Zero Hedge: Le virus Ebola peut se soigner avec l’argent colloïdal

Cela circulait plus comme une rumeur sur internet qu’autre chose, mais rare sont les médias ayant mis en avant un produit pouvant passer pour être un remède absolu contre le virus Ebola, rendant obsolète les projets commerciaux des laboratoires pharmaceutiques qui souhaitent tant proposer un vaccin., avec à n’en pas douter, de gros profits à la clé. Le remède est pourtant connu et existe depuis très longtemps: l’argent colloïdal. Le très sérieux site Zero Hedge rend l’information officielle, le nano-argent peut guérir le virus Ebola. Cet article de Zero Hedge nous explique dans un premier temps l’action de l’argent colloïdal sur l’organisme, ainsi que son efficacité constatée depuis des milliers d’années:

Pendant des siècles, l’humanité a utilisé «l’argent colloïdal » pour traiter les maladies et les infections, ainsi que pour prévenir les maladies et les infections. L’argent Colloidal-Silvercolloïdal est (principalement) un traitement médical interne, créé par immersion des particules d’argent dans une solution colloïdale.
Avant l’invention du savon anti-bactérien, l’argent colloïdal a été utilisé comme désinfectant. Il est encore couramment utilisé pour tuer les bactéries … Dans les temps anciens l’argent a été utilisé dans les pansements dont aux Etats-Unis après la guerre civile. Il est également la raison pour laquelle les églises utilisent des calices d’argent dans la communion, pour arrêter la propagation de maladies par l’assemblée …
 

Il y a des milliers d’années, même les grecs anciens ont réalisé que les familles riches qui mangeaient, buvaient, et conservaient de la nourriture dans de l’argenterie étaient beaucoup moins susceptibles d’être malades que les roturiers qui mangaient dans de la céramique avec des ustensiles composés de fer. La peuau des gens riches a pris une légère teinte bleue après des années de l’ingestion d’argent, c’est là qu’est né l’expression « avoir le sang bleu » … sic…

Des études scientifiques ont montré que l’argent pur tue rapidement les bactéries. Il tue même les super-bactéries qui évoluent après que des agents de désinfection classiques aient tué les souches de bactéries faibles. L’argent agit comme un catalyseur et désactive une enzyme qui permet d’agir à l’intérieur des cellules. Il est pas consommé dans ce processus afin qu’il soit disponible pour que son effet puisse durer encore et encore. sic…

Comme il n’a pas été conçu pour lutter contre un agent pathogène spécifique, mais plutôt contre la nature même de leur cycle de vie, il est un agent préventif efficace contre toutes les maladies causées par tous les agents pathogènes y compris les mutations futures. Il n’y a pas organisme pathogène connu qui puisse vivre en présence de traces d’argent colloïdal, même en dose infime.

 

Il est important de bien comprendre pourquoi l’argent colloïdal est aussi peu populaire dans nos médias, pourquoi le remède ancestral n’est pas mis en avant, ou si discrètement. Triste mais évident, cela ne rapporte pas assez d’argent, chacun peut produire son argent colloïdal, et quoi de mieux que le chimique pour soigner les gens? Nos sociétés ont été saturées par les antibiotiques issues des laboratoires pharmaceutiques, et ces même-antibiotiques ne s’attaquent généralement qu’à un seul type de bactérie à la fois, pas à l’ensemble comme avec l’argent colloïdal. Un médicament spécifique pour chaque traitement, et de très grands profits au final…

Il nous explique également que si l’ensemble des « charlatans de la médecine traditionnelle » nous explique que l’argent colloïdal n’est pas considéré comme étant sûr ou efficace, et que l’argent n’a pas de but connu dans le corps, cela n’empêche pas cette même industrie d’utiliser de plus en plus de matériels contenant de l’argent, puisque celui-ci est réputé pour ses hautes propriétés anti-microbiennes. Les applications commerciales dans le domaine se multiplient même!

… À l’Association des professionnels lors de la 40e édition de la conférence sur la lutte contre les infections en Floride qui a eu lieu au début du mois, la société NMI-healt a présenté sa gamme SilverCare L’ensemble du matériel présenté contenait de l’argent dont des blouses de laboratoire, des camisoles de patients, des draps, des couvertures et des rideaux d’isolement. L’ensemble de ces produits représentent plus de 90 pour cent des surfaces douces trouvées dans l’environnement du patient.

Et comme le souligne l’article, si l’argent est aussi peu efficace, pourquoi les cathéters (une pièce d’équipement médical inséré dans le corps) sont maintenant revêtu d’argent?

Le pire de tout, c’est que les antibiotiques cités plus haut ont eu au fil du temps un effet dangereux et pourtant très bénéfique pour les labos, celui de créer des bactéries super-résistantes, ce qui implique que systématiquement, de nouveaux antibiotiques doivent être créés pour tenter de vaincre les super-bactéries qui à leur tour s’adapteront… Et à chaque fois, cela impose un nouveau médicament, et de nouveaux profits… Comme le disait Eugène Ionesco: « prenez un cercle, caressez-le, il deviendra vicieux ». C’est exactement ce qu’il se passe avec les antibiotiques et les bactéries.

L’argent colloïdal serait donc le seul et unique produit garantissant un effet anti-bactérien sur l’ensemble des bactéries.

Enfin, la meilleure preuve, celle que tout le monde attendait, se trouve en Sierra-Leone avec le nano-argent qui a été reconnu officiellement comme étant traitement le plus efficace dans la lutte contre Ebola.

Bien sur, tout cela confirmerait donc ce qui a pu circuler sur internet, expliquant que suivant un rapport déclassifié de l’armée américaine, l’argent colloïdal soignerait le virus Ebola.:

On nous a menti depuis le départ en affirmant que le virus Ebola ne disposait d’aucun traitement alors qu’un sérum existe depuis près de 40 ans, mais des solutions économiques et efficaces qui valent le coup d’être essayées comme le chlorure de magnésium ou la vitamine C (intraveineuse, éventuellement liposomale) ne sont pas proposées par les autorités de santé préférant des traitements expérimentaux hasardeux et non testés.

Cette présentation déclassifiée produite par l’agence de réduction des menaces (DTRA) du ministère de la défense des Etats-Unis (DOD) et le Centre de lutte contre les armes de destruction massive de l’US Strategic Command (USSTRATCOM) démontre aujourd’hui que le nano-argent peut neutraliser le virus Ebola.
Ebola Silver
Il démontre les effets neutralisants puissants des nanoparticules d’argent contre les virus de la fièvre hémorragique, y compris arénavirus et les filovirus (c’est à dire, le virus Ebola). L’une des principales tâches de la « Defense Threat Reduction Agency » du DOD est d' »anticiper et atténuer les menaces futures longtemps avant qu’elles aient une chance de nuire aux États-Unis et à nos alliés. » La présentation a été faite par des chercheurs de la Direction en biotechnologie appliquée, « 711e Human performance Wing » de l’Air Force Research Laboratory.

Les chercheurs ont conclu que in vitro, les nanoparticules d’argent neutralisent les virus de fièvres hémorragiques à l’intérieur des cellules en diminuant l’expression des gènes du segment S et en diminuant de façon concomitante la production de virus de descendance. Ils notent que la neutralisation virale se produit au cours des premières phases de la réplication virale, le traitement des nanoparticules d’argent devrait ainsi être administré avant l’infection virale ou dans les premières deux à quatre heures après l’exposition au virus initial.

Ebola Silver 2

Cette étude parle d’expériences in vitro dans les premiers stades de contagion. Nous ne savons cependant pas avec certitude si le nano-argent est efficace in vivo et plusieurs jours après la contagion mais ce sont tout de même des résultats très encourageants.

Nous aurions pu en avoir le cœur net mais les autorités ont refusé non seulement d’utiliser, mais carrément d’autoriser l’arrivée d’un colis de 200 bouteilles de nano-silver fourni par le Dr Rima E. Laibow de la Natural Solutions Foundations pour aider les patients de Sierra Leone alors que le président Koroma avait expressément accepté d’essayer le traitement au mois d’Août. Cela montre une fois encore que les américains ne sont pas là bas pour aider, ils sont là pour contrôler le processus de diffusion du virus et veiller à garder la situation sous leur contrôle total car cette souche est utilisée comme une arme biologique. Dès lors, cela serait mal venu qu’une solution d’argent non brevetable pour les labos vienne entacher le business vaccinal à venir.

Le fait qu’ils viennent prêter main forte sur place leur permet également de se donner bonne presse à domicile comme à l’internationale. Qui pourrait croire à première vue que ceux qui ont provoqué cette épidémie seraient les premiers à venir aider sur place? Pourtant, cette stratégie de diversion par l’humanitaire a montré son efficacité dans le passé: pourquoi changer un plan qui a fait ses preuves?

Article complet sur Fawkes-News

Cela fait donc deux traitements possibles à moindre coût contre le virus Ebola, l’argent colloïdal et le chlorure de magnésium:

On est en train d’affoler toute la planète avec l’épidémie chlorure-magnésiumafricaine causée par le virus Ebola. La médecine conformiste avoue son impuissance : elle ne dispose d’aucun traitement efficace.

Pourtant les laboratoires du complexe pharmaco-industriel mondial sont en effervescence et s’appliquent fiévreusement à trouver un médicament ou un vaccin contre le nouvel ennemi public N° 1.

Bien entendu, aucun des ultra-diplômés penchés sur le problème ne songe à examiner si quelque substance naturelle ayant fait ses preuves ne pourrait pas venir à bout du monstre microscopique. Pourquoi en effet étudier cette hypothèse, dont l’inconvénient majeur, si elle se révélait positive, serait de ne pas rapporter le moindre dollar ? Car enfin, soyons réalistes, gardons un oeil sur le CAC 40 et si l’on vous propose le fameux choix «la Bourse ou la Vie», c’est évidemment la Bourse qui doit l’emporter.

Heureusement, il existe encore des personnes désintéressées dont le seul souci est la santé de leurs semblables et qui préfèrent la Vie à la Bourse. Telle est mon amie Marie-France Billi, ancienne conseillère municipale de Nice, qui s’était déjà illustrée lors de l’épidémie de chikungunya qui désola la Réunion en 2006. Cette femme de cœur et de courage connaissant depuis trente ans les vertus thérapeutiques du chlorure de magnésium, s’était dit qu’il pourrait bien être efficace contre le chikungunya. ( Le chlorure de magnésium est reconnu pour son action anti-stress, pour le renforcement du système immunitaire et la stimulation de l’organisme.)

Elle expédia à la Réunion des dizaines de télécopies conseillant son utilisation contre cette maladie, que les médecins impuissants regardaient progresser les bras ballants. Et elle reçut quelques jours plus tard des dizaines d’appels et de messages de remerciement de Réunionnais guéris grâce à elle.

 

Aussi continua-t-elle ses envois. La nouvelle du remède-miracle se répandit dans l’île et tous les pharmaciens furent bientôt en manque de chlorure de magnésium. Le corps médical, pour sa part, continua de traiter par le mépris l’emploi de ce magnésium, passant à la trappe les remarquables travaux du Professeur Pierre Delbet, membre des Académies de médecine et de chirurgie, qui découvrit durant la première guerre mondiale les vertus thérapeutiques du chlorure de magnésium et qui démontra son efficacité, notamment contre le cancer. (Pierre Delbet est un des personnages du 2e tome de mon livre « Savants maudits, chercheurs exclus  », Guy Trédaniel Éditeur.)

Mon regretté ami André Passebecq, ancien directeur du Ceredor et de la revue Vie et Action, ancien chargé de cours à la Faculté de Bobigny, expédia lui-même 6 kg de chlorure de magnésium à ses amis réunionnais. Si les journaux télévisés signalèrent bien, fin mars 2006, que l’épidémie semblait stoppée, aucun ne dit le moindre mot de la campagne d’information de Marie Billi ni des effets bénéfiques du chlorure de magnésium. Même Nice-Matin, qui avait révélé l’action de Marie Billi, ne consacra pas une ligne à cette réussite. Le mensonge par omission semble parfois être devenu la spécialité des grands médias français, un peu trop soumis au complexe pharmaco-industriel.

Or, il se trouve que Marie-France Billi, émue comme tout un chacun par les actuels ravages du virus Ebola, s’est demandée si le chlorure de magnésium ne pourrait pas être une arme efficace contre ce danger. Elle s’est donc mobilisée, ainsi que les membres de son association, pour effectuer sur le terrain un test grandeur nature.

Et voici ce qu’elle m’a écrit, le 2 septembre 2014 :

« Connaissant le pouvoir exaltant du chlorure de magnésium sur les globules blancs macrophages (les premiers en ligne de défense en cas d’attaque virale de l’organisme), j’ai bien sûr tout de suite pensé au chlorure de magnésium dans cette épidémie d’Ebola. J’ai donc envoyé deux infirmiers maliens avec 40 kg de nigari sur le terrain… (Le nigari est le nom japonais du chlorure de magnésium peu raffiné sous forme de poudre blanche ou de cristaux).

Ils sont arrivés en Guinée et après moult contacts avec les autorités et les médecins, qui n’ont bien sûr rien voulu donner (je m’y attendais), il y a quand même un soignant de la Croix Rouge qui a entendu le message et distribué le nigari sans aucune autorisation officielle et qui a constaté les résultats !!! Et ça marche sur EBOLA !!!

Une petite précision : Il y a un black-out total envers les malades, qui sont pris en charge par « Médecins sans frontière », lesquels refusent de tester le nigari, prétextant le respect des protocoles, et qui refusent l’accès des malades à tout autre médecin. Donc, ce soignant de la Croix Rouge guinéenne donne du nigari à toutes les personnes présentant des symptômes de la maladie, sans les envoyer à l’hôpital. Et tous les symptômes disparaissent ! »

Au cours de ses travaux, le Professeur Delbet avait fait ressortir toutes les conséquences bénéfiques pour la santé de la supplémentation en magnésium. Il est ainsi avéré que le chlorure de magnésium :

  • favorise la disparition des crampes ;
  • augmente la résistance des ongles ;
  • évite le blanchiment prématuré des cheveux (les cheveux blancs sont carencés en magnésium) ;
  • évite la formation de calculs biliaires ;
  • préserve de l’eczéma ;
  • favorise la fixation du calcium sur les os ;
  • favorise le travail intellectuel (grand consommateur de magnésium) ;
  • fortifie le système nerveux ;
  • améliore la résistance au stress ;
  • évite les altérations de la prostate ;
  • guérit les verrues ;
  • abaisse la tension des hypertendus ;
  • facilite l’élimination des dépôts athéromateux dans les artères, diminuant ainsi les risques vasculaires ;
  • évite la gingivite expulsive (perte des dents) ;
  • améliore les performances des gens âgés (déficitaires en magnésium) et ;
  • aide à lutter contre le vieillissement.

On ne saurait donc s’étonner de ses puissants effets pour lutter contre la fièvre hémorragique causée par le virus Ebola, lequel ne fait sans doute que profiter des carences d’organismes souffrant de malnutrition.

Pierre Lance

Issu de cet article du site Santenatureinnovation.com

Source, mises en garde et compléments sur Les moutons enragés

Il reste un point capital dont nous n’avons pas parlé, un point que nous ne pouvions pas ne pas aborder, afin que chacun ait une possibilité de lutter contre les bactéries quelles qu’elles soient, et en prévention de nombre de scénarios comme l’apparition du virus dans nos pays, une psychose que les médias ont bien tenté d’entretenir pour, au final, le plus grand bénéfice des labos pharmaceutiques: la fabrication de l’argent colloïdal chez soi.

LA FABRICATION D’ARGENT COLLOÏDAL

Pourquoi créer soi-même son argent colloïdal ? Principalement pour deux raisons : l’autonomie et le contrôle de la qualité. Il y aurait aussi lieu de mentionner la question des coûts puisqu’il existe sur le marché de nombreuses solutions d’AC (dont les prix et la qualité varient grandement) ainsi que toute une panoplie de générateurs d’AC se détaillant à plusieurs centaines de dollars, alors que le coût des matériaux de base pour la fabrication maison est moindre. Certes, il est plus demandant en temps et en énergie de le faire soi-même, mais je crois que je jeu en vaut la chandelle.

Quoique la fabrication de l’AC soit d’une simplicité déconcertante, il est important d’en bien comprendre le principe. Une solution d’argent colloïdal pure et bien réussie sera claire et transparente. Cela est important, car lorsque nous glanons les informations sur le Net, nous nous heurtons à des versions biens différentes. Certains prétendent qu’une solution jaune pâle ou d’un blanc brumeux est le signe d’un bon résultat, d’autres prétendent qu’il est possible de faire de l’AC avec l’eau du robinet ou de l’eau de source. Tout ceci est faux. L’utilisation d’une eau contenant des minéraux donnera invariablement une solution dans laquelle nous retrouverons des sels d’argent, principe de l’électrolyse oblige. Il est donc impératif de faire son argent colloïdal avec de l’eau distillée ou déminéralisée. Qui plus est, une coloration blanchâtre indique la présence de sels et une forte coloration jaunâtre indique que les particules sont trop grosses. Certaines préparations d’AC prendront différentes teintes : rougeâtre, brunâtre, bleuâtre, etc. Toutes ces couleurs indiquent que les particules d’argent en suspension (les colloïdes) ne sont pas assez petites et que la solution est donc de piètre qualité. Certes, ce sera tout de même une solution d’argent colloïdal, mais il n’est pas conseillé de l’utiliser de la sorte. En cas de survie, sans médicaments disponiblesfaire de l’AC à la va-comme-je-te-pousse demeure tout de même une excellente façon d’éradiquer les pathogènes nous affectant. Mais dans le confort matériel de nos vies présentes, un peu de temps, de patience et de lecture permettent la création d’un produit « propre ».

NOTE : La coloration jaunâtre est sujette à maints débats. Pour ma part, après vérification, j’en conclus qu’il est acceptable qu’une solution ait une légère (très légère) coloration jaunâtre si elle est claire. La raison étant que la grosseur des particules dans ce cas demeure acceptable (entre 1 et 10 nanomètres), mais ce n’est que ma conclusion personnelle et aussi je recommande fortement que la solution finale soit claire et limpide.

 

Le matériel de base consiste en 4 piles 9 volts, deux tiges (ou tout autres pièces) d’argent pur .999 ou .9999, de l’eau distillée ou déminéralisée, deux pinces « crocodile » et un testeur de densité. De plus, un voltmètre, une minuterie, deux connecteurs pour piles 9 volts ainsi qu’un mélangeur permettront de parfaire l’art de la création d’AC, mais ne sont pas requis.

Le principe en soi est simple : c’est de l’électrolyse. Les deux pièces d’argent servent d’électrodes, les pinces crocodile sont connectées aux piles (qui sont emboîtées en série) ainsi qu’aux pièces d’argent qui baignent dans de l’eau distillée ou déminéralisée.

Le temps que les pièces d’argent doivent demeurer sous tension dépend de la concentration d’argent colloïdal que nous désirons obtenir. Cette concentration, calculée en ppm (particules par million), dépendra à son tour d’un grand nombre de facteurs. En effet, une électrolyse de la sorte est une électrolyse de précision et le moindre facteur, tel que la température de l’eau et de l’air ambiant, la phase de la lune, le champ magnétique terrestre, la pression atmosphérique, etc., jouera un rôle dans le processus. Tout ceci sans compter d’autres paramètres évidents tels que la distance entre les électrodes, la qualité de l’eau de départ, la surface d’argent accessible, etc. Pour ces raisons, il n’y a pas de « recette miracle » qui garanti une concentration particulière avec des paramètres donnés et fixes. Ne vous fiez pas trop à ce qu’on en dit sur le Net car plusieurs personnes donneront des indications précises en avançant que vous obtiendrez une concentration de X ppm. Ne prenez ces indications que comme un guide de départ car sans testeur de densité, l’opération se fait à l’aveuglette et chacun d’entre vous aura des résultats différents, et ce, sans même les connaître !

Par expérience, si l’on veut obtenir une concentration d’au moins 10 ppm, il faut procéder soit en diminuant progressivement l’intensité du courant appliqué en retirant une pile à la fois, soit en utilisant un mélangeur.

En effet, lorsque les ions et colloïdes d’argent se détachent des électrodes et commencent à effectuer le voyage entre les deux, plus il y a de particules entre celles-ci, plus le courant passe facilement et plus les particules se détachant des pièces d’argent sont grosses. Il s’ensuit un « emballement » du processus qui aura tôt fait de produire de trop grosses particules qui donneront une coloration ambre, brune ou noire à la solution. Il faut donc être vigilant à cet égard et faire plusieurs tests. Essai-erreur est ici la technique à utiliser. On branche le tout, on minute, on vérifie la concentration, on rebranche, on re-minute, etc. Notez aussi que les résultats obtenus la veille ne seront pas nécessairement ceux obtenus le lendemain ! Il fait 5 degrés de plus ? Les électrodes sont de quelques millimètres plus près ou plus loin les unes des autres ? Les piles ont perdu de leur intensité ? Tout ceci joue sur le résultat final. Parfois cela me prend 20 minutes et j’obtiens une solution à 14 ppm, alors que d’autres fois il m’en faudra plus de 35 pour obtenir du 10 ppm. La rigueur est de mise et l’expérience permet de bien jauger les temps sous tension et la méthode à utiliser.

 

Lorsqu’on enlève les pièces d’argent, que ce soit pour prendre une lecture au testeur ou autre, toujours bien les nettoyer avant de les remettre dans l’eau, car il s’y forme une mince couche de résidu.

De plus, toujours s’assurer que les pinces « crocodile » ne touchent pas à l’eau de la solution sans quoi elles feront aussi partie de l’électrolyse et il y aura, en plus des colloïdes d’argent, des colloïdes de pinces crocodile !

Une fois que la solution est prête, débrancher puis retirer les électrodes doucement. Conserver dans un pot de verre (les pots en plastique auront tendance à faire perdre la charge des ions d’argent) clair dans un endroit sans lumière pour une période d’environ 12 heures. Lorsque la solution sera stable (tous les ions se seront positionnés et distancés également), vérifier qu’elle est encore claire. La coloration jaunâtre peut apparaître dans les heures suivant la production. Une fois assuré que la solution est « propre », c’est-à-dire qu’elle demeure limpide, il est conseillé de la mettre dans un pot de verre le plus opaque possible et de la ranger dans un endroit sombre, car la lumière du jour lui ferait perdre ses propriétés.

Du reste, c’est l’expérimentation qui vous guidera.

 

OÙ SE PROCURER LES PIÈCES ET DE LA DOCUMENTATION

Il est possible d’acheter du fil d’argent chez divers commerçants sur le Net. Une simple recherche vous permettra d’en trouver plusieurs. Pour ma part, j’ai opté pour l’achat de deux « lingots » d’argent .999 au marchand de monnaie du coin. Cela pour deux raisons principales : cela me donne la possibilité d’en acheter un peu n’importe où sans payer des frais supplémentaires pour le transport; de plus, dans ce type de commerce, l’argent est vendu au prix du marché et non avec un certain profit en tête pour le marché restreint des « fabricants d’argent colloïdal », ce qui est donc moins dispendieux.

Quant au testeur de densité, adressez-vous aux vendeurs d’eau distillée qui embouteillent eux-mêmes (et font parfois la livraison). Ceux-ci vous recommanderont à leur fournisseur de matériel, car ce n’est pas le genre d’appareil qui se vend n’importe où.

Piles, pinces crocodile et connecteurs se trouvent facilement dans toute boutique d’électronique. Un voltmètre peut devenir utile afin de vérifier l’état de piles de temps à et on le trouve au même endroit. Concernant le mélangeur (si vous décidez d’en utiliser un), pour ma part j’ai opté pour la fabrication artisanale, car cela me permet de l’adapter à mes propres besoins. Un peu de bricolage et à peine 3$ de matériel m’ont permis d’assembler un petit moteur de train électrique sur un mini trépied. De cette façon, l’eau tourbillonne constamment et retarde l’effet d’ »emballement ». Certaines personnes (qui se servent de contenants beaucoup plus gros) utilisent un moteur d’aquarium. Libre à vous d’utiliser ce que bon vous semble et qui sera adapté à vos besoins.

Pour ce qui est d’une bonne documentation sur l’argent colloïdal, je vous conseille fortement l’ouvrage Une arme secrète contre la maladie : l’argent colloïdal de Frank Goldman disponible dans la bibliothèque électronique sous « Santé – Médecine alternative ».

 

FAIRE DE L’ARGENT DANS SES TEMPS LIBRES, C’EST PAYANT !

Bien que ce soit un jeu de mots facile, « faire de l’argent » colloïdal durant nos temps libres est réellement payant, et ce, de plus d’une façon. Nous gagnons grandement en liberté face au cartel pharmaceutique, tant financièrement qu’au niveau santé, car nous évitons ainsi les effets nocifs de la majorité des médicaments. Nous nous réapproprions un pouvoir de guérison efficace nous rendant ainsi autonomes face au système de « santé » actuel, et ce, pour un grand nombre d’affections.

C’est donc au nom de l’autarcie médicale que je lève mon verre (d’AC) et que j’en prends une gorgée à votre santé !

 

Merci à collectif CLPU pour les sources originelles:

Voici le lien source originel :
http://zone-7.net/v3/articles/argent-colloidal-ce-que-le-cartel-pharmaceutique-nous-cache

Egalement disponible ici :
http://contre-la-pensee-unique.org/blog/2009/08/28/largent-colloidal-ce-que-le-cartel-pharmaceutique-vous-cache/

Source: sos-crise.over-blog.com

Et enfin, pour en apprendre encore un peu plus sur l’argent colloïdal, je ne peux que vous conseiller cet article.

30 commentaires

  • Pourquoi une rumeur? Les américains avaient déjà confirmé l’effet in vitro et la Sierra Leone a confirmé l’efficacité in vivo en Octobre:

    http://drrimatruthreports.com/this-works-sierra-leone-information-minister/

    Ce think tank africain composé de médecins a d’ailleurs jugé l’info crédible car elle a publié l’article également:

    http://afrocentricity.info/medias/dapres-document-declassifie-larmee-americaine-nano-argent-neutraliser-virus-ebola/2779

    N’attendez pas d’autres confirmations, encore moins provenant des médias ou scientifiques des labos. Ce n’est pas rentable pour eux donc ce n’est pas efficace, point barre. ça marche comme ça.

    Par contre, je ne m’aventurerais pas à faire de l’argent colloïdal moi-même et, à moins de s’y connaitre un minimum et d’être méticuleux, je le déconseille aux autres également. Si on s’y prend mal, l’argyrie c’est définitif.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Ben moi je le fabrique mon propre argent colloïdale, et effectivement cela ne marche pas à tous les coups, je le consomme que quand il me semble réussi (entre 10 et 14 PPM et de couleur translucide) donc pas de risques ; …et rassure toi, bien que j’en ai la barbe, je ne ressemble toujours pas au grand schtroumpf http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • voltigeur voltigeur

      Je suis d’accord avec toi, mal fait ce sont
      des sels d’argent qui seront en suspension, et
      ce sont ces mêmes sels qui sont responsables de l’argyrie.
      C’est pourquoi on conseille que la solution soit limpide.
      J’ai utilisé l’argent colloïdal, et le chlorure de magnésium
      pendant un traitement très lourd.
      Je n’ai pas eu toutes les « misères » induites par le traitement.
      Pas de mycoses,pas d’aphtes, pas de brûlures,pas d’infection secondaires,
      pas de problèmes intestinaux ou gastriques,rien de rien..
      Je n’ai pas pris les « pilules » et autres « potions » sensées prévenir les
      désagréments de ce traitement, au grand désespoir de mes « soignants »…
      J’ai bien sur, informé mes « soignants » de la prise d’argent colloïdal, et
      chlorure de magnésium et là.. la réponse m’a sidérée.. « Qu’est ce que c’est?? »
      J’ai expliqué et vu mon état de santé, ils ont argués sur l’efficacité
      du traitement, mais mordicus je n’ai pas accepté le chimique proposé.
      Par contre quand je suis retourné pour contrôle, il y
      avait des prospectus où on demandait aux patients, s’ils avaient recours
      à des médecines « alternatives », acupuncture, magnétisme, plantes, homéopathie
      etc…..
      J’en profite pour remercier un fois de plus, l’ami qui m’a généreusement
      offert le plus gros conditionnement qu’il vend, car je n’avais pas les
      moyens de l’acheter. Sa générosité m’a peut être sauvée la vie, ne pouvant
      me permettre de l’affirmer, car ce serait aller contre la loi, qui ne
      permet pas de vanter un produit efficace, vendu comme « complément alimentaire ».
      Je devais faire un témoignage, mais par pudeur j’ai reculer le moment.
      En plus de l’argent colloïdal, et du chlorure de magnésium, j’ai bénéficié
      d’un envoi d’ondes positives, généreusement envoyées par des moutons qui
      se reconnaîtront, et que je remercie chaleureusement.;)

    • Benji
      ce n’est pas avec de l’argent colloïdal fait maison en 10 ou 15ppm, que vous pouvez tuer des virus ou bactéries de cet ordre.
      Il faut de l’AC en forte concentration 30ppm et à dominante ionique et non pas purement colloïdal.

      Je vous rappelle que je produis Eau Positive

      Voltigeur pourrait témoigner de son efficacité, n’est ce pas ?

      • voltigeur voltigeur

        J’ai fais un commentaire/témoignage qui atteste
        de l’efficacité de l’AC, d’ailleurs plusieurs de
        mes amies en ont commandé, puisque je suis un bon exemple
        et qu’elles ont pu le constater de visu.kiss kiss

      • Curieusement, l’étude in vitro américaine démontre que les concentrations basses d’argent colloïdal fonctionnent mieux que les hautes concentrations.

        Le problème soulevé par l’argent colloïdal fait maison c’est aussi que l’on ne connait pas la taille des particules. Un produit même colloïdal mais avec de trop grosses particules peut aussi être nocif. C’est pourquoi je recommande de faire confiance à ceux qui s’y connaissent. On s’improvise pas chimiste.

        Après, ceux qui veulent tenter le coup et qui sont prêt à s’investir OK mais il faut avoir du bon matériel et de l’eau distillée ne suffit pas par exemple. Il faut de l’eau ultra pure.

        Perso, j’ai commandé le mien chez le Dr Laibow. Déjà, c’est elle qui a donné l’info, de deux, c’est avec son type d’argent que les tests ont été faits in vitro et c’est elle qui a fourni le Sierra Leone pour traiter les patients sur place). Donc, au moins, on sait que c’est efficace celui là. Après, à chacun de voir.

        De toute façon, l’argent colloïdal est utile pour d’autres de maladies (y compris virales comme la grippe) donc ce n’est pas que pour Ebola, ça vaut la peine d’en avoir chez soit. Contrairement aux vaccins, aucune chance que les virus acquièrent une résistance à l’argent.

      • voltigeur voltigeur

        Il y a aussi la manière de le prendre, dans mon cas
        mon ami Menthalo, m’a expliqué qu’il ne fallait pas l’avaler
        d’un coup, mais le garder au moins une minute ou plus dans la bouche,
        car ça lui donne le temps de passer par les muqueuses, l’AC
        s’élimine très vite par les voies naturelles, donc la façon de
        le prendre est importante.
        Je suis de ton avis, faire confiance à ceux qui le fabriquent, et maîtrisent
        bien le processus.

      • Schtroumpf Schtroumpf

        Il y en a qui profitent au passage pour un peu de pub gratuite….

        Avec un beau mensonge : seul le 30 ppm fonctionne bien, puisqu’il est le seul à en vendre, à prix d’or à 60 euros le litre.

        Notons tout de même qui si l’on possède du 15 ppm, soit dosé à 15 milligrammes par litres, plus facile à trouver et moins cher (je n’aurai pas l’indécence de donner le lien de ma boutique), il suffit de doubler la dose utilisée pour absorber la même quantité d’argent et avoir un équivalent à 30 ppm.

        Vu l’efficacité du 15 ppm, est-ce utile ?

        On reste dans la surenchère purement marketing avec du 30 ppm.

        A ce rythme là nous trouverons sur le marché du 50 ppm dans 2 ans, et le client paiera encore plus cher un produit qui n’apporte rien de plus qu’un produit à 15 ppm déjà très efficace.

      • voltigeur voltigeur

        Tu es responsable de tes assertions, l’intéressé
        pourra s’il le veut te donner un peu plus d’informations
        sur la concentration, et l’efficacité.
        Quant à la pub « au passage » pourquoi pas, c’est de bonne
        guerre.. et comment être sur de faire le bon choix?.
        je le connais et ai utilisé son AC, je n’en ai jamais fait la pub
        pourtant j’aurai dû, mais vu le mauvais esprit ambiant, on
        m’aurait accusée de toucher des royalties… n’est ce pas?
        Donc l’occasion se présente, et je le fais, d’autant que si tu as lu
        mon commentaire du début de matinée, il m’a été offert!
        Alors ce que tu qualifies de pub gratuite et de mensonge,
        montre ton ignorance. Il ne s’agit pas de faire cette préparation
        dans l’arrière cuisine où le garage, avec des outils rudimentaires.
        Il y a de l’investissement dans du matériel performant, pour
        offrir un produit de qualité.
        Retour sur investissement tu connais?

      • Schtroumpf Schtroumpf

        Tu n’as pas bien lu mon commentaire, le mensonge c’est sur la concentration.

        Quand à la fabrication et la distribution d’AC, c’est aussi mon métier.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        Et mes produits sont beaucoup moins chers…

        60 Euros le litre, j’aurais honte, je connais le prix de revient.

        Je préfère vendre des produits à des prix plus abordables, question d’éthique.

      • voltigeur voltigeur

        Je ne fabrique pas, et ne peux de ce fait, donner
        mon avis sur le prix de revient, mais les bouteilles
        de diverses contenance, les cartons, papiers bulle, le temps
        la préparation des commandes, le matériel, les baguettes d’argent
        ou autres formes (?) etc.. On fait beaucoup de bénéfice ?
        Tu peux mettre un lien, ça n’est pas interdit pour les moutons
        inscrits, au moins on pourra comparer, et se faire une idée.
        Désolée de ne pouvoir débattre, je n’ai pas les connaissances
        appropriées. Je raisonne plus par logique, partant du principe qu’il
        faut des fournitures, et que ce n’est pas gratuit..
        Mais pour le peu que j’en sais, ça ne rapporte pas de quoi
        s’enrichir… ;)
        Edit: j’ai oublié l’eau distillée, qui n’est pas donnée… :)

      • Mr Moutmout

        « 60 Euros le litre, j’aurais honte, je connais le prix de revient. »
        Le plus cher dans le prix de revient ce sont les analyses.
        Une analyse réalisée proprement par un labo Ad hok, c’est 1000€

        Les autres vendent un produit qu’ils ne connaissent pas.
        Il en résulte toutes sortes de produits sur le marché, pour le meilleur et pour le pire.
        Je donne un lien vers un tableau comparatif pour infos:
        http://www.silver-colloids.com/Reports/reports.html#CompTable
        Cliquez sur les noms des produits pour voir les analyses complètes.

      • Mr Moutmout

        « Il faut de l’AC en forte concentration 30ppm et à dominante ionique et non pas purement colloïdal.»

        Je serait curieux de connaître les études qui ont démontrés ça.
        Les effets de l’argent ionique sont controversés.
        Lorsque on ajoute du sel dans la solution on obtient du Chlorure d’argent (blanc trouble).
        Le problème c’est que le corps humain étant salé, l’argent sous forme ionique y a une espérance de vie de quelques secondes.

  • Planete bleu Planete bleu

    Les médecins ne manquent pas d’idée pour que le plus de personne possible se fasse vacciner contre la grippe et sa marche chez certain jeunes en particulier qui tombent dans le piège.

    PEUR D’EBOLA? VACCINEZ-VOUS CONTRE LA GRIPPE

    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/11/06/23014-peur-debola-vaccinez-vous-contre-grippe

    http://fr.sott.net/article/23729-Seuls-3-Francais-sur-10-prevoient-de-se-faire-vacciner-contre-la-grippe

    Extrait de cette article:

    Durant l’hiver dernier, une épidémie de grippe s’est déclarée à bord d’un navire militaire américain… dont l’équipage était pourtant à 99% vacciné contre la maladie! C’est ce qu’a annoncé il y a quelques jours l’organisme américain chargé de la surveillance des épidémies.
    Un élément est particulièrement troublant dans l’épidémie du USS Ardent. Les analyses ont montré que le virus A (H3N2) qui avait contaminé les marins était très proche d’une des souches contre laquelle ils avaient été vaccinés.

    http://fr.sott.net/article/22738-Le-vaccin-antigrippal-danger-pour-les-seniors

  • ROY

    L’argent colloïdal donne de bons résultats dans certains cas, mais il doit être utilisé avec précaution et un avis médical ne doit pas être négligé.

    http://www.electrocolloidal.com/blog/autres/sondages/

    http://www.argentcolloidal.net/

    • Electra

      Un avis médical venant de charlatans qui pour la plupart ne savent même pas ce que c’est et pour les autres osent dire que ça ne sert à rien ?

      Oh que ça m’ennerve de lire ça.

      Au diable ces vendeurs de produits chimiques, quand on les écoute, on meurt après d’horribles souffrances, et comme par hasard ceux qui se libèrent de ces blouses blanches, arrivent à guerrir de leurs maladies prétendument incurables.

  • vision2d

    bonjour à tous,au sujet de l’AC cette vieille histoire qui rend des services incroyables,nos soigneurs oh combien menteurs,et surtout à la botte des dirigeants,tous ces chercheurs à qui on cloue le bec,qui savent tellement de choses.Ils font des recherches,mais surtout ne pas valider quand ça coûte presque rien.Le débat est à la hauteur de la formule : E=MC2???Oui à vous Roy,ne pas faire n’importe quoi « qui tente rien n’a rien ».Quand à vous Voltigeur, merci et remercie pour votre commentaire.Quand notre société sera à genoux,ces enfoirés d’empoisonneurs viendront nous solliciter,ou plutôt nous voler en nous flinguant pour ne pas mourir!..drôle de paradoxe mais ce n’est pas de la SF puisque chaque jour ces ordure tuent l’info, vive l’abrutissement des peuples bonne journée à vous

  • dredger

    Salut,
    J’ai 2 appareils pour produire de l’AC depuis 1 an. Jamais j’en ai eu de teinte jaunatre, faut vraiment avoir un mauvais appareil ou une mauvaise qualité d’eau. C’est surtout cette dernière qui compte « pour la teinte jaunatre », c’est la réaction chimique entre les résidus non h20 dans votre eau qui ne sera jamais 100% pure.

    J’ai un amis qui étudie le sujet depuis 2009 et a créé son appareil + un blog qui en parle puis parle plus généralement des métaux colloidaux, son site/blog a été référencé juste plus haut : http://www.electrocolloidal.com/ – il expérimente beaucoup et je garantis son dévouement et honnêteté sur le sujet – d’ailleurs, nous allons bientôt travailler ensemble sur un projet :)

    La meilleure chose que vous ayez à faire pour bien savoir quoi sur l’argent colloidal, c’est lire le livre de Frank Goldman, voici un endroit où vous pouvez le trouver (avec des premières page ajoutées) ici : http://www.lyme-sante-verite.sitew.com/fs/Root/6x3in-Argent_Colloidal_F_Goldman.pdf

    Ca marche super bien pour ceux ayant des problèmes digestifs, genre maladie de crohn, diabetes et ce que ça entraine, même pour déboucher le nez pour certains. Moi je me bois un gros verre d’eau normale de 1/2L et dedans je verse un dés à coudre d’AC à 10pps et zoup en préventif. Dès que vous sentez un petit début de qqchose dans la gorge : quelques petits verres à alcool d’AC sur la journée ça peut aider (j’ai dit ca peut aider hein, ca guérit pas tout)
    Autre truc : marche TB contre l’acnée, ou sur une plaie, y’a moyen d’en faire du gel avec une poudre alimentaire mais ca pourri après 2 à 3 mois, donc à faire « lorsqu’on en a besoin genre pour une plaie », la poudre on avait trouvé de la Xanthane, mais y’a d’autres trucs possibles … voir par exemple ici en anglais où il explique : http://silverpuppy.com/article/gel-kit-instructions

    Bref, lisez le livre, fouillez le blog de mon ami, c’est rempli de témoignages et compte rendus d’essais divers, puis, limite mettez vous à plusieurs pour acheter un appareil, le prix n’est pas encore très élevé.

    • voltigeur voltigeur

      Dans le doute, je préfère l’acheter en toute confiance,
      à ceux qui le fabriquent de manière stable.
      Eau positive.com pour
      avoir utilisé, je suis garant du sérieux du vendeur, qui est d’ailleurs
      intervenu, plus haut.
      Certains le font eux mêmes depuis longtemps, mais pour ceux qui se lancent
      dans la fabrication, il faut de la rigueur, de l’eau irréprochable, etc..
      Je n’ose pas essayer, malgré l’apparente facilité… :)

    • Mr Moutmout

      «Jamais j’en ai eu de teinte jaunatre, faut vraiment avoir un mauvais appareil ou une mauvaise qualité d’eau. C’est surtout cette dernière qui compte « pour la teinte jaunatre », c’est la réaction chimique entre les résidus non h20 dans votre eau qui ne sera jamais 100% pure.»

      La couleur dépend de la concentration et de la taille des particules.
      A forte concentration une couleur ambre est normal. Elle devient marron lorsque la taille des particules descend en dessous du nanomètre. Mais la réciprocité n’est pas vraie (une couleur marron ne prouve pas la présence de nanoparticules, elle peut indiquer la présence de sels d’argent).

      «J’ai un amis qui étudie le sujet depuis 2009 et a créé son appareil + un blog qui en parle puis parle plus généralement des métaux colloidaux, son site/blog a été référencé juste plus haut : http://www.electrocolloidal.com/ – il expérimente beaucoup et je garantis son dévouement et honnêteté sur le sujet. »

      Je ne mets pas en cause sont honnêteté, mais j’ai quand même quelques doutes sur le sérieux du site.
      Il y a une grosse bourde sur son graphe:
      http://www.electrocolloidal.com/wp-content/uploads/2013/09/Ag.png
      Il semblerait qu’il confonde tension et courant.
      Et puis les «Circuits oscillants Lakhovsky» niveau crédibilité ça n’aide pas.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • voltigeur voltigeur

    Heu!!! tu as bien lu dans quelles conditions il a été utilisé??
    L’homme est supposé avoir ingéré plus de 20 litres d’argent colloïdal pendant un jeûne de trois jours où il se serait enfermé dans son appartement, jours durant lesquels il n’aurait ingéré que sa concoction d’argent colloidal, ce qui a apparemment entraîné une mort douloureuse qui aurait pu être empêchée par l’administration d’antibiotiques. ( l’a t-il concocté dans de bonnes conditions?? en plus il était malade d’une pneumonie)
    l’article qui suit la triste fin de cet homme, dit exactement le
    contraire, à savoir qu’il n’y a pas de danger à l’utilisation etc…
    je remets le lien car le tien m’a généré une erreur 404
    http://www.apres-la-pluie-le-beau-temps.com/sante/overdose-argent-colloidal/

  • kalon kalon

    Concernant le chlorure de magnésium, et après en avoir lu un article sur les M.E., j’ai fait et continue à faire des cures et je ne peut vous dire qu’une chose, prendre du chlorure de magnésium en complément alimentaire est réellement efficace en ce qui me concerne !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
    Et je ne peux que recommander également 3 gouttes d’huile essentielle d’ail en dessous de la langue lorsqu’on sent un début grippale et/ou inflammation sinusoïdale.
    très désagréable à faire mais d’une efficacité redoutable, en une nuit, les symptômes disparaissent ! :-)

  • Mr Moutmout

    la phase de la lune, le champ magnétique terrestre, la pression atmosphérique, etc., jouera un rôle dans le processus.

    Pas compris le rôle de la Lune ou du champ magnétique dans le processus. Si quelqu’un pourrait m’éclairer.