Le trader Jérôme Kerviel refuse de rentrer en France pour y purger sa peine

Kerviel, le gros gros méchant qui a fait son coup tout seul et qui a fait perdre beaucoup beaucoup de sous à la banque! Sauf que… Kerviel est le coupable idéal en fait, la personne qu’il fallait charger pour se débarrasser d’un dossier délicat. Un banquier pourrait être condamné dans cette affaire? Vous rigolez??? Pour les scandales du Libor et de l’Euribor, les plaintes se sont multipliées de la part des USA (qui sont très loin d’être un modèle du genre…), les articles furent nombreux, des millions de foyers qui ont payé leurs crédits trop chers auprès des banques qui se sont fait les « coffres en or », et il n’y a eu AUCUNE CONDAMNATION, AFFAIRES ENTERRÉES!!! Les banques sont protégées, et quand elles ont besoin d’une chèvre à sacrifier, elles n’hésitent pas, elles le font, de toute manière elles ont l’impunité dans « le pays de la finance irréprochable » de Monsieur Hollande!

L’ex-trader de la Société Générale Jérôme Kerviel, symbole des dérives qui ont mis à terre le système bancaire mondial et attendu en France avant dimanche pour y purger une peine de prison, a décidé au dernier moment de rester en Italie. Il veut des garanties du Président de la République François Hollande.

Parvenu à la frontière italienne après un périple à pied de deux mois depuis Rome, Jérôme Kerviel, qui continue à accuser son ancienne banque d’avoir couvert ses agissements avant de se retourner contre lui, en a appelé au président François Hollande pour qu’il garantisse « l’immunité » aux personnes pouvant témoigner en sa faveur, dans la perspective du procès civil encore à venir.

A 10 mètres de la frontière française

« J’attends côté italien la réponse de François Hollande sur l’immunité que je demande pour ces personnes qui veulent parler« , a-t-il dit aux journalistes, ajoutant, à propos de la police française, « s’ils veulent venir me chercher, qu’ils viennent me chercher« . Il se trouvait alors tout près de la frontière, à quelques dizaines de mètres du territoire français.

L’ancien courtier aujourd’hui âgé de 37 ans est le seul condamné dans le scandale révélé en 2008 et qui a coûté 4,9 milliards d’euros à la Société générale. Sa condamnation à cinq ans de prison dont trois ferme a été validée il y a deux mois par la Cour de cassation et la justice lui a donné jusqu’à dimanche 13H00 GMT pour qu’il se rende à la police de Menton (sud-est). Parti à pied le 5 mars de Rome, après une rencontre très médiatisée avec le pape François à la faveur d’une audience générale, Jérôme Kerviel avait laissé entendre qu’il répondrait à cette convocation. Ses partisans s’étaient mobilisés pour donner le maximum de retentissement à son périple et à son retour sur le sol français.

Si Kerviel « sollicite la grâce présidentielle, sa demande sera examinée »

Samedi La présidence française s’est déclarée prête à examiner une éventuelle demande de grâce de Jérôme Kerviel, condamné à trois ans de prison ferme, après une demande de l’ex-trader que François Hollande intervienne dans son dossier.

« Si M. Kerviel sollicite la grâce présidentielle, sa demande sera examinée selon la procédure habituelle, c’est-à-dire après une instruction et un avis de la chancellerie« , a déclaré la présidence. « Toute autre demande d’aménagement de sa peine doit être présentée à l’autorité judiciaire conformément à la loi« , a ajouté la présidence.

Source: Rtbf.be

 

4 commentaires