Ukraine : les républiques de Donetsk et Lougansk déclarées terroristes

Le Parquet général d’Ukraine a déclaré les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk « organisations terroristes », a indiqué vendredi le premier procureur général adjoint de l’Ukraine Nikolaï Golomcha sur la chaîne de télévision Kanal 5.

« Les deux républiques autoproclamées sont des organisations terroristes », a-t-il déclaré.

Selon le magistrat, le Parquet général dispose de preuves attestant que les combattants de Donetsk et de Lougansk ont bénéficié d’un financement important.

La population du sud-est de l’Ukraine s’est révoltée contre la politique des nationalistes arrivés au pouvoir à Kiev à la suite d’un coup d’Etat.

Pour réprimer le mouvement de protestation, les autorités ukrainiennes soutenues par les Etats-Unis et l’UE ont lancé une opération armée dans les régions de Donetsk et de Lougansk.

Dimanche 11 mai, ces deux régions ont organisé des référendums sur leur futur statut politique. Dans la région de Donetsk, 89,7% des habitants ont voté pour l’indépendance de la république autoproclamée de Donetsk.

Dans la région de Lougansk, 96,2% des votants ont soutenu l’acte d’indépendance de la République populaire de Lougansk.

L’Union européenne a déclaré qu’elle ne reconnaissait pas et n’entendait pas reconnaître à l’avenir les résultats de ces consultations populaires.

L’UE renonce à sanctionner le secteur énergétique russe

Entre-temps, le commissaire européen chargé de l’énergie, Günther Oettinger a annoncé vendredi à Athènes que l’UE n’adoptera pas de sanctions contre le secteur énergétique russe.

« Nos partenaires russes sont des fournisseurs importants de gaz naturels sur nos marchés depuis 40 ans. L’UE a décidé que ses sanctions contre la Russie ne concerneront pas le secteur énergétique russe. La Russie fournit du gaz, l’UE paie pour ce gaz. Nous ne souhaitons pas transformer les livraisons de gaz en arme », a indiqué M.Oettinger au terme d’une rencontre des ministres européens de l’Energie.

L’UE a adopté des sanctions contre Moscou suite à l’adhésion de la Crimée, jusque-là république autonome ukrainienne, à la Russie. 61 citoyens russes figurent sur la liste de personnes visés par des gels d’avoirs et des interdictions d’entrée dans l’Union européenne.

Les dirigeants européens ont menacé de passer à la phase économique des sanctions. Le parlement européen a notamment appelé à réduire la coopération avec les sociétés énergétiques russes et à arrêter la construction du gazoduc russe South Stream contournant l’Ukraine.

Le groupe public gazier russe Gazprom a livré 30% de gaz consommé par l’Europe en 2013.

De nombreux pays européens sont dépendants du gaz russe: la Finlande à 100%, la Bulgarie à 85%, la République tchèque à 80%, la Slovénie à 63%, la Grèce à 55%, la Pologne à 54%, l’Autriche à 52%, la Hongrie à 49%, la Belgique à 43% et l’Allemagne à 40%.

Source: Al-Manar via Sott.net

 

8 commentaires

  • Il est tout à fait clair, à mes yeux, que les États-Unis et leurs vassaux, dont mon pays, la Hollandie sioniste, font tout pour accuser la Russie de tous les maux. Il est nécessaire de rappeler aux handicapés du cerveau que la dernière guerre lui a coûté très cher, et pas seulement elle. Actuellement nous avons les shleus (les boches, les allemands, les Charlemagnes et autres abrutis teutoniques qui entraînent, ce que l’on appelle l’Union Européenne, dans la merde anglo-saxonne dominante. Il est temps que la France, qui n’est pas non plus un pays parfait, se réveille et envoie chier une fois pour toute cette plaie américano-juivo-sioniste-anglo-saxonne. J’aurais préféré anglo-saxophone, parce que le saxophone est agréable.

    Chacun a son opinion, c’est la mienne et je connais assez bien la Russie et les États-Unis.

    Réfléchissez, ce que j’essaie de faire.  J’avoue que ce n’est pas facile quelle que soit notre opinion.

  • Maverick Maverick

    D’habitude, quand des nazis parlent de terroristes, il s’agit de résistants ;-)

    • Thierry92 Thierry92

      Maverick Voyons
      Notre responsable éternellement non coupable a nié, clamé haut et fort que ce n’étaient pas des méchants nazis comme Dieudonné mais des gentils.
      De braves garçons un peu turbulents mais certainement pas d’extrême droite.

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    Les militaires sont aussi des terroristes:

    Ukraine : la Garde nationale fusille ses propres militaires

    La Garde nationale fidèle à Kiev a fusillé dix de ses militaires qui avaient tenté de passer du côté des forces d’autodéfense, a annoncé dimanche par téléphone à RIA Novosti la porte-parole du « maire populaire » de Slaviansk, Stella Khorocheva.

    http://french.ruvr.ru/news/2014_05_18/Ukraine-la-Garde-nationale-fusille-ses-propres-militaires-0241/

  • Thierry92 Thierry92

    De meme les US ne sont en rien responsables de rien.

    http://fr.ria.ru/presse_russe/20140506/201138103.html
    C’est M.A.M qui doit faire la tronche ; elle n’a rien vendu la bas.

  • gerard.gutknecht

    La 3ème région terroriste se prépare pour le référendum

    http://innosreport.blogspot.fr/2014/05/east-ukraines-kharkov-region-to-hold.html

    La région de Kharkov de l’Est Ukraine de tenir référendum sur l’indépendance

    La région de Kharkov de l’Est Ukraine organisera un référendum sur l’indépendance régionale suivante villes du sud-est ukrainiens de Donetsk et Lugansk, membre du conseil de coordination de mouvement « du Sud », a déclaré Yuri Apukhtin lors d’un rassemblement près du monument de dirigeant soviétique Lénine sur la place de la liberté dans cette ville ukrainienne dimanche, rapporte ITAR-TASS.
    « région de Kharkov va organiser un référendum sur l’indépendance après Donetsk et Lugansk. Notre tâche n’est pas de participer aux élections présidentielles ukrainiennes, en tout cas. Nous devrions nous rencontrer sur cette place le 25 mai. Nous ne reconnaissons pas ces élections « , at-il déclaré.

    Pendant ce temps, Apukhtin critiqué le deuxième tout Ukraine unité nationale table ronde dans la ville de Kharkov le samedi. Dans ses mots, il a refusé de participer à cette réunion, mais il a été invité à y assister.
    représentants de mouvements « Sud-Est », « Borba » (lutte) et le Parti communiste ukrainien participent au rassemblement sur ​​la Place de la Liberté. De nombreux manifestants sont venus avec des drapeaux nationaux russes.