La navette spatiale secrète pourchasse la station spatiale chinoise !

Les passionnés du genre vont adorer…  :-D

Si vous vous fichez de l’espace, il y a peut-être beaucoup trop d’infos dans ce titre. Tout d’abord, oui, l’armée américaine a développé une navette spatiale autonome, sans humain à son bord. Ensuite, oui, la Chine est en train de construire sa propre Station spatiale. Maintenant que vous connaissez l’essentiel, vous pouvez aller page suivante…

Selon les informations publiées par Spaceflight Magazine, L’armée de l’air américaine serait peut-être en train d’espionner Tiangong-1, la première station spatiale chinoise, depuis l’orbite ! C’est possible. La Chine tient son calendrier spatial et les USA veulent savoir ce qu’ils fabriquent.

Selon le magazine, la mini-navette spatiale X-37B serait près de la station spatiale en suivrait son orbite. L’armée de l’air a envoyer la X-37B en mars 2011 à partir d’une fusée Atlas V, après que sa navette sœur ait atterri en Californie après une mission de 225 jours.

Cette mission est classée « secret défense ». Tout le monde ignore donc ce que fait la navette. Les experts pensent que l’armée de l’air américaine utilise la X-37B pour tester la technologie de surveillance. Maintenant, un groupe dédié au suivi des objets spatiaux a remarqué que l’X-37B suit une orbite qui est presque identique à Tiangong-1. Pour le  journaliste de Spaceflight, il n’y a aucun doute.

Mais selon Brian Weeden, tout ceci est peut-être une coïncidence. L’ancien analyste orbital de l’armée américaine a dit à la BBC que l’orbite de l’X-37B indique qu’elle pourrait surveiller le Moyen-Orient et l’Afghanistan.

Alors, la Guerre des étoiles va-t-elle se dérouler ? [Spaceflight Magazine via BBC]

Source: Gizmodo.fr

4 commentaires