Préparer un kit de survie en 10 modules financièrement accessibles

On ne sait jamais… Un krach économique, un conflit, n’importe quoi peut nous amener à passer en mode survie…

couteau suisse outil survivalisme

Survivre est un verbe qui fait peur, car il sous-entend que nous sommes face à une situation « anormale » et sans doute urgente de vie.. Mais sommes nous définitivement à l’abri d’un événement géologique, climatologique ou politique grave ?

Cet article très bien fait, publié en début d’année (les prix sont donc à jour) propose 10 modules à prévoir en cas de catastrophe et ce, de façon à peu près accessible à toutes les bourses. A mettre en favori, faire circuler, imprimer et distribuer éventuellement à ceux que vous aimez…. Il pourrait sauver des vies.

—————————————————————————————-

SURVIVRE EN 10 POINTS

J’entends souvent dire: « je ne sais pas par ou commencer »… »le survivalisme c’est pour les riches, tout est trop cher, compliqué, inaccessible… »

Si la locomotive philosophique du survivalisme nous conduit invariablement au développement intelligent et durable d’une certaine hygiène de vie fondée sur l’indépendance, nous ne pouvons ignorer les problématiques récurantes capables de venir déstabiliser nos quotidiens, et cette facette survivaliste de la préparation et l’anticipation.

Qu’il soit question de catastrophes naturelles, technologiques, économiques, sanitaires ou sociales, l’impact et les conséquences d’une tension peuvent rapidement venir bouleverser la complexité de nos infrastructures modernes, menacer le bon fonctionnement de nos sociétés et de nos systèmes de support, et, riche ou pauvre, venir contrarier la normalité et l’équilibre de notre réalité.

Le plus souvent, ces ruptures de la normalité sont de courtes durées, et même si il ne peut y avoir de liste-référence ou de plan ultime en terme d’autonomie, d’indépendance et de résilience tant les projets internes et externes, les budgets, les sensibilités ou les environnements des uns et des autres sont particuliers, nous continuons d’observer certaines tendances et dénominateurs communs au travers du matériel utilisé, des connaissances désirées et des stratégies employées pour gérer ces urgences, ces ruptures et ces malaises.

Ces tendances, axées sur la résilience citoyenne, sont souvent développées et transmises par nos gouvernements au travers d’un « plan familial d’urgence », visant a responsabiliser le citoyen et le préparer a faire face a une rupture de la normalité: panne de courant, séisme, inondation, grand froid et canicule, émeute, incident technologique, incendie, terrorisme…

Cependant, nos gouvernements restent figés sur une stratégie d’autonomie citoyenne basée sur 72 heures, et une « panoplie de survie » souvent inadaptée aux réalités de la rupture de nos systèmes de support et de leurs conséquences sur notre fabrique.

Si nous observons les ruptures de la normalité ces dernières années: Ouragan Katrina, Sandy, Haiyan. Effondrement économique URSS, Argentine, Grèce. Tremblements de terre Japon, Haiti, Turquie. Inondations locales et régionales diverses, Tempêtes, Interruptions des réseaux de distribution en eau, en électricité, en nourriture, en essence et en gaz, Guerres, Accidents Technologiques, Conflits Sociaux, Emeutes etc…réalistiquement parlant, et dans ce contexte de ruptures, 72 heures d’autonomie familiale parait juste ! Surtout en ville, ou la densité de population dicte sans compassion le rapport entre le besoin et la disponibilité des ressources…c’est a dire entre nos besoins les plus basiques, et la quantité de ressources vitales a notre disposition dans les magasins.

Une intention de résilience citoyenne qui me semple plus réaliste et adaptée, non seulement aux événements et a leurs conséquences mais aussi a la fragilité de notre monde moderne, se base sur une autonomie familiale de 10 jours: c’est le Projet 10.

Le Projet 10 est une maquette résiliante qui répond a un besoin particulier: Lorsque dans l’instant, il n’y a plus personne au monde pour nous venir en aide, pour nous soigner, nous nourrir, nous éclairer, nous chauffer ou nous protéger…

———————————————-

1- Module Communication.
Ce module devrait, dans sa fonction la plus simple et épurée, nous permettre d’écouter et d’interpréter de l’information en temps réel, pour pouvoir prendre des décisions intelligentes et raisonnées sur la trajectoire de notre stratégie de résilience.

Principalement, cette information devrait nous aider a répondre a une question primaire concernant notre environnement immédiat et sa stabilité durant une urgence: Dois-je évacuer mon domicile, ou m’enraciner ?

– Radio a pile + dynamo / solaire si possible = 25 EUR pour un modèle olympique qui fait cafetière.
– Réserve de piles = 5 EUR pour 4 piles.

= Pour moins de 30EUR, nous devrions pouvoir sécuriser ce module communication.

Note: Concentrez vos systèmes a piles sur le type d’alimentation le plus répandu et disponible possible = AA et/ou AAA. Ces piles sont les plus répandues, les plus disponibles, les plus polyvalentes…bref, les plus mieux.
Evitez les piles exotiques comme les CR123 par exemple. Certaines piles sont certes « modernes » et puissantes, mais elles sont aussi souvent plus chères et difficiles a trouver dans le cadre d’une rupture de la distribution de nos centres de réapprovisionnement.

———————————————–

2- Module Eau et Nourriture.

Pour vivre, il faut boire et manger.

La grande discussion « Survivaliste » ne concerne pas la validité de cette évidence physiologique, mais la quantité et la qualité des réserves en eau et en nourriture que nous devrions stocker.

Un excellent point de départ pour la construction de notre résilience alimentaire est sur cette base de 10 jours:

– 1kg de riz, 1kg de pâte, 1kg de haricots, 1kg de semoule, 1kg de lentille = 10 EUR
– 10 boites de votre soupe préférée en conserve = 10 EUR
– 40L d’eau du robinet stocké dans des bouteilles ou des bidons alimentaires récupérés = Gratuit
– 50L d’eau du ballon d’eau chaude (si applicable) = Gratuit
– 1 bouteille d’eau de Javel = 2 EUR
– 1 réchaud de camping au gaz (par exemple un Bleuet Micro Plus) = 20 EUR
– 2 cartouches de gaz = 10 EUR
– 1 casserole ou popote de 2 Litres minimum = déjà a la maison ?

=  60 EUR pour arrondir.

Note 1: La règle d’or de la construction d’une réserve alimentaire est la suivante: Stockez ce que vous mangez. Mangez ce que vous stockez. Simplement: N’achetez pas des Sardines a l’huile si vous n’aimez pas les Sardines a l’huile ! Logique + Particularité + Rotation des réserves.

Note 2: le choix de votre réchaud et de sa réserve de carburant doit dépendre de votre situation familiale. Une famille de 6 avec des enfants en bas âges devrait nous voir adopter une réserve de carburant plus lourde, et pourquoi pas un réchaud a deux bruleurs pour augmenter notre capacité de préparation: nourriture, eau chaude pour la toilette, biberons, ébullition pour le traitement de l’eau…

Note 3: Pensez a la logistique des milliards d’individus vivants dans des conditions dégradées époustouflantes de part le monde. Ce que vous voyez au premier plan sont toujours les mêmes outils: des contenants de plus de 2 litres: marmites, popotes, bassines, bidons et jerrycans.

 

————————————————

3- Module Eclairage:

Préparer a manger, faire pipi au bon endroit (pour les inconditionnels du Neandertal), soigner une blessure, maintenir notre stabilité psychologique, lire une histoire a nos enfants ou repousser une attaque de monstre du placard, signaler notre position lors d’un incendie ou encore évoluer en toute sécurité a l’intérieur de nos domiciles durant une coupure de courant: pouvoir illuminer la nuit relève de la sorcellerie !

Aujourd’hui, nous pouvons le faire sans avoir a brûler un arbre dans le salon.

– 1 lampe a pétrole toute bête de base style lampe tempête = 10 EUR
– 2 Litres de pétrole lampant = 10 EUR
1 lampe torche de base = de 1 a 50 EUR
– 1 lampe Frontale (Regardes maman, sans les mains !), comme par exemple la Petzl Tikka = 20 EUR
– 1 réserve de bougies (IKEA par exemple) = 3 EUR

= de 50 a 100 EUR

Note 1: Il existe des lampes a pétrole ultra sophistiquées qui coutent un rein sur le marché noir Allemand. Restez simple et réaliste, et gardez votre rein.

Note 2: Une lampe torche n’a pas besoin d’éblouir un tique a 300 mètres et de nous faire du 1000 Lumens en mode basse tension. Vous n’êtes pas un phare Breton. Restez simple, pragmatique et le plus polyvalent possible.

Note 3: Durant une coupure de courant par exemple, les risques d’incendies et d’intoxications respiratoires au domicile augmentent dramatiquement du a l’utilisation des bougies et autres systèmes de combustion.
Prévoyez d’installer dès aujourd’hui des détecteurs de fumées et de monoxyde de carbone dans vos foyers: ça sauve des vies.

 —————————–

 

4- Module Thermorégulation:

L’être humain est plutôt mal conçu lorsqu’il est question d’endurer les éléments ou une rupture de notre chauffage central (aujourd’hui souvent dépendant de l’électricité). Nous avons le pouce et tout, mais nous sommes la seule espèce qui doit revêtir la peau d’autres espèces pour pouvoir survivre quand il fait un peu froid ou quand ça mouille.

– Couvertures, couettes, manteaux, peaux de bêtes, bonnets, gants, sacs de couchage = déjà a la maison ?
– 1 adaptateur chauffage pour les cartouches de gaz du réchaud de camping = 20 EUR

Note 1: Certaines stratégies de « chauffage passif » peuvent largement contribuer a réduire notre exposition au froid, comme par exemple la réduction de la taille de notre environnement (vivre dans une seule pièce), et l’optimisation thermique de notre domicile: l’isolation.

Note 2: Les stratégies et les moyens de réduction a « l’exposition aux éléments » (pluie, vent, neige, froid, chaud…), ont toujours été une activité majeur pour la survie de notre espèce. Simplement, l’être humain est un organisme Homéotherme, et bon…on ne rigole pas avec ça.

Note 3: Durant une coupure de courant par exemple, le taux d’incendies et d’intoxications respiratoires au domicile augmente dramatiquement du a l’utilisation des bougies et autres systèmes de combustion et de chauffage.
Prévoyez d’installer dès aujourd’hui des détecteurs de fumées et de monoxyde de carbone dans vos foyers: ça sauve des vies.

 

———————————————–

5- Module Soins et hygiène:

Avant, il y avait la peste bubonique.
Maintenant, on a le savon…

– 1 Savon type « de Marseille », ça fait tout, corps et peaux de bêtes = 5 EUR
– 1 bouteille d’eau de Javel = déjà présente  (module eau et nourriture)
– 1 réserve de petits sacs poubelle « qui sent bon » (dans un appartement et sans l’eau courante, vous faites caca ou ?) = 5 EUR
1 trousse de premiers soins = de 5 a 200 EUR
– 1 stage de secourisme TYPE Croix Rouge = de Gratuit a 50 EUR

= De 25 a 250 EUR.

Note 1: La trousse de premiers soins peut être basique, comme ultra développée.
La première considération devrait être de vos besoins personnels: Asthme, Diabète, Goutte etc. Assurez-vous d’avoir une réserve suffisante de vos médicaments vitaux = Particularité.
La deuxième considération est de l’ampleur de cette trousse en rapport directe avec vos connaissances et vos besoins. Souvent, une trousse basique aux alentours des 20 EUR fait largement l’affaire pour traiter la majorités des problèmes rencontrés, a moins que vous ne soyez toubib.

Note 2: Certains environnements professionnels offrent des stages de secourisme a leurs employés. C’est gratuit, il suffit de faire la demande.

 ——————————

6- Module Évacuation:

Si s’enraciner a l’intérieur même de nos domiciles et « attendre que ça passe » est souvent la solution et la stratégie idéale, nous devrions être prêt a évacuer notre domicile le plus rapidement possible.

Souvent, l’évacuation est ordonnée par les autorités locales ou régionales chargées du bien être de ses citoyens. Une multitude de problèmes peuvent nous pousser a fuir notre domicile ou notre environnement: inondations, incendies, feux de forets, incidents technologiques (fuite de gaz, centrales ou usines défaillantes, déraillement de train transportant des produits chimique etc.)…

– 1 contenant = sac en plastique, sac poubelle, valise, sac a dos, sac de sport = de gratuit a 200 EUR.
– Contenu = de gratuit a ce qui vous semble raisonnable.

Le contenu d’un sac d’évacuation peut être sobre, minimaliste et aller a l’essentiel, comme il peut être complexe et imposant. L’ampleur de ce Système Mobile (SYSMO) dépend de votre budget, de votre environnement, de votre climat, mais aussi de votre situation familiale et de vos besoins propres.

Notes générales:
– Un sac d’évacuation est un outil personnel, et personnalisé a vos besoins et votre environnement. Ils sont tous différents, et donc la dynamique « mon mien est mieux que le tient » n’a aucun sens ici.
– La plupart du matériel et des outils du module évacuation sont déjà dans les modules 1. 2. 3. 4. et 5. plus haut.

Exemple typique de contenu pour le sac d’évacuation:

– Module vêtements:

Dans un sac étanche ou un sac poubelle (et dans le sac):

– 1 pièce de coton (Shemag / Bandana)
– 1 paire de chaussette (laine ou autre)
– 1 change sous-vêtement
– 1 change T-shirt
– 1 protection tête (cagoule polaire ou autre selon le climat)
– 1 protection mains (gants)
– Protection pluie (bas de Kway / Poncho par exemple)
– Sous vêtements thermique (dépend du climat)

Sur soi:

– 1 paire de chaussure robuste et confortable
– 1 pantalon robuste et confortable

Organisation « 5 couches » (sur soi ou dans le sac, selon la situation / climat):

– 1 T-shirt manches courtes (thermique ou autre)
– 1 T-shirt manches longues (thermique ou autre)
– 1 couche « intermédiaire » (veste polaire a capuche ou autre)
– 1 couche « chaud » (« Puffy » ou autre – dépend de votre climat)
– 1 couche « pluie » (haut de Kway ou autre)

Note: Beaucoup de survivalistes tombent amoureux des vêtements « Tacticool » avec du camouflage partout: « je suis un buisson tu ne me vois pas ». Le meilleur camouflage reste celui de ne pas ressembler a un mercenaire du dimanche. Restez simple, monsieur « tout le monde » et SOBRE, surtout en ville !

– Module « dormir dehors »:

– 1 bâche (2m x 2m) ou une tente
4 sacs poubelle épais de 200L
– 1 sac de couchage ou une couverture (dépend du climat et de votre sauvagerie)
– 1 sac de survie « Bivvy » de Adventure Medical Kits (la couverture de survie ameliorée)

Note: Si vous avez des enfants, la tente reste un meilleur appui psychologique que la bâche lors d’une situation involontaire de « dormir dehors ».

– Module boire:

Kit chimique et mécanique d’assainissement de l’eau:

– 1 filtre Aquamira Frontier Pro (200L d’autonomie)
[pour les familles nombreuses: MSR miniworks EX = 2000L d’autonomie]
– 4 pré-filtres Aquamira
– 1 Paille Aquamira
– 25 Micropur
– 5 filtres a café

Kit d’assainissement de l’eau par ébullition:

– 1 Gamelle de 2L minimum

– Module « gourde » (dépend de votre environnement):

– 2 bouteilles « Nalgene » (grand goulot – 2 x 1L)
– 1 poche a eau « Platypus Big Zip » 3L

– Module manger:

– 6 « Backpacker’s Pantry » ou autres repas lyophilisés.
Calories : 2640 pour un poids total de 500g.
– 1 Paquet de « Jerky » (boeuf, cerf, ours, antilope…).
Calories : 240 pour un poids de 90g.
– 1 Paquet de « Trail Mix ».
Calories : 2210 pour un poids de 450g.
– 6 paquets de flocons d’avoine.
Calories : 960 pour un poids de 200g.
– 6 « Sneakers » (boost / troc / partage / don / confort)
Calories : 1680 pour un poids de 350g.

Calories total : 7730

Note: Le module nourriture est d’un contexte particulier: l’évacuation. Nous visons ici une alimentation polyvalente (doit être préparée / se mange sans préparation), la plus légère possible, et contenant le plus de calories possible. Si vous voulez manger « Bio » ou gourmet, c’est possible, mais c’est plus cher et surtout plus lourd.

– Module feu:

1- Ignition (3 méthodes):

– 1 Firesteel ou pierre a feu (aucunes pièces mécaniques et fonctionne dans n’importe qu’elles conditions climatiques – vent – pluie – froid = solide et fiable !)
– 1 briquet BIC
– 1 boite d’allumettes tempête

2- Combustion:

– 1 pot de Vaseline avec coton

Note: Pouvoir faire des étincelles ou une petite flemme est une chose. Pouvoir créer un feu stable et durable dans les pires conditions en est une autre. Incorporez une méthode de combustion ou un accélérant a votre module « feu ».

– Module Lumière:

– 1 Lampe torche alimentation AA
– 1 Lampe frontale, par exemple la « Petzl Tikka » (Alimentation AAA)
– 1 pile AA Lithium de rechange
– 3 piles AAA Lithium de rechange

Note: Les piles au Lithium ont plusieurs avantages, notamment, elles sont plus légères, plus stables, et offrent une meilleur durée de vie (environ 10 ans a l’intérieur même du système) que les piles alcalines.

– Module Administratif:

– 1 carte routière de votre pays
– 1 carte routière de votre région / département
– 1 carte topographique de la ville / région
(pour les citadins: prévoir carte du métro / train / bus, plan détaillé de la ville, plan des catacombes, des égouts etc.)
– 1 radio AM/FM (la même que pour le module communication ?)
– Papiers d’identification (extrait de naissance – passeport – carte d’identité – permis de conduire…)
– 1 petit bloc note + stylo
– 1 téléphone portable + liste de contacts
– 200EUR en liquide et en petites coupures (Nourriture, Hotel, Taxi etc.)

– Module énergie:

– 1 réchaud a gaz
– 1 cartouche de gaz

Note: Selon la situation, il peut être difficile voir impossible de faire un feu pour réchauffer vos nouilles chinoises. Le réchaud a gaz réduit notre empreinte physique (Bruit, Odeur, Trace), réduit notre dépense d’énergie (trouver, porter, couper du bois) et nous permet de préparer notre nourriture ou faire bouillir de l’eau rapidement, facilement et efficacement.

– Module hygiène et soins:

– 1 kit de premiers soins (avec vos médicaments personnels)
– 1 petit savon (de Marseille par exemple)
– 1 brosse a dent
– 1 petit tube de dentifrice
– 1 petite bobine de fil dentaire

– Options : les lingettes pour bébés, le gel désinfectant, des multivitamines…

– Module outils:

– 1 « truc qui coupe » (au choix, dépend de votre environnement et de votre sauvagerie)
– De la corde ou de la ficelle
– 1m de duct tape
– 2 aiguilles a coudre (+ fil dentaire du module Hygiène et soins)
– 1 pince au choix = multitool / pince a étau / pince universelle / pince a bec
– 5m de fil de fer

———————————————

7- Lien social = Gratuit:

Un pilier de notre intention d’indépendance est de réaliser que nous ne pouvons pas tout faire, tout savoir, tout avoir, tout gérer, tout penser…et l’association, l’entraide et la réciprocité ont été, sont et seront, des facettes incontournables de notre développement et de notre survie.

Sans pour autant tomber dans le communautarisme du « pull qui gratte » et du « on dors tous ensemble ? », construire du lien social a l’échelle locale et régionale avec nos voisins, nos artisans, nos paysans, nos marchands, nos docteurs, nos policiers, nos agriculteurs et nos éleveurs, est une philosophie de vie pleine de richesses.

L’idée n’est pas de former une équipe d’intervention tactique, ni de parler survie ou rupture de la normalité avec la boulangère du coin ou le voisin du troisième, mais de tout simplement tisser des liens et d’aller a la rencontre. C’est dire bonjour a nos voisins. C’est parler avec l’agriculteur du coin de ses champs.

Quand tout va bien, ce lien peut générer une multitude de bénéfices. C’est échanger ses patates contre les tomates du voisin. Recevoir des oeufs frais parce que le voisin en a trop. Echanger des savoirs faire et troquer. Construire de l’amitié.
Quand tout va mal, ce lien est primordiale car il soude la communauté. Et une communauté soudée est tout simplement plus résiliante et stable qu’une communauté qui ne l’est pas.

Un simple bonjour aujourd’hui…peut faire toute la différence demain

————————————————-

8- Attitude, Connaissances et Expérience = Gratuit:

Beaucoup semblent encore penser que le survivalisme n’est possible qu’au travers de l’argent et de la possession: « Le survivalisme c’est pour les riches ».
C’est faux.

Tout l’or du monde ne peut vous procurer l’expérience de vie.
Tout l’or du monde ne peut vous procurer les connaissances brutes liées a la survie au sens large.
Et tout l’or du monde ne vous servira a rien si votre attitude, mentale et physique, est a chier.

Apprendre a nager, a lire, a calculer, a écouter, a sourire, a dire bonjour, a prendre sur soi, a persévérer, a accomplir, a se battre, a endurer, a travailler le bois, le cuir, le métal, a penser, a agir, a réagir, a coudre, a semer, a réparer, a dialoguer, a communiquer, a donner des ordres, a recevoir des ordres, a troquer, a chasser, a pêcher, a cueillir, a accueillir, a patienter, a soigner…sont des éléments de notre potentiel humain qui n’ont pas de prix aujourd’hui, et qui pourtant sont gratuits.

———————————————–

9- Protection Personnelle:

« Parmi tous les crimes du règne Britannique sur l’Inde, l’histoire prouvera que celui de priver une nation toute entière d’armes est le plus obscure. »
Mahatma Gandhi, dans « Gandhi », une autobiographie, page 446.

Nos règles de jeu (lois, comportements, protocoles sociaux, éthiques etc.) ne sont pas figées ! D’une minute a l’autre, celles-ci peuvent changer, basculer, bouillonner et déborder, pour le meilleur et pour le pire. Apres tout, certains individus sont capables de perpétrer les pires atrocités quand tout va bien, imaginez quand tout va mal.

Dans ce contexte de règles de jeu réactives, impulsives et finalement imprévisibles, avoir les moyens (physiques et psychologiques) et les outils d’affirmer sa propre conscience, son droit d’exister, son intégrité physique et celle de ses proches, peut devenir nécessaire, et ceci peu importe le pays ou la culture qui vous abrite.

– Pour les anti défense personnelle = Prière + serrer les fesses = Gratuit- Défense passive = Gratuit
– Défense passive / active:
– 1 Fusil de chasse traditionnel, 2 coups, calibre 12, CANON LISSE = 200 EUR
– 5 boîtes de 5 cartouches / Buckshot #4 = 50 EUR
– License de ball trap (dans certains pays, il faut une license pour posséder un simple fusil de chasse) = 50 EUR

= 300 EUR.

Note 1: Un fusil de chasse de calibre 12 chargé avec du Buckshot et dans les mains d’un citoyen responsable, est un meilleur outil de dissuasion qu’un manche a balais, des gros bras musclés ou 20 ans de karaté.

Note 2: Pour le citoyen, l’arme a feu est principalement un outil de contre pouvoir. Depuis la nuit des temps, les sans-défense du monde sont systématiquement soumis aux brutalités (physiques et psychologiques) de leurs voisins, car il est plus facile de rendre esclave, de soumettre, d’emprisonner, de piller, de violer ou de réduire a néant les populations civiles non armées ou possédant des outils de défense inférieurs aux technologies ambiantes.

—————————————————

10 – Epilogue:

Pour environ 500EUR (le module évacuation peut se construire sur les autres modules), et ceci avec le module Protection Personnelle a 300EUR, nous sommes capable d’organiser, en neuf modules, une résilience familiale intelligente et adaptée aux risques liés a la complexité et la fragilité de notre monde moderne.

Certains outils ne seront plus jamais a acheter: fusil, réchaud, lampe a pétrole, radio…ce qui permettra par la suite de focaliser notre budget « indépendance » sur d’autres sphères autonomistes comme par exemple l’achat de tonneaux pour la récupération des eaux de pluies, de vélos, d’outils de jardin ou encore de panneaux solaire.

Dans notre monde moderne et opulent, qu’est ce que 500EUR ? Un Iphone qui sera obsolète l’année prochaine ? Un écran plat pour regarder la star académie en HD ? Un weekend a Palavas-les-Flots ?

Pour commencer et surtout minimiser l’impact économique sur vos finances, vous pouvez vous concentrer sur un module par mois:
Janvier = Communication (30EUR)
Février = Eau et nourriture (60EUR)
Mars = Eclairage (50EUR)
Avril = Thermorégulation (20EUR)
Mai = Soins et hygiène (50EUR)
Juin / Juillet / Aout / Septembre / Octobre et Novembre = Evacuation (de 0 a …)
Décembre = Protection Personnelle (300EUR)

L’année suivante, vous pourrez renforcer et optimiser votre niveau de résilience, en augmentant la durée et la profondeur de votre autonomie sur un mois, trois mois, six mois…et pourquoi pas un an.

SOURCE : Le Survivaliste via Les Brindherbes

 

28 commentaires

  • Scoob

    lol faut une caravane pour ses conseils .
    j’appel pas ça de la survie , mais préparer des vacances en camping car , manque que le fer à repasser et la machine à laver lol

    • article 35

      Exact. Dans un autre article de ce style, le rédacteur mentionnait même  » une machine à coudre manuelle ». Je pense que la confusion vient de l’interprétation du mot « survie » .
      Telle que décrite dans cet article,ce n’est pas de la survie comme le dit Scoob, mais du camping. La véritable survie, comme enseignée en milieu militaire, c’est se débrouiller avec rien pour ne pas mourir ( du moins pas trop vite) . Ce qui est considéré comme survivalisme est plutôt un mode de vie rustique hors technologie. Il faut être lucide : ce qui nous semble relever de l’exploit est le quotidien des petits villages du Népal, de l’Afghanistan , du pays Dogon ou d’autres coins perdus au bout du monde.
      Et puis il faudrait aussi faire le distinguo entre « survie » statique et itinérante . Les besoins et les possibilités sont différentes. Je dirais que le survivalisme est juste en train de devenir un nouveau business.

  • gerard51

    Très bon film : « Après l’Armageddon » (Youtube ou DailyMotion).
    Expose ce qui se passe réellement quand tout s’effondre.

  • Grand marabout Grand marabout

    le module de survie le plus efficace,est psychologique,avant tout le reste

  • PhildeFer

    Vous avez une vision bien païenne de l’existence… En suivant votre logique, pourquoi ne pas autant se suicider plutôt que de devoir survivre comme des hommes des cavernes?…

    Je vous propose cette autre approche: c’est un peu long, mais à mon avis largement moins long que le docu. catastrophiste de gerard51…

    430 semaines pour sauver le monde + ?

    430 ans,  de la Promesse à Abraham à la sortie d’Egypte ! 430 ans, du début des 62 semaines d’années de 360 jours de la prophétie de Daniel à la naissance de Jésus ! 430 (7) semaines (7), A partir du 1er Nissan 2006 pour sauver le monde !

    L’humanité est dans la servitude, soumise politiquement à la partie visible de l’Antéchrist, les dix cornes de la bête de l’Apocalypse, soit aux Nations Unies dans l’ONU et son Conseil de Sécurité. Elle est aussi dans la servitude économiquement, soumise à « La Dette », le piège dans lequel les maîtres du monde ont habilement fait tomber les États, enrichissant leurs dirigeants pour les pousser à vendre les richesses de leur pays. Et l’humanité est dans la servitude spirituellement, soumise aux fausses croyances, religions et sectes répandues par le diable.

    L’année 2006, est la dernière année Pentecôte de la quatrième et dernière génération de ce monde. Suivant les ordonnances de la loi divine transmise par Moïse, la cinquantième année devait être annoncée au son des trompettes préfigurant les sept trompettes de l’Apocalypse, en proclamant la liberté pour tous, la délivrance des servitudes de ce monde. Jésus, s’attribuant les paroles du prophète Esaïe, ch. 61 : 1-3, déclara : «L’Esprit du Seigneur, Jéhovah, est sur moi. Car Jéhovah m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux. Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs LA LIBERTE, aux prisonniers LA DELIVRANCE ! Pour publier une année de grâce de Jéhovah, un jour de vengeance de notre Dieu, et consoler tous les affligés. » Luc 4 : 16-21.

    En annonçant la cinquantième année, Dieu déclara que son « Jour » commencera en cette cinquantième année, le dix du septième mois, au jour des Expiations, jour où ses serviteurs commenceront à faire l’expiation des péchés de ceux qui survivront à ce monde. En 2006, le 1er Nissan correspondait au 31 mars, et le 10 du septième mois au 6 octobre (6ème jour du 10ème mois). C’est ce jour-là, que les serviteurs de Dieu auraient dû pouvoir commencer à arracher ceux destinés à survivre à leur servitude. Ils auraient dû, dès le 6 octobre 2006, pouvoir commencer à faire monter les huit degrés, pour entrer dans le Temple spirituel de la vision d’Ezéchiel, aux élus et à la multitude (Apoc.7). Mais souillés par leur contact avec certains de leurs proches, « morts aux yeux de Dieu » à cause de leurs iniquités, ils ne purent commencer à cette date, ce ministère que Dieu leur confiait.

    C‘est ce qui fut annoncé dès le Sinaï, par la célébration de la Pâque au second mois, qui retarda de 30 jours le départ du Sinaï ; c’était précisément parce que certains étaient impurs, à cause du contact avec un proche qui était décédé. Cette allégorie prophétique fut confirmée avec Ezéchias, qui célébra la Pâque au second mois, parce que la purification du Temple ne fut achevée que le 16 (7) du mois de Nissan, ce qui indique qu’il s’agit de la purification des serviteurs de Dieu, les seuls qui constituaient le Sanctuaire, habité par l’Esprit de Dieu, au début du« Jour de Dieu ». C’est ainsi que c’est à partir du second mois que Salomon commença à poser les fondements du Temple, de même que Zorobabel et Josué fils de Jotsadak, lors de sa reconstruction. Cela indique qu’il faut continuer à compter les 430 semaines à partir du second mois du « Jour de Dieu », qu’il ne faut pas compter le mois d’interruption dans les 430 semaines. Après les 190 jours du 31 mars au 6 octobre 2006, il faut recommencer à compter à partir du 5 novembre 2006.

    Ce mois d’interruption ne signifie pas nécessairement que les serviteurs de Dieu commenceront dès cette dernière date à faire entrer dans le Temple ceux qui seront sauvés. Il indique allégoriquement (3×10 j) qu’il s’écoulera du temps avant qu’ils commenceront à le faire. Et ce temps ne sera pas le même pour tous, car leurs conditions de vie sont différentes. C’est donc à partir du 5 novembre 2006 qu’il faut compter les sept temps et six mois (2700 jours) de la Parousie de Jésus pour juger les habitants de la terre (Matthieu 25 : 31-46), et bâtir le Temple spirituel de la vision d’Ezéchiel.

    Des 3010 jours que comportent les 430 semaines, nous avons 190 jours, du 31 mars au 6 octobre 2006, et à partir du 5 novembre 2006, 2700 j. s’achevant le 27 mars 2014, avec les trois temps et demi de la seconde moitié de la 70ème semaine de la prophétie ; celle-ci a débuté avec le 7ème mois de la Parousie, le 4 mai 2007. Dès le 27 mars 2014, le jugement des habitants de la terre est achevé : le reste des élus, et ceux qui survivront à la nuit de la Grande Pâque, sont à la droite du Seigneur.

    190 jours + 2700 = 2890 jours. Pour atteindre les 3010 jours des 430 semaines, il manque 120 jours : Les 1290 j. et les 1335 jours du serment de Gabriel y ajoutent 75 jours. Cela nous donne 2890 + 75 = 2965. Il manque encore 45 jours : Les trois semaines de jours (21) de résistance des puissance démoniaques, qui se comptent à partir du 1335ème jour, et donc du dernier des 75 jours, et les 15 jours d’Egypte. Cela fait 2965 + 20 + 15 = 3000. A ces trois mille il faut ajouter les dix jours du cadran solaire d’Achaz, pour arriver à 3010 jours, soit à 430 semaines !

    Les 1290 jours se terminent le 26 avril 2014, et les 1335 jours le 10 juin 2014. Les trois semaines de jours, qui débutèrent le 10 juin se terminent le 30 juin. Les 15 jours d’Egypte nous mènent au 15 juillet et les dix jours du cadran solaire d’Achaz au 25 (7) juillet (7) 2014 (7). C’est à cette date que tout aurait dû être accompli, mais Dieu différa son jour.

    La nuit de la Grand Pâque aurait donc dû être la nuit du 24 au 25 juillet 2014. C’est ainsi qu’avec ces « dix » jours, il y a exactement 430 semaines de jours (3010 j.) dans le plan préconçu par Dieu pour mettre fin à ce monde. Mon ancienne manière de compter les jours du plan divin comportait deux erreurs de dix jours, car j’avais commencé à compter la Parousie à partir du 10ème jour du second mois du « Jour de Dieu, et la 70ème semaine de la prophétie de Daniel à partir du dix du 7ème mois de la Parousie. Ce sont ces erreurs qui m’amenèrent au 12 août, en ajoutant les dix jours du cadran solaire aux 430 semaines de jours, alors qu’en réalité, ils en font partie.

    Ce n’est pas sans raisons que ce plan divin se termine par les dix jours du cadran solaire d’Achaz, car au sens allégorique, le nombre dix est un nombre indéfini: les dix vierges de la parabole, les dix fils d’Haman et les dix cornes de la bête. Or, en Habacud, Ezéchiel et Pierre, Dieu annonça que la prophétie tardera à s’accomplir. Toutefois, ceux qui sont à la droite du Seigneur seront avertis miraculeusement trois jours avant la nuit de la Grande Pâque. Celle-ci aura lieu nécessairement avant le 26 septembre 2014, car ce jour est le dernier de la quatrième des quatre dernières générations annoncées à Abraham. Or, selon la prophétie de Jésus, ces quatre générations débutèrent en 1854, quand le cavalier de l’Apocalypse enleva la paix de la terre avec la guerre de Crimée. Et Jésus déclara que tout sera accomplis avant que la dernière ne soit passée.

    En résumé : 190 + 2700+75+20+15+10= 3010 j., soit 430 semaines.
    Lundi 18 août 2014, Gaston DESMEDT

     

    • PhildeFer

      Suite et fin…

      DERNIERES PRECISIONS

      La dernière 50ème année de la 4ème et dernière génération a débuté le 31 mars (1er Nissan) 2006, et les 430 semaines, pour sauver le monde, commencèrent cette année-là, le dimanche 9 avril (10 Nissan), grand jour des Expiations de l’année prophétique (celle-ci débute avec le 7ème mois de l’année imposée à Moïse).

      Le dernier jour de ces 430 semaines (3010ème jour), fut le 25 (7) juillet (7) 2014 (7), confirmée par la clé des nombres bibliques avec les trois sept : 2+5=7, le 7ème mois, 2+0+1+4=7. Ce jour-là, (au fuseau horaire des USA) la prophétie aurait dû s’accomplir. C’est-à-dire l’enchaînement dans l’abîme de Satan, et la constitution du règne céleste, qui répandra la colère divine sur le monde en y mettant fin : Daniel 2 :44. Apocalypse 20 : 1-4.

      Toutefois, selon 2 Pierre 2 : 9-15, voulant sauver le plus grand nombre, Dieu retardera l’accomplissement de sa Promesse : établir de nouveaux cieux et une nouvelle terre où la justice habitera. Ce qui empêchera d’en fixer la date et fera venir le Seigneur « comme un voleur dans la nuit », sans qu’on puisse en déterminer le jour et l’heure. Cela avait déjà été annoncé par les prophètes Habacud et Ezéchiel. Cependant TOUT s’accomplira avant que la dernière génération ne passe, selon la prophétie de Jésus, et elle se termine le 26 septembre 2014. Néanmoins, la date du 25 juillet 2014 était marquée par la clé des nombres, avec les trois sept formée par cette date, et il est probable que la date où la prophétie s’accomplira sera aussi marquée de cette façon, car tout dans LE TEXTE ORIGINAL du Livre de Dieu est confirmé par la clé des nombres, qui est, selon Jésus, LA CLE DE LA CONNAISSANCE ENLEVEE PAR LES DOCTEURS JUIFS : Luc 11 : 52.

      Or voici : La 50ème année a débuté au son des sept trompettes de l’Apocalypse le 31 mars 2006. A partir de cette date, on ne doit plus se soucier du calendrier Juif, puisque les temps de la fin se comptent en nombre de jours de 24 heures très exactement. En comptant douze mois de 30 jours par année depuis le 31 mars 2006, l’année 2014 à débutée le 26 février et le 1er jour du 7ème mois de 2014, qui se termine le 23 septembre, est le 25 août. Cette date est donc marquée par les trois fois sept comme le 25 juillet 2014. Mais elle n’est pas la seule se situant avant que, le 26 septembre, la génération ne passe. Il y a aussi le 7 septembre (7) 2014 (7), et le 16 (7) septembre (7) 2014 (7).

      Il y a donc, suivant la clé des nombres, trois dates possibles, sans que l’on sache laquelle des trois la prophétie se réalisera : 25 août, 7 septembre et 16 septembre 2014. Selon l’allégorie réalisée avec le roi Ezéchias, c’est le samedi 23 août, ou le 5 septembre ou le 14 septembre que l’Esprit de Dieu sera répandu sur tous ceux qui seront sauvés : Actes 2 : 17-21.

      Et ne pensez pas que donner ces précisions est en contradiction avec l’Ecriture, car lorsque l’apôtre Paul confirma les paroles de Pierre, disant que le Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit, il écrit : « Quand les hommes diront : Paix et sécurité ! (L’exigeront), Une ruine SOUDAINE LES SURPRENDRA et ils n’échapperont pas. Mais vous, frères, VOUS N’ÊTES PAS DANS LES TENEBRES POUR QUE CE JOUR VOUS SURPRENNE COMME UN VOLEUR ; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour, nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. » : 1 Thessaloniciens 5 : 3,4.

      22 août 2014 Gaston Desmedt.

      • PhildeFer

        Et dans le nom du mois de « septembre », il y a bien « sept », de même qu’il y a « huit – octo » dans octobre, « neuf – nove » dans novembre et « dix- dece » dans décembre….

      • ledisciple

        Et puis « Gaston y’a le téléfon qui son »

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Juste un tout petit souci dans cette, prophétie !

        Le temps.
        Les mois utilisés à l’époque biblique (Ancien Testament) ont été modifiés depuis.
        De plus, le principe de 24h00 est inapproprié, puisqu’à l’époque biblique le calendrier Romain était utilisé et, force est de lui constater une grande imprécision. Le Julien pareil, avec son décalage de 11 jours en 400 ans !

        Toujours est-il, que curieusement la majorité des séismes se produisent pendant la nuit (dans la région touchée) !!

      • PhildeFer

        Ce n’est pas une prophétie, c’est une analyse eschatologique des prophéties bibliques, nuance!
        Je serais curieux de savoir comment tu peux prétendre que le calendrier romain était utilisé du temps des prophètes Ezechiel ou Daniel…
        Personne ne t’oblige à croire ce qui est dit dans les 2 textes que je viens de publier mais ton ignorance évidente dans ce domaine ne saurait te donner une quelconque légitimité pour venir les réfuter.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Mon « ignorance » ? « évidente » qui plus est ? « Dans ce domaine » en plus ?

        Puisque tu l’affirmes ! Alors que nous ne nous connaissons, ni d’Eve ni d’Adam !

        Ne trouves-tu pas ta critique, « hautaine » ?

      • PhildeFer

        « De plus, le principe de 24h00 est inapproprié, puisqu’à l’époque biblique le calendrier Romain était utilisé et, force est de lui constater une grande imprécision. Le Julien pareil, avec son décalage de 11 jours en 400 ans ! »
        J’ai répondu à celui qui écrivait ça et sur le ton qu’il m’a semblé être approprié, en effet…
        Je ne vais pas plus perdre mon temps avec toi… prétendre que le calendrier romain s’appliquait du temps d’Ezechiel ou de Daniel n’est pas digne d’un eschatologue sérieux.
        Il est bien certain que la justesse des calculs de mon ami Gaston Desmedt repose en grande partie sur la bonne façon de calculer le temps…
        Je n’ai publié ici que ses tout dernier textes mais pour contester sa méthode de calcul du temps, il te faudrait lire son ouvrage « Les Mystères de la chronologie biblique » dans lequel Gaston a réussi à reconstituer le texte original dépouillé de toutes les erreurs introduites sciemment par les docteurs juifs, je crois me souvenir, lorsqu’ils avaient été obligés par Pharaon, de rédiger la 1ere version écrite de l’Ancien Testament pour la bibliothèque d’Alexandrie.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Les années du calendrier Romain s’exprimaient selon les années comptées à partir de la fondation de Rome, soit après 753 av. JC
        Alors que le livre d’Ezechiel se situerait entre 593 et 571 av JC
        Quand à Daniel sa naissance se situe vers 623 av JC

        Donc bien durant l’emploi du calendrier Romain

        « J’ai répondu à celui qui écrivait ça et sur le ton qu’il m’a semblé être approprié …. Je ne vais pas plus perdre mon temps avec toi  »
        Ce n’est plus être, hautain, c’est être prétentieux et ignare !

      • PhildeFer

        Tu confonds ou le fais exprès? la domination de l’empire romain: -27 av jc à + 496 ap jc avec la fondation de Rome!
        Au temps d’Ezechiel et de Daniel, Rome c’était rien du tout! et tu oses prétendre que Nabuchodonosor vivait selon le calendrier romain?

        C’est l’éternel problème avec les textes de Gaston: il se trouve toujours un « kisikoné » pour venir affirmer, qu’à son avis, c’est faux mais JAMAIS, JAMAIS personne pour venir réfuter ses calculs point par point.

      • MeCha

        Vous avez pas fini de pisser dans le violon…

      • PhildeFer

        Désolé d’avoir dû autant insister mais pouvais je laisser dire tant de conneries sans répondre, D’autant que ces idioties assénées avec un tel aplomb par ce « mythomane », étaient de nature à discréditer le sérieux du texte que je venais de poster…

  • article 35

    C’est pas mignon tout ça ?
    UN briquet,UNE boite allumettes tempête, UN PETIT tube de dentifrice, DEUX aiguilles à coudre …
    Il y a déjà eu des listes de  » maitres survivalistes  » sur le site, mais certaines valent vraiment le coup d’oeil. Je kife surtout, les 200€ pour les faux frais et le TAXI. J’aime bien le concept de l’exode en taxi .
    Deux choses l’une ou je ne suis plus dans le coup ou l’article est à prendre au 5° degré .

  • Dante GT

    Stocker des piles… mouai; c’est du n’importe quoi…
    Cela vieillit mal ce genre de chose.
    Comme les « – 40L d’eau du robinet stocké dans des bouteilles ou des bidons alimentaires récupérés = Gratuit »

    Alors oui, consommez ce que vous stockez, mais pour ces deux exemples c’est bof bof…

  • Bardamu

    Solution n°2 :

    Tu écume les forums de Davidmanise.com en prenant des notes, jusqu’en avoir assez pour t’improviser moniteur de survie puis tu lance ta boutique du net, en facturant un max tes précieux conseils, aux paumés qui pensent que le système va s’écrouler de façon imminente. Profites-en pour leur refourguer à prix d’or, des gadgets tel que : lampe à pétrole, pierre à feu, couteau de chasse, la croix de Danielle Gilbert, etc … N’hésite pas non plus à t’afficher avec des personnalité à la réputation sulfureuse tel Soral, Dieudo, etc … pour faire ta pub.

    Quelques années plus tard, le système tiens toujours debout et tes adeptes sont plumés mais toi avec le pognon amassé, tu t’offre une villa sécurisée avec tout le confort moderne !

    PS : toute ressemblance avec un gros suisse chauve, n’est que pure coïncidence.

  • Bardamu

     » Radio a pile + dynamo / solaire si possible  »

    —>

    Pour écouter quoi ? Rires et chansons, les cours de la bourse ?

    Dans un monde de conflit armé généralisé, soit tout ça sera du pareil au même, soit plus personne ne sera en mesure d’émettre un signal radio, à mon avis.

  • xeos839

    Bonjour a tous
    Article très intéressant je suis tout a fait d’accord dans l’esprit de donnez un Max de conseil a tout un chacun mais dans la pratique je suis plutôt septique donne un canif a un comptable et à part couper son steack dans son assiette bah …alors que donner se même canif a un mec qui a toujours travailler de ces mains lui se feras un arc et des flèche ou une nasse à poisson ou un piège etc… Notre comptable lui va déjà mettre une semaine a comprendre la situation va peut être penser a fabriquer son arc en espérant qu’il ne s’entaye pas la main avec le canif et après il fera quoi avec ?marcher dans la forêt en pensant tomber nez a nez avec une bestiole dans les film oui mais pas dans la vrai vie !!!avant toute chose dans une situation critique il faut avoir l’esprit pratique un exemple je fait souvent de la rando sur plusieurs jour et un truc qui me choque souvent c est quand les gens rigole quand il voie mes sac poubelle de 200l il me dise sa fait pas un peu gros pour une poubelle et la je rigole quand je vois leur tête après leur avoir dit que mes 2 sac poubelle me serve a garder mes affaire au sec dans mon sac a dos (sous 4 jour de pluie le sac a dos prend vite l’eau ou alors je le met sur le sol détremper avant de me poser ou alors le midi il pleut tu va pas monter la tente juste pour casser une croûte un sac poubelle transformer en bâche tu tient tranquille dessous a deux ta oublie ton pancho pas grave sac poubelle 2 trou pour les bras un pour la tête et hop écrit est dans la poche se que je veut dire c’est qu’il vaudrais mieux dire au gens quel objet du quotidien peuvet il détourner pour le transformer en objet utile .je reprend l ´histoire du rechaud la bonne rigolade on vois bien que ça n’a pas souvent été utiliser faire bouillir 2 litre d’eau sur un rechaud faut pas être presser des pâte ta le temps de faire une parti de carte pi surtout un rechaud ces pour 2 personne 3 grand Max sinon en période critique dans la cave on n’a toutjour une vieille boite en fer qui traine pot de peinture de vernis ou grosse conserve tu la prend des petit trou dans le fond pour alimenter le feu en air un devant pour mettre le bois un derrière pour l’évacuation ensuite tu va dans la hotte de la cuisine tu récupére la gaine en alu pi tu la branche sur ton poele à bois improviser.c’est ça l’esprit de survi avoir l’esprit pratique et ne pas s’encombrer de chose dont on est dépendant ( cartouche de gaz ) sans vouloir critiquer votre article qui pour moi est un bonne chose mais qui pourrait induire en erreur notre pauvre comptable!!!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Terrededemain

    Pour ceux intéressés par le survivalisme voici un dossier que je suis en train de mettre en place sur mon site (sans vouloir faire de pub ^^) => http://www.terrededemain.com/survivalisme/03-quelles-questions-faut-il-se-poser/

    • Aucun souci, au contraire, si cela peut aider! Je relaie même tes articles si tu veux, aucun souci! Si jamais tu es intéressé, contacte-moi sur ma boite e-mail. ;)

  • pierre doute

    loup ! ou mouton ??: gilet pare balles armes de poing fusilles couteaux munitions gaz bouteilles « alcools briquets épices troque pièces argent or bijoux » graines antiseptiques sacs poubelles rubans adhésifs fenêtres ! ,l’essentiel un noyau familiale le plus grand et soudée solidaire ?

  • jardinfleuri

    Salut à tous,
    Juste un petit témoignage pour vous dire que ces rappels sont important.
    Je suis actuellement à Dakar où Ebola vient d’être déclaré.
    Pour être pragmatique, qu’est ce qu’il risque d’arriver?
    Très certainement des bouclages de quartier si un cas est déclaré dans une zone.
    Je suis bien contente d’avoir eu ses rappels, car du coup, no stress. Je suis aller faire mes réserves de flotte et un peu de nourritures ( surtout des légumes et des fruits, car le reste, j’ai toujours de quoi tenir un bon mois). Pour la flotte, j’ai toujours un système de filtration d’eau, et 60 à 80 litres dans des bidons pour se laver, mais non potable car on a des coupures d’eau parfois, peut avoir de donc pas d’eau du tout.
    Pour le reste, j’ai toujours mon sac à dos prêt. J’ai dedans, essentiellement un multitool et un couteau suisse, un briquet et en gros c’est tout. Je peux toujours y mettre en dernière minute quelques vêtements et ma trousse de secours. Et mon téléphone a une fonction radio.
    Le plus important, avoir des devises.
    En Afrique, on ne sait jamais ce qui peut arriver, et effectivement, pas possible d’avoir une caravane pour parer à tout!
    Inutile de s’encombrer d’un tas de machins survivalistes, surtout si vous ne savez pas vous en servir. Avec de l’argent, vous trouverez de quoi acheter ce qu’il vous manque, ou trouver quelqu’un qui vous conduira où vous voulez.
    Il est aussi très important de connaitre le monde qui vous entoure. En Afrique, il y a un tas de salopards, mais la population vit encore sur le mode de la solidarité. Si vous ne vous comportez pas comme un colon, vous aurez toujours des gens prêts à vous aider.
    Une carte géographique, je n’en ai même pas. Ici, ça ne sert à rien. Elles ne sont pas à jour, et rien ne vous dit que la route est praticable (on est en saison des pluies).
    Donc, ma stratégie: prévoir de quoi subvenir à mes besoins, si le quartiers est placé en quarantaine et avoir mon sac prêt.
    Le plus important, comme l’a signalé Grand Marabout, c’est la préparation psychologique.
    Bien à vous

  • historel

    NON, nos centrales tellement sûres et à l’abri de toutes attaques y compris les missiles les plus modernes ! Pourquoi s’inquiéter, même l’Elysée avec son PC atomique est à 200 m sous terre. Le plateau d’Albion, inutile il va être vendu (peut’être à un émirat? ) Non, puisqu’il n’y a aucun conflit en cours … Mais à titre de précautions :
    1ère nécessité l’eau potable pour un mois à renouveler dans les 3 jours où de méchants nuages sont annoncés. 2è tout fermer et ne pas sortir en abandonnant sa voiture dans la nature -3è prévoir de l’énergie (piles rechargeables- LED – accus autos etc ) 4 acheter des pâtes aux œufs, semoule et du riz vite cuits) prévoir des armes autorisées pour auto-défense à portée de main. Des couvertures et habits chauds… Ce ne sont que de pauvres conseils, mais dit le proverbe un homme averti en vaut deux et aide-toi et le ciel t’aidera.