Installez une Give Box dans votre quartier

L’idée est d’une simplicité déconcertante, et pourtant, elle est tout simplement géniale!!! Dans une « boite » mise à disposition dans un quartier, une rue, en endroit accessible, pour y déposer ce dont vous n’avez plus besoin, ou pour vous servir si vous voyez des choses qui peuvent vous intéresser. Pourquoi stocker si ce n’est pas pour être utilisé un jour ou l’autre? Pourquoi jeter si cela peut encore servir? Voilà de quoi réduire les déchets tout en rendant service à autrui, voire en se rendant service à soi-même…

7791409942_96e174e9e4_z

Car pour l’exemple, j’ai pour habitude de faire un « petit tour du quartier » le soir histoire de m’oxygéner, de me vider la tête, de déstresser en cas de besoin, une promenade utile dont beaucoup devraient s’inspirer soit-dit en passant… Et de temps en temps, la chance a souri pour mon plus grand bonheur, et pour la « récupe » en général. Au final, jusqu’à présent, dans ce qui a été jeté par autrui, j’ai pu trouver neuf ou en très bon état à proximité des containers: un écran plat d’ordinateur 16/9ème (panne réparée en moins de 2 minutes), un meuble télé complet, diverses étagères, un home cinéma Samsung avec 5 baffles, deux paniers de pique-nique en osier (encore emballés), plus de 1200 cartes de voeux, un réveil- station-météo, des unités centrales, l’intégrale de la série Friends en DVD (entre autres DVD), etc…

Bref, les gens peuvent jeter tout et n’importe quoi, et cette société de consommation génère un nombre de déchets colossal, alors que des solutions sont possibles, en voilà une! Alors pourquoi ne pas en profiter?

Une Give Box est une armoire placée dans un lieu public (ex. sur le trottoir) où on peut déposer ce dont on n’a plus besoin et prendre ce que l’on désire.


Sans surveillance et pourtant, après deux mois d’existence, le Quartier Durable Wiels Duurzame Wijk a constaté l’efficacité de ce concept. De nombreuses autres intitiaves l’ont vérifié :

  1. Prolongation de la durée de vie des objets et vêtements déposés,
  2. Réduction des déchets : plus d’objets dans la Give Box = moins d’objets dans les poubelles,
  3. Incitation à la consommation d’objets de seconde main.

La Give Box peut aussi devenir un point de solidarité et de convivialité!

Le gestionnaire de la GiveBox peut recevoir des eco iris tous les 6 mois. Vérifiez avec votre commune ce qu’il existe déjà.

Source: Ecoiris.be

Note de Benji: J’ai laissé cette dernière phrase volontairement pour pousser à aller visiter le site source dont le concept est tout simplement génial! En agissant de manière éco-citoyenne, vous pouvez gagner des « eco-iris », une monnaie vous permettant d’acheter chez les partenaires du concept. Vraiment intéressant même si trop peu répandu pour l’instant…

Bien sur, certaines questions et inquiétudes sont inévitables quand à ce concept, dont les abus possibles. À chaque question, il y a une réponse:

Avant d’installer une Give Box:

Sachez qu’un rangement quasi quotidien de la Give Box est primordial sinon celle-ci aura peu de chance d’être respectée. Cet entretien/rangement se fait par une ou plusieurs personnes responsables (tournantes ou pas) qu’il est préférable de désigner avant l’installation.

La Give Box étant, la plupart du temps, installée sur un trottoir, il est important de demander une autorisation de la l’Administration Communale et/ ou au propriétare du mur sur lequel est fixée la Give Box (préférable).

Prévoyez un trottoir large de telle sorte que la Give Box ne gêne en rien le passage des piétons (n’oubliez pas les piétons avec poussette)

Choisissez un lieu de moyen passage.

Construction

Une Give Box peut ne rien coûter. Elle peut ainsi être faite à partir de palettes récupérées (EUR idéalement) et construite par une menuiserie sociale locale, une école technique enseignant la menuiserie ou un/e voisin/e bricoleur/euse.

Nous vous proposons un plan mais une Give Box est tout à fait adaptable à vos idées (plans accessibles sur le net (google give box) Prévoir barre pour rideaux douche lestés. Des portes seraient envisageables mais il faut que cela soit solide et translucide) Ne pas utiliser de matériaux ayant de la valeur (ex barre en métal), ils pourraient être emportés

Inauguration Il est important d’inclure un maximum de voisins dans l’installation/entretien d’une Give Box.

Les enfants aussi aiment participer à la décoration. Une inauguration publique en demandant aux gens (voisins) d’apporter des choses à donner (pub via flyers, facebook, …) est l’idéal. Vous pouvez profiter, pour la rendre plus visible, de certaines journées, telles que la journée sans voiture, la semaine de réduction des déchets, …

Contenu Beaucoup de choses déposées et prises sont des vêtements (prévoir donc des cintres (pour enfants aussi)) et des chaussures (prévoir des planches ou une grosse boîte) Des livres (prévoir éventuellement une bibliothèque interne) Des jouets, de la vaisselle,

Ne pas avoir d’a-priori sur choses déposées (les cassettes audio et video partent très bien, les choses légèrement endommagées, des choses un peu sales, … aussi)

Animation

La Give Box peut devenir un point de convivialité, de rencontre et de solidarité. Prévoir éventuellement un panneau pour accrochage infos ou annonce Point de rdv d’animations Animations autour de cette Give Box, …

Abus

En 2 mois de temps: – un vol de la barre de penderie en métal. Solution: un bambou – un seul cas de vandalisme. Solution: se dire que c’est un cas sur 1000 (ou 10000) et réparer – certaines personnes emportent presque tout. Solution: se dire qu’elles en ont besoin et que la Give Box est régulièrement nourrie. Certaines personnes revendent peut-être. Et alors? – certaines personnes déposent des sacs entiers à côté de la Give Box. Cela posent un problème en cas de pluie et ne donne pas un bel aspect au coin. Solution: mettre en place ou reprendre chez soi pour déposer petit à petit. Une Give Box trop pleine est difficile à ranger. – le syndrome des chaussettes toutes seules! Solution: les récupérer pour en faire quelque chose! (ex guirlande)

Source: Quartiersdurablescitoyens.be

Quand à la réalisation, le coup des palettes est très malin, ne coute pas grand chose, ces palettes pouvant permettre de créer des merveilles comme des petites maisonnettes ou des meubles, mais tout est possible, tant que cela tient debout et que cela permet un partage total…

Alors, prêts à partager?

 

7 commentaires

  • Chapaate

    Des communes accepteront, d’autres comme Asnières sur seine n’accepteront jamais.
    J’ai déja demandé aux jardiniers de la ville si ils laisseraient des plantes nourricières genres tomates ou haricots dans les jardinieres de la ville.
    HORD DE QUESTION est la réponse.
    Et nous avons un maire tres spécial, PS mitigé cochon dingue. Absolument contre le cumul avant, dans l’opposition, et qui a déclaré qu’il reflechissait a la question tant qu’il était député. Il se trouve actuellement tres remonté contre le cumul actuellement. Il n’est plus député.

  • Grand marabout Grand marabout

    on peut déposer une belle mère,névrosé?

    ,elle est propre,fait dans sa caisse,et peut également servir
    d’épouvantail,il faut un jardin ,c’est un minimum..

    merci d’avance, étudie toutes autres propositions dans un projet de débarras concret
    essais laboratoires et crash test bienvenus.

  • cogitologue

    J’ai des doutes, l’idée est sympa, mais ça risque de vite se transformer en dépotoir ! Et puis pourquoi ne pas aller déposer chez Emmaus ou au centre Espoir ?

  • yannick511

    Ma ville est déjà quadrillé de manière très organisée par les roms. Les givebox s’appellent notamment poubelles, déchetterie. Si on installe ça je vois très vite comment ça va se passer, et ce ne sont surmement pas des français qui pourront jouir de cette bonne idée.

    • Maverick Maverick

      Personnellement, je me fous que ce soient des français ou des petits hommes verts qui en profitent; c’est surtout que les gens sont des ploucs, et vont retourner ça façon Gestapo et/ou déposer les choses en vrac, quand ce n’est pas se taper dessus pour les meilleures « prises » …
      A mon avis, il vaut mieux organiser périodiquement un vide-greniers, du genre de ces marchés gratuits (ou créer un point de dépôt/vente ?). C’est probablement plus facile à encadrer et à faire accepter par la mairie (même et surtout si elle ne participe pas activement).
      Une autre idée, avec ces histoires de réduction des subventions aux collectivités locales, serait de donner les objets à la mairie, qui garderait les profits tirés des ventes pour incorporation au budget. Même si ça ne fait que maintenir un emploi municipal, c’est déjà ça.

  • Bobbafett84

    Ce genre d’initiative existe ici aux USA pour des livres, des fringues, des jouets pour gamins, etc… Mais il y a peut-être une différence notoire entre les USA et la France. C’est qu’ici aux USA, il n’y a pas de risque que des petits cons viennent à y mettre le feu, piquer tous pour les détruire ou jeter plus loin, sans parler de ceux qui viendraient à tous piquer pour revendre sous le manteau, ou dans quelques foires à tous. Il y a peut-être une question civilisationnelle a ce poser car les américains sont ce qu’ils sont, ils ont quand même un savoir vivre sur certaines choses (et aussi un système répressif beaucoup plus sévère qui fait aussi réfléchir avant de mettre le feu a une boîte à dons).

  • lily

    J’ai donné des affaires à une personne,
    et déposé vieille tv et cuisinière (en très bon état de marche), tous ces produits ont été revendu en brocante
    aux alentours! lol.
    Y’a 15 ans, je donnais à Emmaüs, ils revendaient
    mais je doute qu’ils se déplacent à ce jour, chez moi à 3/4 d’ heures de route comme auparavant.