C’est confirmé : L’ADN des cultures génétiquement modifiées est transféré aux humains qui les mangent !

C’est confirmé…. Mais est-ce réellement une surprise??? Car en regardant de manière simple le problème, si nous sommes ce que nous mangeons, en mangeant trop sucré, nous pouvons finir diabétiques, logique non? Et les OGM alors? C’est un autre type de culture avec lequel, au lieu d’avoir les pesticides SUR l’aliment, nous avons le pesticide DIRECTEMENT DEDANS, génétiquement intégré! Bien sur, je ne vous conseillerais pas d’avaler une cuiller de Round Up juste pour voir l’effet que cela peut produire, mais je vous laisse l’imaginer… Alors, si réellement vous souhaitez vous alimenter ab vitam eternam avec des produits OGM, bon appétit…

mais-ogm

Qu’est ce que l’ADN , d’où qu’il provienne ? De l’info !

Il n’est donc pas étonnant que les infos contenus dans l’ADN des OGM et celle de notre ADN se mélangent quand nous les absorbons, pour faire naître un « ADN mutant »

Il faut que le fasse pression sur les , où que vous soyez, résistez pour arrêter cet immense carnage : cette étude à de sérieuses références, il faut arrêter de jouer avec le feu et la vie des gens au nom des intérêts de MONSANTO !

Vous avez tous vu cette info effarante au journal de la 2 hier, où une étude à été faite à Chypre (de mémoire) et en a conclu que c’était une bonne chose que les gens meurent plus vite , afin de faire économiser de l’argent à l’état quant aux soins de santé  …

 

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue « Public Library of Science », les soulignent qu’il existe des preuves suffisantes que des repas ayant des fragments de ces ADN portent des gènes complets qui peuvent entrer dans le système humain par un mécanisme inconnu.

Il est intéressant de savoir si les scientifiques des sociétés en biotechnologie ont déjà identifié cette méthode ? Dans un des échantillons sanguins, la concentration relative de l’ADN végétal est plus élevée que celui de l’humain.

 

L’étude était basée sur l’analyse de plus de 1000 échantillons humains provenant de 4 études indépendantes. « Public Library of Science » est une revue scientifique à libre accès, très respectée, qui couvre la primaire des disciplines au sein de la science et de la médecine. C’est formidable de voir que cette étude y a été publiée, confirmant ce que beaucoup de gens ont soupçonné depuis des années.

Quand il s’agit de cultures et d’aliments génétiquement modifiés, nous n’avons vraiment aucune idée de ce que seront les effets sur le public sur le long terme s. La première vente commerciale d’aliments génétiquement modifiés s’est faite il y a seulement 20 ans, en 1994.

Il n’existe aucun moyen pour que nos autorités responsables de la santé publique puissent tester l’ensemble des combinaisons possibles, sur une population et une période suffisantes, pour affirmer avec certitude que ces organismes sont inoffensifs. Le généticien David Suzuki a récemment exprimé son inquiétude, en disant que les êtres humains font partie d’une « expérience massive » pour de nombreuses années, alors que des milliers de personnes continuent à consommer des OGM.

Les progrès dans la science du génome au cours des dernières années ont révélé que les organismes peuvent partager leurs gènes. Avant cela, on pensait que les gènes pouvaient être partagés uniquement entre les individus d’une espèce, par la reproduction.  Les généticiens suivaient généralement l’héritage des gènes dans ce qu’ils appellent un mode « vertical », comme la reproduction entre un mâle et une femelle. Vous suivez leur progéniture et vous continuez à partir de là.

Aujourd’hui, les scientifiques reconnaissent que les gènes peuvent être partagés, non seulement entre les membres d’une espèce, mais aussi entre les membres de différentes espèces.

« Notre système sanguin est considéré comme étant un environnement bien séparé du monde extérieur et du tube digestif. Selon le paradigme normal, de grandes macromolécules consommées avec la nourriture ne peuvent pas passer directement dans le système circulatoire. Au cours de la digestion, les protéines et l’ADN sont censés être dégradés en petits constituants appelés acides aminés et acides nucléiques, puis sont ensuite absorbées par un processus actif complexe et distribués à différentes parties du corps par le système de circulation. Sur la base d’analyses sur plus de 1000 échantillons humains, provenant de 4 études indépendantes, nous rapportons la preuve que des repas portant des fragments d’ADN assez grands pour porter des gènes complets peuvent éviter la dégradation et, par un mécanisme inconnu, entrer dans le système de circulation humaine. Dans un des échantillons sanguins, la concentration relative d’ADN végétal est plus élevée que l’ADN humain. La concentration d’ADN végétal montre une distribution étonnamment précise dans les échantillons de plasma, tandis que l’échantillon de contrôle non-plasma a été trouvé libre d’ADN végétal. »

Ce n’est pas comme un être humain s’accouplant avec une pomme, une banane ou une carotte et échangeant des gènes. Ce que les sociétés en biotechnologie comme Monsanto ont fait, c’est qu’elles ont permis le transfert de gènes de l’un à l’autre sans aucun égard pour les limites ou les contraintes biologiques. Le problème avec tout ça, c’est qu’il s’agit d’une très mauvaise science.

Les conditions et les « règles » biologiques qui s’appliquent au transfert vertical des gènes, du moins pour ceux que nous connaissons, ne s’appliquent pas nécessairement au transfert horizontal des gènes. La science de la biotechnologie d’aujourd’hui est basée sur l’hypothèse que les principes régissant l’héritage des gènes sont les mêmes quand nous déplaçons horizontalement comme  verticalement.

Ceci nous démontre que les Organismes Génétiquement Modifiés devraient être soumis à beaucoup plus d’expérimentations et de recherches rigoureuses avant de continuer à être consommés.

Comment les autorités sanitaires qui nous gouvernent peuvent-elles les approuver comme inoffensives ? C’est presque comme s’ils nous disaient que tout est parfaitement inoffensif, et nous les aurions crus sans poser aucune question. Nous semblons être une race très crédule, mais, les choses changent, et de plus en plus de gens commencent à remettre en question le monde qui les entoure.

« Une petite mutation dans un être humain peut déterminer tellement de choses.  Le point est tel que lorsque vous déplacez un minuscule gène hors d’un organisme dans un autre, vous changez complètement son contexte. Il n’existe aucun moyen de prédire comment il va se comporter et ce qu’en sera le résultat.  Nous pensons que nous concevons ces formes de vie, mais, c’est comme prendre l’orchestre de Toronto prêt à jouer une symphonie de Beethoven puis, vous prenez quelques batteurs aléatoires « ici et là » et vous les intégrez avec cet orchestre symphonique en leur disant de jouer de la musique. Ce qui va en sortir pourrait être quelque chose d’énormément différent. Les publicistes disent qu’il y a de très bonnes intentions derrière les Organismes Génétiquement Modifiés, mais le fait est, que tout n’est qu’une question d’argent. » David Suzuki

Je crois personnellement que les intentions vont bien au-delà de l’argent, mais, c’est une autre .

Il est également assez clair que l’ADN de la nourriture peut aboutir réellement dans les tissus animaux et les produits laitiers que les gens consomment.

Il y a des études qui démontrent que quand les humains ou les animaux digèrent les aliments génétiquement modifiés, les gènes artificiellement créés transfèrent et modifient la nature des bactéries bénéfiques dans l’intestin. Les chercheurs rapportent que les microbes trouvés dans l’intestin grêle de personnes ayant l’ilestomie (maladie intestinale) sont capables d’acquérir et d’abriter des séquences d’ADN provenant de plantes génétiquement modifiées.

Les cultures génétiquement modifiées ont infiltré l’alimentation animale depuis 1996 et il est même devenu normal pour eux d’avoir un régime alimentaire complet génétiquement modifié. Des études ont relié les Organismes Génétiquement Modifiés des aliments pour animaux à l’inflammation grave de l’estomac et à l’utérus élargi chez les porcs.

Article complet sur Reseauinternational.net

Et nous ne parlons ici QUE de l’effet des OGM sur l’organisme, je vous laisse découvrir sur internet (qui en regorge) les méthodes des grands semenciers comme Monsanto, que cela soit au niveau géopolitique, lobbyiste, sur les petits exploitants (combien de suicides portent la signature Monsanto en Inde au fait?). Le danger ne se trouve pas uniquement dans votre assiette, mais également à la source…

11 commentaires

  • Grand marabout Grand marabout

    l’eau n’est pas pollué

    les chemtrails n’existe pas et n’existerons jamais

    l’agriculture est saine et naturelle

    monsanto est un bienfaiteur ,intègre,irréprochable

    il n’y a pas de problème croissant de fertilité chez l’homme
    ou chez la femme

    il n’y a pas de recherche dans la procréation assistée

    il n’y a pas de complotiste encore moins de conspirationniste

    vous ne voulez pas me croire,vous avez raison,tout est faux

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    bonne chance..

    Effets néfastes théoriques et scientifiquement prouvés des nano-particules de (Ba, Srx) TiO3 sur la croissance des végétaux

    > interrompant la communication cellulaire au seuil d’absorption de rayonnement UV de 230nm, en absorbant les faibles signaux UV intracellulaires responsables du déclenchement de la division cellulaire;
    > irradiant l’ADN de la plante avec de la lumière hautement énergétique de longueur d’onde (λ) de 230nm stockée dans un état excité dans les nucléides [les protons et les neutrons présents dans le noyau des atomes, ndt] de baryum et de strontium. Cette excitation est provoquée par l’exposition aux radiations cosmiques dans les nuages. Les photons à haute énergie stockés peuvent être relâchés par une interaction non-linéaire lorsqu’un photon longitudinal UV de faible énergie et de même λ (un bio-photon) frappe une nano-particule.
    L’état excité des nucléides se décharge alors en une onde en réplique inversée dans le temps qui s’écoule directement en retour vers l’ADN, l’exposant alors à un impact photonique UV de même λ mais beaucoup plus énergétique;
    > déséquilibrant le potentiel électrique de la cellule lorsque stimulées par le champ électromagnétique terrestre, des radiations radar ou des micro-ondes, en relâchant des électrons libres lors d’une altération induite dans leur géométrie cristalline selon leurs propriétés piézo-électriques, rendant les plantes vulnérables aux attaques fongiques.

    la mise en œuvre de ces projets serait une menace pour les écosystèmes du monde qui tôt ou tard mèneraient à la destruction totale des biotopes naturels et des récoltes agricoles dans les zones de retombées.
    http://www.bargainorgonite.com/?p=1960

    http://lesmoutonsenrages.fr/2014/06/08/etude-75-des-echantillons-de-pluies-et-dair-sont-positifs-au-roundup-de-monsanto/

  • Thierry92 Thierry92

    Tiens? On dirait que ce n’est pas vrai? Nous sommes des vilaibs conspis.
    http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0069805

    Evidemment cette étude est fausse de meme que celle de Gilles Séralini?

    • Thierry92 Thierry92

      PS. Les auteurs de ce document, ont un peu plus que le certificat d’études primaire.

      Cette source m’a été donnée par un ami toubib légèrement au fait du problème.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Les vaccins contiennent aussi des protéines, et comme ils sont directement injectés dans le système sanguin, je vous raconte pas les dégâts, et la dégénérescence de l’espèce que ça va donner au fil des générations ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Quand je vous dis que tous les vaccins sont nocifs quel qu’il soit, vous voulez pas me croire ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

  • article 35

    « il faut arrêter de jouer avec le feu et la vie des gens au nom des intérêts de MONSANTO !  »
    Monsanto n’est qu’un outil .Tout comme Tepco et les autres lobbies, bigpharma et consort. Si un système tombe un autre le remplace . A la guerre ce n’est le fusil qui est dangereux mais le type qui s’en sert .Et si on lui prend son fusil il continuera avec un couteau, un bâton ou une pierre jusqu’à ce qu’on lui éclate la tronche.

  • eructite eructite

    Après la pensée unique, le génome unique.
    Bienvenue dans un monde meilleur.

  • Natacha Natacha

    Chaque cellule humaine est intelligente et nous en savons si peu encore.
    Je ne peux croire qu’une machine si extraordinairement complexe et ordonnée ne puisse dépasser les tentatives de chaos insidieusement introduites.
    L’esprit, nous sommes esprit avant d’être matière !
    Ne l’oublions jamais ! :)