se mobilise devant le magasin, à la fois pour dire qu’ils ne viendront plus acheter quoi que ce soit ici, et pour sensibiliser les clients qui viennent sur les produits qu’on peut trouver dans ce magasin. Je pense que ça sensibiliserait les parents, le vendeur, le fabricant…

        Encore une fois, c’est au peuple de se mobiliser.

        Dans la situation actuelle, malgré le scandale, je ne pense pas que le fabricant soit inquiété. Je me demande combien d’enfant on pu bénéficier (ou bénéficie encore) de ce genre de jouet. Au pire, après un rappel à l’ordre, il retirera son produit pourri et en proposera un autre tout aussi pourri dans quelques semaines (oui, préjugé, je sais… je préférerais qu’il soit en faillite).