3e éditions des Bobards d’Or – 20 mars 2012

La soirée a battu son plein, la salle était comble. Plus de 250 invités de Polémia sont venus assister à cette cérémonie qui entre maintenant, avec cette troisième édition, dans le véritable processus de ré-information lancé voilà dix ans par la création de la Fondation Polémia.

Logo Bobards d'or 2012
Au delà de cette remise des prix, rue d’Athènes, plusieurs milliers d’internautes l’ont suivie grâce notamment aux sites Fdesouche, Novopress, Nouvelles de France Europaradio, National Hebdo et Contre-Info qui l’ont diffusée intégralement.

vidéo dans la suite de l’article…

vidéo: durée 1h34 / intro jusqu’à 11min cérémonie des bobards d’or 2012 du 20/03/2012

 

sources:    bobards-dor.frpolemia.com

10 commentaires

  • Eagleeyes

    Hello,

    Je le décernerais sans aucune hésitation au nabot de service !

  • C’est incroyable j’écrivais justement ça sur mon blog hier…

    http://le-rendez-vous-des-civilisations.blogspot.fr/

    Le sens des mots

         Si les gens savaient ce qu’est vraiment une démocratie, ils ne voteraient plus. Et ils comprendraient que tout ce qui découle de la démoNcratie Made in U.S.A (le premier oligarque étant George Washington (1) élu en 1789) n’est qu’une vaste farce comme l’exportation abusive de la démoNcratie à travers le monde depuis plus de deux siècles où il faille faire la guerre pour apporter la  »paix », un comble admis par tous, mais jamais remis en cause.
    Un très bel exemple avec le dernier coup d’État au Mali qui vont désormais pouvoir instaurer une démoNcratie Made in USA avec à sa tête, autrement dit, un pantin aux services de l’élite mondialiste, bien dans le rang.
         Le mot  »démocratie » est un terme Janus (2) (divinité romaine aux deux visages) qui a un double sens, un sens connu et admis de tous, (démos-cratos) celui du pouvoir aux peuples. Son autre sens qui est caché, mais compris, utilisé par une infime partie de la population mondiale (élites mondialistes financières et politiques) qui est  »oligarchie » à savoir le pouvoir, le commandement d’un petit nombre.
    Les mondialistes depuis des siècles se sont dotés d’un arsenal de mot Janus pour tromper les peuples. Ils nous tiennent par les mots, à défaut de nous tenir par les c…ll.s.
    Janus la divinité romaine :
    Celui qui sait
    Janus préside à tout ce qui commence. Janus est le dieu des portes qui est représenté avec deux visages parce que chaque porte ouvre sur deux possibilités. Il est représenté avec deux visages, l’un tourné vers le passé et l’autre tourné vers le futur. Il regarde devant, derrière, à l’intérieur, à l’extérieur, à droite, à gauche, en haut et en bas. Il connaît le pour et le contre. Il est la clairvoyance absolue.

    Janus le dieu à deux faces

    Tous ces mots tricheurs, menteurs, trompeurs font plus de dégât que n’importe quelle bombe, des mots comme Universel (commun, priviligié), Evolution (amélioration, régression), Progrés (avancée, recul), Croissance (infini dans un monde fini), Conjoncture (imprévus, perpétuel), Crise (accident, artificiel), Equilibre (stable, instable), Bon du Trésor (richesse, dette), Paix (passe par la guerre), Démocratie (pouvoir au peuple, pouvoir d’un petit nombre), Humanitaire (une autre farce)…..autant d’arme pour nous détruire et nous faire admettre l’impensable, nous résigner.
    Il faut éduquer, éveiller les gens, notre entourage à identifier tous ces mots (maux) mensongers et à comprendre leurs sens cachés pour mieux se défendre et ne plus se faire avoir.
    Alain Soral :  »Plus le niveau de conscience est élevé moins on se fait avoir ».
         Voilà une des causes profondes de notre soumission, de notre résignation, de notre impuissance à nous soulever contre l’injustice car pour le citoyen lambda, il est impensable d’être contre la démocratie tout comme on ne serait-être contre la paix. Ils nous ont volés les mots au point que l’on soit incapable de nous défendre.
    Je ne sais plus qui écrivait que  »si le vocabulaire était pauvre la pensée l’est tout autant ».
         D’ailleurs, on a une très belle illustration de la novlangue (3) et de l’emploi de terme Janus avec les slogans de l’empire d’Océania dans le roman de George Orwell, 1984 (4) :
    Destruction de la langue et de la logique
    En plus de l’anglais classique, langue officielle de l’Océania, l’Angsoc a créé une langue, le novlangue (newspeak en anglais). Cette langue est constituée principalement d’assemblages de mots et est soumise à une politique de réduction du vocabulaire. Le nombre de mots en novlangue diminue sans arrêt.
    Au début du roman, un membre du Parti Extérieur révèle que la version finale du dictionnaire novlangue était en préparation afin d’éliminer tout autre mode de pensée et idée hérétique. De plus, les mots novlangues comportant peu de syllabes afin d’être prononcés plus rapidement, sont conçus pour être prononcés sans réflexion et afin d’anéantir l’affect et la connaissance intuitive des mots ainsi que de rendre impossible l’expression et la formulation de pensées subversives. Bien qu’il soit toujours possible de dire que les décisions du Parti sont mauvaises, il sera impossible d’argumenter sur cela. À l’époque où est censé se passer le roman, le novlangue constitue encore une nouveauté, qui coexiste tant bien que mal avec l’anglais classique. Le langage en est réduit à une fonction informative.
    Le novlangue fait l’objet d’appauvrissements planifiés dont le but est d’hébéter le peuple pour mieux le contrôler.
    En outre, le « sens logique » des assujettis au régime est lui-même altéré. En novlangue, par exemple, un même mot comme « canelangue » peut avoir un sens laudatif s’il est appliqué à un membre du parti ou péjoratif s’il est appliqué à un ennemi du Parti. Il devient donc impossible de l’utiliser pour dire du mal d’un membre du Parti. La population est abreuvée de slogans comme :
    « La guerre, c’est la paix. »
    « La liberté, c’est l’esclavage. »
    « L’ignorance, c’est la force. »
    Un autre exemple de manipulation sur les mots avec le terme qui fait peur en  »iste »,  »Islamiste » pour vous, naturellement la première réflexion qui vous vient à l’esprit en entendant ce vilain mot, fanatique musulman ! fou de dieu ! alors qu’en réalité si on regarde le mot de plus près, étymologiquement, on s’aperçoit qu’il désigne tous les musulmans, car qu’est-ce qu’un islamiste si ce n’est rien qu’une personne qui pratique l’islam autrement dit un musulman tout comme un violoniste jouant du violon ou encore automobiliste roulant une voiture. Pourquoi ce mot a une telle connotation négative dans le monde occidental ? Si ce n’est pas pour englober, généraliser la totalité des musulmans allant des plus modérés aux plus fanatiques. Quand on parle des fanatiques chrétiens ou juifs on ne dit surtout qu’ils sont christianistes et judaïstes, on dit qu’ils sont simplement extrémistes.
    Notes :
    (1) – George Washington http://fr.wikipedia.org/wiki/George_Washington
    (2) –  Janus (mythologie) http://fr.wikipedia.org/wiki/Janus_(mythologie)
    (3) – Novlangue http://fr.wikipedia.org/wiki/Novlangue
    (4) – George Orwell, 1984 http://fr.wikipedia.org/wiki/1984_(roman)

  • dudul

    c’est pertinent, mais je ne vois pas trop le rapport avec les bobard d’or…

  • Yuca965

    perso j’ai pas envie d’attendre 1h30 devant le pc, je préfère lire, y a t-il une version texte des bobards d’or ? Et même, c’est en gros pour entendre plein de conneries et de s’en moquer ? Les bobards ont en a en continu, tout les jours, pas besoin à vrai dire (pour moi) d’approfondir le sujet je trouve.

  • OliD

    Cérémonie diffusée grâce aux sites Polémia, Fdesouche, Novopress, Nouvelles de France Europaradio, National Hebdo et Contre-Info.
    Ce site devient de plus en plus le repère et le repaire de tous les afficionados de l’extrême-droite.
    Ca sera sans moi dorénavant. Lamentable.

    • voltigeur voltigeur

      Réaction un peu extrême non?
      Si au lieu de mettre des étiquettes, tu disais pourquoi tu n’es
      pas d’accord et acceptais le débat, ça pourrait avancer! Dire que le site est
      pro FN est une idiotie qui n’engage que celui qui la profère. Nous sommes en
      (soi disant) démocratie et tout le monde a le droit de s’exprimer.
      c’est la pensée unique et les poncifs rabâchés à l’envie pour les petits esprits étriqués
      qui est lamentable…

    • En fait ce blog à tendance à être pro-intelligents, nombre de ses intervenants faisant parfois des analyses très intéressantes et non pas des raccourcis pourris et sans fondements. Si justement les bobards d’or sont repris sur ces sites et blog, c’est AUSSI par ce qu’ils n’ont pas peur de mettre des infos qui chatouillent les politiques, ils ont au moins le mérite de ne pas manquer de couilles comme d’autres journalistes qui s’aplatissent devant les politiques et les lobbys. Maintenant, un seul mot: Bye!