Le champ magnétique du soleil est en train de basculer (NASA)

l'arbre et le soleil* La NASA nous a averti que le soleil allait augmenter son intensité, la multiplication d’éjections de masse coronale en direction de la terre (fortes émissions d’ondes électromagnétiques), et que cette activité accrue de l’astre lumineux comporte le potentiel de détruire la grille électrique mondiale en 2012-2013.  Le « max solaire » se produit à tous les 11 ans, mais pour des raisons qui dépassent ma compréhension, il semble que nous devons nous attendre, cette fois-ci, à des impacts significatifs: de plus en plus d’interruptions de courant et de dysfonctionnements des systèmes de communication (sans compter les radiations sur les humains).  Les analystes indépendants, que l’on peut suivre sur le web, croient que les prochaines semaines et prochains mois risquent de confirmer les alertes émises par la NASA. 

Quelque chose d’important se produit sur le soleil. Selon les mesures des observatoires appuyés par la NASA, le vaste champ magnétique du soleil est sur le point de basculer.

« Il semble que nous soyons à pas plus de 3 ou 4 mois d’une inversion complète du champ » explique le physicien solaire Todd Hoeksema, de l’Université de Stanford. « Ce changement aura des répercussions dans tout le système solaire. »

Le champ magnétique du soleil change de polarité approximativement tous les 11 ans. Cela se produit à l’apogée de chaque cycle solaire quand la dynamo magnétique intérieure du soleil se ré-organise. La prochaine inversion marquera le milieu du cycle solaire 24. La moitié du « maximum solaire » sera passée, et l’autre moitié à venir.

Hoeksema est le directeur de l’Observatoire Solaire Wilcox de Standford, l’un des rares observatoires dans le monde à surveiller les champs magnétiques polaires du soleil.

Les pôles annoncent le changement. Tout comme les scientifiques de la Terre surveillent nos régions polaires de notre planète pour des signes d’un changement climatique, les physiciens solaires font de même pour le soleil. Les magnétogrammes à Wilcox suivent le magnétisme du soleil depuis 1976, et ont enregistré trois grandes inversions – la quatrième étant à venir.

Les astronomes de l’Observatoire Solaire Wilcox (WSO) surveillent le champ magnétique global du soleil quotidiennement. Voir la page du WSO.

Le physicien solaire Phil Scherrer, également à Stanford, décrit ce qu’il se passe : « Les champs magnétiques du soleil faiblissent, tombent à zéro, puis réémergent avec une polarité opposée. C’est une partie normale du cycle solaire. »

Une inversion du champ magnétique du soleil est littéralement un grand événement. Le domaine d’influence magnétique du soleil (qu’on appelle aussi « héliosphère ») s’étend à des milliards de kilomètres au-delà de Pluton. Des changements dans la polarité du champ ont des répercussions jusqu’aux sondes Voyager, sur le seuil de l’espace interstellaire.

Lorsque les physiciens solaires parlent d’inversion du champ solaire, ils évoquent souvent la  »spirale de Parker » (nappe de courant héliosphérique).  La spirale de Parker est une surface étendue qui surgit de l’équateur du soleil, là où le champ magnétique en rotation lente induit un courant électrique. Le courant en lui-même est un faible, seulement dix milliardièmes d’ampères par mètre carré (0.0000000001 amps/m²), mais il y en a beaucoup : l’ampérage circule dans une région de 10,000 km d’épaisseur et de milliards de kilomètre de large. Électriquement parlant, toute l’héliosphère est organisée autour de cette énorme nappe.

Pendant les inversions de champ, la nappe de courant ondule beaucoup. Scherrer compare les ondulations aux coutures d’une balle de Baseball. Quand la Terre tourne autour du soleil, elle entre et sort de cette nappe de courant. Les transitions d’un côté à l’autre peuvent susciter un temps spatial orageux autour de la planète.

Une vue d’artiste de la nappe de courant héliosphérique, qui ondule davantage quand le champ magnétique du soleil s’inverse. En savoir plus.

Les rayons cosmiques sont également touchés. Ce sont des particules à haute énergie que des explosions de supernova ou d’autres événements violents dans la galaxie accélèrent jusqu’à presque la vitesse de la lumière. Les rayons cosmiques sont dangereux pour les astronautes et les sondes spatiales, et certains chercheurs affirment qu’ils pourraient affecter les nuages et le climat de la Terre. La nappe de courant agit comme une barrière pour les rayons cosmiques, les déviant quand ils essayent d’entrer dans le système solaire intérieur. Une nappe ondulée, ridée, est une meilleure défense contre ces particules énergétiques de l’espace profond.

Les données de Wilcox montrent qu’à l’approche d’une inversion de champ les deux hémisphères du soleil sont désynchronisés.

« Le pôle nord du soleil a déjà changé de signe, tandis que le pôle sud se hâte de le rattraper, » explique Scherrer. « Mais bientôt les deux pôles seront inversés et la seconde moitié du maximum solaire sera d’actualité. »

Quand cela se produira, Hoeksema et Scherrer partageront les nouvelles avec leurs collègues et le public.

Traduction trouvée sur le site:
http://newsoftomorrow.org/science/nature/le-champ-magnetique-du-soleil-est-sur-le-point-de-basculer

Lien officiel de la NASA:
http://science.nasa.gov/science-news/science-at-nasa/2013/05aug_fieldflip/

Via: conscience-du-peuple.blogspot.fr

39 commentaires

  • laspirateur

    Oui la NASA annonce tout et n’importe quoi! Il n’y a eu aucun signe de grosse activité ces derniers temps, le soleil demeure très calme. Si le basculement des pôles magnétiques solaires précipitent le basculement des pôles magnétiques de la Terre, là oui il faut s’attendre à un black out et avec l’arrivée de la comète Ison au mois de novembre qui pourrait apporter des débris et d’autres cailloux de l’espace on peut se demander si il ne risque pas d’y avoir une situation très dangereuse pour la planète prochainement surtout si le bouclier magnétique terrestre s’affaiblissait pendant cette période…

    • Chegoku Chegoku

      Le bouclier magnétique n’a aucune influence sur les déplacement des corps massifs. Il agit sur le déplacement des particules chargées.
      Et puis en quoi le basculement des pôles solaires provoquerait une inversion des pôles terrestres? Les pôles terrestres sont conditionnés par les mouvements internes du magma terrestre. Ils sont en fait la résultantes de différentes composantes. Le soleil peut avoir des effets méconnus mais une inversion est un phénomène fréquent sur le soleil. Faut voir après ce qu’il peut nous balancer en pleine face.
      Arrêtez de vous faire peur! Le soleil fait ce qu’il fait depuis toujours. Y’à rien d’exceptionnel.
      Pour ISON, je suis prêt à parier qu’elle ne résistera pas à son approche du soleil. La distance sera si infime et la température si chaude qu’elle finira par exploser et être engloutie. Un gros pétard mouillé comme la TERRIBLE Elenin qui devait tout dévaster.
      Carpe Diem. De toute façon, si les puissances célestes se fâchent, on ne pourra qu’être témoins passifs.

      • odin29

        Chegoku. Une théorie ancienne refait surface… Et si le soleil était froid? Et s’il était noir? Ison passerait sans problème à coté de lui. Et la terre en subirait les conséquences… Enfin souhaitons que les théories antiques soient fausses, ça vaudrait mieux pour nous.

      • laspirateur

        T’as fumez quoi là?

      • laspirateur

        Je n’ai pas dis que le bouclier magnétique de la Terre avait une influence sur le déplacement des corps massifs? Je ne voudrais pas minimiser l’influence du magnétisme solaire sur notre planète qui se déploie jusqu’à Pluton au moins.
        Néanmoins tu as peut-être raison de penser que le magnétisme des planètes est indépendant du magnétisme solaire mais pour ma part il ne l’est pas complètement. Toujours est-il que la NASA nous a aussi annoncé que le soleil pouvait entrer en hibernation pendant plus de 60 ans il y a de ça quelques mois! Ceci conjugué à l’arrêt semble-t-il tout récent du Gulf Stream, la planète pourrait se prendre un petit âge de glace… Pour Ison il est possible qu’elle ne résiste pas au rapprochement du soleil mais je suis curieux de voir si oui ou non elle va apporter d’autre objets dans son sillage…

    • mani mani

      Le soleil demeure calme..?, et les méga géant trou coronal au niveau du pôle nord solaire, et en son centre, moi perso c’est la première fois que je voix et lis ce genre de phénomène,

      tout comme c’est la première fois que je voix autant de bolides aussi mastoc croiser les alentour proche de la terre, et pourtant depuis gamin j’ai la possibilité de suivre les magasines sur l’espace
      (je sait ils font aussi partie de la désinfo mais quand même..).

      • Chegoku Chegoku

        mani: les techniques d’observation ont aussi évolué.
        Odin: quand bien même elle passerait, on aura un joli spectacle. Rien de plus. Peut être une pluie de poussière qui sera jolie mais à part ça…
        Elle n’est pas spécialement grosse ISON. Elle sera très lumineuse du fait de sa trajectoire. Mais pas spécialement massive à priori.

  • Hey la NASA ….!!

    Je viens de changer de position en petant… je ne pete plus vers le bas mais vers le haut… alors ?
    Des incidences sur le climat tres prochainement…???

  • matmatol

    j’ai vu l’article chez le veilleur aussi, des autres scientifiques en parlent aussi, un japonais chargé de surveiller l’activité aux poles solaires.

    Ce qui est inquiétant c’est que c’est la premiere fois que ce changement aura lieu dans le paradoxe qui est « le maximum solaire ou il y a le moins d’activité » et le plus de taches froides et de tempetes

    on verra ce qui va se passer mais ça va pas etre jojo je pense avec comme dit laspirateur cette comète qui n etait pas la il y a 11 ans.

    tout en meme temps ça risque d’etre pas mal

    • Chegoku Chegoku

      Cette comète « sera » visuellement spectaculaire si elle survit de fait de son passage très proche du soleil. Mais des comètes, il en passe régulièrement et beaucoup sont englouties par le soleil. Donc encore une fois, rien de spécial par rapport à la normale.

      • Moaa

        exactement chegoku d’ailleurs il suffit de lire pour voir que c’est juste une annonce point barre… »Les magnétogrammes à Wilcox suivent le magnétisme du soleil depuis 1976, et ont enregistré trois grandes inversions – la quatrième étant à venir. » il y en a eu 3 enregistrés avant et là à la quatrième mesurée il va se produire quelque chose???? Pourquoi maintenant et pas avant ou pourquoi pas à la 5ème ou à la 10ème???

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Chegoku et Moa,

        Si nous étions habitués à avoir ce type de phénomène, et qu’un jour un bonhomme comme vous viendrait dire cette fois il ne se passera rien, comment réagiraient les gens, à votre avis ?

      • Moaa

        c’est l’histoire du gamin qui n’arrête pas de crier au loup alors qu’il n’est pas là et le jour où le loup débarque et que le gamin crie « Au loup! » ben personne le croit…effectivement…après tout à un début et une fin alors on verra bien…en attendant entre les fins du monde, les éruptions solaires ou volcaniques, les tempêtes du siècle ou autres « fait moi peur » ben j’attends toujours…je suis peut être trop pragmatique?

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Peut-être ! Va savoir !

        Mais l’histoire peut se raconter dans l’autre sens aussi, à force de dire que tout va bien, qu’il n’y a pas de problèmes, la population le croit volontiers. Jusqu’au jour où cette population se ramasse des soucis à n’en plus finir, et se voit en péril.

        Souvent, il ne faut pas grand chose pour que tout bascule, ne fusse qu’un grain de sable, pour gripper un rouage pourtant bien huilé !!

      • Chegoku Chegoku

        bonsoir l’aigle,
        tu sais, il faut idéalement en toutes circonstances se prémunir du lendemain. Principalement pour des raisons économiques, sociales, sanitaires, etc… Faire donc des réserves, prévoir l’essentiel et surtout pouvoir survivre indépendamment des réseaux énergétiques et alimentaires. Créer des liens de coopération.
        Il est évident qu’un jour une catastrophe naturelle surviendra. Nul ne sait quand et comment. T’as le choix.
        Alors faut pas en plus venir spéculer sur des phénomenes habituels. Certes ils peuvent surprendre… et alors? tu veux faire quoi sinon ce que j’ai décrit plus haut.
        On ne peut de toute façon rien y faire.
        Par contre on peut agir pour se prémunir d’un désastre bien humain lié à tout ce boxon géostratégique et politique. Je vais pas m’étaler sur le système, tu sais de quoi il en retourne.
        Il vaut donc mieux utiliser notre énergie à nous sauver de ce que l’homme détruit par lui même.
        On parlera de façon alarmiste des évènements naturels quand les faits seront tangibles et aux conséquences directes.
        pour l’heure, il faut alarmer sur ce que le système accompli et fait subir au monde. Le peuple uni a ce pouvoir d’action. Voilà l’urgence. Construire un avenir soutenable pour tous et maintenant.

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Si ça ne s’arrête qu’aux seuls domaines économique, social, et économiques, libres à vous de vous en prémunir.
        Maintenant pour le domaine naturel, si tu juges en ce qui te concerne ne pas t’en prémunir, c’est ton choix. Mais n’empêches pas les autres d’être informés des risques encourus et de trouver une solution pour sauver leur vie.
        Beaucoup confondent alarmisme et préventionnisme, ce dernier relève de mon job, qui malheureusement avec des gens minimalistes à outrance, fait qu’il devient de plus en plus dur de faire prendre conscience.

      • Astate

        Coucou l’aigle,

        Toujours tres attentif à de tes commentaires, tu es un de ceux que je préfère lire ici =)

        J ai du mal à voir la différence entre l’alarmiste et le préventeur.
        Pourrais tu stp me donner quelques explications?

        Tu fais de la prévention?

      • Eaglefeather Eaglefeather

        La différence est mince je l’accorde, mais mon job consiste à l’évaluation des risques majeurs en matière de séismes. Ceci-dit, prétendre mordicus qu’il s’en produira un, là ou ici, à tel moment, à telle date s’apparente à jouer de la boule de cristal. Malgré cela il y a des indices, des faits antérieurs, des analyses des sous-sols constamment renouvelées, de nouveaux faits sur des sites avoisinants, etc sont tant d’éléments qui peuvent mener à cette évaluation. Tout comme dans bien des domaines, l’exactitude des sciences ne peut être de mise, nos connaissances sont trop superficielles.

      • voltigeur voltigeur

        Bonjour Eagle, un article pour information et éclaircissement de nos amis
        moutons… ♥♥
        Océan Atlantique : Le plancher océanique se fracture et risque de fissurer la plaque eurasienne

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Merci Voltigeur, C’était précisément ce que j’avais décrit il y a quelques temps.

        La poussée ou plutôt les poussées successives de la plaque Pacifique Nord-Ouest (Aléoutiennes ouest, Kurill, Kamchtka et Saskha) faisaient que la partie sud de l’Eurasienne (Europe de l’ouest(nos régions)) se retrouvait croquée, car elle se heurtait à l’Africaine.
        D’autre part, la région Est méditerranéenne (Grèce, Turquie, Caspienne, etc) sera une zone de plus en plus turbulente.
        Quant à nos contrées, les anciennes failles vont également se remettre en activité, à cause de ce mouvement, c’est déjà le cas Reykjanes Ridge, Açores, Nord Suède, Pologne,Espagne, sud France, contrefort des Alpes, Bassin Rhénan, jusqu’à la Mer du Nord. Pour les Alpes et Nord Italie, il a été découvert un phénomène de fluage (siphon, effondrement ou engloutissement).

      • voltigeur voltigeur

        Merci :) ♥♥♥

      • Chegoku Chegoku

        Et quelle genre de prévention peux tu prendre qui soit différente de celles qui te prémunisse d’un effondrement sociétal?
        Quoi de plus?
        Tu vas pas te mettre à nous parler de bunker!

      • criminalita

        Ouai..la prévention physique passe par le port d’un casque de forme pyramidale, il décompose ou dévie tout rayon, neutrino et autres ondes spatiales. Ils l’avaient compris les pharaons bobos malins…hiii Bon trêve de plaisanterie nos bobologues actuels font pas mieux …

      • Eaglefeather Eaglefeather

        Il n’y a pas que les bunkers, je n’en suis pas partisan, c’en revient à s’enterrer vivant.

        Il y a des moyens, notamment en constructions parasismiques, des système tout simple existent, mais les constructions anciennes n’y sont pas adaptables.
        Jusqu’à il y a peu on a largement minimisé l’éventualité du risque, car certains avaient prétendu suite à leur raisonnement erroné, qu’une fois produit, il ne pouvait plus se reproduire, ils ont omis qu’il y avait des cycles.

        D’autre part, l’évolution des études fait qu’on en apprend d’avantage, mais encore une fois, il n’est pas tenu compte
        qu’avec le temps on pourrait y être confronté dans nos contrées alors que dans le passé ça s’était déjà produit, maintenant on a de solides indices géologiques. Mais l’éloignement des dates ne joue pas en faveur de la prise en compte, et ce malgré le risque de plus en plus élevé. Certes il existe des probabilités, mais elles ont sérieusement tendance à se resserrer et rien n’y fait, malgré les mises en garde rien, rien n’est entrepris pour imposer aux intervenants de la construction, d’orienté leurs conceptions vers le parasismique.

        Quant aux différentes techniques, internet offre bien des solutions. Pour donner une idée : http://www.risquesetsavoirs.fr/spip.php?article56

      • mani mani

        héhéhé oui l’histoire peu s’inverser

      • laspirateur

        Les si n’aiment pas les rais

      • Chegoku Chegoku

        Eagel: Oui, les normes parasismiques devraient être revues. On est d’accord. Mais moi qui vit dans une vieille maison, je vois pas comment je pourrai la reconstruire! Donc faudra bien faire avec. Tout au mieux y coller le papier peint anti sismique sur les murs. Pour la structure du bâtiment, c’est trop tard où alors à très grands frais…et encore.
        Ceci dit, dans mon cas, je vis sur d’anciennes mines de charbon. Et là, y’à rien à faire. En 1983, Liège a été frappé par un 4,9. Les maisons se sont affaissées du fait des galeries souterraines (principalement sur la commune de Saint-Nicolas). Si ça tape plus fort, c’est toute la région qui risque de vivre pareille situation.

        Voilà un lien qui pourrait t’intéresser.
        http://popups.ulg.ac.be/ASGB/docannexe.php?id=2570

      • Eaglefeather Eaglefeather

        En effet, Liège tout comme Charleroi sont assis sur de nombreuses galeries minières. Quant aux normes parasismiques, lorsqu’on voit ce que la Belgique a émit depuis la mise en place de l’Eurocode 8, c’est à pleuré, http://www.google.be/url?sa=t&rct=j&q=eurocode%208%20belgique&source=web&cd=1&ved=0CC4QFjAA&url=http%3A%2F%2Fseismologie.be%2Fdir1700%2Fpdf%2FPoster_SeismicHazard%2BEC8_FR.pdf&ei=7bwEUtnqKYOrOu3kgNgN&usg=AFQjCNGTyLuaCM5TmGbg3a2R6nQ9bXpaVQ&bvm=bv.50500085,d.ZWU&cad=rja
        D’autres sont encore plus forts, ils n’ont rien fait du tout. Les populations sont en danger, et ne le savent pas.

        Sans parler du zonage, qui ne tient pas compte de celui des pays voisins, exemple flagrant d’incohérence avec le Nord Pas-de-Calais le zonage s’arrête à la frontière. Avec l’Allemagne s’est pareil, c’est comme pour le nuage de Tchernobyl, les frontières magiques.
        Tu comprends mieux ce que je disais, mon boulot face à ce genre de mentalité, sans parler des contredire de soit disant spécialistes qui aiment se pavaner devant les caméras, Camelbeeck et consort, et qui en fin de compte n’y connaissent que dalle, et ne font que répéter ce qu’on leur impose.

        Pour te consoler, vu la petitesse du territoire et la réponse faite à Voltigeur (plus haut), ben y a plus qu’à !!

  • fotoulaver fotoulaver

    C’est juste parce que ils ont des stocks de crème solaire à vendre. Préparez vous plutôt à un bon coup de froid sibérien.

  • carlusmagnus carlusmagnus

    A suivre quoi.
    Il me semble en plus, que pour un maximum solaire, il est pas vraiment costaud ce coup ci.
    En tout cas ça permet de voir que le soleil fait sa vie, et que nous n’y pouvons rien :-)

  • Scoob

    ça arrive tout les 11 ans et nous sommes toujours la .
    y’a des monstres bien plus dangereux que notre tout petit soleil dans l’univers , une super nova qui péte et ont est tous rayer de la carte du system en une fraction de seconde .

    y’a quelques jours un astéroïde de 50m à froler la terre , si on nous avait prévenue avant , je suis certain qu’on nous aurait dit qu’on va se le manger et qu’on va tous mourir .

    y’a une chose dont je suis sur à 100% , c’est que les gouvernements ont le pouvoir de tout filtrer a 100% des infos qu’on trouve sur le net et je pense que la plupart d’entre vous en etes conscient , donc je pars du principe que si nous avons des infos sous les yeux c’est qu’on le veut bien , ne vous etes vous jamais demandez si on nous donner ces infos uniquement pour qu’on réagisse d’une certaine façon pour mieux nous manipuler nous rendre parano pour pouvoir encore mieux nous montrer du doigt et dire qu’on est  » des illuminés  » ?

    avoir les yeux ouvert c’est bien , c’est une bonne chose , mais etre trop dans le négatif c’est pas bien , ça nous pourris et ça pourris les autres .
    peut etre que si on etait moins négatif, peut etre que les choses changeraient , à médité .

  • J’ai presque peur du mensonge :)

  • mani mani

    L’important ce n’est pas ce que l’on vie, mais comment l’on réagis (intérieurement/extérieurement) :)

  • jeff57 jeff57

    donc, dans 3 ou 4 mois, il y aura des pannes de courant et des outils de communication qui bloquerons les retraits banquaire ainsi que les blogs ou sites d informations non officiel.
    ils sont forts niveau preparation, comme les armes de destruction massives en irak pour leur deuxieme guerre.
    ou bien comme les menaces extremes sur les interets US actuel, juste apres les revelations de snowden,sil il ne ce passe rien, c est grace a eux, si il ce passe quelques choses, ils le savaient.
    dsl pour les accents, mon clavier .DE ne connait pas ces choses.

  • Natacha Natacha

    Je comprends que les observations et découvertes quotidiennes perturbent la NASA et tous les esprits « scientifiques ». Peut-être devraient-ils se tourner vers les traditions orales des Sioux, Cherokees, Hopis ou encore des Tchouktches, Nénètses, Yakoutes ou tant d’autres peuples ailleurs ; vers leurs cosmogonies qui toujours ramènent à la constellation de Pléiades et à Sirius, qui souvent nous parlent d’inversions des pôles, de ralentissement de rotation de la Terre, d’éloignement de notre soleil lui-même en révolution autour d’un soleil central.
    Notre Belle Bleue est balayée par des ondes cosmiques d’une puissance qui dépasse les pires créations de l’Homme. Elle sera purifiée, ce qu’elle a déjà commencé ; les continents immergés.
    Mais restons confiants. Redevenons des semences d’étoiles, pas des larmes.