La Géorgie, comme la Moldavie, signera un accord d’association avec l’UE le 27 juin

Avec ces deux entrées dans l’Union Européenne, on continue dans la stratégie des chaines décrite par François Asselineau dans sa conférence A VOIR ABSOLUMENT: « Qui dirige la France et l’Union Européenne« . Lorsque l’Europe était composée de 12 pays, les décisions étaient difficiles à prendre puisqu’il fallait que les 12 tombent d’accord, chacun y voyant ses propres intérêts avant tout, alors imaginez maintenant, en plus du fait qu’une crise majeure touche le continent, et que les lobbys se montrent toujours plus agressifs et puissants. Deux nouvelles entrées, mais pour quel résultat au final?

union-europeenne-lumieres-de-la-villeLa Géorgie signera officiellement le 27 juin un accord d’association avec l’Union européenne, tout comme la Moldavie, a indiqué mercredi le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, alors que Bruxelles cherche à cimenter cet accord en pleine crise autour de l’Ukraine.

« Nous signerons l’accord à Bruxelles le 27 juin avec tous les chefs d’État ou de gouvernement de l’UE », a déclaré M. Van Rompuy lors d’une conférence de presse à Tbilissi.

Cet accord avait déjà été paraphé en novembre durant le sommet du Partenariat oriental de Vilnius, en même temps que la Moldavie. Mais il avait été éclipsé par la volte-face de l’Ukraine, qui avait préféré accepter un partenariat avec la Russie, provoquant une crise qui fait aujourd’hui voler en éclats l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

« La Géorgie est un pays libre, démocratique qui doit faire ses propres choix. Aucune pression extérieure ne peut changer cela », a-t-il dit, faisant allusion à la Russie, qui voit d’un mauvais œil ses anciens satellites soviétiques se rapprocher de l’Occident.

« La Géorgie suit son cap vers une intégration européenne », a déclaré le Premier ministre géorgien Irakli Garibachvili. « C’est le choix de notre peuple, basé sur nos valeurs communes », a-t-il ajouté.

Tbilissi espère que cet accord d’association lui permettra d’avancer vers une entrée à part entière dans l’UE.


M. Van Rompuy a affirmé qu’il « n’était pas le but ultime » de la coopération entre l’UE et la Géorgie.

La veille, le président de l’UE, en visite à Chisinau, avait indiqué que la Moldavie signerait aussi cet accord le 27 juin. L’UE a avancé la date de la signature officielle, prévue initialement fin 2014, en raison de la crise en Ukraine et des craintes des deux ex-républiques soviétiques de subir des pressions de la part de la Russie.

Source: L’Orient le jour

 

6 commentaires

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    bienvenus aux géorgiens et aux moldaves!!!

    Lorsqu’un État membre de l’Union européenne devient nouveau membre du MES, le capital autorisé du MES est automatiquement augmenté en multipliant les montants respectifs alors en vigueur par le ratio, dans le cadre de la clé de répartition adaptée établie conformément à l’article 11, entre la pondération du nouveau membre du MES et la pondération des membres du MES existants.

    Si un membre du MES ne verse pas les fonds appelés conformément à l’article 9, paragraphes 2 et 3, un appel de fonds revu à la hausse est lancé à tous les membres du MES pour que celui-ci reçoive la totalité du capital nécessaire. Le conseil des gouverneurs décide de la ligne de conduite appropriée à adopter pour que le membre du MES concerné règle sa dette auprès du MES dans un délai raisonnable. Le conseil des gouverneurs peut exiger le paiement d’intérêts de retard sur la somme due.