« Vacances : brisez les codes et partez vous aussi ! »

L’information seule, ne sert à rien pour moi… celui qui diffuse l’information doit être capable de donner du sens à cette c6d03a30c69a24598f3663c491dde99finformation et permettre la transmission de connaissances qui permettent, elles, de résoudre des problématique.

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-11988.php

Sur cette base il y a sujet que j’ai choisi pour vous sensibiliser sur l’inter-dépendance vis à vis d’autrui. Qu’elle n’est ni bonne ni mauvaise, c’est une réalité pour moi, que chacun peut percevoir différemment.

Dans cet article j’aimerai vous présenter plusieurs alternatives envisageable pour aborder la thématique de « vacances » Des alternatives, peu onéreuse (ça tombe bien c’est la crise) et qui d’un point de vue humain n’ont pas, elles, de prix.

La période estivale est finie et est souvent associé à la période la plus propice à ce qu’on appelle « vacances ».

Donc partons du principe qu’à partir de là vous avez 9 mois pour préparer vos prochaines « vacances »..

Je mets ce terme entre guillemets, car chacun à sa propre conception, sa manière de concevoir ce temps, très souvent dédié à soi.
Quand certains veulent rester à bronzer au bord d’une plage, d’autres préféreront faire un trek en montagne… n’est ce pas Hervé..

Alors pour rester dans la ligne éditorial du blog, on peut se demander en quoi cet article peut s’avérer intéressant.

C’est simple, ici il n’est pas question de se plaindre ou te regarder sans rien faire (s’informer). Je vais peut être parler de choses que certains d’entre vous connaissent déjà ou sous une forme différente, c’est pas grave.

Le but c’est de se dire que « partir » c’est possible, et qu’il n’y a pas besoin d’économiser un 13eme mois voir un 14eme mois pour consacrer du temps à un voyage, à soi, vers l’autre, ailleurs.
http://www.inegalites.fr/spip.php?article94

Faisons l’inventaire de ce qu’il faut pour préparer et faire un voyage. (l’ordre n’a pas de sens particulier ici)

  • Du temps
  • De l’argent, même si on peut faire sans
  • Une destination, ou pas.
  • Un hébergement
  • Un moyen de locomotion
  • Un réseau social ; comme on dit dans le milieu des « contacts »
  • Une méthodologie

Bon si vous êtes sur blog, c’est que vous êtes vivant, vos fonctions biologique en état de marche, vous avez du temps… Ici, il n’est pas sujet de dire : oui mais moi je…

Contentez de vous lire pour l’instant.

Je viens avec des propositions au possible adaptable par toutes et tous. Veuillez apprécier le temps et l’énergie que j’ai mis à votre disposition.

Normalement si vous êtes vivant, c’est que vous avez du temps, donc on passe.

L’argent est une notion qui va s’adapter aux différents aspect de votre voyage.

La destination à vous de la choisir ; les différents outils que je vais vous présenter vous permettront de vous aider à découvrir des destinations ou tout simplement accéder à celles qui vous intéresses déjà.

On arrive donc à ce qui représentent majoritairement les freins à ce type de projets.

Pour l’hébergement, si je vous dit qu’il est gratuit ?

Je suis certains que votre premier reflex va être de ne pas vouloir y croire et chercher l’arnaque.

Faites comme bon vous semble, mais si vous êtes du genre à ne pas avoir confiance, les propositions suivantes risquent d’être difficile à concevoir.

Bon assez de blabla. En cliquant sur ce lien https://www.couchsurfing.org/ vous tomberez sur votre première solution d’hébergement pour en savoir plus sur eux :http://fr.wikipedia.org/wiki/CouchSurfing

http://youtu.be/g3BpLUMbzfA

Une fois inscrit sur ce site de réseau social, vous pourrez créer un profil et ainsi envoyer des demandes d’hébergement à des personnes vivant là ou à proximité de votre destination et recevoir vous mêmes des voyageurs.
Vous ne payez rien, tout du moins pas en argent. Chaque hôte à ses attentes à vous de trouver l’hôte qui vous correspond le plus. En règle général, passer du temps avec la personne, aller boire un verre, lui préparer un repas, lui apporter un cadeau « symbolique » suffit comme contribution.

Oui mais, comment ne pas tomber sur des sociopathes me diront certains …

Le site fonctionne avec un système de référence, une fois un séjour chez quelqu’un les deux parties écrivent une référence sur la personne qu’il l’a hébergé-accueilli. Bien sur cela ne vous empêche pas de veiller à respecter certaines lignes de conduite (ne vous rendez pas chez quelqu’un qui n’a pas rempli son profil, pareillement n’invitez pas quelqu’un chez vous si vous sentez que ça ne va pas le faire, faites confiance à votre instinct, si vous êtes une femme seule on vous conseillera d’être plus  vigilante..)

Ceci n’est pas un logement contre service, c’est gratuit. Idéal pour les week-end, 3 voir 4 jours, souvent c’est bien plus que nécessaire pour visiter une ville, et rien ne vous empêche de faire plusieurs hôte au même endroit.

De toute manière en tant que membre vous risquez de recevoir des requêtes, il est clair qu’il vaut mieux être hôte en premier et s’enrichir de l’expérience des « surfeurs » qui viendront chez vous, d’autant plus qu’ils vous fourniront des références non négligeable pour vos projets de voyages futurs.

Vous trouverez avec ce lien https://fr.warmshowers.org/ une communauté et un site internet, fonctionnant de la même manière que « couchsufing » exclusivement dédié aux cyclo-voyageurs.

Vous décidez de faire un petit Paris – Toulouse à vélo vous pouvez aller sur le site, créer un profil et commencez à démarcher les membres.

Ces deux solutions sont très intéressantes je trouve car elles permettent de découvrir les choses d’une manière différente que derrière la bulle touristique surtout lorsqu’on part à l’étranger.

Couchsurfing.org est plus axé sur le social, vous y trouverez un forum, des « mur » pour chaque ville ou chacun peut poser une question « coins à voir, restauration etc. »
….

Pour continuer dans l’hébergement, on va rester dans le « gratuit » mais avec contrat.

Il existe les sites internet, http://www.wwoof.fr/ et http://www.helpx.net/

Qui sont des réseau d’hébergement et d’échanges, en somme pour être hébergé vous devez fournir une contre partie, généralement orienté vers les activités rurales (champs, ferme, jardinage, construction)

Ici, on ressort avec une richesse que je trouve unique, celle de l’expérience. À mon avis, très approprié pour les personnes qui ont envie d’avoir des contacts avec le milieu avant de se lancer eux mêmes ; dans la permaculture par exemple ( une sorte de formation ), bien entendu le temps d’activité est régit par des règles claires et précises, donc bien se renseigné afin de ne pas subir de l’esclavagisme, exploitation abusive.

Pour faire partie du réseau par contre il faut être membre et donc financer la communauté pour avoir accès aux informations des membres c’est en dessous de 20euros..

Tous ces site présentés marchent dans les deux sens, soit vous vous en servez pour être héberger soit vous mêmes pouvez accueillir des voyageurs (ou pas)

….

Si ces suggestions ne vous conviennent pas, vous pouvez toujours vous rendre à Décathlon ou ailleurs et acheter une tente pour garder votre autonomie c’est certains que la tente + vélo c’est une des manières les plus économique de voyager:)

Maintenant qu’on a parler de quelques solutions alternatives pour l’hébergement et que vous avez économiser les nuits à 50e à l’hôtel vous pourrez soit les garder pour vos offrir des activités sur Place, soit pour votre quotidien hors « vacances »

Vous savez comment être héberger mais pour aller ou ? Quand ? Pour aller voir quoi ? Qui ? Je ne parle pas la langue … beaucoup de freins.

Bref on essaye de trouver des solutions …

Alors voici quelques sites pour répondre à vos éventuels besoin, commençons par le classique guide du routard, voici un lien vers le site et une page du site avec un manuel spécial (c’est cadeau) http://www.routard.com/mag_dossiers/id_dm/67/g_palemo.htm

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, sur ce site vous trouverez un petit forum « pas très pratique » mais qui existe.

Mais le plus intéressant à mon sens, c’est les fiches par pays, une brève présentation de chaque pays avec une ribambelle de liens qui vous permettront de découvrir le pays, son fonctionnement, les choses utiles et importantes à savoir sur le pays, la culture, la politique etc.

Si vous avez un projet déjà plus mûri dans votre tête, ou vous souhaitez piocher dans l’expérience des autres … rendez vous sur ce forum http://voyageforum.com/

Une communauté de plus d’un million de voyageur, des rubriques, par pays, par thématique (à vélo, à pied, en bateau, en bus …) des conseils, des dossiers fait par les voyageurs eux mêmes qui affiche leur budget les astuces, une section sur les éventuels arnaques, les bon plans etc.

Dans la suite des choses, quand vous aurez décidé de votre destination je vous invite à faire un tour sur Interpals : http://www.interpals.net

C’est quoi encore ce site ?

C’est très simple, ici aussi on crée un profil, une sorte de Facebook mais public et plus intéressant couplé avec forum ce site se veut être un réseau pour correspondre avec des gens du monde entier.

Hein ?

C’est très simple, je suis Français, je m’intéresse à la culture nippone par exemple…
Je vais sur inter pals, je fais une recherche des membres « japonais » et puis j’engage la conversation.

Si vous voulez apprendre une nouvelle langue, et pratiqué avec une personne native de la langue en question ce site sera un bon début.

Ok, si on fait le point, je vous parlé des moyens d’hébergement et vous ai donné des outils qui vous permettront de choisir votre destination et l’organiser.

Maintenant, il ne reste plus qu’à y aller, mais comment ?

Alors déjà il y a le voyage en bm double pied. Clairement, c’est la manière la plus économique d’un point de vue financier, vous marcher à votre rythme, en faisant éventuellement du stop.

Rendez vous sur ce site d’ailleurs pour plus d’infos sur cette manière si particulière de voyager http://lesacados.com/voyager-en-autostop-guide-de-auto-stoppeur

ou encore sur ce site http://www.lepouceux.com/

Il y ‘en a un autre mais je le mettrai plus bas …

Bien entendu il y a le voyage à vélo, pratique (facile à réparer, à conduire, c’est bon pour la santé) on garde l’autonomie du voyage à pieds et on gagne en confort, possibilité de transporter plus de matériel (camping).

http://youtu.be/HKo8xcBkKTY

Après nous avons les transports collectifs, comme par exemple les agences de bus. Je pense notamment à l’Euro-Line qui propose des offres vraiment intéressante mais sachez que chaque coin de l’Europe et du monde possède ses propres agence de transports et à des prix vraiment dérisoires parfois. Sachant que certains pays se traverses en quelques heures (Italie, Suisse, Belgique, Hollande, Royaume Uni, Slovaquie, Slovénie etc… )

Rendez vous sur les forums et autres sites pour prendre connaissances des agences les plus adaptés à vos besoins et envies.

Ensuite, il y a la voiture personnelle ou encore en co-voiturage.

Utiliser son véhicule semble être un avantage pour partir en voyage, c’est notre voiture, on peut dormir dedans, on peut se déplacer quand on veut, mais bon, la fatigue, l’ennuie peuvent vite s’installer et du coup peuvent être à l’origine d’un accident.

Essayer d’embarquer avec vous des auto-stoppeur via ce site celui dont je parlais plus haut…

http://www.rezopouce.fr/cms/blog/88-autres-r%C3%A9seaux-d-auto-stop-organis%C3%A9.html

Organiser un co-voyage avec le site blablacar http://www.covoiturage.fr/

Ce qui vous permet de réduire les dépenses, car cela reste une manière plutôt coûteuse de voyager et sujet à beaucoup de risque (panne).

Donc je ne conseillerai pas à tout prix ce moyen, sauf sur des cours trajets 5heures MAX.

Qu’est ce qu’il y a après, le train .. ?

Alors bienvenue dans le monde magique d’interrails

http://fr.interrail.eu/

http://youtu.be/fEpxvoHYBMs

Avec un pass (ticket) vous pourrez voyager dans tous les pays correspondant à votre pass.

Explication « extrait du site »

Vous devez tout d’abord choisir votre pass InterRail. Décidez si vous souhaitez voir jusqu’à 30 pays avec le Global Pass ou en explorer un seul avec le One Country Pass. Estimez le nombre de jours de voyage en train dont vous aurez besoin pour visiter toutes vos destinations, et une fois prêt, choisissez et commandez votre pass. Nous pouvons expédier vers une adresse personnelle ou professionnelle.

Par ailleurs il est possible de prendre les trains de banlieue et ferry par exemple… rendez vous sur le site et consulter la carte du réseau pris en charge.

Il reste l’avion, c’est rapide, on ne voyage plus on se déplace et le voyage commence une fois arrivé à destination, des agences tels que Wizz Air sont très chouette ; pareil rendez vous sur le site pour en savoir plus sur les prix, par contre c’est départ de paris Beauvais. Donc pas pratique pour tout le monde. Comme pour la voiture, ça pollue, ça coûte, mais ce n’est pas négligeable de faire Paris Varsovie à 20 euros aller simple.

Oui mais moi je veux aller en Amérique du Sud, donc t’es gentil mais je fais comment moi ?

Et bien, je t’invite à aller sur le site http://www.bateau-stop.com/ ou http://www.bourse-aux-equipiers.com/ en somme, vous embarquer sur un navire à la manière d’un covoiturage…

http://youtu.be/8MzHM_fSbPA?list=PLK0dhvt9dpixC_ia5vWtJ50qTuxdu2cG_

Donc entre les solutions gratuites, peu onéreuses, pratique…j’avais la volonté d’être clair sur ce dossier et exposer aux lecteurs qu’il est possible d’organiser un séjour, un déplacement, un voyage, des vacances, un moment spécial avec des outils et des informations glaner ci et là sur le net.

Certains auront peut être l’impression d’être submergé par les informations mais c’est normal, car il n’existe pas de « solution » ni de séjour clé en main. Ce genre de truc sont des produits vendues par des agences, les séjours et expériences sont unique et ne font pas partie d’un pack-age que je pourrai vous offrir ici.
Voilà pourquoi en tout début de dossier je vous parlai de méthodologie, chacun organisera son voyage, et ici vous trouverez quelques outils pour vous montrer que : c’est possible.

C’est la raison pour laquelle j’ai posté plusieurs vidéo pour illustrer mes propos.

Solution annexe « bonus »

Sur le site On va sortir http://www.onvasortir.com/ Vous pourrez rencontrer des gens pas loin de chez vous et organiser des rencontres des activités (barbecue, ballade en ville, aller à un concert, courir, emmenez vos enfants à un spectacle…)

Monter un projet de voyage organisé… rassembler les habitants de votre quartier, ville, village, un public particulier et organiser « une colo » et en tant qu’association solliciter éventuellement un financement de la région, de la collectivité locale, faire un financement participatif (appel aux dons et autre crowdfunding ). Attention le projet doit être supporter, en terme d’argument et de partenariat…Mais une fois que c’est fait ça peut rouler sur plusieurs années et apporter des solutions (emploi, vocations, ouverture social, formation…)

Vous voulez voyager mais aussi être utile, devenez animateur sur un séjour de vacances (pas besoin du BAFA si vous avez un cerveau et êtes bienveillant) alors rendez vous sur http://www.planetanim.com/ mieux encore apporter un peu confort aux enfants porteurs d’handicap souvent toute l’année en IME ou famille d’accueil et qui les abandonne en été comme des chiens laissés à la SPA en partant en colo avec l’AVEI http://www.avei.fr/fr/ par exemple.

Ou surveillant baignade ? Ou gardien ? Ou Cuisinier ? Ou Agent d’entretien ? Ou Accompagnateur sur des classes transplantées… La colonie de vacances c’est bien plus que ça

http://youtu.be/_nmFngoClag

La vraie solution ; pour moi, correspond un peu à ce que mon père me disait…un truc du genre : dans cette vie, pour s’en sortir il faut les poches pleines d’argent ou juste une carte téléphonique.

Vous l’aurez compris, pas besoin d’être riche pour faire des projets et les réalisés car le nombre fait la force.

Rappelez vous que seul on va vite, mais qu’à plusieurs on va plus loin.

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout. Bon projet à vous et j’espère à bientôt pour un autre écrit.

Abes

4 commentaires