Des scientifiques veulent ramener 24 espèces à la vie

Pourquoi pas? Cela permettrait de pouvoir étudier certaines de ces créatures, de redonner vie à des espèces que nous n’avons jamais vues comme le dodo par exemple, l’idée à d’ailleurs déjà évoquée avec le mammouth (l’animal, pas le centre commercial!). Là, cela serait 24 espèces qui renaitraient grâce à la science. De plus, cela pourrait être intéressant au niveau culinaire rien qu’avec le dodo, imaginez un gros poulet de 15-20 kilos, il y aurait de quoi nourrir du monde! (Je sais, l’animal n’a pas encore été recréé je pense déjà à le bouffer, je suis irrécupérable…)

Tigres de Tasmanie. © afp.

Des scientifiques se sont réunis pour discuter de la possibilité de ramener à la vie 24 espèces éteintes. Mais que ceux qui espèrent pouvoir bientôt se promener au coeur du Jurassic Park ne s’enthousiasment pas trop pour autant: il n’est en effet pas prévu de s’attaquer aux dinosaures dont l’ADN est considéré comme trop vieux pour être exploitable. Pour le moment en tout cas…

Lors d’une conférence TEDx à Washington DC parrainée par le National Geographic, ces scientifiques ont établi une liste de 24 espèces envisageables selon un certain nombre de critères. Parmi ces animaux, on compte le Dodo, la Conure de Caroline, le Tigre de Tasmanie ou le Quagga, une espèce de zèbre des plaines originaire d’Afrique du Sud dont le dernier spécimen est mort en captivité en 1883.

Leur raisonnement était de savoir si une espèce était souhaitable, si elle détenait une fonction écologique importante et si elle était appréciée du grand public. Ils ont également tenu compte de la faisabilité, c’est-à-dire d’évaluer si les échantillons d’ADN à disposition étaient exploitables. Dernier point: ils ont étudié la capacité du monde actuel à réintroduire ces espèces.

Dans son édition mensuelle, le National Geographic explique comment il est possible de ramener à la vie ces espèces, c’est-à-dire en prélevant des échantillons d’ADN anciens et en les remontant dans un génome complet. Celui-ci est alors injecté dans des cellules embryonnaires qui ont eu leur propre ADN. Selon le Washington Post, il y a dix ans, une équipe de scientifiques français et espagnols ont déjà ramené à la vie une chèvre sauvage éteinte, mais celle-ci n’aurait survécu qu’une dizaine de minutes.

Evidemment, ce projet soulève de nombreuses questions éthiques et logistiques, y compris concernant la manière dont les scientifiques pourront obtenir un échantillon d’ADN utilisable à partir d’un animal disparu, et si cette expérimentation a vraiment lieu d’être.

Le coût de ces résurrections varie selon les espèces, mais on peut les estimer à plusieurs centaines de milliers d’euros. Cette envie est née suite au projet Lazarus où les scientifiques ont utilisé la technologie du clonage pour ramener à la vie une grenouille par l’implantation d’un noyau de cellules « mortes » dans une autre espèce de grenouille.

Certains des oeufs ont spontanément commencé à se diviser et à croître, formant une petite boule de cellules vivantes. Même si aucun des embryons n’a survécu au-delà de quelques jours, des tests génétiques ont confirmé que les cellules créées contenaient le matériel génétique de la grenouille disparue il y a plus de trente ans.

Source: 7sur7.be

14 commentaires

  • Spike636

     » Leur raisonnement était de savoir si une espèce était souhaitable  »

    Effrayant de voir à quel point l’homme se prend pour l’égal de Dieu.

    Selon vous, ils leur faudra combien de temps pour nous mettre du Bœuf cloné dans nos assiettes ?

  • Resistant

    On détruit des espèces et d’un autre côté on joue à Dieu en les réintroduisant dans notre monde via des manipulations génétiques. Je suis assez sceptique ! Enfin tant qu’ils nous la font pas à la Jurassique Park en ramenant à la vie des dinosaures..
    Et puis ramener des dodos à la vie pour les élever en batterie, moi je dis non merci Benji ! ;)

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    c’est malheureusement la seul issue pour nombre d’espèces disparues ou en voie d’extinction.
    Mais quel type d’individu cela va t-il donner.
    Dans quel état psyco seront ses individus ?
    Se pose aussi la question du patrimoine génétique pour que l’espèce puisse se reproduire.

    Seront-ils capable de vivre à l’état sauvage car si c’est pour les enfermer dans des zoo j’vois pas l’intérets

    Après c’est aussi la porte ouverte à tous les délires génétiques mais n’est-ce déjà pas le cas. On n’est pas au courant de 99 % des expérience menées en labo.

  • J’aimerais bien qu’ils nous CLONENT Martin Luther King… Malcom X… Gandhi…
    Non franchement…. imaginez qu’ils aient deja penser a cloner depuis 2001 une armee entiere composée des meilleurs éléments ?
    De grands malades…

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      Le clonage donnera des individu physiquement similaire mais en aucun cas le caractère sera le même. Des expérience ont déjà été menées sur des animaux domestiques.
      Tu pourras avoir un gandhi avec des idées d’hitlérien ;)

      Quant aux manipulations génétiques de super soldats c’est sans doute déjà fait. Il y a 15 ou 20 ans les japonais parlais de possibilité de « dopage génétique » pour les sportif

  • Bidule

    24 nouvelles espèces à étudier et à torturer.. wouaiiiiiis chouette !!

  • yael

    Je propose que les scientifiques prennent un peu de vacances là… ça leur fera le plus grand bien…

  • delaney

    si ces espèces ne sont plus là aujourd’hui, c’est bien à cause de l’homme
    alors qu’il assume ses conneries.

    l’homme ferait mieux de garder son pognon pour sauver les animaux qui ne seront bientot plus là !

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      beaucoup d’espèces disparaissent par destruction de leur habitat. Ce n’est pas une question d’argent mais de pollution, de terre agricoles, bétonnage…….
      A une plus petit échelle quand un français construit sur un terrain de 400m² une maison de 200m² avec le reste qui sera bitumé ou ensemencé d’un gazon faut pas sétonner que la biodiversité prenne un coup dans la gueule. Si les industriels ont leur par de responsabilité le clampin moyen ne vaux pas mieux.

    • Bidule

      *** WORLDOMETERS ***

      Il y a un an, sur « WORLDOMETERS », le site des STATISTIQUES MONDIALES EN TEMPS RÉEL, on pouvait voir défiler « en live » le compteur des espèces qui disparaissent et le nombre d’espèces disparues depuis le début de l’année…

      AFFOLANT !!!!
      C’est certainement pourquoi ils ont supprimé ce comptage… ou bien parce que tout le monde s’en fout…

      AFFOLANT de toute façon… allez voir ça!

      http://www.worldometers.info/fr/ à mettre dans les favoris …

  • labichedesbois labichedesbois

    ils n’auront plus qu’ a faire le mouton et brouter l’herbe ou sucer le bitume quand il n’y aura plus rien à bouffer !!
    le soleil vert se rapproche s’il n’est pas déja d’actualité !!

  • criminalita

    Je comprends Benji sur cet article c’est le DODO qui l’intéresse. Dormir et manger…hahaaa…c’est bon! et puis la conure doit être une espèce d’humanoïdes cons….iiii
    Celles qui s’apellent Caroline doivent être vexcées…